La vie des entreprises industrielles

1950

1950 : Fusions/absorptions/rachats/changements de nom

Achille Barré, montres Allaine, à Porrentruy, reprend l’actif et le passif de Achille Barré et Cie, à Porrentruy.

▪ Benj. Pellaton SA, fabrique de roulements à billes à Bienne, prend le nom de SKB, Fabrique de roulements à billes.

▪ Bourquard SA, fabrique de boîtes de montres, voit le jour à Boécourt, avec la reprise de l’actif et du passif de la société Les fils de Pierre Bourquard, fabrique de boîtes de montres à Boécourt.

▪ Bradux SA, fabrique de bracelets de montres, déplace son siège de Bienne à Nidau.

▪ Eluxa SA, fabrique d’horlogerie, déplace son siège de Bienne à Nidau.

▪ La Fabrique de bonneterie Armand Spira SA, à Porrentruy, devient la Fabrique de bonneterie Aspor SA.

▪ La Fabrique de chaux de Saint-Ursanne est rachetée par Kalkfabrik AG, à Netstal.

1950 : Nouvelles entreprises

▪ Burkhardt et Schnurrenberger, atelier de construction mécanique et de serrurerie, est créé à Delémont par André Burkhardt et Rodolphe Schnurrenberger

▪ CISA, Céramique industrielle SA, est créée à Bonfol dans le but d’exploiter des terres argileuses à destination industrielle.

▪ Joël Geiser & Fils, fabrique de scies à ruban et lames de scie, est créée par Joël Geiser et Willy Geiser à Sonvilier.

▪ Roger Jenni ouvre à Court un atelier de décolletage de fournitures d’horlogerie.

▪ Prata, fabrique de machines, est créée à Tavannes par Paul Hamel, Alphonse Voirol et René Bühler.

▪ Pro Routes SA, entreprise de génie civil et de construction de routes, voit le jour à Tavannes.

▪ Simon Kohler SA, fabrique de pierres d’horlogerie, ouvre ses portes à Courgenay,

▪ Vernier SA, fabrique de boîtes de montres nouvellement créée à Montfaucon, reprend l’actif et le passif de Jeangros & Cie, fabrique de boîtes de montres à Montfaucon.

1950 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Althaus, maison spécialisée dans la construction d’appareils de communication à Sonceboz, commercialise un nouvel appareillage de téléphonie interne par haut-parleur sans clé de conversation, appelé Altex-Téléampliphone.

Heuer, fabrique d’horlogerie à Bienne, lance le Maréographe, une montre avec indicateur des marées et fonction chronographe.

▪ Longines, manufacture d’horlogerie à Saint-Imier, lance un nouveau chronographe doté du mouvement mythique 30CH.

1950 : Nouveaux bâtiments

▪ Omega, à Bienne, inaugure un Foyer avec salle de lecture et bibliothèque.

General Motors Suisse, entreprise de montage de voitures, inaugure une nouvelle usine à Bienne.

1950 : Fermetures d’entreprises

▪ Meubles Bienna SA, fabrique de meubles à Bienne, est mise en faillite.

Meyer et Stüdeli, fabrique d’horlogerie à Soleure, ferme sa succursale de La Neuveville.

Roxy SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, est mise en faillite.

Jura Décolletage, fabrique de décolletage à Bienne, est mise en faillite.

1950 : Aspects sociaux

Longines, manufacture d’horlogerie à Saint-Imier, crée une caisse de retraite et de prévoyance.

1950 : Anniversaires

Alpina, fabrique de pâtes alimentaires à La Ferrière, fête ses 25 ans d’existence.

Arts graphiques Schuler, à Bienne, célèbrent leurs 100 ans d’existence.

▪ Biella SA, fabrique de registres à Bienne, fête le 50e anniversaire de sa fondation.

Les Moulins Brand Cie, à Tavannes, fêtent le centième anniversaire de leur fondation.

A.C. Miserez SA, fabrique de boîtes de montres à Saignelégier fête son demi-siècle d’existence.

1950 : Marques déposées

▪ Aspor, par la Fabrique de bonneterie Armand Spira SA, à Porrentruy.

▪ Wengerinox, par Wenger SA, coutellerie à Delémont.

1951

1951 : Fusions/absorptions/rachats/déplacements

▪ Belvil Watch Co SA, fabrique d’horlogerie à Péry, déplace son siège à La Chaux-de-Fonds.

▪ La Bouée SA, nouvellement constituée à Courchapoix, reprend l’activité de la succursale de Viellard-Migeon et Cie, entreprise d’articles de pêche à Morvillars (Territoire de Belfort).

▪ Camille Piquerez, fabrique d’assortiments de boîtes de montres à Bassecourt, transfère son siège social dans son usine de la route du Château à La Neuveville.

▪ Ebauches SA, holding horloger, reprend la fabrique d’ébauches en liquidation Erwin Girard SA à Moutier.

▪ Ali Guenat & Fils, Montres Valgine, fabrique d’horlogerie aux Breuleux, reprend l’actif et le passif de la société Ali Guenat.

▪ Hélios SA, fabrique d’horlogerie à Porrentruy, est reprise par S. Kocher, industriel à Soleure.

▪ Holtex SA, entreprise d’articles textiles, transfère son siège de Bâle à Porrentruy.

▪ Joray et Wyss SA, entreprise spécialisée dans les roues de finissage, déplace son siège de Bévilard à Malleray.

▪ A.C. Miserez SA, fabrique de boîtes de montres à Saignelégier, reprend les locaux de la fabrique Vernier & Cie, à Montfaucon, pou y installer une succursale.

▪ Multica SA, fabrique de cadrans à Fontenais, reprend l’actif et le passif de Prudat et Cie, à Fontenais.

▪ Postala SA, fabrique d’horlogerie à Tramelan, prend comme nouvelle raison sociale Ténor SA.

▪ Usines Stella SA, nouvelle entreprise créée à Bassecourt, reprend les activités de fabrication de cycles de Camille Piquerez SA, à Bassecourt.

▪ Vernier & Cie, fabrique de boîtes de montres à Montfaucon, déménage à Undervelier.

▪ Les fils de Jules-Auguste Vuilleumier, fabrique d’horlogerie à Tramelan, prend le nom de Spera SA.

▪ W. Ruch & Cie SA, fabrique de spiraux à Saint-Imier, déménage à La Chaux-de-Fonds.

▪ Jean Widmer Jema, fabrique d’appareils pour l’îndustrie horlogère, déménage de Granges à Courtelary.

▪ Dorages Huguenin, entreprise spécialisée dans le dorage de boîtes et carrures de montres à Bienne, reprend les actifs et les passifs de Dorages SA, à Bienne.

1951 : Nouvelles entreprises

▪ André Périat ouvre un atelier de mécanique à Villars-sur-Fontenais.

CERJO, société de commercialisation de produits de parfumerie, d’articles de toilette, est fondée à Delémont par Roger Cerf et Léon Joray.

▪ Robert Giavarini, fabrique de cadrans, voit le jour à Porrentruy.

▪ Jean et Joseph Grillon, fabrique de perçage de pierres fines, voit le jour à Courchavon.

▪ Georges M. Guerrin fonde une fabrique de bracelets en cuir à Villeret.

▪ Imaco SA, manufacture d’horlogerie, voit le jour à Bienne.

▪ Maurice Jeanneret ouvre un atelier de décolletage à la route de Madretsch à Bienne.

▪ Merit Production SA, fabrique de boîtes de montres, est créée à Courfaivre.

▪ Montres Le Clos SA, succursale de la fabrique Froidevaux SA à Neuchâtel, s’installe à Saignelégier.

▪ Montres Murial, fabrique d’horlogerie, est fondée au Noirmont par Gaston Aubry.

▪ Nivaflex SA, entreprise de fabrication de fils et de lames en alliages spéciaux, est fondée à Saint-Imier par Reinhard Straumann, industriel à Waldenburg (BL).

▪ Prexa SA, fabrique d’horlogerie au Locle, inaugure une succursale à Reconvilier.

▪ René Jolissaint ouvre un atelier de grandissage de pierres d’horlogerie à Réclère.

▪ Sintur, fabrique d’outils en métal dur, voit le jour à la rue de la Gurzelen à Bienne.

▪ Tinafontal SA, entreprise active dans la fabrication de métaux, ouvre ses portes à la rue des Prés à Bienne.

1951 : Nouveaux bâtiments

▪ Paul Dubois SA, fabrique de décolletage, inaugura une nouvelle usine à la rue de la Suze, à Saint-Imier.

Wahli frères SA, fabrique de machines à Champoz, s’installe dans de nouveaux locaux à Bévilard.

1951 : Nouveaux produits

▪ Erismann-Schinz SA, fabrique de raquettes et pare-chocs à La Neuveville, lance le Monorex, amortisseur avec contre-pivot à ressort attenant.

1951 : Fermetures d’entreprises

▪ Erwin Girard SA, fabrique d’ébauches à Moutier, est mise en liquidation.

▪ Luxfar, fabrique d’éclairages pour cycles à Tavannes, est mise en liquidation.

1951 : Anniversaires

▪ Georges Ruedin SA, fabrique de boîtes de montres à Bassecourt, célèbre son 25e anniversaire.

▪ SAFAG, fabrique de machines à Bienne, célèbre ses 50 ans d’existence.

R. Vogt & Cie, Mira Watch Co, fabrique de montres de poche à Reconvilier, célèbre son 50e anniversaire.

1951 : Marques déposées

▪ Constellation, par Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne.

Ergas, par Ergas, fabrique de pendulettes à Tramelan.

▪ Gyromatic, par Tavannes Machines, à Tavannes.

Progress, par la fabrique d’horlogerie Arthur Schwar, à Bienne

▪ Sibo, par Schnyder frères SA, fabrique de produits d’entretien à Bienne.

▪ Tavannes Watch Co, renouvellement de la marque déposée en 1931.

Tenor, par la fabrique d’horlogerie Tenor SA, à Tramelan.

1952

1952 : Fusions/rachats

▪ Berthoud & Cie, fabrique de boîtes de montres à Bienne, est reprise par Graber SA, fabrique de boîtes de montres à Renan.

▪ Ernest Brunner reprend l’atelier de dorage et de nickelage de Charles Frattini à Corgémont.

▪ Les fils de A. Donzé-Baume, fabrique de boîtes de montres, voit le jour aux Breuleux, avec la reprise de l’actif et du passif de la raison individuelle Alfred Donzé-Baume, fabrique de boîtes de montres aux Breuleux.

▪ Edmond Mathey SA, Montres Symbol, est constituée à Tramelan pour continuer l’activité de l’entreprise Edmond Mathey.

▪ Sorna Watch SA, fabrique d’horlogerie à Delémont, transfère son siège à Granges.

1952 : Déménagement

▪ Zappella et Co, fabrique de machines à Saint-Imier, transfère son siège social à La Chaux-de-Fonds.

1952 : Nouvelles entreprises

▪ Benoît & Luthi, atelier de terminage horloger, ouvre ses portes à Courtelary.

▪ Camille Affolter ouvre un atelier de décolletage à Malleray.

▪ André Charpilloz & Fils, montres La Pron, ouvre ses portes à Bévilard.

▪ Gino Ciampi ouvre une fabrique de pierres d’horlogerie à Tramelan.

▪ Dornic SA, atelier de dorage et de nickelage, est constitué à Cortébert, avec la reprise de l’actif et du passif de l’entreprise Otto Gautier, à Cortébert.

▪ Ermano, fabrique d’horlogerie, ouvre ses portes à Bienne.

▪ Jacot Frères, fabrique de boîtes de montres, est fondée à Sonvilier par Francis Jacot et Pierre Jacot, avec la reprise de l’actif et du passif de l’entreprise Charles Grossenbacher, à La Chaux-de-Fonds.

▪ Mondor, entreprise de galvanoplastie, est fondée à Delémont par Teodoro Seri.

▪ Paul Dubois SA, fabrique de décolletage à Saint-Imier, ouvre une succursale à Bienne.

▪ Petermann Frères, fabrique de machines, est créée à Corgémont.

▪ Marc Perret ouvre un atelier de terminage portant son nom à Villeret

▪ Arnold Probst ouvre un atelier de décolletage à Court.

▪ Rossé, Périat et Cie, atelier de terminage de boîtes de montres, est créé à Fahy par Constant Rossé, Ernest Périat et Eugène Queloz.

▪ Zitura, fabrique d’horlogerie, ouvre ses portes à Bienne.

1952 : Nouveaux produits/nouveaux procédés/nouvelle activité

▪ Omega, à Bienne, lance son chronomètre-bracelet Constellation.

▪ Omega, à Bienne, assure pour la première fois le chronométrage au moyen d’un appareil à quartz lors des Jeux olympiques d’Helsinki.

▪ Record Watch, fabrique d’horlogerie à Tramelan, lance la Rotor, un mouvement automatique utilisant les 2 sens de rotation du rotor.

1952 : Nouveaux bâtiments

▪ AMIDRO, centrale d’achat des droguistes à Bienne, inaugure un nouveau bâtiment à la rue Rennweg.

▪ Baehni et Cie, fabrique de spiraux à Bienne, inaugure une nouvelle usine à la rue du Chantier.

André Bechler SA, fabrique de machines à Moutier, inaugure un nouveau réfectoire.

▪ Cisa, usine de céramique industrielle à Bonfol, construit un nouveau bâtiment.

▪ Henri Girod, fabrique de décolletage à Court, construit de nouveaux locaux.

1952 : Fermetures d’entreprises

▪ Boichat Frères, atelier de décolletage à Moutier, est mis en liquidation.

▪ Pignons Oris SA, fabrique de pignons d’horlogerie à Malleray, est mise en liquidation.

1952 : Aspects sociaux

▪ Boillat SA, fonderie de laiton à Reconvilier, met en place un Service social.

La Compagnie des montres Longines, à Saint-Imier, inaugure un foyer pour son personnel.

1952 : Anniversaires

▪ Georges Ruedin SA, fabrique de boîtes de montres à Bassecourt, fête son 25e anniversaire.

▪ Fritz Gränicher & Cie, fabrique de ressorts de montres à Sonvilier, fête son 25e anniversaire.

▪ Lavina SA, fabrique de montres à Villeret, fête son centenaire.

▪ Les Moulins Brand, à Tavannes, fêtent leur centenaire.

▪ Joseph Petermann SA, fabrique de machines à Moutier, célèbre ses 50 ans d’existence.

▪ L’entreprise de pavage Théodor Scheder, à Delémont, célèbre le centième anniversaire de sa fondation.

1952 : Divers

▪ Longines, manufacture de montres à Saint-Imier, est chronométreur officiel aux Jeux olympiques d’hiver d’Oslo.

1952 : Marques déposées

▪ Sander & Cie, fabrique de bas à Bienne, dépose la marque Ondunyl.

1953

1953 : Fusions/absorptions/rachats/déplacements/changements de nom

▪ Girod-Voumard, Montres Socomex, fabrique d’horlogerie à Nidau, transfère son siège à Bienne.

▪ G. Spira et Cie, entreprise active dans le textile à Porrentruy, fusionne avec Holtex SA, entreprise du même domaine à Porrentruy.

▪ Marc Favre, manufacture d’horlogerie à Bienne, est rachetée par la Société suisse pour l’industrie horlogère (SSIH).

▪ Perfecta SA, fabrique d’horlogerie à Porrentruy, reprend l’actif et le passif de PWC C. Jacquat, fabrique d’horlogerie à Porrentruy.

1953 : Nouvelles entreprises

▪ Aroceda, fabrique de mouvements de montres, est fondée à Bienne.

▪ Co-Metal Compagnie Métallurgique SA, voit le jour à Courrendlin.

▪ La Centrale, fabrique de boîtes de montres à Bienne, ouvre une succursale à Courchapoix, dans les locaux de l’ancienne fabrique d’articles de pêche Veiellard-Migeon.

▪ Albert Colombo ouvre un atelier de décolletage à Moutier.

▪ Diaprecis SA, fabrique d’outils en diamant, voit le jour à Bienne.

▪ Jean-Marie Donzé ouvre un atelier de terminage horloger aux Breuleux, en reprenant l’actif et le passif de Kissling & Cie, aux Breuleux.

▪ Michel SA, fabrique d’ébauches à Granges, ouvre un atelier à Prêles.

MRP SA, fabrique de boîtes de montres, voit le jour à Alle.

▪ Petermann, fabrique de machines à Moutier, rachète l’ancienne usine Perfecta à Courroux, pour y aménager une succursale.

▪ Rollier SA, fabrique d’outils coupants, est créée à La Neuveville par Francis Rollier.

▪ Achille Wuillaume ouvre un atelier de polissage à Moutier.

1953 : Nouveaux produits/nouveaux procédés/nouvelle activité

▪ Glycine Watch SA, fabrique de montres à Bienne, commercialise l’Airman, montre à heure universelle destinée aux aviateurs.

▪ Longines, manufacture d’horlogerie à Saint-Imier, présente sa première horloge à quartz.

▪ Longines, manufacture d’horlogerie à Saint-Imier, participe à la plongée du bathyscaphe Trieste.

▪ Panneaux Forts, entreprise de transformation du bois à Tavannes, lance la production d’un nouveau panneau de bois reconstitué sous le nom de Tavapan.

▪ Rayville-Blancpain, manufacture d’horlogerie à Villeret, lance la Fifty Fathoms, première montre de plongée moderne au monde.

▪ Vigier SA, cimenterie à Péry, inaugure la nouvelle carrière de la Charuque.

1953 : Nouveaux bâtiments

▪ Carfa, fabrique de papier carbone et d’articles de bureau à Péry, inaugure de nouveaux locaux.

▪ Serge Meister, fabrique d’outils en métal dur à Court, construit une nouvelle usine.

1953 : Fermetures d’entreprises

▪ Pignons Oris, entreprise de sous-traitance de la Compagnie des montres Oris à Hölstein (BL), est mise en liquidation.

1953 : Aspects sociaux

▪ Longines, manufacture d’horlogerie à Saint-Imier, crée un service social.

1953 : Anniversaires

▪ Damas, fabrique d’horlogerie à Tramelan, célèbre son cinquantenaire.

▪ Huot SA, fabrique d’assortiments à ancre, aux Bois, fête son centenaire.

▪ Record Watch, manufacture d’horlogerie à Tramelan, célèbre ses 50 ans d’existence.

▪ La Société horlogère, fabrique d’horlogerie à Bienne et Reconvilier, célèbre son 100e anniversaire.

1954

1954 : Fusions/absorptions/rachats/déplacements/changements de nom

▪ J. Abegg, reprend la fabrique de fournitures d’horlogerie E. & A. Marchand à Court.

▪ Montres Belinda, fabrique d’horlogerie, voit la jour à Bienne avec la reprise de l’actif et du passif de la maison Charles Monnier à Bienne.

▪ Delano SA, fabrique d’horlogerie, est créée à Bienne par Rolf Tschudin, avec la reprise de l’actif et du passif de la fabrique d’horlogerie Alb. Kneuss, à Villeret.

▪ Fleury Frères, entreprise de dorage, argentage et nickelage, voit le jour à Tavannes, avec la reprise de l’actif et du passif de la maison Gustave Fleury, à Tavannes.

Framont Sàrl, fabrique d’horlogerie à Saignelégier, est la nouvelle raison sociale de l’entreprise Jules Crevoiserat & Cie, à Saignelégier.

▪ Gilbert Juillard, fabrique d’horlogerie à Sonvilier, reprend l’actif et le passif de Charles Juillard, fabrique d’horlogerie à Sonvilier.

▪ Mical SA, fabrique d’horlogerie, est fondée à Bienne, avec la reprise de l’actif et du passif de la maison Arthur Schwar, à Bienne.

▪ Henri Vernier, fabrique de verres de montres Erma, transfère son siège de La Chaux-de-Fonds à Asuel.

▪ J. Weber-Chopard, fabrique d’horlogerie à Sonvilier, transfère son siège à Bienne.

▪ Welta SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, change sa raison sociale en Welta & Orion SA.

1954 : Nouvelles entreprises

▪ Allemand frères, entreprise d’agencements industriels, voit le jour à Bienne.

▪ Montres Belinda SA, fabrique d’horlogerie, est créée à Bienne avec la reprise de l’actif et du passif de la maison Charles Monnier.

▪ Denis Chèvre, atelier de perçage de pierre fines, est fondé à Vicques.

▪ Marcel Lusa crée une fabrique de boîtes de montres à Bassecourt.

▪ Louis Moser ouvre à Court une fabrique d’articles en métal portant son nom.

▪ H. Sollberger & Fils, atelier de décolletage à Moutier, est fondé par Henri, Denis et Marc Sollberger.

▪ Velectra SA voit le jour à Bienne en reprenant la production des articles électriques pour bicyclettes et des récepteurs de radio (marque Biennophone) de l’entreprise Sport SA, à Bienne.

▪ Warudo, fabrique de bracelets de montres, ouvre ses portes à Bienne.

1954 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Aro Frifri, fabrique d’articles ménagers à La Neuveville, commercialise la première friteuse de ménage Piccolo.

▪ Blancpain, manufacture d’horlogerie à Villeret, présente, lors de la Foire de Bâle, la Fifty Fathoms, première montre de plongée moderne.

▪ Camille Bloch, fabrique de chocolat à Courtelary, est la première entreprise à fabriquer des tablettes fourrées liquides sans croûte de sucre.

▪ Longines, manufacture de montres à Saint-Imier, présente La Chronocinégines, dispositif mobile d’enregistrement des images au centième de seconde destiné au chronométrage sportif.

▪ Longines, manufacture de montres à Saint-Imier, établit plusieurs records absolus de précision pour sa première horloge à quartz.

▪ Mido, manufacture d’horlogerie à Bienne, développe le Powerwind, un système de remontage automatique réduit à sept composants.

▪ Phenix Watch, société horlogère à Porrentruy, présente la Phenix-Rollamatic, première montre automatique avec roulement à rouleaux.

1954 : Nouveaux bâtiments

▪ Charles Bergonzo SA, entreprise de décolletage à Moutier, construit un nouveau bâtiment.

▪ Co-Metal Compagnie Métallurgique SA, à Courrendlin, construit une nouvelle usine.

▪ Hartmann + Co, entreprise biennoise spécialisée dans la construction de façades, de fenêtres et de portes de garage, inaugure une nouvelle usine située à la rue située à la rue Gottstatt.

▪ Schaublin, fabrique de machines à Bévilard, inaugure une nouvelle usine à Orvin,

Les Panneaux Forts SA, entreprise de transformation du bois à Tavannes, inaugurent un nouveau complexe d’exploitation.

1954 : Licenciements

SKB, fabrique de roulements à billes à Bienne, se sépare de 28 collaborateurs.

1954 : Distinction/Prix

▪ Camille Bloch, à Courtelary, obtient une médaille d’or et un grand prix, à l’Exposition internationale HOSPES, à Berne.

1954 : Anniversaires

André Bechler SA, fabrique de machines à Moutier, fête ses 50 ans.

▪ Gruen Watch Co, manufacture d’horlogerie à Bienne, célèbre le cinquantième anniversaire de sa fondation.

▪ Rolex, fabrique d’horlogerie à Bienne, célèbre son 250’000e chronomètre-bracelet faisant l’objet d’un contrôle officiel.

▪ Record Watch, manufacture d’horlogerie à Genève et à Tramelan fête son cinquantième anniversaire.

▪ Swiza Louis Schwab SA, fabrique de pendulettes à Moutier, célèbre le 50e anniversaire de sa fondation.

1954 : Marques déposées

Schnyder Frères, savonnerie à Bienne, dépose la marque Ultra Bienna.

▪ Swissair, par la fabrique de cycles Georges Rebetez à Bassecourt.

▪ Tavapan, par la Fabrique de panneaux forts et de bois croisés à Tavannes.

1955

1955 : Fusion/absorption/rachat, nouveau nom

▪ Julien Grillon fonde une fabrique de cadrans en métal à Delémont.

▪ Nobilia SA, fabrique de montres à La Chaux-de-Fonds, déplace son siège à Porrentruy.

▪ La SSIH (Société suisse pour l’industrie horlogère) rachète la manufacture de montres Marc Favre, à Bienne.

▪ Gilbert Périat, fabrique d’horlogerie à Alle, prend le nom d’Hebe Watch SA.

1955 : Nouvelles entreprises

▪ Roger Erard ouvre un atelier de fabrication de verres de montres à Bienne.

▪ Libana SA, fabrique d’horlogerie, voit le jour à Bienne.

▪ Henri Schaller ouvre un atelier mécanique portant son nom à Bassecourt

▪ Ressorts industriels SA, fabrique de ressorts et d’articles tréfilés pour l’industrie mécanique est créée à La Neuveville avec la reprise des équipements d’Ernest Herren à La Neuveville et de Hans Herren à Bienne.

▪ Verres Industriels SA, à Moutier, entreprise créée pour produire des vitrages isolants et chauffants.

1955 : Nouveaux bâtiments

Aubry Frères SA, fabrique d’horlogerie au Noirmont, construit un nouveau bâtiment.

▪ Edox, fabrique d’horlogerie à Bienne, inaugure un bâtiment à la rue de l’Avenir.

▪ Era Watch Co Ltd, fabrique d’horlogerie à Bienne, prend possession de ses nouveaux locaux à la rue de l’Avenir.

▪ Kummer Frères SA, fabrique de machines à Tramelan, construit une annexe à l’usine existante.

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, inaugure un nouveau bâtiment construit perpendiculairement à la rue Jacob-Stampfli.

1955 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ L’Essor Rossé & Affolter SA, fabrique de décolletage à Court, commercialise son rasoir électrique Unic 53, doté d’une seule tête ronde.

▪ Heuer, fabrique d’horlogerie à Bienne, présente la montre Twin-Time, avec affichage simultané de deux fuseaux horaires.

La Compagnie des montres Longines, à Saint-Imier, lance son modèle Conquest.

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, lance la ligne de montres-bracelets Ladymatic.

▪ Schnyder SA, fabrique de produits d’entretien à Bienne, commercialise la lessive Ultra-Bienna.

1955 : Fermetures d’entreprises

▪ Armin Grossert, Montres Nimra, fabrique d’horlogerie à Crémines, cesse ses activités.

▪ Minerva, fabrique de chaussures à Porrentruy, ferme sa succursale de Bonfol.

1955 : Anniversaires

▪ Boillat SA, fonderie à Reconvilier, célèbre son centième anniversaire.

La Caisse d’Epargne du district de Courtelary a cent vingt-cinq ans.

▪ Cuanillon & Cie, Kulm Watch Co, fabrique d’horlogerie à Bienne, fête son 100e anniversaire.

1956

1956 : Fusions/absorptions/rachats

▪ Helsa Watch SA, fabrique de montres Roskopf, déplace son siège de Zunzgen (BL) à Porrentruy.

▪ Home Watch, fabrique d’horlogerie à Bienne, transfère son siège à Neuchâtel.

▪ Roxer SA, manufacture de scies à métaux à Neuchâtel, transfère son siège à Saignelégier.

▪ Schäublin, fabrique de machines à Bévilard, reprend les Ateliers d’outillage de mécanique de précision (AOMP), de Tramelan.

1956 : Fermetures d’entreprises

▪ Mubag SA, fabrique de produits alimentaires pour moulins et boulangeries à La Neuveville, est mise en faillite.

1956 : Nouvelles entreprises

▪ André Frey SA, fabrique d’outillage en métal dur, voit le jour à Court.

▪ Martin Bueche ouvre un atelier de polissage d’arbres de barillet à Corgémont.

▪ Denis Burgunder ouvre un atelier de décolletage à Malleray.

▪ Cémogaz SA, entreprise spécialisée dans le traitement thermique des métaux, est fondée à Moutier par Jean Wittwer, Roger Voirol et Francis Bueche.

▪ Serge Châtelain ouvre un atelier de décolletage à Crémines.

▪ Gravor Sàrl, fabrique de clichés, est fondée à Bienne par Marcel Matthey et Gontrand Ferrier.

▪ Léopold de Vincenti ouvre un atelier de terminage d’horlogerie à Tavannes.

Loetscher & Sprunger, fabrique de décolletage, est fondée à Court par Germain Loetscher et Frédéric Sprunger.

▪ Marcel Lusa ouvre une fabrique de boîtes de montres à Courfaivre.

▪ Omega, manufacture de montres à Bienne, ouvre un atelier aux Genevez.

La Compagnie des montres Longines à Saint-Imier, ouvre un atelier aux Breuleux.

Phares Etienne SA, fabrique de phares de sécurité pour automobiles, voit le jour à La Neuveville, avec la reprise de l’actif et du passif de l’entreprise Albert Etienne.

▪ Ernest Wahli ouvre une fabrique de décolletage à Eschert.

▪ Winkler Frères, fabrique de décolletage à Moutier, est créée par André et Daniel Winkler.

1956 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Schäublin, fabrique de machines à Delémont, lance la fabrication de rotules sous licence.

▪ Perrin Frères, fabrique de machines à Moutier, commercialise une aléseuse-pointeuse verticale de haute précision, appelée AV1.

▪ Phenix Watch, fabrique d’horlogerie à Porrentruy, développe une montre baptisée Chronostop, chronographe sans compteur ni poussoir, les fonctions de commande s’effectuant à partir de la couronne.

1956 : Nouveaux bâtiments

▪ Burrus, fabrique de cigarettes à Boncourt, construit une nouvelle usine.

▪ Charles Perrenoud, fabrique de machines à La Neuveville, inaugure de nouveaux locaux.

Hauser, fabrique de machines spéciales et d’instruments optiques à Bienne, construit une nouvelle halle de montage.

▪ Hebe, fabrique d’horlogerie à Alle, inaugure de nouveaux bâtiments à la rue Achille Merguin.

▪ L. Klein SA, commerce d’aciers et métaux à Bienne, emménage dans un nouvel immeuble au Chemin du Long-Champ à Boujean.

Alphonse Miserez, fabrique de boîtes de montres, inaugure une nouvelle à Montfaucon.

▪ MRP, manufacture de boîtes de montres à Alle, construit une nouvelle usine.

▪ Schaublin, fabrique de machines à Bévilard, agrandit ses locaux et transforme son usine de Malleray en un foyer.

▪ Sixis SA, fabrique d’outillage à Lamboing, construit une usine à La Neuveville et y transfère son siège.

▪ Unitas, fabrique d’ébauches à Tramelan, inaugure un nouveau bâtiment.

1956 : Anniversaires

▪ Dulux, fabrique d’horlogerie à Tramelan, fête ses 25 ans d’existence.

1957

1957 : Fusion/absorption/rachat

▪ Les fils d’Adrien Châtelain, fabrique d’horlogerie à Tramelan, est la nouvelle raison sociale de la société Adrien Châtelain, reprise par ses fils Jean-Louis Châtelain et Pierre Châtelain.

▪ Egard Criblez, montres Sponta, à Péry, est repris par Lily Volz, fabrication, achat et vente d’horlogerie à Genève.

▪ Matile SA, fabrique de cadrans, transfère son siège d’Orpond à Bienne.

1957 : Nouvelles entreprises

▪ Brucelles Orion, fabrique de brucelles et d’outillage horloger est créée à Miécourt par Camille Choulat.

▪ Hamo SA, entreprise spécialisée dans les appareils de nettoyage, tels que lave-vaisselle, voit le jour à Bienne.

▪ Clément Howald et fils, atelier de décolletage, est créé à Court par Clément Howald et Jean-Jacques Howald.

▪ Cuenin Frères, atelier de décolletage, est créé à Perrefitte par Henri Cuenin et Ernest Cuenin.

▪ Kern & Co AG, fabrique d’instruments optiques à Aarau, ouvre une succursale spécialisée dans la micro-mécanique à La Neuveville.

▪ Lauber & Cie, fabrique de fournitures d’horlogerie et de décolletage est créée à Court par Christian Lauber et Germain Lauber.

▪ Maurice Marchand, fabrique de boîtes de montres, ouvre ses portes dans l’ancienne fabrique Santini à Porrentruy.

▪ Osterwalder SA, fonderie et fabrique de machines à la rue Centrale à Bienne, déplace son siège à Lyss.

▪ Zurtec, entreprise de tôlerie industrielle, est fondée à La Neuveville par Roland Zurcher.

▪ Schild SA, fabrique d’horlogerie à Granges, ouvre une succursale à Mervelier.

▪ Sutag SA, fabrique d’instruments médicaux et chirurgicaux et de spécialités pharmaceutiques, voit le jour à Bienne.

▪ Unipress SA, usine de transformation des métaux, voit le jour à la rue du Faucon, à Bienne.

1957 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Bulova Watch Company, manufacture horlogère américaine avec une filiale à Bienne, commercialise sa nouvelle montre miniature pour dames.

▪ Longines, manufacture de montres à Saint-Imier, lance sa collection Flagship.

▪ Omega, à Bienne, lance le chronographe Speedmaster, ainsi que la Seamaster.

▪ L’Emaillerie de Corgémont SA lance son propre procédé de traitement des surfaces résistant aux intempéries baptisé Emalco.

▪ Hans Wyssbrod SA, fabrique de machines à Bienne, commercialise sa première aléseuse-fraiseuse.

1957 : Nouveaux bâtiments

▪ Charles Berger, entreprise de polissage, lapidage et diamantage aux Bois, inaugure une annexe.

General Motors Suisse, entreprise de montage de voitures à Bienne, inaugure un nouveau bâtiment.

▪ Georges M. Guerrin, fabrique de bracelets en cuir, inaugure une nouvelle usine à Villeret.

▪ Pignons Affolter, à Malleray, inaugure un nouveau bâtiment

▪ Lusa, fabrique de boîtes de montres à Courfaivre, inaugure une nouvelle usine.

▪ Perrin Machines inaugure une nouvelle usine à la rue des Oeuches à Moutier.

▪ Roulements miniatures SA (RMB), fabrique de roulements à billes à Bienne, inaugure un nouveau bâtiment industriel à Boujean.

▪ Roger Maeder SA, fabrique de décolletage à Court, inaugure un nouveau bâtiment à la rue de l’Aurore.

▪ Robert & Schneider, entreprise de mécanique, inaugure une nouvelle usine à Crémines.

1957 : Fermetures d’entreprises

▪ Bregnard & Cie SA, fabrique de poterie à Bonfol, cesse ses activités.

▪ La Fabrique d’articles en métal, à Reconvilier, dépose son bilan.

▪ Mubag, fabrique de produits pour moulins et boulangeries à La Neuveville, est mise en liquidation.

1957 : Anniversaires

▪ General Motors Suisse, entreprise de montage de voitures à Bienne, produit son 50’000e véhicule.

▪ A. Huguenin Fils SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, célèbre ses 100 ans d’existence.

▪ Robert Langel, atelier de mécanique pour l’horlogerie à Courtelary fête son cinquantenaire.

▪ Mido, manufacture d’horlogerie à Bienne, produit sa millionième montre automatique.

▪ Nisus, fabrique d’horlogerie à Péry, célèbre son siècle d’existence.

▪ E. Jeanrenaud et fils, fabrique d’étampes à Bienne, fête ses 25 ans d’existence.

▪ Wyss & Cie, fabrique de boîtes de montres en or à Bienne, célèbre son centenaire.

1958

1958 : Fusions/absorptions/rachats

▪ Armand Beuchat à Bassecourt, reprend l’actif et le passif de Beuchat et Cie, fabrique de seringues à injection (marque Serba), à Bassecourt.

▪ Montres Choisi SA, fabrique d’horlogerie à Herbetswil (SO), déplace son siège à Bienne.

▪ Willy Flückiger SA, fabrique d’électromécanique à Eschert modifie sa raison sociale en Fabrique de moteurs électriques SA.

▪ Fibrexa SA, entreprise active dans l’utilisation industrielle du bois, déplace son siège de Neuchâtel à Tavannes.

▪ Les Fils de Paul Jobin et Cie, Montres Flora SA, transfère son siège de Porrentruy à Bienne.

▪ Phares Etienne SA, fabrique de phares de sécurité pour automobiles, déplace son siège de La Neuveville à Bienne.

▪ Pierce, fabrique d’horlogerie à Moutier, est rachetée par Ebauches SA, holding horloger.

▪ Méridian SA, entreprise spécialisée dans les instruments géodésiques et optiques, déplace son siège de Bienne à Péry.

▪ Miserez SA, fabrique de boîtes de montres à Saignelégier et Germain Sanglard, fabrique de boîtes de montres à Saignelégier, créent une holding. La holding rachète Mirval SA, fabrique de boîtes de montres à Saignelégier.

▪ Nodina Watch SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, prend le nom de Costal Watch.

▪ Vernier SA, fabrique de boîtes de montres à Undervelier, modifie sa raison sociale en Blanches-Fontaines SA.

▪ Vernier-Hernikat et Cie, à Boécourt, reprend l’actif et le passif d’Henri Vernier, fabrique de verres de montres Erma à Asuel.

▪ Verrex SA, fabrique de verres de montres à Tramelan, transfère son siège à Asuel.

1958 : Nouvelles entreprises

▪ Catena Watch SA, fabrique d’horlogerie, voit le jour à Bienne, avec la reprise de l’actif et du passif de la société Willy Lebet, fabrique d’horlogerie à Bienne.

▪ Center Applied Bioscience International (CABI), centre de recherche d’origine anglaise, s’installe à Delémont

▪ Vital Charpilloz ouvre un atelier de mécanique de précision à Bévilard.

▪ La Fabrique d’Ebauches de Sonceboz SA est créée par Alfred Chopard.

▪ IPO (International Purchase Office), entreprise de courtage en horlogerie, est créée à Bienne par Narcisse-René Praz.

▪ Louis Lachat SA voit le jour avec la reprise de la concession de la carrière de la Malcôte à Asuel.

▪ Michel SA, fabrique d’ébauches à Granges, ouvre une succursale à Movelier.

▪ Moser et Coronetti, fabrique de décolletage, est fondée à Moutier par Roger Moser et Jean Coronetti

▪ Narimpex, entreprise active dans le conditionnement de miel, fruits secs, noix et graines, est fondée à Bienne par Markus Grünig.

▪ Roger Racine ouvre une entreprise de pose de pose de matières lumineuses sur les boîtes de montres à la rue Dufour à Bienne.

1958 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Burrus SA, manufacture de tabac à Boncourt, commercialise la Parisienne Super et la Select.

Hauser, fabrique de machines spéciales et d’instruments optiques à Bienne, introduit la lecture optique pour les machines à rectifier et à pointer.

Heuer, fabrique d’horlogerie à Bienne, lance la Super-Autavia, un chronographe de bord pour le sport automobile, avec mesure au 1/5 de seconde.

▪ Mido, manufacture d’horlogerie à Bienne, commercialise la Commander.

▪ Tenor SA, fabrique d’horlogerie à Tramelan, développe une montre calendrier automatique équipée d’un roulement à billes.

1958 : Nouveaux bâtiments

▪ Aro Frifri, fabrique d’articles ménagers à La Neuveville, inaugure une nouvelle usine au chemin de Saint-Joux.

▪ Azuréa Célestin Konrad SA, manufacture de fourniture d’horlogerie à Moutier, agrandit ses locaux.

▪ F. & H. Engel, commerce de fer et de charbon, inaugure de nouveaux locaux à la rue de Gottstatt, à Bienne.

▪ Joray et Wyss SA, fabrique de roues d’horlogerie à Malleray, agrandit ses locaux.

▪ Wyler SA, manufacture d’horlogerie à Bienne, inaugure sa nouvelle fabrique à Madretsch.

▪ Ersimann-Schinz, entreprise de fournitures pour l’horlogerie et l’appareillage à La Neuveville, agrandit ses locaux.

▪ Tornos, fabrique de machines à Moutier, inaugure un nouveau bâtiment administratif

1958 : Fermetures d’entreprises

▪ Allimann et Moser, fabrique de décolletage et de taillage à Moutier, est mise en liquidation.

▪ Eureka Watch, fabrique d’horlogerie à Tramelan, est mise en faillite.

▪ La Fabrique d’articles en métal, à Reconvilier, est mise en faillite.

1958 : Avantages sociaux

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, ouvre une crèche pour les enfants de son personnel.

1958 : Anniversaires

▪ Tavannes Machines, fabrique sa 500e presse à mouler.

▪ Carfa, fabrique de matériel de bureau à Péry, fête son 25e anniversaire.

▪ Mikron SA, fabrique de machines à Bienne, célèbre le 50e anniversaire de sa fondation.

▪ Minerva-Sport SA, fabrique d’horlogerie à Villeret, célèbre son centenaire.

▪ Nivarox SA, fabrique de spiraux à Saint-Imier, fête le 25e anniversaire de sa fondation.

1958 : Distinctions/Prix

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, reçoit un Oscar à l’exposition universelle de Bruxelles pour Damier d’Or, une montre-bracelet en or guilloché et brillants.

1958 : Marques déposées

▪ Durtal, par Vital Charpilloz, atelier de mécanique de précision à Bévilard.

1959

1959 : Fusions/absorptions/rachats/transferts de siège

▪ Benoît Frères, commerce de métaux à Bienne, devient une fonderie de métaux avec la reprise de la société Paul Benoît-Merz.

▪ Bero SA, fabrique d’horlogerie à Huttwil, transfère son siège à Bienne.

▪ Vital Charpilloz, atelier de mécanique de précision à Bévilard, transfère son siège à Moutier.

▪ Hamill SA, entreprise active dans le négoce horloger à Bienne, prend le nom de Hamilton Watch Company SA et rachète la fabrique d’horlogerie A. Huguenin et Fils, à Bienne.

▪ Instruments scientifiques Bassecourt SA (ISBA), fabrique d’instruments médicaux, transfère son siège social à Lausanne.

▪ Métac SA, fabrique d’articles métalliques et de mécanique à Fahy, reprend l’actif et le passif de Jacot Frères SA, fabrique de boîtes de montres à Sonvilier.

▪ Ressorts industriels SA, fabrique de ressorts et d’articles tréfilés pour l’industrie mécanique à La Neuveville, transfère son siège à Courgenay.

▪ Verrex SA, fabrique de verres de montres à Asuel, transfère son siège à Boécourt.

1959 : Nouvelles entreprises

▪ ACIC SA, fabrique d’instruments chirurgicaux, est fondé à Bévilard par Arnold Charpilloz.

▪ Bien-Air, entreprise d’instruments et de fournitures à usage médical et dentaire à Bienne, est fondée à Bienne par David Mosimann.

▪ Henri Burkhardt ouvre une entreprise de constructions métalliques à Porrentruy.

▪ Sylvia Dietschi ouvre un atelier de terminage horloger à la place de la Gare à Bienne.

▪ Doniar SA, entreprise de dorage, nickelage et argentage, voit le jour à Bienne, en reprenant les actifs et les passifs de la maison Edmond Bandelier, à Bienne.

▪ Ega, fabrique d’injections plastiques, ouvre ses portes à Chevenez.

▪ Frédy Degoumois-Vuille Jacmire Watch, fabrique d’horlogerie à Tramelan, voit le jour avec la reprise de l’actif et du passif de la maison Bernard Vuille.

▪ Les Fabriques d’assortiments réunies (FAR) inaugurent une nouvelle usine au chemin du Terreau à Bienne.

▪ Métac SA, fabrique d’articles métalliques et de mécanique, voit le jour à Fahy.

▪ Ramseier & Jenzer SA, ateliers de carrosserie à Berne, inaugurent une filiale aux Champs-de-Boujean, à Bienne.

Roventa SA, manufacture d’horlogerie, voit le jour à Bienne.

▪ Rumanel Watch Factory SA, fabrique d’horlogerie, est créée à Bienne.

▪ Sanitex SA, entreprise active dans les instruments de médecine, est fondée à Bassecourt par Arnold Lièvre.

1959 : Changements de nom

▪ Charles Reinhold SA, fabrique de boîtes de montres à Cornol, change de nom et devient Manufacture de boîtes de montres Germain Sanglard SA.

▪ Saras Watch SA, fabrique d’horlogerie à Porrentruy, prend le nom d’Allaine Watch SA.

1959 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

Condor, fabrique de cycles et de motocycles à Courfaivre, commercialise une nouvelle motocyclette d’une cylindrée de 250 cm3, 4 temps, avec arbre à came en tête.

▪ Kummer Frères, fabrique de machines à Tramelan, commercialise son premier tour K20.

Les Lamineries Matthey SA, à La Neuveville, s’équipent de fours continus à tunnel.

Longines, manufacture d’horlogerie à Saint-Imier, chronomètre le record du monde de vitesse sur l’eau établi sur le lac de Coniston par Donald Campbell, à bord de son canot à réacteur Bluebird II.

*▪ Pétermann, fabrique de machines à Moutier, présente une décolleteuse automatique à variateur électronique.

▪ Mido, manufacture d’horlogerie à Bienne, commercialise l’Ocean Star.

▪ Swiza Louis Schwab SA, fabrique de réveils et de pendulettes à Moutier, lance le premier mouvement 8 jours mécanique.

1959 : Nouveaux bâtiments

▪ Schaublin SA, fabrique de machines dont le siège est à Bévilard, agrandit son usine de Delémont.

▪ Hamo SA, entreprise active dans la fabrication de lave-vaisselle automatiques, inaugure un nouveau bâtiment à la route de Soleure, à Bienne.

▪ Kummer Frères, fabrique de machines à Tramelan, inaugure une nouvelle usine.

▪ Lechmann, tôlerie industrielle à Bienne, inaugure une nouvelle usine au chemin du Longchamp, à Boujean.

Les Moulins Brand et Cie, à Tavannes, inaugurent de nouveaux silos d’une capacité totale de 2’300 tonnes de blé.

▪ Robert Rougemont, fabrique de décolletage à Moutier, s’installe dans une nouvelle usine au chemin des Sources.

1959 : Fermetures d’entreprises

▪ Fleuron Watch, fabrique d’horlogerie à Tramelan, est mise en faillite.

1959 : Organisation du travail

▪ La Compagnie des montres Longines, à Saint-Imier, introduit la semaine de travail de 5 jours, avec un horaire quotidien de 9 h 12 minutes. Le travail débute à 6 h 50 pour finir à 17 h 50.

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, introduit des cours du soir pour ses collaborateurs.

1959 : Anniversaires

▪ L’Imprimerie Frossard, à Porrentruy, célèbre son cinquantenaire.

1959 : Marques déposées

La Parisienne, par Burrus, manufacture de tabac à Porrentruy.

1960

1960 : Fusions/absorptions/rachats

▪ Güdel, fabrique de machines à Bienne, reprend le programme de fabrication de la maison Lienhard & Co, à La Chaux-de-Fonds

▪ Hermann Konrad, fabrique de décolletage à Moutier, est rachetée par Baumgartner frères, fabrique d’ébauches à Granges.

▪ Kadrill SA, entreprise active dans les porte-mines quatre couleurs à Moutier, modifie sa raison sociale en Charles Bergonzo SA.

1960 : Nouvelles entreprises

▪ Cavena SA, fabrique d’horlogerie, ouvre ses portes au chemin Emile-Ganguillet, à Bienne.

▪ Contelec, entreprise spécialisée dans l’électronique industrielle, voit le jour à Bienne.

▪ Harold Habegger, fabrique d’outillages pour machines, est fondée à Court.

▪ Montres Golana SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, est fondée par Heinz Goll.

▪ Ogival SA, fabrique d’horlogerie à La Chaux-de-Fonds, ouvre un atelier à Soubey.

▪ Ordina SA, fabrique de montres, est créée à Boécourt avec pour objet la continuation de l’entreprise Fernand Guggisberg à La Chaux-de-Fonds.

▪ Repco Watch SA, fabrique d’horlogerie, voit le jour à Tramelan, avec la reprise de l’actif et du passif de la fabrique d’horlogerie Balmer & Gagnebin, à Tramelan.

Samao SA, entreprise de mécanique, est fondée à Bienne par Hermann Beuchat-Gossin.

1960 : Nouveaux bâtiments

Boillat SA, fonderie à Reconvilier, inaugure la cantine de l’usine.

▪ Marex SA, cuisiniste et sanitaire à Bienne, inaugure de nouveaux locaux à la rue Dufour.

▪ Tornos, fabrique de machines à Moutier, construit un nouveau Centre professionnel.

1960 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Glycine Watch SA, fabrique de montres à Bienne, commercialise la Glycine Vaccum.

▪ Longines, manufacture de montres à Saint-Imier, commercialise la montre électromagnétique la plus plate du monde, équipée du calibre L400.

▪ Longines, manufacture d’horlogerie à Saint-Imier, introduit le Contifort, appareil destiné à la production d’une photo-finish dans le chronométrage sportif.

1960 : Fermetures d’entreprises

▪ L’Imprimerie Baumann & Calame, à La Neuveville, est mise en faillite.

▪ Les Fils d’Armand Spira, fabrique de tricotage et tricoterie mécanique à Porrentruy, est mise en faillite.

1960 : Conflits sociaux

Otto Güdel, fabrique de panneaux-forts et bois croisé à Porrentruy, voit ses ouvriers se mettre en grève, mécontents qu’ils sont de leurs salaires et des prestations sociales de leur employeur.

1960 : Anniversaires

▪ Camille Barré, fabrique d’horlogerie à Bressaucourt, fête son 50e anniversaire.

▪ Camille Bloch, fabrique de chocolat, célèbre les 25 ans de son installation à Courtelary.

▪ Fluckiger & Cie, fabrique de cadrans, célèbre ses cent ans d’existence.

▪ Friedli Frères SA, fabrique de fournitures horlogères à Reconvilier, fête ses 25 ans d’existence.

▪ General Motors suisse SA, usine de montage d’autos à Bienne, fête son 25e anniversaire.

▪ Heuer, fabrique de montres à Bienne, célèbre son centenaire.

▪ Jura Watch, fabrique d’horlogerie à Delémont, célèbre le 50e anniversaire de sa fondation.

▪ Sander & Cie, fabrique de bas à Bienne, fête ses 25 ans d’existence.

1960 : Marques déposées

Roventa, par Sommer & Schenkel Roventa, fabrique d’horlogerie à Bienne.

1961

1961 : Fusions/absorptions/rachats/transferts

▪ Ernest Brunner transfère son atelier de dorage et de nickelage de Corgémont à Malleray.

▪ Les bâtiments et le parc de machines de Cortébert Juillard & Co SA, fabrique d’horlogerie à Cortébert, sont repris par Omega Louis Brandt et Frère SA, manufacture d’horlogerie à Bienne.

▪ Desco von Schulthess, société zurichoise spécialisée dans la distribution mondiale de biens de consommation, reprend les Montres Nysa SA, à La Chaux-de-Fonds, change la raison sociale en Tiara SA et transfère le siège à Saignelégier.

▪ Diaprecis SA, fabrique d’outils en diamant à Bienne, déplace son siège à Lucerne.

▪ Longines, manufacture d’horlogerie à Saint-Imier, prend la majorité des parts de Record Watch Co. SA à Tramelan.

▪ Manufactures d’horlogerie suisses réunies S.A, société holding, est créée par quatre manufactures : Revue Thommen à Waldenbourg, Vulcain à La Chaux-de-Fonds, Phénix Watch SA à Porrentruy et Buser Frères & Cie SA à Niederdorf.

Mikron Holding SA, fabrique de machines à Bienne, reprend la fabrique de machines Haesler SA, à Boudry.

▪ Ordina SA, fabrique de boîtes de montres à Boécourt, modifie sa raison sociale pour prendre le nom d’Averos SA.

Rayville, manufacture d’horlogerie à Villeret, devient une filiale de la Société suisse pour l’industrie horlogère (SSIH).

▪ La Société d’outillage pour frappe à chaud transfère son siège de La Chaux-de-Fonds à Sonvilier.

1961 : Nouvelles entreprises

▪ Anton Meyer & Co, entreprise active dans la fabrication d’outils en diamant, ouvre ses portes à Bienne.

▪ Basile Kamber ouvre un atelier de terminage d’horlogerie à Montsevelier.

▪ Baumgartner SA, fabrique d’ébauches à Granges, inaugure une succursale à Reconvilier.

▪ Boivin et Mérillat, atelier mécanique, est fondé à Perrefitte par Maurice Boivin et Roger Mérillat.

▪ Bonareg Sàrl, atelier de terminage de mouvements horlogers, ouvre ses portes à Bienne.

▪ Duko SA, fabrique de citernes, de brûleurs et de fours industriels, est fondée à Delémont.

▪ Durex SA, entreprise de fabrication et vente de brûleurs et citernes à mazout, est fondée à Develier par René Dürig.

▪ Eléments préfabriqués SA, entreprise de matériaux pour la construction, est fondée à Delémont par Louis Lachat et Marcel Corbat.

▪ Lécureux SA, entreprise active dans les moyens de montage et d’automatisation pour l’horlogerie, est créée à Bienne par Bernard Lécureux.

Jean-Pierre Marchand crée une fabrique de panneaux de portes à Loveresse.

▪ Métafil, Crevoisier et Negri, fabrique de mécanique, voit le jour à Boncourt.

▪ Moderna Bonfol SA, fabrique de boîtes de montres, ouvre ses portes à Bonfol.

▪ Novatype SA, entreprise active dans les caractères en acier pour les machines à écrire et à calculer, ouvre ses portes à Delémont.

▪ Sutramed Sàrl, entreprise active dans le matériel de suture et chirurgical, est fondée à La Neuveville par Willy Bärfuss.

1961 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Edox SA, manufacture d’horlogerie à Bienne, présente sa montre Delfin, dont l’étanchéité est garantie à une profondeur de 200 mètres.

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, met en service l’Omegascope, appareil de chronométrage sportif permettant d’afficher en surimpression le temps de chaque coureur sur un écran de télévision.

▪ Lécureux SA, entreprise active dans les moyens de montage et d’automatisation pour l’horlogerie, commercialise le tournevis électrique inventé par Bernard Lécureux.

▪ Matériaux Sabag SA Delémont, installe un concasseur à haut rendement, équipé d’un ravitailleur mécanique, à la carrière de Courrendlin.

▪ Perfectone SA, manufacture d’équipements électro-acoustiques à Bienne, met sur le marché le magnétophone EP6 AII.

▪ Posalux, fabrique de machines à Bienne, met sur le marché la première machine pour le perçage des circuits imprimés.

1961 : Nouveaux bâtiments

▪ André Berret, entreprise de décolletage à Moutier, agrandit de son atelier de la rue de la Paix.

▪ Cendres et Métaux, fabrique d’alliages de métaux précieux à Bienne, déménage dans un nouveau bâtiment à la Rue de Boujean 122.

▪ W. Dünner SA, fabrique d’outillage de précision à Moutier, agrandit ses locaux.

▪ Estoppey-Addor SA, entreprise de traitements de surface à Bienne, construit un nouvel atelier destiné au chromage.

▪ Fernand Pic, fabrique de boîtes de montres au Noirmont, construit une nouvelle usine.

▪ Georges Ruedin SA, fabrique de boîtes de montres à Bassecourt, agrandit ses bâtiments.

▪ Milus, manufacture d’horlogerie à Bienne, inaugure des rénovés à la route de Reuchenette.

▪ Maeder-Leschot, fabrique de boîtes de montres à Bienne, agrandit son usine au Quai du Haut.

▪ Marcel Péquignot, fabrique de boîtes de montres à Delémont, construit une nouvelle usine à la route de Rossemaison.

▪ Petermann Frères & Cie, fabrique de machines à Corgémont, agrandit son bâtiment.

▪ Arthur Prétat et Fils, entreprise de matriçage à Porrentruy, agrandit son usine du quai de l’Allaine.

L’Usine des Rondez, à Delémont, appartenant à la société Von Roll, construit une nouvelle fonderie.

▪ Schaublin SA, fabrique de machines dont le siège est à Bévilard, agrandit son usine de Tramelan.

1961 : Fermetures d’entreprise

▪ La Champagne SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, est mise en faillite.

1961 : Anniversaires

▪ Les Fils de A. Bouille, fabrique de boîtes de montres aux Bois, fête son centenaire.

▪ EAB, fabrique d’appareils électriques à Courtelary, célèbre son 25e anniversaire.

▪ R. Raaflaub SA, fabrique de boîtes de montres à Moutier, fête son 50e anniversaire.

▪ SAFED, entreprise active dans la fabrication d’installations de traitements thermiques à Delémont, fête son 25e anniversaire.

▪ Tschumy, entreprise de décolletage à Villeret, fête le cinquantième anniversaire de sa fondation.

1962

1962 : Fusions/absorptions/rachats

▪ Vital Charpilloz, atelier de mécanique de précision à Moutier, transfère son siège à Delémont.

▪ Alfred Laager, fabrique d’horlogerie à Bienne, est transmise à Jovial Watch Factory Ltd.

▪ Ernest Wahli, fabrique de décolletage à Eschert, devient Axa SA, à Eschert.

▪ Catena Watch SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, transfère son siège à La Neuveville.

▪ Erma Boécourt SA, fabrique de verres de montres, voit le jour à Boécourt. Elle reprend l’actif et le passif de Vernier, Hernikat & Cie, à Boécourt.

▪ Kohli SA, fabrique d’horlogerie à La Chaux-de-Fonds, transfère son siège à Bienne.

▪ Lavina SA, manufacture d’horlogerie à Villeret, est reprise par la holding Favre-Leuba SA, à Zoug.

Plaqué-Or SA, entreprise de placage galvanique de boîtes de montres, transfère son siège de Studen à Bienne.

▪ Sutag SA, fabrique d’instruments médicaux et chirurgicaux et de spécialités pharmaceutiques à Bienne, est transmise aux Etablissements ACIC, Arnold Charpilloz, à Bévilard.

1962 : Nouvelles entreprises

▪ Boillat Décolletage SA, entreprise de décolletage de précision, est fondée par Jean-Pierre Boillat à Bienne.

▪ Montres Cortébert, Juillard & Cie SA, fabrique d’horlogerie à Cortébert, ouvre une succursale à Bienne.

▪ Emile Affolter ouvre un atelier de décolletage à Moutier.

▪ Générale Ressorts SA, fabrique de ressorts de barillet, voit le jour à Bienne avec la fusion de Henri Fivaz, à Bienne, Ryser & Co, à La Chaux-de-Fonds, Sonia, à Saint-Imier et La Volute (maison Rubin-Maire), à Saint-Imier.

▪ Gyger, Zürcher & Cie, atelier de terminage de mouvements d’horlogerie à Tramelan, voit le jour avec la reprise de l’actif et du passif de la société J. Gyger, à Tramelan.

▪ E. Knutti, fabrique d’horlogerie, est créée à Evilard par Edmund Robert Knutti.

▪ Maître Frères, entreprise spécialisée dans la fabrication d’étampes pour boîtes de montres, est fondée à Undervelier par Raymond Maître et Adrien Maître.

▪ Mozair SA, bureau technique spécialisé dans les éléments de machine, est créé à Malleray par Fernand Moser.

A. Houriet-Nicolet & Cie, fabrique de montres Betina, est fondée à Tramelan par Armand Houriet et Willy Nicolet.

▪ Vopor SA, fabrique d’éléments de construction préfabriqués, voit le jour à Develier.

Wittmann, succursale d’une fabrique de confection berlinoise, s’installe dans les entrepôts de la Coopérative d’Ajoie à Porrentruy.

Zumbach, fabrique de machines à Granges, inaugure une succursale à Montsevelier.

1962 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Boillat SA, fonderie de laiton à Reconvilier, inaugure une nouvelle presse à filer Loewy de 1500 tonnes assurant une production de 8 tonnes de matière par heure.

▪ Bulova Watch Co, manufacture horlogère américano-suisse à Bienne, lance l’Accutron, première montre-bracelet électronique utilisant un diapason comme organe régulateur.

▪ Lécureux SA, entreprise active dans les moyens de montage et d’automatisation à Bienne, commercialise le premier tournevis électrique pour l’industrie horlogère.

1962 : Nouveaux bâtiments

▪ Bechler SA, fabrique de tours automatiques à Moutier, inaugure un bâtiment administratif connu sous le nom de Tour Bechler.

Burri SA, fabrique de décolletage à Moutier, construit un nouveau bâtiment.

▪ Roger Chèvre, entreprise de construction métallique à Courtételle, construit un nouvel atelier en prolongement d’un bâtiment existant.

La Compagnie des montres Longines, manufacture d’horlogerie à Saint-Imier, inaugure un nouveau bâtiment à Saint-Brais.

▪ M. et H. Laederach, fabrique d’articles métallique dont le siège est à Münchenstein (BL), agrandit sa succursale de la rue du Bruye à Reconvilier.

Hamilton-Huguenin, fabrique d’horlogerie américano-suisse à Bienne, inaugure un nouveau bâtiment

Marcel Lusa, fabricant de boîtes de montres à Bassecourt, agrandit son usine au lieu-dit Condemes-Lajus.

▪ Eléments préfabriqués SA, construit une fabrique au lieu-dit Bellerive, sur le territoire communal de Delémont.

▪ Les Fils d’Henri Frei SA, fabrique de décolletage à Court, construisent une nouvelle usine à la rue des Gorges.

▪ L’Institut de contrôle biologique du Commonwealth construit un laboratoire au chemin du Domont à Delémont.

▪ Nobilia SA, fabrique de montres à Porrentruy, agrandit ses installations à la route d’Alle.

▪ Schaublin SA, fabrique de machines à Bévilard, construit un nouveau bâtiment à l’est des usines existantes.

▪ Tornos, fabrique de machines à Moutier, construit une succursale à Courgenay.

▪ Vigier SA, fabrique de ciment à Reuchenette, construit deux nouveaux silos.

1962 : Fermetures d’entreprises, déplacement d’activités

▪ Montres Anew SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, est mise en liquidation.

▪ Libana SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, est mise en faillite.

▪ Nivia Fabrique d’Horlogerie SA, à Bienne, déplace son siège social à Cornaux.

1962 : Anniversaires

▪ Cortébert Watch livre le 100’000e chronomètre de poche aux chemins de fer italiens.

1963

1963 : Fusions/rachats/changements de nom

Brühlmann & Cie, entreprise de cartonnage, transfère son siège de Bienne à Nidau.

▪ Camille Affolter, atelier de décolletage à Malleray, s’associe à Daniel Stalder pour fonder la société Affolter & Stalder à Malleray.

▪ E. Knutti, fabrique d’horlogerie à Evilard, change de raison sociale et devient Edmund Knutti, Xantia.

▪ Mikron SA, fabrique de roues dentées à Bienne, rachète J. Goulder ans Sons Ltd, fabrique d’appareils de mesure pour roues dentées à Huddersfield (GB).

▪ Mikron Holding AG, groupe industriel à Bienne, acquiert le fabricant de machines-transferts Haesler SA, à Boudry

▪ Wiser et Cie, fabrique d’horlogerie à Neuchâtel avec succursale à La Neuveville, déplace son siège social à La Neuveville.

1963 : Nouvelles entreprises

▪ Adrien Maître ouvre un atelier de fabrication d’étampes à Undervelier.

▪ Aubry frères SA, manufacture d’horlogerie au Noirmont, ouvre l’atelier de montage Ciny à Saignelégier.

Aubry Frères SA, fabrique d’horlogerie au Noirmont, crée Espérus SA, son département de mécanique, à Saignelégier.

▪ Josef Lanz ouvre un atelier de mécanique à la rue Fritz Oppliger à Bienne.

Omega, manufacture de montres à Bienne, inaugure une usine aux Genevez.

▪ Paratte horlogerie, est fondée par Maxime Paratte à Tramelan.

▪ Resistronic, fabrique de machines et d’appareils, ouvre ses portes à Bienne.

▪ Wisard Frères, fabrique d’outillage, ouvre ses portes à Grandval.

1963 : Nouveaux bâtiments

▪ Camille Bloch, fabrique de chocolat à Courtelary, inaugure un nouveau bâtiment lui permettant de doubler sa surface de production.

▪ Daniel Charpilloz SA, fabrique de filières et de tarauds à Malleray, inaugure de nouveaux locaux.

La Fonderie de fer et d’acier de Bienne s’installe dans de nouveaux locaux à la rue Johann-Renfer.

Marc Favre, manufacture d’horlogerie à Bienne, inaugure une nouvelle usine à la rue de l’Allée.

▪ A. Michel SA, fabrique d’ébauches à Granges, inaugure un nouveau bâtiment pour sa succursale de Lamboing.

▪ Paul Dubois SA, fabrique de décolletage à Saint-Imier, construit un nouveau bâtiment à la rue de la Malathe,

▪ Prata, fabrique de machines à Tavannes, construit une nouvelle usine au lieu-dit Prés-Bernard.

Rayville, manufacture d’horlogerie à Villeret, inaugure son usine agrandie et modernisée après un incendie.

A. Schild SA, fabrique d’ébauches à Granges, construit une succursale à Mervelier.

▪ Les Fils de Gustave Voisard, fabrique de boîtes de montres aux Pommerats, construit une annexe à l’usine existante.

▪ Zumbach, fabrique de machines à Granges, agrandit sa succursale de Montsevelier.

1963 : Nouveaux produits, nouveaux procédés

▪ Fonderie Boillat SA, à Reconvilier, met au point un système de positionnement autocentrant, selon un procédé dit de prisme en croix, appelé Imea.

▪ Lécureux SA, entreprise active dans les moyens de montage et d’automatisation à Bienne, met au point un système de machine transfert permettant le transport automatique des mouvements d’horlogerie.

1963 : Fermetures d’entreprises

▪ Ogival SA, fabrique d’horlogerie à La Chaux-de-Fonds, ferme son atelier de Soubey.

1963 : Anniversaires

La Métallique SA, fabrique de cadrans à Bienne, fête le cinquantenaire de sa fondation.

La Fabrique de moteurs électriques SA, à Eschert, fête ses 25 ans d’activité.

▪ Fernand Meyer SA, fabrique de verres de montres à Saint-Imier, célèbre ses 50 ans d’extsence.

▪ Samuel Graber, fabrique de boîtes de montres à Renan, fête ses 25 ans d’existence.

Maeder-Leschot, fabrique de boîtes de montres à Bienne, célèbre son cinquantenaire.

▪ Peugeot-Suisse SA, à Fahy, importe le 50’000e véhicule Peugeot depuis l’après-guerre.

1963 : Divers

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, crée un système de bourses d’études ou de prêts d’honneur remboursables dans les dix ans qui suivent la fin des études et n’impliquant en aucune manière l’obligation pour les bénéficiaires d’entrer au service de l’entreprise.

1963 : Marques déposées

▪ Technobal, par les Fabriques de balanciers réunies, succursale de Bienne.

1964

1964 : Fusions/absorptions/rachats/transferts de siège

▪ Anton Meyer & Co, entreprise active dans la fabrication d’outils en diamant à Bienne, déplace son siège à Port.

▪ Montres Cortébert, Juillard & Cie SA, fabrique d’horlogerie, transfère son siège de Cortébert à Bienne.

▪ La Fabrique de montres Léonidas SA, à Saint-Imier, reprend l’actif et le passif de la Fabrique de montres Berna SA, à Saint-Imier,

▪ Leonidas, fabrique de montres à Saint-Imier, fusionne avec l’entreprise Edouard Heuer à Bienne, pour donner naissance à Heuer-Leonidas.

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, prend le contrôle des Etablissements Jeanrenaud, fabrique d’étampes à Bienne.

1964 : Nouvelles entreprises

▪ Ajoie Confection SA, usine de textiles, succursale de la maison Fritz Nauer à Stäfa (ZH), débute son activité à Fahy.

▪ Jean-Jacques Boesiger ouvre un atelier de décolletage à Moutier.

▪ Cominter, atelier d’horlogerie, ouvre ses portes à Tramelan.

▪ Gilbert Leuenberger, atelier de décolletage, est créé à Eschert.

▪ Jacques Allemann ouvre un atelier de tréfilage et redressage à Péry.

▪ Recomatic, atelier de mécanique, est créé à Courtedoux par Charles et Marcel Rérat.

▪ Recrido SA, fabrique d’articles en ciment et de constructions métalliques, voit le jour à Courfaivre.

▪ Seuret SA, entreprise de révision de machines, est fondée à Perrefitte par Armand Seuret.

▪ Voisard, fabrique de boîtes de montres aux Pommerats, ouvre un atelier à Saulcy.

▪ Moulex-Weber & cie, fabrique de verres de montres, s’installe à Soubey.

1964 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Heuer, manufacture d’horlogerie à Bienne, lance la Carrera, premier chronographe spécialement conçu pour les pilotes professionnels.

▪ Longines, manufacture de montres à Saint-Imier,  commercialise un chronomètre de bord électronique avec affichage analogique de l’heure.

▪ Ténor et Dorly SA, fabrique d’horlogerie à Tramelan, commercialise une montre-bracelet à usages multiples munie de quatre lunettes de rechange.

▪ Wenger SA, coutellerie à Delémont lance la ligne SWIBO, premiers couteaux à manche en plastique injecté

1964 : Nouveaux bâtiments

▪ ARO SA, fabrique d’appareils électriques à La Neuveville, agrandit ses locaux abriter l’administration et le département technique.

▪ Bechler SA, fabrique de machines à Moutier, inaugure un nouveau bâtiment administratif.

▪ Charles Bergonzo SA, fabrique de mécanique de précision à Moutier, construit un nouveau bâtiment.

1964 : Fermetures d’entreprises

▪ Eléments préfabriqués SA, entreprise de matériaux pour la construction à Delémont est mise en faillite.

1964 : Distinctions/Prix

▪ Excelsior Park, fabrique d’horlogerie à Saint-Imier, remporte le premier prix, dans la catégorie des montres pour la science et l’industrie, lors du concours organisé par la Fédération horlogère, à l’occasion de l’Exposition nationale de Lausanne.

▪ Longines, manufacture de montres à Saint-Imier, reçoit le Prix d’honneur dans la catégorie montres bracelet de ligne nouvelle, décerné par la Fédération horlogère dans le cadre de l’Exposition nationale de Lausanne.

▪ Omega, manufacture de montres à Bienne, remporte un 1er prix pour une montre revêtue de paillettes d’or fin, de Gilbert Albert, et un prix d’honneur pour une montre électro-mécanique, de Gaston Raval, dans le cadre de l’Exposition nationale de Lausanne.

▪ Perrin Frères, fabrique de machines Moutier, se voit décerner une médaille d’or à la Foire internationale de Brno pour son aléseuse Perrin AV, garantissant une précision de 3/1000 de millimètres.

1964 : Anniversaires

▪ Azuréa Celestin Konrad SA, fabrique de décolletage à Moutier, célèbre ses cinquante ans d’existence.

Baehni et Cie, fabrique de spiraux à Bienne, célèbre son centenaire.

▪ F.J. Burrus & cie, fabrique de cigarettes à Boncourt, célèbre son 150e anniversaire.

▪ Feuz Frères, entreprise de mécanique à Tramelan, célèbre ses 25 ans d’existence.

▪ Lechmann & Cie, tôlerie industrielle à Bienne, fête ses cinquante ans d’existence.

▪ Les Tréfileries Réunies à Boujean fêtent leur cinquantième anniversaire.

1965

1965 : Fusions/absorptions/rachats/changements d’activité/transferts de siège

▪ Ateliers Ciana SA, fabrique d’outils pour l’automatisation, est créée à Bienne, avec la reprise de l’entreprise individuelle Jean-Charles Ciana par la manufacture d’horlogerie Omega.

▪ Beaumann & Co, fabrique d’assortiments aux Bois, est reprise par le holding horloger Ebauches SA.

▪ Ernest Cuenin reprend les actifs et les passifs de Cuenin Frères, atelier de décolletage à Perrefitte.

▪ André Frey, entreprise active dans la fabrication et le commerce de ceintures en cuir et d’articles de maroquinerie à Court, modifie son genre d’affaires en devenant une fabrique d’outils en métal dur.

▪ Alexis Mathez SA, fabrique de pièces pivotées à Tramelan, déplace son siège à Sonvilier.

1965 : Nouvelles entreprises

▪ Aigat SA, fabrique d’aiguilles chirurgicales, est créée par la reprise des activités de l’entreprise d’Edgar Lehnherr et Ewald Stettler.

▪ Erwin Léchot SA, fabrique de décolletage, voit le jour à Orvin.

▪ Mondor SA, entreprise de galvanoplastie, est fondée à Delémont.

▪ Orgalvanic, entreprise active dans la fabrication de plaqué or, est créée à Bienne par André Jeandupeux.

Proteca SA, fabrique d’articles en métal, est fondée à Courroux

▪ Ravisa Watches, fabrique d’horlogerie, est créée à Delémont par Roger Mathis.

La Société de construction métalliques SA commence ses activités à Porrentruy.

▪ Francis Wuillaume ouvre un atelier de mécanique à Moutier

1965 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Camille Bloch, fabrique de chocolat à Courtelary, inaugure un nouveau silo à sucre

▪ Heuer-Leonidas SA, fabrique de chronographes et compteurs de sport à Bienne, brevète le Microtimer, premier instrument de chronométrage électronique miniaturisé, précis au 1/1000e de seconde.

▪ Matériaux Sabag SA, à Delémont, se lance dans la fabrication des briques en béton Juramat.

▪ L’Atelier mécanique Célestin Ostorero voit le jour à la rue Bel Air à Moutier.

▪ Schäublin SA, fabrique de machines à Bévilard, présente un nouveau tour 135 appelé le tour du jubilé.

1965 : Nouveaux bâtiments

▪ Henri Bachmann SA, entreprise d’accessoires pour automobiles à Bienne, transforme son siège à la rue de l’Hôpital.

▪ Joseph Bonvallat, entreprise active dans la galvanoplastie et le polissage des boîtes de montres à Porrentruy, construit un nouveau bâtiment.

▪ Cattin & Cie Montres Catorex, aux Breuleux, construit un atelier d’horlogerie au lieu-dit Pré-au-maire.

▪ Ciny Aubry frères SA, fabrique d’horlogerie, inaugure une nouvelle usine au Noirmont.

▪ Kummer Frères SA, fabrique de machines à Tramelan, inaugure une seconde halle d’usinage.

▪ Posalux, fabrique de machines à Bienne, s’installe dans la zone industrielle de Boujean.

1965 : Fermetures d’entreprises

La Fabrique de moteurs électriques SA, à Eschert, est mise en liquidation.

▪ Montres Belvu SA, fabrique d’horlogerie à Tramelan, décide sa dissolution.

▪ Paul Albert Juvet, Hermann Burgener successeur, fabrique de ressorts à Bienne, cesse ses activités.

1965 : Distinctions

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, voit son chronographe Speedmaster devenir la montre officielle de la Nasa (National Aeronautics and Space Administration).

1965 : Anniversaires

La Caisse d’épargne de Bassecourt célèbre son centenaire et devient la Banque Jurassienne d’Epargne et de Crédit.

Petermann Frères et Co, fabrique de machines à Corgémont, sort sa 1000e machine spéciale destinée à la bijouterie.

▪ Schäublin SA, fabrique de machines à Bévilard, célèbre ses cinquante ans d’existence.

1965 : Marques déposées

▪ Framont, par Framont SA, fabrique d’horlogerie à Saignelégier.

1966

1966 : Fusions/absorptions/rachats/déplacements de siège

▪ Alexis Mathez, fabrique de pièces pivotées à Sonvilier, prend le nom de Sonval SA.

▪ Chronos Holding, à Bienne, reprend Cyma Watch Co à La Chaux-de-Fonds et Tavannes Watch Co, à Tavannes.

▪ TBM Eggimann & Cie, entreprise de polissage de boîtes de montres, voit le jour à Saint-Imier, avec la reprise des actifs et des passifs de André Eggimann, succ, de Chs. Vuilleumier, à Saint-Imier.

▪ Le groupe Ermano Holding, à Bienne, rachète le capital-actions de Cortébert, Juillard et Cie à Bienne.

▪ Lampes et entreprises électriques de Tavannes SA (fabrique d’ampoules Zampa) modifie sa raison sociale en Lampes et fournitures électriques SA.

▪ Moser et Coronetti, fabrique de décolletage, déplace son siège de Moutier à Longeau.

1966 : Nouvelles entreprises, nouvelles succursales

▪ Diamond Watch SA, fabrique d’horlogerie, ouvre ses portes à La Haute-Route à Bienne.

▪ Jean-Pierre Fluri, entreprise de mécanique de précision, est fondée à Bienne.

Walter Hiltbrunner ouvre un atelier de mécanique à Vicques.

Michel Imhof ouvre un atelier de décolletage à Moutier.

Pécaut Automation, atelier de mécanique, est fondé à La Neuveville par Alfred Pécaut.

▪ Piquerez SA, fabrique de boîtes de montres à Bassecourt, inaugure un atelier de polissage à Epauvillers.

▪ Armand Seuret ouvre un atelier de mécanique à Perrefitte.

▪ Daniel Stalder SA, entreprise spécialisée dans la fabrication de pièces d’horlogerie et d’appareillage, voit le jour à Moutier.

▪ Verrex SA, fabrique de verres de montres à Boécourt, ouvre une succursale à Damvant.

1966 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Heuer-Leonidas SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, présente le Microtimer premier instrument électronique à chronométrer le millième de seconde.

▪ Louis Lachat SA, entreprise de matériaux à Asuel, inaugure une centrale à usage multiple capable de réaliser du béton et de l’enrobé dans le même malaxeur à Cornol.

1966 : Nouveaux bâtiments, nouveaux locaux

▪ Contelec, entreprise spécialisée dans l’électronique industrielle à Bienne, inaugure un nouveau bâtiment à la rue de Port.

▪ Harold Habegger SA, fabrique d’outillage pour les machines, inaugure sa nouvelle usine à Court

Louis Lang SA, fabrique de boîtes de montres à Porrentruy, construit une nouvelle usine avec bâtiment administratif à la route de Bressaucourt.

▪ Soprod SA, groupement de sept fabricants horlogers de Tramelan, inaugure un nouvel atelier de montage de montres.

1966 : Fermetures d’entreprises

Montres Octo SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, est mise en faillite.

▪ Sutag SA, fabrique d’instruments médicaux et chirurgicaux et de spécialités pharmaceutiques à Bévilard, est mise en faillite.

1966 : Prix/distinctions

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne montres-bijoux avec pierres, ainsi que le prix d’honneur dans la catégorie chronographes et montres pour le sport, lors du concours organisé par la Fédération Horlogère Suisse (FH), à l’occasion de l’Exposition universelle qui se tiendra en 1967 à Montréal.

▪ Rayville, manufacture d’horlogerie à Villeret, reçoit le prix d’honneur dans la catégorie montres-bijoux sans pierres lors du concours organisé par la Fédération Horlogère Suisse (FH), à l’occasion de l’Exposition universelle qui se tiendra en 1967 à Montréal.

1966 : Anniversaires

▪ Excelsior Park, fabrique d’horlogerie à Saint-Imier, fête son centenaire.

▪ La Fabrique EAB (Elektro-Apparatbau), à Courtelary, fête son 25ème anniversaire.

▪ Joray et Wyss SA, entreprise spécialisée dans les roues de finissage, fête son 25e anniversaire.

▪ Kummer SA, fabrique de machines à Tramelan, livre son 1000e tour à cycle automatique, modèle K 20.

1966 : Marques déposées

▪ Schnyder Frères, savonnerie à Bienne, dépose la marque Hellin.

1967

1967 : Fusions/absorptions/rachats

▪ Catena Watch SA, fabrique d’horlogerie à La Neuveville, transfère son siège à Bulle.

▪ Lampes et entreprises électriques de Tavannes SA (fabrique d’ampoules Zampa) déplace son siège social à Wangen bei Olten (SO).

Egatec, entreprise active dans les traitements de surface et la galvanoplastie, est constituée à Bienne avec les apports de Dasa SA, à Bienne, Glauser & Antenen SA, à Saint-Imier, Robert Degoumois SA, à La Chaux-de-Fonds, F. & L. Vuilleumier, à Tramelan et Max Nobs, à Corgémont.

▪ Ateliers Ciana, fabrique d’outils pour l’automatisation à Bienne, modifie sa raison sociale en Mécafine SA.

▪ Micro-Time SA, à Tramelan, résulte de la fusion de Charles Gigandet SA et Dulux SA, à Tramelan, de Framont SA, à Renan, de Nestor SA, au Landeron, de Cattin et Cie et de Joseph Boillat Fils, aux Breuleux.

▪ Procaf SA, société réunissant dix-sept établisseurs horlogers, est fondée à Bienne.

▪ Henri Rossé & Cie, fabrique de pignons aux Bois, transfère son siège à Alle.

▪ Zéma Maurice Guerdat, fabrique de boîtes de montres à Tramelan, transfère son siège à Bienne.

1967 : Nouvelles entreprises

▪ Agon Watch Cornol SA, entreprise active dans le terminage de montres, est constituée à Cornol, avec la reprise de l’inventaire de Agon Uhrenfabrik Robert Triebold AG à Mumpf.

▪ Badan frères, atelier de décolletage, est fondé à Crémines par Jean-Claude Badan et Gérald Badan.

Wibemo, entreprise spécialisée dans le vente d’outillages destinés au décolletage, est créée à Moutier par Willy et Mireille Bendit.

Crevoisier SA, fabrique de machines, est créée aux Genevez par René Crevoisier.

▪ Despa, fabrique de décolletage, ouvre ses portes à Belprahon.

▪ Ebauches SA, groupe horloger, implante une succursale à Tavannes, dans les locaux de Tavannes Watch.

▪ André Hauert ouvre une entreprise de polissage de boîtes de montres à Delémont.

▪ Jap SA, fabrique de cadrans, s’installe à Bure.

▪ Germain Loetscher SA (GLSA), entreprise de décolletage, est fondée à Court.

▪ Pierval SA, entreprise spécialisée dans la production de pièces de décolletage, est fondée à Reconvilier

▪ Henri Rossé & Cie, fabrique de pignons, voit le jour aux Bois.

▪ Roulements miniatures SA (RMB), fabrique de roulements à billes à Bienne, inaugure une succursale à Bonfol.

1967 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ La Compagnie des montres Longines, à Saint-Imier, commercialise l’Ultra-Chron, montre-bracelet automatique oscillant à 36’000 alternances par heure.

▪ Mido, manufacture d’horlogerie à Bienne, commercialise la Mini Mido, la montre pour dames la plus fine du monde jamais produite en série.

Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, met au point les plaques de touche, destinées au chronométrage des épreuves de natation.

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, lance sa collection De Ville

1967 : Nouveaux bâtiments

▪ Beaumann SA, fabrique de fournitures horlogères du groupe Ebauches SA, inaugure une nouvelle usine aux Bois.

▪ Emaillerie SA, à Corgémont, inaugure un nouveau bâtiment.

La Fabrique d’horlogerie de Fontainemelon (FHF) construit un nouveau bâtiment pour sa succursale de Corgémont.

▪ Les Fils de A. Donzé-Baume, fabrique de boîtes de montres aux Breuleux, inaugure de nouveaux locaux.

▪ Framont Sarl, fabrique d’horlogerie à Renan, inaugure une nouvelle usine.

▪ Gilbert Leuenberger, atelier de décolletage à Eschert, construit un nouveau bâtiment.

▪ Hamo SA, entreprise active dans la fabrication de lave-vaisselle automatiques à Bienne, agrandit ses locaux.

▪ AC Miserez SA, fabrique de boîtes de montres à Saignelégier, inaugure une nouvelle usine.

▪ Perrin Machines, fabrique de machines à Moutier, agrandit son usine de la rue des Oeuches.

▪ Petermann Frères & Cie, fabrique de machines à Corgémont, agrandit son bâtiment.

▪ Venus SA, fabrique de fournitures d’horlogerie à Moutier, aménage dans une nouvelle usine construite sur l’emplacement de l’ancienne Pierce SA.

1967 : Fermetures d’entreprises

▪ La Fabrique de Balanciers Réunis SA, groupe horloger dont le siège est à Bienne, ferme sa succursale de Saignelégier.

▪ Beltex SA, fabrique d’horlogerie à Tramelan, est mise en faillite.

Libela Montres SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, est mise en liquidation.

▪ Rubis-Montre, fabrique de pierres d’horlogerie à Porrentruy, cesse ses activités.

1967 : Anniversaires

▪ Aloxyd SA, entreprise spécialisée dans les traitements de surface à Bienne, célèbre ses 25 ans d’existence.

▪ Aubry Frères SA, montres Ciny, célèbre son cinquantenaire.

▪ Juillerat Frères SA, fabrique d’horlogerie à Malleray, célèbre son cinquantenaire.

▪ Kummer Frères, fabrique de machines à Tramelan, fête son cinquantenaire.

▪ La Compagnie des montres Longines, à Saint-Imier, fête son centenaire.

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, obtient son millionième certificat de chronomètre.

▪ Zila SA, fabrique d’horlogerie à La Heutte, fête son cinquantième anniversaire.

1968

1968 : Fusions/absorptions/rachats

▪ Aurore SA, fabrique d’ébauches à Villeret, passe sous la responsabilité industrielle d’A. Schild SA, à Granges.

▪ Dorly SA, fabrique d’horlogerie à Tramelan, et Ténor SA, fabrique d’horlogerie à Tramelan, fusionnent pour donner naissance à Ténor & Dorly SA.

▪ Framont, fabrique d’horlogerie, transfère son siège de Saignelégier à Renan.

Maeder-Leschot SA, fabrique de boîtes de montres à Bienne, reprend Bloesch SA, fabrique de boîtes de montres à Bienne.

▪ Marcel Fleury, entreprise de dorage, argentage et nickelage à Tavannes, reprend l’actif et le passif de la maison Fleury Frères, à Tavannes.

▪ Mécafine SA, fabrique d’outils pour l’automatisation à Bienne, modifie sa raison sociale en Fimecor SA.

▪ Méridian SA, entreprise spécialisée dans les instruments géodésiques et optiques, déplace son siège de Péry à Ettingen (BL).

▪ Montres Cortébert, Juillard & Co SA, à Bienne, est racheté par Ermano Holding SA, à Bienne.

▪ Miserez SA, fabrique de boîtes de montres à Saignelégier et Montfaucon, Germain Sanglard SA, fabrique de boîtes de montres à Cornol, et Mirval SA, fabrique de boîtes de montres à Saignelégier, créent une société holding. Tout en conservant leurs formes juridiques respectives.

▪ Pierre Holding SA, dont le siège est à Bienne, concentre quinze importantes entreprises fabriquant la pierre d’horlogerie.

▪ Pierre Schmid, à Cormoret, reprend la fabrique de machines William Meyer fils, à Cormoret.

▪ Sauser & Monney, atelier de terminage horloger à Bienne, reprend l’actif et le passif de la maison Georges Sauser à Bienne.

▪ La Société des garde-temps reprend le capital action de plusieurs entreprises horlogères neuchâteloises et jurassiennes, dont les Montres Helvetia à Reconvilier et la Fabrique d’horlogerie Silvana à Tramelan.

▪ Ytire SA, fabrique de ressorts à Corgémont, est reprise par Générale Ressorts, à Bienne.

1968 : Nouvelles entreprises

▪  Créatec SA, fabrique de cadrans, débute ses activités à Vendlincourt.

▪ J. Baertschi, fabrique de décolletage, ouvre ses portes à Courgenay.

▪ Erwin Léchot ouvre un atelier de décolletage à Orvin.

▪ Malleray Watch, entreprise de fournitures d’horlogerie, est créée à Malleray par Georges Juillerat.

▪ Pierres Holding SA, société concentrant quinze entreprises actives dans les pierres horlogéres et industrielles, est créée avec son siège à Bienne.

1968 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Burrus, fabricant de cigarettes à Boncourt, commercialise la Select.

Heuer-Leonidas SA, manufacture d’horlogerie à Bienne, introduit sa première chaîne d’assemblage complète baptisée gema.

Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, lance la collection Dynamic.

1968 : Nouveaux bâtiments

Camille Bloch, fabrique de chocolat à Courtelary, construit un nouveau bâtiment administratif.

Fluckiger & Cie, fabrique de cadrans à Saint-Imier, rachète l’ancienne fabrique Bulova, à Sonvilier.

▪ Nivaflex SA, fabrique de fils et lames en alliages spéciaux, agrandit son usine de la rue de la Serre à Saint-Imier.

▪ Perrin Frères SA, fabrique de machines à Moutier, agrandit son usine de la rue des Oeuches.

▪ Rollier SA, fabrique d’outils à La Neuveville, construit une nouvelle usine.

Schäublin, fabrique de machines à Bévilard, agrandit son usine de Tramelan.

Varo SA, fabrique de boîtes de montres à Fontenais, construit une nouvelle usine au lieu-dit Près-de-la-Fontaine.

1968 : Nouveaux produits, nouveaux procédés

▪ Harold Habegger SA, fabrique d’outillage pour les machines à Court, développe un canon de guidage à galets en métal dur.

1968 : Fermetures d’entreprises

▪ Vaucher & Cie, fabrique de balanciers à Evilard, cesse ses activités.

1968 : Prix/Distinctions

Safag SA, fabrique de pompes et de machines à Bienne, reçoit la médaille d’or à la Foire internationale de Brno pour sa nouvelle fraiseuse-rectifieuse à cycle d’opérations complètement automatique.

1968 : Anniversaires

▪ Adeka, fabrique de machines à Bienne, fête son cinquantenaire.

▪ Brenzikofer et Cie, comptoir d’horlogerie à Tavannes, fête ses 50 ans d’existence.

▪ Les Fils de A. Donzé-Baume, fabrique de boîtes de montres aux Breuleux, fête ses cent ans d’existence.

▪ Tavannes Machines Co SA fête la 500e presse à mouler sortant de ses ateliers.

1969

1969 : Fusions/absorptions/rachats

▪ Egatec, entreprise active dans les traitements de surface et la galvanoplastie, reprend les actifs et les passifs de Dasa SA, entreprise de galvanoplastie à Bienne.

LaFabrique de montres Bulla, Emile Juillard SA, à Porrentruy, transfère son siège à Lausanne.

La Générale SA, boîtes de montres holding, est fondée à Delémont, pour reprendre l’actif de huit entreprises : Blanches-Fontaines SA, Undervelier ; Bourquard SA, Boécourt ; La Pérouse SA, Grandfontaine ; Lomont SA, Damvant ; Manufacture de boîtes SA, Delémont ; Nobilia SA, Porrentruy ; Raaflaub SA, Moutier et Verrex SA, Boécourt.

▪ Miserez SA, fabrique de boîtes de montres à Saignelégier, et Sanglard SA, fabrique de boîtes de montres à Cornol, fusionnent sous le nom de Miserez-Sanglard.

MRP SA, fabrique de boîtes de montres a Alle, absorbe Varo SA, manufacture de boîtes de montres à Fontenais.

▪ Orbit SA, société nouvellement créée à Bienne, reprend Milex, Elem Watch Co. SA et Péry Watch et Montres Sigma, deux entreprises établisseurs basées à Bienne.

▪ Sintur, fabrique d’outils en métal dur à Bienne, prend le nom de Widia Suisse SA.

1969 : Nouvelles entreprises

▪ Agon Watch, fabrique d’horlogerie à Mumpf (BL), ouvre un atelier de remontage à Tavannes.

▪ Mabo SA, fabrique de boîtes de montres, ouvre ses portes à Develier.

▪ Precitool SA, entreprise de fabrication d’outils en métal dur, est fondée à Moutier, par Robert Rougemont et Rémy Schaller.

▪ Roland Voisard ouvre un atelier de polissage portant son nom aux Bois.

La Société des fabriques de spiraux réunis, qui fait partie du groupe ASUAG, inaugure un atelier de réglage à Vicques.

▪ Voutat Décolletages SA, voit le jour à Moutier.

1969 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ G. Léon Breitling SA, à La Caux-de-Fonds, Hamilton Buren Watch Company SA, à Buren, et Heuer Leonidas SA, à Bienne, lancent sur le marché le premier chronographe automatique.

Heuer-Leonidas SA, manufacture d’horlogerie à Bienne, lance la Monaco, première montre chronographe automatique carrée et étanche de l’horlogerie suisse.

▪ Longines, manufacture de montres à Saint-Imier, commercialise l’Ultra-Quartz, première montre-bracelet à quartz fabriquée en série.

1969 : Nouveaux bâtiments

▪ Albu SA, fabrique de boîtes de montres à Saint-Ursanne, construit une nouvelle usine à La Communance à Delémont.

Dumont SA, manufacture d’outils à Montignez, construit un nouvel entrepôt au lieu-dit Es-Longs-Rayes.

▪ Les Fabriques d’Assortiments Réunies, dont le siège est au Locle, agrandissent leur atelier de Montfaucon.

▪ La Filature de Laines Peignées d’Ajoie SA, agrandit ses bâtiments à Alle.

▪ Louis Lang SA, fabrique de boîtes de montres à Porrentruy, implante une partie de sa fabrication dans ses nouveaux locaux de La Rasse.

▪ Lusa, fabrique de boîtes de montres à Courfaivre, ouvre un atelier de polissage à Courtemaîche.

▪ Ressorts Industriels SA, à Courgenay, agrandit son usine au lieu-dit Clos-Jeannerat.

▪ Rotax, fabrique de décolletage à Court, construit une nouvelle usine à la rue de Mévilier.

▪ Sonval SA, fabrique de pièces pivotées à Sonvilier, construit une nouvelle usine.

▪ Swiza, manufacture d’horlogerie Louis Schwab SA à Moutier, inaugure une nouvelle manufacture à Delémont.

▪ Tana, fabrique de décolletage à Pontenet, agrandit ses locaux.

1969 : Fermetures d’entreprises

▪ Les fils d’Adrien Châtelain, fabrique d’horlogerie à Tramelan, cesse ses activités.

▪ Dasa, atelier de galvanoplastie à Bienne, décide sa dissolution.

▪ Vuilleumier Frères, fabrique d’horlogerie Inula, à Tramelan, est mise en liquidation.

▪ Zberen et Vogel, fabrique de balanciers à Bienne, cesse ses activités.

1969 : Distinction/Prix

▪ Longines, manufacture de montres à Saint-Imier, remporte un Oscar au Concours annuel de l’Académie internationale du Diamant à New-York

1969 : Anniversaires

▪ Bulova, fabrique d’horlogerie à Bienne, commémore la sortie du 60 millionième mouvement de montre.

General Motors, usine automobile à Bienne, célèbre le montage de sa 500’000e voiture à Bienne.

Mido, manufacture de montres à Bienne, célèbre son cinquantenaire.

Les Fils de Louis Affolter, fabrique de pignons à Malleray, fête ses 50 ans d’existence.

1970

1970 : Fusions/absorptions/rachats

▪ Brachotte et Cie, fabrique de ressorts à Saint-Imier, et Resist SA, fabrique de ressorts à Neuchâtel, fusionne sous la nouvelle raison sociale Ressorts Energie SA.

▪ Cyma Tavannes, département réveils et pendulettes d’Ebauches SA, est repris par Synchron SA, fabriques d’horlogeries réunies à Neuchâtel.

▪ Epor SA, fabrique d’étampes à Porrentruy, change sa raison sociale en Porétempes SA.

▪ Estoppey-Addor SA, entreprise de traitements de surface à Bienne, rachète Orgalvanic Sàrl, atelier de placage à Bienne.

▪ Feuz Frères & Cie, entreprise de petite mécanique à Tramelan, est reprise par le groupe Sulzer Frères.

▪ Création de General Watch Holding, qui regroupe sept fabriques d’horlogerie, dont Mido Georges Schaeren et Cie et Edox Era Watch Co, à Bienne.

Heuer-Leonidas, entreprise spécialisée dans la fabrication de compteurs pour le sport et l’industrie à Bienne, reprend la fabrique de compteurs de sport Sportex à Arogno.

▪ Création de Holding Longines SA, concentration horlogère regroupant la Compagnie des montres Longines à Saint-Imier et la fabrique de montres Rotary SA à La Chaux-de-Fonds.

▪ Schnyder SA, fabrique de produits d’entretien à Bienne, passe un accord de collaboration économique avec Eswa SA, fabrique de produits d’entretien à Stanstadt (NW).

▪ Von Roll, groupe industriel dont le siège social est à Gerlafingen (SO), rachète la Société de Constructions Métalliques SA, à Porrentruy.

1970 : Changements de nom

▪ Emaillerie Corgémont SA, fabrique d’articles émaillés, devient Emalco, Emaillerie de Corgémont SA.

1970 : Nouvelles entreprises

▪ J. Baertschi, atelier de décolletage à Courgenay, déménage à Moutier.

▪ Bandi SA, entreprise de polissage de pièces d’horlogerie, est fondée à Courtételle par Jean-Jacques Bandi.

▪ Jean-Daniel Botteron ouvre un atelier de mécanique à Nods

▪ Claude Fleury crée une entreprise de mécanique de précision au chemin du Coin à Bienne.

▪ Gérard Gigandet ouvre un atelier de pierres fines à Alle.

▪ Milex Elem Watch, fabrique d’horlogerie à Bienne, et Orbit, fabrique d’horlogerie à Bienne, fusionnent.

▪ Ory SA, atelier de polissage, est fondé à Develier par Gilles Ory.

▪ Porétampes SA, fabrique de boîtes de montres, voit le jour à Porrentruy

▪ Portescap, entreprise spécialisée dans la fabrication des antichocs de marque Incabloc à La Chaux-de-Fonds, ouvre un atelier à Saignelégier.

▪ Precma SA, entreprise de machines-outils, est fondée à Bassecourt avec la reprise de l’actif et du passif de la maison Joseph Monnin, à Bassecourt.

▪ Sable Moron SA, société exploitant les sablières de Mont-Girod, ouvre ses portes à Loveresse.

▪ Vacucast, entreprise active dans la fabrication de pièces en métaux précieux, ouvre ses portes à la rie Franche à Bienne.

▪ Wenka Karl Wenger SA, entreprise de décolletage-taillage, est créée à Courgenay.

1970 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Bulova, fabrique d’horlogerie à Bienne, commercialise la Mini-Accutron, première montre électronique pour dames, ainsi que l’horloge à quartz Bulova Accuquartz.

▪ Louis Lachat SA, entreprise de matériaux à Asuel, met en service d’une centrale à enrobé et d’une centrale à béton à Courtételle.

La Compagnie des montres Longines à Saint-Imier commercialise sa première montre avec affichage à cristaux liquides (LCD).

▪ Hans Wyssbrod SA, fabrique de machines à Bienne, met sur le marché le premier centre d’usinage fabriqué en Suisse.

▪ Kummer Frères SA, fabrique de machines à Tramelan, s’équipe d’un centre d’usinage Modu-Line, de la société Kearney and Trecker, à Milwaukee (USA), le premier du genre à être livré en Suisse.

1970 : Nouveaux bâtiments

▪ Bechler SA, fabrique de tours automatiques à Moutier, construit une nouvelle halle de montage.

▪ Constant Rossé SA, fabrique de boîtes de montres à Fahy, inaugure une nouvelle usine.

▪ Setag SA, fabrique de cractères pour machines à écrire à Bassecourt, construit une nouvelle usine à la rue de la Pâle.

▪ Sphinx-Müller SA, fabrique d’outils de précision à Soleure, inaugure une succursale dans la zone industrielle des Grandes Vies à Porrentruy.

▪ Wahli Frères SA, fabrique de machines à Bévilard, construit une cantine pour son personnel.

1970 : Fermetures d’entreprises

▪ Albert Colombo, atelier de décolletage à Moutier, cesse ses activités.

La Compagnie des montres Longines à Saint-Imier transfert son atelier de Lajoux à Tramelan.

1970 : Infrastructures sociales

▪ Record Watch, fabrique d’horlogerie à Tramelan, ouvre une crèche pour son personnel.

1970 : Distinctions/Prix

▪ Wahli Frères SA, fabrique de machines à Bévilard, reçoit une médaille d’or pour ses machines à tailler les engrenages par génération, lors de la 12e Foire internationale des constructeurs mécaniques à Brno (Tchécoslovaquie).

1970 : Anniversaires

▪ Jacques Beiner, fabrique de boîtes de montres à Saint-Imier, fête ses 25 ans d’existence.

▪ Amidro, grossiste pour les droguistes à Bienne, fête ses 25 ans d’existence.

▪ Dürig Frères, fabrique de cadrans à Bienne, célèbre son cinquantenaire.

▪ Käsermann & Sperisen, appareils électriques Solo à Bienne, fête son 25e anniversaire.

▪ Warob, atelier de fabrication de moules, de matrices et d’outils d’emboutissage pour les matières plastiques à Courrendlin, fête son 25e anniversaire.

1971

1971 : Fusions/absorptions/rachats/collaborations/déménagements

▪ Bechler SA, fabrique de tours automatiques à Moutier, signe un accord de coopération avec Albe SA, fabrique de machines automatiques à Lugano-Agno et Alfred H. Schütte, fabrique de machines-outils à Cologne (D).

▪ Gravor SA, entreprise active dans la photolithographie à Bienne, déplace son siège à Brügg.

Heuer-Leonidas SA, manufacture d’horlogerie à Bienne, signe un accord de collaboration technique avec l’usine Ferrari, à Modène (I) dans le but de perfectionner le chronométrage dans le sport automobile.

▪ La Société suisse pour l’industrie horlogère (SSIH) rachète Economic Swiss Time Holding (ESTH), le plus gros fabricant suisse de montres Roskopf (marques Agon, Buler, Continental et Ferex).

▪ Ebauches SA et ASUAG prennent une participation majoritaire dans le groupe Longines-Rotary.

▪ Roulements miniatures SA (RMB), fabrique de roulements à billes à Bienne, acquiert l’entreprise allemande MKL Miniature Kugellager Leutkirch.

1971 : Nouvelles entreprises

▪ Alpha informatique SA, société de services en informatique, voit le jour à Bienne.

▪ Arnex SA, fabrique d’horlogerie, ouvre ses portes à Bienne.

▪ Joseph Baume, atelier de mécanique spécialisé dans les étampes, est créé au Noirmont.

▪ Ciposa, entreprise active dans les machines d’assemblage, est créée à Bienne par Gilbert Widmer.

La Fabrique de boîtes de montres Fontenais SA ouvre ses portes à Fontenais.

▪ Lusa SA, fabrique de boîtes de montres à Bassecourt, inaugure une succursale à Courtemaîche.

▪ Tenax SA, entreprise de micromécanique, est créée aux Breuleux.

1971 : Nouveaux bâtiments

▪ Boillat Décolletage SA s’installe dans ses nouveaux locaux à Loveresse.

▪ EAB, fabrique d’appareils électriques à Courtelary, inaugure un nouvel atelier.

▪ Edox, fabrique d’horlogerie à Bienne, inaugure ses nouveaux locaux.

▪ Fernand Pic, fabrique de boîtes de montres au Noirmont, inaugure l’annexe construite à l’ouest de la fabrique existante.

Kummer SA, fabrique de machines à Tramelan, agrandit ses locaux.

▪ J. Lanz, entreprise de mécanique de précision, agrandit ses locaux à la rue Oppliger, à Bienne.

▪ Raymond Prétat SA, fabrique de boîtes de montres à Porrentruy, construit une nouvelle usine à la rue de Lorette.

Omega, manufacture de montres à Bienne, inaugure sa nouvelle usine de la rue de Prés.

▪ Ressorts industriels SA inaugure de nouveaux locaux à Courgenay.

Wahli, fabrique de machines à Bévilard, inaugure de nouveaux bâtiments.

▪ Francis Wuillaume, atelier de mécanique à Moutier, inaugure une nouvelle usine à Perrefitte.

1971 : Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ EAB, fabrique d’appareils électriques à Courtelary, licencie 16 collaborateurs.

▪ Egatec, entreprise spécialisée dans l’électroplastie avec siège central à Bienne, ferme sa succursale de Sonvilier.

B. Girard-Degoumois SA, fabrique d’horlogerie Stellar à Saint-Imier, décide sa dissolution.

▪ Les Fils de Camille Vuilleumier et Cie, fabrique de pièces pivotées à Tramelan, cesse ses activités. L’entreprise occupe une trentaine de personne.

▪ Longines, manufacture de montre à Saint-Imier, ferme son atelier des Breuleux.

1971 : Nouveaux produits, nouveaux procédés

▪ Edox, fabrique d’horlogerie à Bienne, commercialise la première véritable montre-bracelet à heure universelle.

▪ Ervin Piquerez, fabrique de boîtes de montres à Bassecourt, commercialise sa boîte de montre super-étanche Hardlife.

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, présente l’Omega opto-scope, premier chronographe digital avec affichage à cristaux liquide.

1971 : Organisation du travail

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, introduit l’horaire libre à titre d’essai.

1971 : Infrastructures sociales

▪ Camille Bloch, fabrique de chocolat à Courtelary, ouvre une garderie d’enfants.

1971 : Anniversaires

▪ Baubedarf et Holz AG, entreprise de matériaux de construction à Bienne, fête ses 25 ans d’existence.

▪ Notz, usine métallurgique à Bienne, fête son cinquantenaire.

▪ Racle Frères SA, fabrique de fraises dentaires à Courtelary, célèbre ses 25 ans d’existence.

▪ Sixis, fabrique de fraiseuses et de machines à pointer à La Neuveville, fête son cinquantenaire.

▪ Vigier, cimenterie à Péry, célèbre son centenaire

▪ Wahli, fabrique de machines à Bévilard, fête son 25e anniversaire.

1972

1972 : Fusions/absorptions/rachats/transferts de siège/changements de nom

▪ Auguste Reymond SA (ARSA), Montres Hoga SA et Béguelin et Cie SA (montres Damas), trois fabriques d’horlogerie de Tramelan fusionnent sous la raison sociale d’A. Reymond SA.

▪ Aubry Frères SA, manufacture des montres Ciny, au Noirmont, absorbe la maison Arthur Dorsaz et Cie – Montres Dogma, à La Chaux-de-Fonds.

▪ Décolletage de précision Boesiger SA, à Moutier, devient Décolletage Lémo.

▪ Delano SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, prend le nom de Delaneau SA.

▪ Doniar SA, entreprise de dorage, nickelage et argentage à Bienne, transfère son siège à Schwadernau.

▪ Dorix SA, entreprise active dans les traitements de surface est fondée à Bienne par Jacques Trost et Jacqueline Trost.

▪ La Générale SA, fabrique de boîtes de montres à Delémont, transfère la fabrication de la boîte de montres de poche de Moutier à Delémont

▪ Gigon SA, fabrique de boîtes de montres au Noirmont, est rachetée par Les fils d’Albert Bouille, fabrique de boîtes de montres aux Bois.

▪ Gramex SA, holding horloger, est créé pour la concentration financière de Graber SA, manufacture de boîtes de montres à Renan, Metalex, fabrique de boîtes de montres à Fleurier et Verolux SA, fabrique de verres de montres à Fleurier.

▪ Mecanor SA, fabrique d’outillage horloger à Bienne, transfère son siège à Nidau.

Panneaux forts SA, fabrique de panneaux forts et bois croisés à Tavannes, est rachetée par Laederach, entreprise active dans le secteur du bois, à Worb. La nouvelle société prend le nom de Tavapan SA.

▪ Studer SA, fabrique de ressorts à Bienne, déplace son siège à Port.

1972 : Nouvelles entreprises

▪ Dorix SA, entreprise active dans les traitements de surface est fondée à Bienne par Jacques Trost et Jacqueline Trost.

▪ Ducommun & Cie SA, fabrique de verres de montres à Tramelan, ouvre un atelier aux Breuleux.

▪ Jean-Pierre Clément ouvre un atelier de décolletage à La Ferrière.

▪ Keller et Pedrocchi, fabrique d’articles en polyester, est créée à Roches par Walter Keller et Michel Pedrocchi.

▪ Mirval Watch SA, fabrique d’horlogerie, est fondée à Bienne par Charles Prudat.

Maniquick, entreprise spécialisée dans la fabrication et la commercialisation d’appareils pour les soins des pieds et de la bouche, issue de la scission de la fabrique de décolletages Georges Marchand SA, à Court.

▪ Pignons Juracie SA, fabrique de pignons, d’engrenages et de roues d’horlogerie, voit le jour à Lajoux.

Heinz Schmidt ouvre un atelier d’émaillage et de zaponnage à Moutier.

▪ La Société suisse de chronométrage sportif est fondée à Bienne par la Fédération horlogère suisse et les entreprises Longines, à Saint-Imier, et Omega, à Bienne.

1972 : Nouveaux bâtiments

▪ AMIDRO, centrale d’achat des droguistes, inaugure un nouveau bâtiment aux Champs-de-Boujean.

Maeder-Leschot, fabrique de boîtes de montres à Bienne, inaugure de nouveaux locaux.

Schaublin, fabrique de machines à Bévilard, inaugure de nouveaux bâtiments pour le montage et la peinture.

▪ Rolex, manufacture de montres à Bienne, rachète l’immeuble de Gruen Watch à la Haute-Route.

1972 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

Heuer-Leonidas, fabrique d’horlogerie à Bienne, lancement le Microsplit 800, premier compteur de sport à quartz au format de poche.

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, lance la collection Emeraude.

1972 : Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Agon Watch, fabrique d’horlogerie dont le siège est à Mumpf (AG), ferme sa succursale de Tavannes. 28 personnes perdent leur emploi.

▪ Corona SA, fabrique d’horlogerie à Tramelan, est mise en faillite.

▪ La Fabrique de boîtes Tramelan SA est mise en faillite.

▪ Fibrexa SA, entreprise active dans l’utilisation industrielle du bois à Tavannes, est mise en faillite.

▪ B. Girard-Degoumois SA Fabrique d’horlogerie Stellar, à Saint-Imier, est dissoute au terme de la liquidation.

▪ Gruen Watch SA, manufacture d’horlogerie à Bienne, filiale de Gruen Industries Inc à New York, supprime 48 postes de travail.

Hamilton, fabrique de montres à Bienne, cesse ses activités. 110 personnes perdent leur emploi.

Mirval, fabrique de boîtes de montres à Saignelégier, ferme ses portes. Le personnel est transféré dans l’entreprise A.C. Miserez, à Saignelégier.

▪ Otto Güdel, fabrique de panneaux-forts et bois croisé à Porrentruy, ferme ses portes.

Raaflaub, fabrique de boîtes de montres à Moutier, cesse ses activités. Elle occupait une trentaine de personnes.

▪ Tramelan SA, fabrique de boîtes de montres à Tramelan, est mise en faillite.

▪ Welta & Orion SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, est mise en faillite.

1972 : Distinctions/Prix

▪ La Compagnie des montres Longines, à Saint-Imier, et Ebauches SA, à Neuchâtel, sont récompensées par l’Annual Industrial Research Conférence and Awards, pour la mise au point de la montre entièrement électronique à affichage par cristaux liquides.

▪ Wahli Frères SA, fabrique de machines à Bévilard, reçoit une médaille d’or à la Foire internationale de Leipzig pour sa machine automatique à tailler par génération W 90.

La Société suisse pour l’industrie horlogère (SSIH), à Bienne, reçoit le Trophée international de l’industrie horlogère décerné à Genève par l’Institut international de promotion et de prestige.

▪ Swiza, manufacture d’horlogerie Louis Schwab SA à Delémont, reçoit à Rome l’Oscar européen du commerce Mercurio d’Oro 1972.

1972 : Anniversaires

▪ Droz & Cie, fabrique d’horlogerie à Tavannes, fête son 50e anniversaire.

▪ Ilva, fabrique de fournitures d’horlogerie à Malleray, fête son cinquantenaire.

▪ Emile Juillard SA, manufacture d’horlogerie à Porrentruy, commémore le 100e anniversaire de sa fondation.

▪ Gudel, fabrique de machines de précision à Bienne fête ses cent ans d’existence.

Helio-Kaeser, entreprise de reprogrpahie à Bienne, célèbre ses 25 ans d’existence.

▪ Mido, manufacture d’horlogerie à Bienne, certifie son 100’000e chronomètre.

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, obtient son deux-millionième bulletin de chronomètre.

1973

1973 : Fusions/absorptions/rachats/changements de nom

▪ Aubry Frères SA, fabrique d’horlogerie au Noirmont, rachète la Société des Montres West End SA, comptoir de distribution à Genève.

▪ Hamilton Watch Company SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, prend le nom de Hamilton International SA et déplace son siège à Genève.

▪ Jovial Watch Factory Ltd, fabrique d’horlogerie à Bienne, transfert son siège à Brügg.

▪ Montres Perfine SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, déplace son siège à Genève.

Roventa, entreprise de distribution à Bienne, et Henex, fabrique d’horlogerie à Tavannes fusionnent.

▪ La Fabrique d’horlogerie Silvana SA, à Tramelan, adopte la raison sociale Montres Helvetia SA.

▪ Sutramed Sàrl, entreprise active dans le matériel de suture et chirurgical à La Neuveville déplace son siège à Cerniat (FR).

▪ Tiara, fabrique d’horlogerie à Saignelégier, conclut un accord de collaboration avec Rotary SA, fabrique d’horlogerie à La Chaux-de-Fonds.

▪ Varin et Veya SA, fabrique de boîtes de montres à Develier, transfère son siège à Delémont.

1973 : Nouvelles entreprises

Fred Boissenot ouvre un atelier d’horlogerie à Bienne sous le nom de Montres Sheerline Fred Boissenot.

▪ Simon Bueche ouvre un atelier de décolletage à Court.

▪ André Cerf ouvre un atelier un décolletage à Eschert.

▪ Lapidage SA, entreprise active dans le terminage et la décoration de boîtes de montres, ouvre ses portes à Bonfol.

▪ LNS SA, fabrique de système de ravitaillement de barres pour le décolletage, est fondée à Orvin par André Léchot, André Neukomm et Maurice Scemama.

▪ Marc Beuchat SA, entreprise de développement de fabrication et de commerce d’outils et de machines, est créée à Tavannes.

▪ Montres Turano SA, entreprise horlogère de Private Label, est fondée à Péry par Remo Bertolucci.

▪ Onivia SA, fabrique de décolletage, est créée à Chevenez

▪ Oxygène, entreprise de fabrication et de vente au détail de textile et de prêt-à-porter, est fondée à Court.

▪ Gérard Paratte, Alphonse Beuret et Maurice Schlüchter ouvrent une fabrique d’étampes au Noirmont.

▪ Technicor, atelier de placage or galvanique, est créé à Tramelan par Francis-Claude et Patrice Jacot.

▪ Wemas, fabrique de roulettes, est créée aux Reussilles, avec la reprise de l’actif et du passif de l’entreprise de Werner Mathez-Sordet aux Reussilles.

1973 : Nouveaux bâtiments, nouveaux locaux

▪ André Bechler SA, fabrique de machines à Moutier, inaugure un nouvel atelier de montage à la rue des Oeuches.

▪ ASUAG, holding horloger à Bienne, inaugure au Faubourg du Lac, un nouveau bâtiment abritant également trois sociétés affiliées : Pierres Holding SA, Les Fabriques de Balanciers réunies et Asam Informatique.

▪ Aubry Frères SA, fabrique d’horlogerie au Noirmont, inaugure un agrandissement de ses locaux.

▪ Jean-Jacques Bandi inaugure un atelier de décolletage à Courtételle.

▪ Henri Girod, fabrique de décolletage à Court, construit de nouveaux locaux.

▪ Heuer-Leonidas SA, manufacture d’horlogerie à Bienne, ouvre un atelier à Lajoux.

▪ Paul Dubois SA, entreprise de décolletage à Saint-Imier, s’installe dans ses nouveaux locaux.

Raymond Prêtât, fabrique de boîtes de montres à Porrentruy, inaugure une nouvelle usine à proximité du passage sur voies Saint-Germain.

Rolex, manufacture d’horlogerie à Bienne, inaugure de nouveaux locaux, aménagés dans l’ancienne Gruen.

▪ Von Roll SA, fonderie à Choindez, inaugure un nouveau bâtiment administratif.

1973 : Fermetures d’entreprises

▪ Bijoudorex SA, fabrique d’articles de bijouterie à Bassecourt, ferme ses portes.

▪ Martin Bueche, atelier de polissage d’arbres de barillet à Corgémont, cesse ses activités.

▪ Donzé Frères, fabrique d’horlogerie aux Breuleux, est dissoute.

▪ Felma-Machines SA, à Courtelary, décide sa dissolution.

▪ Gigon SA, fabrique de boites de montres au Noirmont, ferme ses portes.

▪ Huguenin SA, fabrique de cadrans à Bienne, licencie 40 personnes.

▪ Léon Charpilloz SA, fabrique de pignons à Malleray, ferme ses portes.

▪ Mirval SA, fabrique de boîtes de montres à Saignelégier, est mise en liquidation.

▪ Liengme & Co SA, manufacture d’horlogerie à Cormoret, est mise en faillite.

▪ Miserez SA, fabrique de boîtes de montres à Saignelégier, est mise en liquidation.

▪ Romano Sieber, département des Balanciers Réunis à Saint-Imier, cesse ses activités.

1973 : Anniversaires

▪ Beaumann SA, fabrique de pignons et de barrette à ressort aux Bois, fête son cinquantenaire.

▪ Boillat Frères et Cie, fabrique d’horlogerie aux Bois, fête le cinquantième anniversaire de sa fondation.

La Caisse d’épargne de Bienne célèbre ses 150 ans d’existence.

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, célèbre ses 125 ans d’existence.

Phoenix Watch, manufacture horlogère à Porrentruy, fête son centenaire.

▪ Les usines von Roll à Choindez et Rondez à Delémont fête leur 150e anniversaire.

1974

1974 : Fusions/absorptions/rachats

André Bechler SA et Tornos-Petermann, fabriques de machines à Moutier, s’unissent pour donner naissance à Moutier-Machines-Holding.

Aubry Frères SA, fabrique d’horlogerie au Noirmont, rachète l’atelier de terminage horloger André Fähndrich, à Vicques.

▪ Biella SA, fabrique de classeurs et d’articles en papier à Bienne, fusionne avec Neher SA à Berne et devient Biella-Neher SA.

▪ La Fabrique de manteaux SA, à Delémont, adopte Smarty SA comme nouvelle raison sociale.

Flückiger et Cie, fabrique de cadrans à Saint-Imier, rachète Cadrans Huguenin SA à Cousset.

Henri Bachmann SA, entreprise active dans le commerce d’accessoires automobiles et industriels, change sa raison sociale en Précimation SA.

▪ Mercuria SA, fabrique d’aiguilles de montres à Bienne, voit son actif et son passif repris par Universo SA, Société générale des fabriques d’aiguilles à La Chaux-de-Fonds.

▪ A. Reymond SA (ARSA, Damas et Hoga) et Spera SA, fabrique d’horlogerie à Tramelan, rejoignent le groupe horloger Micro-Time SA, à Tramelan.

Sipra, société holding, est créée à Bienne pour regrouper quatre entreprises horlogères dont Milus à Bienne et Pronto au Noirmont.

▪ O. Walther SA, entreprise de micromécanique à Tavannes, modifie sa raison sociale en Tavescap.

1974 : Nouvelles entreprises

▪ Asotec SA, entreprise active dans les produits absorbants, voit le jour à Porrentruy.

ASSA, Annonces suisses SA, ouvre une succursale à Delémont.

▪ Gérard Bechtel ouvre un atelier de décolletage à Pontenet.

Berotec, Roger Bergonzo, fabrique de décolletage, est créée à Moutier.

Bienna-Interfloor SA, commerce en gros de tapis, de revêtements de sols et de parois à Bienne, s’installe dans l’ancien entrepôt Coop à Sonceboz.

▪ Calibra SA, entreprise de découpage mécanique, est fondée à Sonceboz-Sombeval par Willy et Hugo Weber.

▪ Covatec SA, atelier de mécanique, est fondé à Péry par Pierre Wyss.

▪ Hevron, entreprise de constructions métalliques, est fondée à Courtételle par Gérard Chèvre

▪ Leimer et Beiler, Ateliers du Nord, entreprise de constructions métalliques et de construction de machines à Yverdon, inaugure une succursale à Chevenez.

La Compagnie des montres Longines ouvre à nouveau son atelier des Breuleux.

Macodel SA, entreprise ayant la commercialisation de machines et appareils destinés à l’industrie horlogère, est fondée à Delémont.

Oeuvray et Ackermann, fabrique de décolletage, est créée à Bonfol par Philippe Oeuvray et Séraphin Ackermann.

Rekon SA, entreprise spécialisée dans la fabrication des scies circulaires et dans l’assemblage de composants pour l’enregistrement du son à Berne, ouvre un atelier à Saint-Imier.

Sonceboz SA, société industrielle à Sonceboz, ouvre une succursale dans le quartier de la gare à Porrentruy.

▪ Solo fours industriels SA, à Bienne, ouvre une succursale à Porrentruy.

▪ Sylcron SA, entreprise active dans les traitements de surfaces, est créée à Bienne.

▪ Zwahlen & Cie, fabrique de décolletage, est fondée à Bévilard par Gérard Zwahlen et Marcel Zwahlen.

1974 : Licenciements

Marex, cuisiniste et sanitaire à Bienne, licencie 17 collaborateurs.

▪ Jules-César Rossel SA, entreprise d’horlogerie à Tramelan, décide sa dissolution.

1974 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Alpina Watch International SA, entreprise horlogère à Bienne, présente sa nouvelle Alpina-Dispomatic, montre-réveil automatique avec calendrier.

▪ Alpina Watch International SA, entreprise horlogère à Bienne, présente une nouvelle collection de montres-dames appelée La Belle.

▪ Camille Bloch SA, fabrique de chocolat à Courtelary, inaugure un nouveau silo à sucre.

▪ Heuer-Leonidas, groupe spécialisé dans la fabrication de chronographes, compteurs et appareils électroniques pour la mesure du temps dont le siège est à Bienne, met en service le premier centre de chronométrage et d’information intégré dans un ordinateur.

▪ Kummer Frères, fabrique de machines à Tramelan, commercialise le tour automatique à deux broches K 40.

▪ LNS SA, fabrique de système de ravitaillement de barres pour le décolletage à Orvin, commercialise le Dédale Module 4, une commande électronique permettant d’automatiser d’anciennes machines.

Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, lance la Marine Chronometer, la montre la plus précise du monde.

▪ Recta, fabrique de boussoles, à Bienne, commercialise une boussole de saut et de plongée.

▪ Roventa-Henex, entreprise horlogère à Bienne, présente une montre Solid state à quartz du type LCD.

▪ Schaublin SA, fabrique de machines à Bévilard, développe le premier tour numérique, avec une commande fabriquée à l’interne.

Von Roll, fonderie à Choindez, commercialise ses premiers tuyaux en fonte ductile avec revêtement intérieur de polyuréthane.

1974 : Nouveaux bâtiments

▪ J. Baertschi, entreprise de décolletage à Moutier, construit un nouveau bâtiment à Crémines.

▪ Genodruck, imprimerie coopérative à Bienne, s’installe dans de nouveaux locaux aux Champs-de-Boujean.

▪ Henri Paratte & Cie, fabrique de boîtes de montres au Noirmont, inaugure une nouvelle usine aux Esserts.

Louis Lang SA, fabrique de boîtes et de bracelets de montres à Porrentruy, construit un nouveau bâtiment à La Rasse.

1974 : Conflits sociaux

▪ Burger et Jacobi, fabrique de pianos à Bienne, traverse une période agitée suite à sa décision de ne plus verser de treizième salaire.

1974 : Anniversaires

▪ Bergonzo, fabrique de décolletage à Moutier, fête son 50ème anniversaire.

Cendres et Métaux, fabrique d’alliages de métaux précieux à Bienne, fête son cinquantenaire.

La Fédération suisse des fabricants d’horlogerie (FH), dont le siège est à Bienne, fête son cinquantenaire.

▪ Venus SA, fabrique de mouvements d’horlogerie à Moutier, célèbre ses 50 ans d’existence.

1975

1975 : Fusions/Collaborations

▪ Nisus SA, fabrique d’horlogerie à Péry, et Eberhard et Cie SA, manufacture d’horlogerie à La Chaux-de-Fonds, signent un accord pour la vente de leurs produits sur le marché suisse.

1975 : Nouvelles entreprises

▪ Ceré, atelier de mécanique, est fondé à Bévilard par Ronald Ceré.

▪ Citex SA, fabrique de montres électroniques, voit le jour à Bienne.

▪ IMEA, Institut d’études métallurgiques appliquées, déplace son siège de Neuchâtel à Reconvilier, dans les locaux de la fonderie Boillat SA.

▪ Macor SA, fabrique de machines, voit le jour à Court.

▪ Maurice Lacroix, manufacture d’horlogerie, est créée à Saignelégier par Desco de Schulthess, entreprise commerciale à Zurich.

▪ Microndor, entreprise active dans le dorage des boîtes de montres et des bracelets, est fondée à Bienne par Michel Doffey.

Ramalux SA, fabrique d’horlogerie, voit le jour à Bienne.

▪ Simon & Membrez, fabrique de boîtes de montres, est fondée à Courtételle par René Simon et Etienne Membrez.

▪ Rémy Montavon SA, entreprise d’injection plastique, est créée à Boécourt.

▪ Unilux SA, société holding et de services, est constituée à Bienne pour assurer la représentation commerciale du groupe Stelux, de Hong Kong.

1975 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Heuer, manufacture d’horlogerie à Bienne, lance le Chronosplit Manhattan, premier chronographe quartz à double affichage LED et LCD, précis au 1/100e de seconde.

▪ Omega, manufacture d’horlogerie et chronométrage sportif à Bienne, installe son premier tableau d’affichage matriciel géant à Téhéran.

1975 : Nouveaux bâtiments

▪ Von Roll, fonderie à Choindez, construit une nouvelle halle pour le revêtement intérieur des tuyaux.

1975 : Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Ajoie Confection SA, usine de textiles à Fahy, ferme ses portes. 39 personnes sont licenciées.

▪ Robert Anker, fabrique d’horlogerie à Bienne, cesse ses activités.

▪ Bulova, manufacture d’horlogerie à Bienne, procède à deux vagues de licenciements, l’une de 215 personnes en mars, l’autre de 76 personnes à la fin de l’année.

Burger et Jacobi, fabrique de pianos à Bienne, licencie 45 collaborateurs.

▪ La Fabrique jurassienne de meubles, à Delémont, est mise en liquidation.

General Motors à Bienne, ferme sa chaîne de montage, et licencie 500 collaborateurs.

Longines, manufacture d’horlogerie à Saint-Imier, ferme son atelier des Breuleux.

Piquerez SA, manufacture de boîtes de montres à Bassecourt, licencie une trentaine de collaborateurs.

▪ Record Watch, fabrique d’horlogerie à Tramelan, abandonne son statut de manufacture et licencie 25 personnes.

Roger Chèvre SA, entreprise de construction métallique à Courtételle, est mise en faillite.

▪ Schild SA, fabrique débauches à Granges, ferme sa succursale de Mervelier.

▪ Simon Kohler SA, fabrique de pierres d’horlogerie à Courgenay, décide sa dissolution.

▪ La Société suisse pour l’industrie horlogère (SSIH) à Bienne licencie 170 personnes.

Swiza Louis Schwab SA, manufacture d’horlogerie à Delémont, licencie une vingtaine d’ouvriers.

Wyler Watch, manufacture d’horlogerie à Bienne, ferme son atelier de Fontenais.

1975 : Prix/distinctions

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne reçoit le Prix de la ville de Genève, pour sa montre de gousset à affichage digital LED de Luigi Vignando.

1975 : Anniversaires

Matériaux Sabag SA à Delémont célèbre son cinquantième anniversaire.

Paul Greppin SA, bonneterie à Alle, fête ses cinquante ans d’existence.

1975 : Marques déposées

Schnyder SA, savonnerie à Bienne, dépose la marque Sibonet.

1976

1976 : Fusions/absorptions/rachats/transferts de siège/changements de nom

▪ Ano Watch Co. SA, fabrique et commerce de montres à Bienne, transfère son siège à Pully.

▪ Co-Metal Compagnie Métallurgique SA, à Courrendlin, est reprise par la Fabrique de machines André Bechler SA, à Moutier.

▪ Décolletage Lémo SA, à Moutier, transfère son siège à Delémont et prend la raison sociale Lémo (5) SA électrotechnique.

▪ Fimecor SA, fabrique d’outils pour l’automatisation à Bienne, fusionne avec la société SSIH Equipment, filiale de la SSIH qui produit les systèmes électroniques destinés au chronométrage sportif ainsi que les tableaux d’affichage diffusés sous la marque Omega electronic.

▪ Frutig SA, entreprise active dans la construction d’appareils et de machines à Bienne, transfère son siège à Orvin.

Mido G. Schaeren et Co SA, manufacture d’horlogerie à Bienne, et Eterna SA, manufacture d’horlogerie à Granges, regroupent leurs départements de production.

▪ Rumanel Watch Factory SA déplace son siège de Bienne à Port.

1976 : Nouvelles entreprises

▪ Botec SA, société de transitaire, est créée à Boncourt.

▪ Comforto-Systèmes SA, fabrique et commerce de meubles de bureau à Bâle, déménage à Porrentruy.

Durtal SA, fabrique d’outillage, est créée à Delémont avec l’acquisition de la société Vital Charpilloz, Outillage Durtal, à Delémont.

Jean-Pierre Grosjean ouvre un atelier de décolletage à Court.

1976 : Nouveaux bâtiments

Sulzer, entreprise de mécanique à Tramelan, inaugure une nouvelle usine.

Donzé-Baume SA, fabrique de boîtes de montres aux Breuleux, agrandit ses locaux.

▪ Roulements miniatures SA (RMB), fabrique de roulements à billes à Bienne, agrandit son usine de Bonfol.

▪ Von Roll inaugure une nouvelle halle de fabrication à Choindez.

1976 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, lance de l’Omega Chrono-Quartz

1976 : Fermetures d’entreprises, licenciements

Ebauches SA licencie 20 personnes à Tavannes.

Era Watch, à Bienne, licencie 12 collaborateurs.

▪ Les Fabriques d’assortiments réunies (FAR), dont le siège est au Locle, ferment leur succursale de Saignelégier.

Gruen Watch, à Bienne, supprime 18 emplois.

Moutier-Machines-Holding licencie 25 personnes.

▪ Perfecta SA, fabrique d’horlogerie à Porrentruy, est mise en faillite. Une partie du personnel est réengagée par Astira-Handels AG, à Bâle.

▪ Piquerez SA, fabrique de boîtes de montres à Bassecourt, ferme son atelier d’Epauvillers.

▪ Proteca SA, fabrique de pendulettes à Courroux, est mise en faillite.

Recrido SA, entreprise de construction métallique et d’articles en ciment à Courfaivre, licencie huit collaborateurs.

▪ Unilux, holding horloger établi à Hong-Kong, ferme son siège suisse à Bienne.

L’Usine à gaz de Saint-Imier licencie ses six collaborateurs. Son exploitation est reprise par la commune.

1976 : Conflits sociaux

Périat et Bill, entreprise d’électricité à Porrentruy, voit ses employé se mettre en grève pour protester contre une baisse de 10 % de leurs salaires.

1976 : Anniversaires

Engel SA, entreprise de commerce de métaux à Bienne, célèbre son centenaire.

1976 : Distinctions/Prix

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, reçoit le Prix de la Ville de Genève pour un tour de bras dame à affichage digital LED de Raymond Munier

1977

1977 : Fusions/absorptions/rachats

La Compagnie des montres Bueche-Girod SA, à Bienne, transfère son siège à Peseux.

La Fonderie de fer et d’acier de Bienne est absorbée par le groupe Von Roll, à Gerlafingen.

▪ John Roulet, atelier de chromage à Bienne, change sa raison sociale et devient Jean Jungen SA.

▪ Juillerat Frères SA, entreprise de terminage horloger à Malleray, prend le nom d’Alvarex SA.

▪ Maeder-Leschot SA, fabrique de boîtes de montres à Bienne, reprend ses activités grâce à la prise de participation majoritaire de la SSIH (Société suisse pour l’industrie horlogère SA) à son capital-actions.

▪ Silvana SA, fabrique d’horlogerie à Tramelan, est transmise à Montres Silvana & Avia SA, à Neuchâtel.

1977 : Nouvelles entreprises

Nicklex SA, fabrique d’enseignes lumineuses, de signalisation routière, panneaux publicitaires, voit le jour aux Bois.

Sébal SA, fabrique de verres de montres, est créée à Boécourt.

Sohorec, fabrique d’horlogerie à Neuchâtel, ouvre une succursale à Fontenais.

1977 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

Heuer-Leonidas, fabrique d’horlogerie à Bienne, lance le réveil Cavallino.

La Compagnie des montres Longines, à Saint-Imier, met au point un nouveau calibre à remontage automatique le plus plat du monde, avec une seconde centrale et un mécanisme calendrier-date à guichet.

▪ La Compagnie des montres Longines, à Saint-Imier, développe une gamme de lecteurs optiques de marques (OMR) et de caractères (OCR).

▪ Macor, fabrique de machines à Court, met sur le marché la CNC Camatic, un produit permettant de calculer et fabriquer des cames de décolletage.

▪ Ravisa Watches, fabrique de montres à Delémont, commercialise la montre Ravisa Sport-Racer, équipée d’un mouvement économique, seconde au centre, avec des cadrans en différentes couleurs.

▪ SAFED, Société du four électrique à Delémont, présente à l’EMO de Hanovre son nouveau four automatique T80 à bande transporteuse.

▪ Studer SA, fabrique de machines à Bienne, présente la première rectifieuse cylindrique à CNC du monde.

1977 : Nouveaux bâtiments

Burrus, fabricant de cigarettes à Boncourt, inaugure une nouvelle unité de production capable de fabriquer 20 millions de cigarettes par jour.

1977 : Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Alpina, fabrique de pâtes alimentaires à La Ferrière, ferme ses portes.

La Centrale, manufacture de boites de montres à Bienne, au Locle et à Courchapoix met un terme à ses activités. 307 personnes perdent leur emploi.

▪ Gruen Watch, succursale de Gruen Industries Co (New York) à Bienne, ferme ses portes.

Jura Watch, entreprise horlogère à Delémont, est mise en faillite, avant d’être reprise par son personnel.

Maeder-Leschot, fabrique de boîtes de montres à Bienne, annonce la cessation de ses activités. 78 collaborateurs sont concernés par cette décision.

Moutier-Machines-Holding, fabricant de machines à Moutier, procède à 140 licenciements.

Multica SA, fabrique de cadrans à Fontenais, licencie 39 personnes.

E. Piquerez SA, fabrique de boîtes de montres à Bassecourt licencie 17 collaborateurs.

▪ Montres Selza Co SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, est mise en liquidation.

▪ Von Roll, fabrique de conduites en fonte à Choindez, ferme sa succursale de Porrentruy.

1977 : Conflits sociaux

Giavarini SA, fabrique de cadrans à Porrentruy, traverse un conflit suite au licenciement d’une militante syndicaliste.

1978

1978 : Fusions/absorptions/rachats/restructurations/déménagements

▪ Aubry Frères, manufacture d’horlogerie au Norimont, rachète les marques Doxa, Auréole, Synchron et Ernest Borel.

▪ Bulova, entreprise américaine d’horlogerie, transfert toute sa production de mouvements de montres des Etats-Unis à Bienne.

▪ Ciposa, entreprise active dans les machines d’assemblage, déménage de Bienne au Landeron.

▪ Helvetia, fabrique d’horlogerie à Tramelan, transfert son atelier de production de Reconvilier à Tramelan et son personnel administratif de Tramelan à La Chaux-de-Fonds.

La Compagnie des montres Longines, à Saint-Imier, absorbe Richard SA, entreprise de vente de produits horlogers et de bijouterie à Morges.

▪ A.et C. Corbat, scierie à Vendlincourt, reprend les Etablissements Röthlisberger SA, scierie à Glovelier.

Covatec SA, atelier de mécanique à Péry, déplace son siège à Bienne

▪ Oeuvray et Ackermann SA, entreprise de décolletage à Vendlincourt, prend le nom de Sadeco SA.

▪ Polinox SA, fabrique de polissage de boîtes de montres aux Breuleux, reprend l’actif et le passif de Pierre Chapatte, aux Breuleux.

▪ Emballages Roos SA, fabrique de cartonnage, plastique et matières synthétiques, est fondée à Crémines par scission de la société anonyme Roos SA, imprimerie et cartonnage.

▪ Walca SA, fabrique d’horlogerie Private Label, déménage de Zurich à Bienne.

▪ Heuer Micro-Technic SA, entreprise fondée à Bienne par Heuer-Leonidas SA et Eurosil GmbH, à Munich, se consacre au développement de composants électroniques pour l’horlogerie.

▪ Walca SA, fabrique d’horlogerie à Zurich, déplace son siège à Bienne.

1978 : Nouvelles entreprises

▪ Bienna Interfloor, entreprise de commerce en gros de tapis et revêtements de sol à Sonceboz, est créée par Alfred Grossniklaus et s’installe dans les anciens entrepôts Coop.

▪ HMT microelectronic SA, entreprise de fabrication de circuits intégrés ASIC, est fondée à Bienne.

▪ José Gerber ouvre un atelier de tôlerie industrielle à Malleray

▪ Matthew Norman, fabrique de pendulettes, voit le jour à Courroux.

▪ Michel Theurillat ouvre un atelier de terminage de boîtes à Courtemaîche.

▪ La Montre Hermès SA, entreprise active dans les articles d’horlogerie et de bijouterie commence ses activités à la rue Alexandre Moser à Bienne.

▪ Laboratus SA, entreprise active dans les domaines médicaux et paramédicaux, voit le jour à Delémont.

▪ Polinox SA, fabrique de polissage de boîtes de montres, est constituée aux Breuleux en reprenant l’activité de l’entreprise Pierre Chapatte, aux Breuleux.

▪ Roger Maeder ouvre un atelier de décolletage à Court

▪ Sigma Electronic SA, entreprise d’électronique industrielle, voit le jour à Bienne.

▪ Terbival, entreprise spécialisée dans le polissage des boîtes de montre, est créée à Courchapoix.

▪ Weko SA, fabrique d’humidificateurs dont la maison mère est établie dans les environs de Stuttgart, ouvre une succursale dans les Champs-de-Boujean, à Bienne.

1978 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Jura Watch, entreprise horlogère à Delémont, lance sa collection de montres commémoratives Raurica.

▪ Ravisa Watches, fabrique de montres à Delémont, commercialise une montre pour enfant en matière synthétique.

1978 : Nouveaux bâtiments

▪ Willemin-Macodel SA, fabrique de machines à Bassecourt, agrandit ses bâtiments.

1978 : Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Ateliers du Nord SA, entreprise de construction métallique à Chevenez, est mise en faillite.

▪ Bero SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, est mise en faillite.

▪ Ebauches SA, groupe horloger, licencie 25 collaborateurs à Tavannes.

▪ Ephor SA, fabrique de pierres pour l’horlogerie à Bienne, est mise en liquidation.

▪ Mido, fabrique de montres à Bienne, licencie 27 collaborateurs.

▪ Moeris, fabrique d’horlogerie à Saint-Imier, décide sa dissolution.

▪ Pallas SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, est liquidée.

▪ Phenix Watch, fabrique d’horlogerie à Porrentruy, licencie trente-quatre de ses quatre-vingts employés.

Samao SA, entreprise de mécanique à Bienne, décide sa dissolution.

▪ Stelux, fabrique de montres à Bienne, ferme ses portes.

1978 : Conflits sociaux

Paskowsky SA, fabrique de machines et de constructions métalliques à Delémont, subit une grève à la suite du congédiement d’un collaborateur.

1978 : Distinctions/Prix

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, obtient une médaille d’or à la Foire internationale des biens de consommation de Brno (Tchécoslovaquie) pour sa montre à quartz analogique pour dames, dont le calibre est le plus petit du monde.

1978 : Anniversaires

Fernand Pic, fabrique de boîtes de montres au Noirmont, célèbre son centenaire.

1978 : Marques déposées

Interfloor, par Bienna-Interfloor SA, commerce en gros de tapis, de revêtements de sols et de parois à Bienne.

1979

1979 : Fusions/absorptions/rachats

▪ Cuanillon & Cie, entreprise horlogère à Bienne, prend la raison sociale Cuanillon & Cie, Ornata.

Tavannes Machines acquiert la société Jall SA au Locle.

Robert SA, imprimerie à Moutier, est reprise par Serge Roos, de Crémines.

1979 : Nouvelles entreprises

▪ Albona Watch SA, fabrique d’horlogerie, est fondée à La Heutte, avec la reprise de l’actif et du passif de la société Duvoisin, Dépraz, Vuilleumier & Cie, à La Heutte.

▪ Arcofil, entreprise d’électro-érosion à fil à Saint-Imier, est fondée par Bernard Schenk.

▪ Batimat SA, entreprise de matériaux pour la construction, est fondée à Delémont par Marcel et Pierre Fringeli.

Braloba, fabrique de bracelets de montres, est fondée à Bienne par Beat Schori.

Marc Brunner ouvre un atelier de dorage et de nickelage à Malleray.

▪ Jean-Louis Clémence ouvre un atelier de décolletage à Reconvilier.

▪ Cortat SA, fabrique de décolletage industriel, voit le jour à Courrendlin.

▪ Dejex, fabrique de ressorts, est fondée à Bienne.

▪ François Studer, entreprise active dans les traitements thermiques, est créée à Courroux.

▪ Gilbert Junod ouvre une fabrique de bracelets en cuir à Saint-Imier.

Oltronix SA, entreprise d’électronique d’origine suédoise, installe son siège central au chemin des Grillons à Bienne.

▪ Technosil, succursale d’une entreprise danoise active dans l’usinage et le commerce de matières synthétiques, s’implante à Tavannes.

▪ Tissot Synthetic SA, naît à Bienne, avec le regroupement des activités du département pastique de Tissot, au Locle, et des établissements Jeanrenaud, à Bienne.

1979 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

La Compagnie des montres Longines, à Saint-Imier, commercialise Gold Leaf, la montre analogique la plus plate du monde (1,98 mm).

Concord, fabrique d’horlogerie à Bienne, commercialise la Concord Delirium I, la montre la plus plate du monde.

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, lance la première LCD programmable pour dames, la Memomaster Quartz.

1979 : Nouveaux bâtiments

▪ Macor SA, fabrique de machines à Court, inaugure une nouvelle usine à l’ancien emplacement de la patinoire.

Schmid Machines, fabrique de machines de sérigraphie à Cormoret, inauguration une nouvelle usine.

▪ Zurtec, tôlerie industrielle, déménage de Bienne à Diesse.

1979 : Fermetures d’entreprises, licenciements

André Marquis SA, fabrique de boîtes de montres à Bassecourt, est mise en faillite.

▪ Boitec SA, fabrique de boîtes de montres à Undervelier, ferme ses portes.

▪ Simon Bueche, atelier de décolletage à Court, cesse ses activités..

▪ Carewa SA, fabrique d’étampes à Delémont, est mise en liquidation.

▪ Gino Ciampi, fabrique de pierres d’horlogerie à Tramelan, cesse ses activités.

Ciny, fabrique d’horlogerie au Noirmont, ferme son atelier de Saignelégier.

▪ Ernest Cuenin, atelier de décolletage à Perrefitte, cesse ses activités.

▪ Delmex SA, fabrique de boîtes de montres à Delémont, est mise en faillite.

Graber S.A., fabrique de boîtes de montres à Renan, est mise en faillite.

▪ Homis Watch, fabrique de montres à Bienne, cesse ses activités.

▪ Iga SA, manufacture de boîtes de montres à Sonvilier, dépose son bilan.

La Compagnie des montres Longines à Saint-Imier ferme son atelier de Saint-Brais.

Helios, entreprise de décolletage et taillage à Bévilard, licencie 35 collaborateurs.

▪ Homis Watch, fabrique de montres à Bienne, cesse ses activités.

▪ Huot SA, fabrique d’assortiments ancre aux Bois, décide sa dissolution.

Louis Schwab, manufacture d’horlogerie à Delémont, licencie 20 collaborateurs.

▪ Nicolet Watch SA, fabrique d’horlogerie à Tramelan, est mise en faillite.

▪ Novoboîtes SA, fabrique de boîtes de montres à Saint-Ursanne est mise en faillite.

▪ Oris Watch, manufacture d’horlogerie à Hoelstein (BL), ferme son atelier biennois de fabrication de cadrans.

▪ Phénix Watch, fabrique d’horlogerie à Porrentruy, licencie 34 collaborateurs.

▪ Sohorec, fabrique d’horlogerie à Neuchâtel, ferme sa succursale de Fontenais.

▪ Swiza, fabrique de pendulettes à Delémont, licencie une vingtaine de collaborateurs.

Tavescap SA, succursale du groupe chaux-de-fonnier Portescap, actif dans les micromoteurs, ferme ses.

1979 : Anniversaires

Centenaire de la Fabrique d’horlogerie Jean Aegler, à Bienne, qui deviendra Aegler SA, Rolex Watch Company.

Camille Bloch, fabrique de chocolat à Courtelary, fête ses cinquante ans d’existence.

La Caisse d’épargne du district de Courtelary célèbre ses 150 ans d’existence.

▪ Velectra SA, entreprise spécialisée dans la fabrication d’appareils de radio à Bienne, fête son quart de siècle d’existence.

▪ Käslin, fonderie d’aluminium à Moutier, célèbre ses cinquante ans d’existence.

1979 : Distinctions, prix

La Compagnie des montres Longines, à Saint-Imier, reçoit le Mercure de l’Elite Européenne pour l’ensemble de son activité.

▪ Milval, fromagerie à Saint-Imier, obtient une médaille d’or pour son fromage à raclette lors d’un concours organisé par la BEA, à Berne.

1979 : Marques déposées

▪ Hydrobar, par LNS, fabrique de systèmes de ravitaillement de barres pour le décolletage à Orvin.

1980

1980 : Fusions/absorptions/rachats, nouveaux noms

Egana Watch Ernst Eggen, fabrique d’horlogerie à Brügg, transfère son siège à Bienne.

Frifri, fabrique de friteuses à La Neuveville, est reprise par le groupe Franke Holding AG.

▪ Glucksmann SA, entreprise de textiles à Delémont, est reprise par un groupe allemand sous le nom de Deldress SA.

▪ Lloyd & Limaro, fabrique d’horlogerie à Bienne, change d’activité et s’oriente vers les produits pour bâtiments.

Sameca SA, entreprise d’applications mécaniques à Sion, transfère son siège à Bienne.

1980 : Nouvelles entreprises

▪ Andreutti et Greppin, fabrique de décolletage, est créée à Moutier par Auguste Andreutti et Gérald Greppin.

▪ Busch & Cie, entreprise fabriquant des pompes et des compresseurs, succursale du groupe allemand éponyme, s’installe à Chevenez dans les anciens Ateliers du Nord.

▪ Dihawag, entreprise active dans les outils de coupe et les techniques de serrage, est fondée à Bienne en 1980 par Winfried Haberzeth et Walter Mühlemann.

▪ Elwin Sàrl, fabrique de machines, est créée à Moutier par Jean-Marie Spozio et Francis von Niederhäusern.

Fluckiger & Fils SA, fabrique de cadrans à Saint-Imier, crée ZJ Electronic, entreprise spécialisée dans le matriçage à chaud localisée à Sonvilier.

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, inaugure un nouveau centre de production à Villeret.

▪ Polissage Gautier SA, entreprise créée par Pierre Gautier dans le bâtiment de l’ancienne fabrique d’horlogerie Hora à Cortébert.

▪ Rickli Micromécanique SA, entreprise active dans la fabrication de pièces en sous-traitance, est fondée à Vauffelin par Walter Rickli.

▪ Roland Voisard & Cie, fabrique de boîtes de montres aux Bois, reprend l’atelier de Longines à Saint-Brais et réengage tous les anciens employés de la manufacture d’horlogerie.

▪ La Société suisse pour l’industrie horlogère (SSIH) inaugure un nouveau centre de production à Villeret. Il effectuera la terminaison des montres de marque Omega.

Sycrilor SA, atelier de mécanique, voit le jour à Montfaucon.

1980 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Camille Bloch, fabrique de chocolat à Courtelary, commercialise Sans souci, un bâton de chocolat pauvre en calories.

Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, met sur le marché la Dinosaure, montre la plus plate du monde, mesurant 1,35 mm d’épaisseur.

1980 : Nouveaux bâtiments

▪ Erma SA, fabrique de verres de montres à Boécourt, construit un nouveau bâtiment.

▪ John Moser SA, atelier de mécanique à Saint-Imier, agrandit ses locaux.

▪ Warob, de matrices et d’outils d’emboutissage à Courrendlin, inaugure un nouveau bâtiment.

1980 : Fermetures d’entreprises, licenciements

La Fabrique de bonneterie Aspor SA, à Porrentruy, est mise en liquidation.

▪ Chronolithe Gonseth & Cie, fabrique de pierres d’horlogerie à Sonvilier, est mise en faillite.

Cominter SA, atelier d’horlogerie à Tramelan, cesse ses activités.

Delvina, fabrique d’horlogerie à Tavannes, ferme ses portes.

Dulux, fabrique d’horlogerie à Tramelan, ferme son atelier des Genevez.

▪ Les Fabriques d’assortiments réunies (FAR) ferment leur atelier de Montfaucon.

Edgar Grimm SA, fabrique de boîtes de montres à Saint-Ursanne, est mise en faillite.

E. Michel SA, fabrique de boîtes de montres à Undervelier est mise en faillite.

▪ Mirval Watch SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, est mise en faillite.

Moderna, fabrique de boîtes de montres à Bonfol, ferme ses portes.

▪ Gédéon Nicolet, fabrique d’horlogerie à Tramelan, est mise en liquidation.

▪ Piquerez SA, fabrique de boîtes de montres à Bassecourt, licencie 30 personnes.

▪ Constant Rossé SA, entreprise de terminage de boîtes de montres à Fahy, est mise en faillite.

▪ Siluma SA, fabrique et commerce de lampes électriques pour bicyclettes à Bienne, est mise en liquidation.

Tavescap SA, division de roulements à billes miniaturisés du groupe Portescap à La Chaux-de-Fonds, ferme ses portes.

1980 : Prix/Distinctions

▪ Kummer Frères, fabrique de machines à Tramelan, reçoit à Madrid le Trophée international à la qualité.

1980 : Anniversaires

▪ Boillat SA, fonderie à Reconvilier, célèbre son 125e anniversaire.

Estoppey-Addor SA, entreprise de traitements de surface à Bienne, célèbre son centenaire.

▪ Lauber & Cie, fabrique de fournitures d’horlogerie et de décolletage à Court, célèbre son 50e anniversaire.

▪ Verres Industriels SA, entreprise active dans la production de vitrages isolants et chauffants à Moutier, célèbre ses 25 ans d’existence.

1981

1981 : Fusions/absorptions/rachats

▪ ELU, Eugen Lutz et Cie, dont le siège est à Pforzheim, reprend les locaux de Louis Schwab SA à Delémont, pour développer des machines destinées au travail du bois.

▪ Endura SA, fabrique de montres Private Label, déplace son siège de Bâle à Bienne.

La Générale SA, holding du secteur de la boîte de montre à Bienne, reprend les entreprises Bourquard SA à Boécourt, Blanches-Fontaines SA à Undervelier, Manufacture de boîtes SA à Delémont, Nobilia SA à Porrentruy, Verrex SA à Boécourt, La Férouse SA à Grandfontaine et Lomont SA à Damvant.

Meyrat SA, fabrique de broches pour machines à Bienne, est reprise par Nugerol Holding SA, au Landeron.

▪ Sonval SA, fabrique de pièces pivotées à Sonvilier, transfère son siège à Itingen (BL).

▪ Les Tréfileries Réunies, à Bienne, reprennent le fabricant d’alésoirs biennois Re-Al.

▪ Vénus SA, fabrique d’ébauches à Moutier, est absorbée par ETA, filiale d’Ebauches SA à Granges.

▪ Widia Suisse SA, fabrique d’outils en métal dur à Bienne, adopte la raison sociale Krupp Widia Suisse SA.

1981 : Nouvelles entreprises

▪ Gilbert Bertoglio crée une fabrique de décolletage à Courroux.

▪ Bien-Air, entreprise d’instruments et de fournitures à usage médical et dentaire à Bienne, installe une succursale dans l’ancienne fabrique Mirval à Saignelégier.

▪ Biwi SA, entreprise spécialisée dans le moulage de précision et l’automation, est créée à Glovelier par Pierre Bourquard.

▪ Ceré SA, entreprise de mécanique de précision, transfère son siège à Reconvilier.

Compuplot SA, entreprise de logiciels de dessin, est créée à Saint-Imier par Pierre Zanetti.

▪ René Domont SA, entreprise de mécanique générale, voit le jour à Courroux.

Dryan-Fordhal Technologies SA est créée à la rue de la Flore à Bienne pour reprendre la Division quartz d’Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne.

▪ Entrepôts de Bellerive, entreprise de logistique voit le jour à Delémont.

▪ Gefco, compagnie de transport, installe son siège suisse à Porrentruy.

Mica SA, fabrique de boîtes de montres, est créée au Noirmont par Michel Paratte et Henri Cattin.

▪ Orolux, entreprise de galvanoplastie, voit le jour à Renan, où elle s’installe dans les locaux de l’ancienne usine Graber.

▪ Robergé SA, manufacture des montres, s’installe aux Breuleux.

▪ Thermovide SA, atelier de traitement thermique, ouvre ses portes à Delémont.

▪ Vilec SA, spin-off de la Compagnie des montres Longines, est créée à Villeret pour développer des lecteurs optiques.

▪ Walter Koch SA, entreprise de polissage de boîtes de montres, voit le jour aux Bois, avec la reprise de l’atelier de Louis Lang SA, fabrique de boites de montres à Porrentruy.

1981 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Métafil, entreprise de mécanique à Lajoux, met sur le marché sa girolle, appareil à racler la tête de moine, inventé par Nicolas Crevoisier, son patron.

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, lance l’Equinoxe, première montre électronique réversible à double affichage recto (analogique) – verso (digital LCD).

1981 : Nouveaux bâtiments

▪ Bienna Interfloor Sonceboz SA, spécialiste du revêtement de sol, inaugure une nouvelle aire de stockage.

▪ Charles Gorgé SA, entreprise de micromécanique à Moutier, agrandit ses locaux.

Kummer Frères SA, fabrique de machines à Tramelan, agrandit ses locaux.

▪ Serge Meister, fabrique d’outils en métal dur à Court, agrandit ses locaux.

1981 : Fermetures d’entreprises, licenciements

Aspor SA, entreprise de bonneterie et de confection à Porrentruy, licencie 55 de ses collaborateurs.

Baumgartner Frères SA, groupe horloger à Granges, ferme ses usines dans le Jura bernois. Cinquante-huit emplois sont supprimés chez Baumgartner Frères, à Reconvilier, et trente-trois chez Hermann Konrad, à Moutier.

▪ Camille Affolter, atelier de décolletage à Malleray, cesse ses activités.

CWD (Ciny, West End, Dogma), société appartenant à Aubry Frères, au Noirmont, ferme son atelier de production de Vicques.

Ebauches SA ferme son atelier de Tavannes.

▪ Les Fabriques d’assortiments réunies (FAR) ferment leur atelier de Tramelan.

▪ Guerdat Maurice, fabrique de montres aux Genevez, est déclarée en faillite.

Helsa Watch SA, fabrique d’horlogerie à Porrentruy, cesse ses activités.

Mabo SA, fabrique de boîtes de montres à Develier, cesse ses activités.

▪ A. Michel SA, manufacture d’horlogerie à Granges, licencie 18 personnes dans sa succursale de Lamboing.

▪ Nivarox SA licencie 30 collaboratrices à Bienne.

▪ Oris Watch Co SA, manufacture d’horlogerie à Hölstein (BL), ferme son atelier de Malleray.

▪ Phénix Watch Co, manufacture d’horlogerie à Porrentruy, licencie 55 personnes.

▪ Roland Voisard & Cie, fabrique de boîtes de montres aux Bois, est mise en faillite.

▪ La Société suisse pour l’industrie horlogère (SSIH) cesse la production de résonateurs à quartz. 75 personnes perdent leur emploi à Bienne.

▪ Zéma Maurice Guerdat, fabrique de boîtes de montres à Bienne, est mise en faillite.

1981 : Anniversaires

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, fête le 25e anniversaire de son atelier des Genevez.

▪ Paul Dubois SA, entreprise de décolletage à Saint-Imier et Bienne, fête son centenaire.

▪ Josef Lanz, fabrique de machines à Bienne, fête ses 25 ans d’existence.

▪ Ramseier et Jenzer, carrosserie industrielle à Bienne, sort de ses ateliers son 2000e fourgon réfrigérant.

1981 : Marques déposées

▪ Tryton, par LNS, fabrique de systèmes de ravitaillement de barres pour le décolletage à Orvin.

1982

1982 : Fusions/absorptions/rachats/transferts de siège/changements de nom

▪ Berthold, Brandelet & Cie, fabrique de pignons, est créée à Alle en reprenant l’actif et le passif de l’entreprise Henri Rossé, à Alle.

▪ Les actionnaires de la Société suisse pour l’industrie horlogère (SSIH) approuvent le transfert du siège social de Genève à Bienne.

▪ Heuer-Leonidas, fabrique d’horlogerie à Bienne, est rachetée par Nouvelle Lemania SA, entreprise spécialisée dans les chronographes et les compteurs à L’Orient.

La Jurassienne, caisse-maladie dont le siège est à Cortébert, est absorbée par la Krankenfürsorge Winterthur.

▪ LNS, fabrique de systèmes de ravitaillement de barres pour le décolletage à Orvin, rachète Patric SA, entreprise spécialisée dans la tôlerie industrielle à Colombier.

▪ LNS, fabrique de systèmes de ravitaillement de barres pour le décolletage à Orvin, rachète Sarubin, à Bienne, entreprise spécialisée dans la fabrication de petites meules pour la rectification.

▪ Métac SA, entreprise active dans les produits métalliques, transfère son siège de Fahy à Bure.

▪ Marcel Aubert SA, entreprise de mécanique transfert son siège de Bienne à Nidau.

▪ Montres Sheerline Fred Boissenot, à Bienne, transfère son siège à La Neuveville.

▪ Perrenoud et fils SA, fabrique de machines à La Neuveville, modifie sa raison sociale en Sixis SA.

▪ Montres Turano SA, entreprise horlogère de private label à Péry, change sa raison sociale en Bertolucci SA.

1982 : Nouvelles entreprises

▪ Bonnet, fabrique de boîte de montres, s’installe au Noirmont.

▪ Contis SA, fabrique d’appareils électroniques de mesure, filiale du groupe allemand éponyme, s’installe à Delémont.

▪ Jinfo SA, entreprise d’informatique industrielle à Delémont, est fondée par Jean-Pierre Bendit.

▪ Mercier SA, atelier d’horlogerie, ouvre ses portes aux Breuleux.

▪ Robinson Nugent SA, fabrique de connecteurs électroniques, filiale du groupe américain du même nom implantée à Delémont en 1982, s’installe dans les locaux de La Générale à Delémont.

▪ Werthmüller Boîtes SA, nouvellement créée à Bienne, reprend la fabrique de boîtes de montres Werthmüller en faillite.

1982 : Nouveaux produits/nouveaux procédés/moyens de production

▪ Cattin & Cie, Montres Catorex, aux Breuleux, commercialise un nouveau réveil à quartz.

▪ La Girolle SA, entreprise fondée par Nicolas Crevoisier lance la girolle, appareil à racler la tête-de-moine.

▪ Juracie SA, fabrique de pignons d’horlogerie à Lajoux, se lance dans la fabrication d’aiguilles médicales d’acupuncture.

▪ Lécureux SA, fabrique d’instruments de précision à Bienne, met sur le marché une chaîne d’assemblage adaptée à la production horlogère de masse.

La Compagnie des montres Longines, manufacture horlogère à Saint-Imier, chronométreur officiel du Tour de France depuis 31 ans, développe un programme informatique permettant d’afficher à l’écran les temps et les classements des concurrents.

La Compagnie des montres Longines, manufacture horlogère à Saint-Imier, présente un nouveau calibre quartz analogique, le L-970, le plus plat du monde parmi ceux qui comportent une aiguille de seconde au centre et un calendrier.

▪ Maurice Engelmann, entreprise de constructions électroniques à Reconvilier, se lance dans la production d’ultra-légers à moteur (ULM).

▪ Mido, fabrique d’horlogerie à Bienne, lance sa ligne Baroncelli, mouvements à quartz extra-plats dont les modèles sont semblables pour hommes et dames.

▪ Straumann, groupe industriel à Waldenburg, crée une cellule de fabrication d’instruments et d’implants dentaires dans sa succursale Nivaflex à Saint-Imier.

Von Roll éteint définitivement son dernier haut-fourneau à Choindez.

1982 : Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Le groupe ASUAG annonce la fermeture de l’atelier de Tramelan des Fabriques d’horlogerie de Fontainemelon (FHF).

Beaumann SA, fabrique de pignons aux Bois, succursale d’Ebauches SA, abandonne ses activités.

Bédat SA, fabrique de boîtes de montres à Porrentruy est mise en faillite.

Bulova Watch Co, fabrique d’horlogerie à Bienne, planifie le licenciement de 450 collaborateurs.

▪ Charles Bergonzo SA, entreprise de décolletage à Moutier, licencie une vingtaine de personnes.

▪ Denis Burgunder, atelier de décolletage à Malleray, cesse ses activités.

Courtételle SA, fabrique de boîtes de montres à Courtételle, est mise en faillite.

▪ Ebauches SA, groupe horloger, ferme son atelier d’ébauches mécaniques de Tramelan et licencie une cinquantaine de collaborateurs.

▪ Les Fabriques d’Assortiments réunis ferment leur succursale de Reconvilier.

Fontenais SA, fabrique de boîtes de montres à Fontenais, licencie ses 55 collaborateurs.

La Générale SA, fabrique de boîtes de montres, licencie cinquante personnes dans ses différents centres de production du canton du Jura.

Julien Grillon, fabrique de cadrans en métal à Delémont, ferme ses portes.

Hélios, fabrique d’horlogerie à Porrentruy cesse ses activités.

Hélios A. Charpilloz SA, entreprise de micromécanique à Bévilard, se sépare de trente collaborateurs.

▪ Ilva, fabrique de fournitures d’horlogerie à Malleray, est mise en faillite.

▪ Kohli SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, est mise en faillite.

La Compagnie des montres Longines, manufacture horlogère à Saint-Imier, rapatrie à Saint-Imier l’activité qu’elle entretenait dans son atelier de Genève.

▪ Marcel Benoît SA, fabrique et commerce d’horlogerie et de fournitures d’horlogerie à Bienne, décide sa dissolution.

Michel SA, manufacture d’ébauches à Granges, ferme sa succursale de Lamboing.

▪ Montres Némos, Veuve Antoine Sémon, comptoir d’horlogerie aux Breuleux, cesse ses activités.

▪ Moutier Machines Holding, annonce la fermeture de ses succursales de Crémines et Courroux et la suppression de 150 emplois.

Nivarox SA, filiale du groupe ASUAG, ferme son atelier de Bienne.

Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, de transférer son atelier de terminaison de Villeret à Cortébert.

Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, supprime 343 emplois.

Parcimla SA, entreprise se destinant la fabrication et à la commercialisation de différents produits de consommation à Develier, licencie ses 18 collaborateurs.

▪ Paul Dubois SA, entreprise de décolletage à Saint-Imier, cesse ses activités.

▪ Perrin Machines, fabrique de machines à Moutier, licencie sept collaborateurs.

Pierres Holding, groupe appartenant à Ebauches SA, annonce 20 licenciements dans ses ateliers de Fahy, Courtemaîche et Miécourt.

▪ Rihs SA, fabrique de cadrans à Bienne, est mise en faillite.

▪ Sander & Cie, fabrique de bas à Bienne, est mise en liquidation.

▪ TBM Eggimann & Cie, entreprise de polissage et de lapidage de boîtes de montres à Saint-Imier, est mise en faillite.

Unilux Holding, société qui chapeaute des entreprises actives dans le secteur de l’habillage horloger et dont le siège est à Bienne, est mise en liquidation.

Varrin & Co SA, atelier de terminage horloger à Bienne, met un terme à ses activités.

Vendlincourt SA, manufacture de boîtes de montres à Vendlincourt, ferme ses portes.

Voisard SA, fabrique de boîtes de montres aux Pommerats ferme ses portes.

1982 : Distinctions/Prix

Dryan-Fordhal Technologies SA, entreprise d’électronique industrielle à Bienne, reçoit le IIIe Trophée international pour la technologie.

▪ Safag SA, fabrique de machines et de pompes à Bienne, reçoit l’Oscar européen du travail 1982 décerné par le Centre italien pour la promotion économique mondiale.

1982 : Anniversaires

▪ Hamo SA, entreprise active dans la fabrication de lave-vaisselle automatiques à Bienne, fête ses 25 ans d’existence.

▪ Helios, fabrique de pignons à Bévilard, fête son centenaire.

La Compagnie des montres Longines, manufacture horlogère à Saint-Imier, célèbre son 150e anniversaire.

Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, célèbre 50 ans d’activité dans le chronométrage des Jeux olympiques.

▪ Hans Wyssbrod SA, fabrique de machines à Bienne, fête ses 25 ans d’existence.

1983

1983 : Fusions/absorptions/rachats/transferts de siège

▪ Dubois SA, entreprise de décolletage à Saint-Imier, fermée temporairement, reprend ses activités sous la raison sociale de Jadec SA.

▪ Edox SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, est rachetée par Victor Strambini et déménage aux Genevez.

▪ Fimecor, fabrique d’automates et de vis à Bienne, division de SSIH Equipment SA, est reprise par Lanco, à Bettlach.

General Watch Co, à Bienne, vend sa filiale Era Watch Co, à Bienne, à la Société des montres Edox, aux Genevez.

▪ Heuer-Leonidas, fabrique d’horlogerie à Bienne, rachète le département compteurs d’Ebauches Bettlach.

▪ La Jurassienne SA, fabrique de décolletage à Tavannes, est reprise par Relhor SA, fabrique de relais horaires et échappement industriels à La Chaux-de-Fonds.

▪ Ed. Knutti, Montres Xantia, à Evilard, prend le nom de Xantia SA, Fabrique de Montres de Précision.

Maeder-Leschot SA, fabrique de montres à Bienne, et Louis Lang SA, fabrique de montres à Porrentruy, signent un contrat de collaboration.

▪ Nivarox SA, fabrique de spiraux à Saint-Imier, et la division horlogère des Fabriques d’assortiments réunies SA (FAR), au Locle, sont regroupées sous une direction commune.

▪ SSIH (Société Suisse pour l’Industrie Horlogère) et ASUAG (Allgemeine Schweizerische Uhrenindustrie AG) sont regroupés au sein d’une holding faîtière.

1983 : Nouvelles entreprises

▪ Ajotex, fabrique de vêtements et de textiles, est créée à Porrentruy.

▪ Codéma, atelier de décolletage, voit le jour à Malleray.

▪ Cregon, fabrique d’étampes, est créée à Undervelier par Martial Crétin.

▪ Hänzi SA, entreprise du bâtiment et génie civil, est fondée à Moutier par Frédy Hänzi.

▪ Harting SA, société active dans la production de connecteurs électroniques et de composants destinés à la technologie médicale, filiale du groupe technologique éponyme à Espelkamp (Allemagne), s’installe à la rue de la Leugène, à Bienne.

▪ Jadec, fabrique de décolletage, est fondée à Saint-Imier par Pierre Jeanneret, avec la reprise des équipements et d’une partie du personnel de Paul Dubois SA, entreprise de décolletage à Saint-Imier.

Micronum SA, entreprise d’usinage par commande numérique, est créée au Noirmont.

PHV SA, entreprise active dans l’électronique industrielle, est créée à Tramelan par Pierre-Hughes Vuilleumier.

▪ Précitrame, entreprise de mécanique de précision et de micromécanique est fondée à Tramelan par Martial Voumard.

▪ Prisma électronique, fabrique d’horlogerie est fondée à Porrentruy par Nicole Mamie-Jubin et Jacqueline Pryzbor.

▪ Rama Watch, fabrique d’horlogerie, est fondée à Bienne par Rafik Marachly.

▪ Roventa-Hennex, entreprise horlogère à Bienne, inaugure une nouvelle unité de production à Tavannes.

▪ Rovistar SA, fabrique de boîtes de montres, voit le jour aux Pommerats.

1983 : Nouveaux bâtiments

Egatec, entreprise spécialisée dans l’électroplastie à Bienne, inaugure une nouvelle usine, à la route de Port.

▪ Robert & Schneider Sàrl, fabrique de machines à Crémines, agrandit ses locaux.

1983 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

Arcofil SA, fabrique de machines à Saint-Imier, commercialise une machine à électro-érosion par enfonçage à commande numérique.

▪ ASUAG (Allgemeine Schweizerische Uhrenindustrie AG) lance la Swatch.

Ergas Sarl, fabrique de montres aux Reussilles, met sur le marché une pendule de cheminée avec réserve de marche de 31 jours.

Espérus SA, fabrique de machines au Noirmont, développe Cybro, un robot d’assemblage de type cartésien.

▪ Kummer Frères, fabrique de machines à Tramelan, commercialise le tour monobroche K200 CNC.

Longines, fabrique de montres à Saint-Imier, présente une collection de montres en alliages extra-durs, composé de carbure de tungstène, de nickel et de chrome pour l’un, de carbure de titane et de nickel pour l’autre.

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, introduit deux systèmes d’automatisation pour la fabrication et l’assemblage faisant appel à la robotique.

Roxer SA, fabrique de pompes à vide et d’installations pour vacuum à Saignelégier, commercialise un nouvel humimètre.

▪ Matériaux Sabag SA, à Delémont, entreprise spécialisée dans la vente de matériaux de construction, inaugure une nouvelle centrale à béton

Swiza, fabrique de pendulettes à Delémont, commerciale des produits équipés d’un nouveau mouvement à quartz Swiss Made.

1983 : Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Alvarex SA, fabrique d’horlogerie à Malleray, cesse ses activités.

▪ Azuréa Célestin Konrad SA, fabrique de fournitures d’horlogerie à Moutier, licencie douze personnes.

▪ Bonareg Sàrl, atelier de terminage de mouvements horlogers à Bienne, décide sa dissolution.

Bulova, entreprise horlogère, annonce la suppression de 28 emplois à Bienne.

Excelsior Park, fabrique d’horlogerie à Saint-Imier, cesse ses activités. 26 personnes perdent leur emploi.

▪ Cémogaz Sàrl, entreprise spécialisée dans le traitement thermique des métaux à Moutier, décide sa dissolution.

Fluckiger SA, fabrique de cadrans à Saint-Imier, licencie 22 collaborateurs.

Fontenais SA, fabrique de boîtes de montres à Fontenais, cesse ses activités. 60 emplois sont supprimés.

▪ Léon Frésard SA, fabrique de boîtes de montres à Bassecourt, licencie 23 personnes.

General Watch Co (GWC), groupe horloger, annonce le licenciement de soixante personnes employées dans ses entreprises de Bienne et de Granges.

Hélios, fabrique de pignons à Bévilard, procède au licenciement de 37 personnes.

▪ Imaco SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, est mise en liquidation.

▪ Les Fils de Paul Jobin et Cie, Montres Flora SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, est mise en liquidation.

Jacques Beiner, fabrique de boîtes de montres à Saint-Imier, ferme ses portes. 16 personnes perdent leur emploi.

Käslin, fonderie d’aluminium à Moutier, licencie ses 23 collaborateurs.

▪ Von Kaenel et Cie, fabrique de cadrans à Bienne, ferme ses portes.

▪ R & P von Lanthen SA, fabrique de cadrans métalliques à Porrentruy, est mise en faillite.

Longines transfert 100 emplois de sa succursale de Tramelan au siège de Saint-Imier.

Maeder-Leschot, fabrique de boîtes de montre à Bienne, licencie 43 collaborateurs.

▪ Monnin SA, comptoir d’horlogerie à Sonceboz, décide sa dissolution.

Paskowsky, entreprise de constructions métalliques à Delémont, met un terme à ses activités et licencie ses soixante collaborateurs.

▪ Reusser SA, fabrique d’horlogerie à Bévilard, est mise en liquidation.

Schäublin SA, fabrique de machines-outils, licencie une trentaine de collaborateurs dans ses succursales de Bévilard, Tramelan et Orvin.

Tornos-Bechler, fabrique de machines-outils à Moutier, licencie 361 collaborateurs, dont 262 au siège de Moutier.

Zumbach, fabrique de machines à Montsevelier, licencie 17 personnes.

1983 : Anniversaires

▪ La Fabrique de pâte de bois de Rondchâtel célèbre son centenaire.

▪ Jean Jungen SA, entreprise de chromage à Bienne, fête ses 50 ans d’existence.

Louis Lachat SA, entreprise de matériaux et de construction à Asuel fête ses 25 ans d’existence.

▪ Minerva, manufacture de chronographe et compteurs à Villeret célèbre ses 125 ans d’activité

1984

1984 : Fusions/absorptions/rachats/changements de nom

▪ Bertolucci SA, fabrique d’horlogerie à Péry, déplace son siège à Evilard.

▪ Black et Decker, groupe américain actif dans les outils de jardin et dans le petit électroménager, reprend l’activité hors-RFA d’Eugen Lutz et Co, fabrique de machines électriques pour le travail du bois, dont la succursale de Delémont.

▪ J. Bonnet Production SA, fabrique de boîtes de montres au Noirmont, prend le nom de Technic Boîte SA.

▪ Les Câbleries et Tréfileries de Cossonay, qui détiennent une participation minoritaire dans la société Boillat SA, à Reconvilier, deviennent actionnaires majoritaires de cette société.

Burrus, à Boncourt, reprend la fabrication de l’ensemble des produits de Ed. Laurens SA, à Genève.

Eros Watch, fabrique d’horlogerie à Porrentruy, transfère son siège à Oberdorf (BL).

▪ Feller-Informatique, à Horgen, reprend Vilesa, entreprise active dans les lecteurs optiques pour la reconnaissance des marques à Villeret.

Sameca SA, entreprise d’applications mécaniques à Bienne, transfère son siège à Lamboing.

La Centrale laitière de Saint-Imier, spécialisée dans la fabrication du fromage à raclette, devient la fromagerie Milval.

▪ LNS, fabrique de systèmes de ravitaillement de barres pour le décolletage à Orvin, rachète la filiale de Matra Manurhin, division machines-outils, à Cincinnati (USA).

Marex SA, cuisines et bains SA à Bienne, absorbe Baubedarf Holz SA, à Bienne.

▪ Muller Machines transfère son siège de Bienne à Brügg.

Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, et Longines, manufacture d’horlogerie à Saint-Imier, deviennent subordonnées à Ebauches SA et cessent la production de mouvements de montres.

▪ Orolux, entreprise de galvanoplastie, se déplace de Renan au Noirmont.

▪ Piquerez Bourquard SA, manufacture de boites, est créée par les deux entreprises Ervin Piquerez SA à Bassecourt et La Générale SA à Boécourt.

▪ Précibloc Daniel Borel SA, entreprise active dans la fabrication de blocs à colonnes, déplace son siège de Peseux à Lamboing.

▪ Roulements miniatures SA (RMB), fabrique de roulements à billes à Bienne, inaugure rachète SKB, fabrique de roulements à Bienne.

1984 : Nouvelles entreprises

▪ Animex, Arnold Imer, atelier de mécanique, voit le jour à Bienne.

▪ Baroq SA, entreprise ayant pour but le montage de voitures, voit le jour à Moutier.

▪ Delmet SA, entreprise de constructions métalliques, est fondée à Delémont par Michel Broquet.

▪ DH & Co. SA, entreprise de fabrication et d’assemblage de montres en private label, est fondée à Saint-Imier.

▪ EPS Electroplating Systems SA, entreprise de galvanoplastie, voit le jour à Bienne.

▪ Feller Informatique SA, entreprise développant des systèmes de lecture optique, est créée à Villeret par Feller AG à Horgen et Vilesa SA à Villeret.

▪ Fimm SA, fabrique de décolletage, voit le jour à Porrentruy avec la reprise de l’actif et du passif de l’entreprise François Merçay.

▪ Gerber & Cie, entreprise de galvanoplastie, est fondée à Malleray.

▪ Malisani Sàrl, fabrique d’outils spéciaux, est fondée à Bienne.

▪ Mirba SA, entreprise de décolletage, est fondée aux Bois par Walter Müller.

Piquerez-Bourquard SA, naît de la restructuration des deux fabriques de boîtes de montres Ervin Piquerez SA, à Bassecourt, et La Générale, à Boécourt.

▪ SCR Crevoiserat SA, entreprise spécialisée dans le traitement thermique et l’automatisme, est fondée à Bonfol par Jean-Michel Crevoiserat.

▪ Stanor SA, fabrique de galvanoplastie, ouvre ses portes à Develier.

▪ Teletext, service d’information numérique de la Société suisse de radio-télévision (SSR) commence ses activités à Bienne.

▪ Vardeco SA, fabrique de décolletage, est créée à Delémont par Gérard Varin.

1984 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

Ergas, fabrique d’horlogerie aux Reussilles, développe une pendule appelée Galilée, capable d’indiquer l’heure, la minute, la seconde, le calendrier complet avec quantième, jour, mois, année et phases de la lune jusqu’en l’an 9999.

▪ La Compagnie des montres Longines, manufacture d’horlogerie à Saint-Imier, commercialise son nouveau modèle Conquest VHP (Very High Precision), un mouvement à quartz d’une autonomie de cinq ans, période durant laquelle la montre n’aura varié que d’une minute.

▪ La Compagnie des montres Longines, manufacture d’horlogerie à Saint-Imier, lance Split 5, une montre-bracelet multifonctions pourvue d’un double affichage, analogique et numérique.

▪ Swiza SA, fabrique de pendulettes à Delémont, produit ses premiers mouvements à quartz.

▪ Von Roll, fabrique de conduites en fonte à Choindez, met en service la plus grande installation de fusion pour la fonte en Suisse, avec un cubilot de 30 tonnes à l’heure, un four électrique de 16 tonnes et trois fours électriques de 5 tonnes.

1984 : Nouveaux bâtiments

▪ Busch & Cie, fabrique de pompes à vide à Chevenez, agrandit ses locaux.

▪ Lambert Bois SA, scierie à Vicques, inaugure une nouvelle halle de sciage à Chevenez.

▪ Milval, fromagerie industrielle à Saint-Imier, inaugure de nouvelles caves.

1984 : Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Gérard Bechtel, atelier de décolletage à Pontenet, cesse ses activités.

L. Berdat SA, fabrique de boites de montres à Courtételle licencie tout son personnel. 48 personnes se retrouvent sans emploi.

▪ Armand Beuchat, fabrique de seringues à Bassecourt, cesse son activité.

▪ Brenzikofer et Cie, comptoir d’horlogerie à Tavannes, décide sa dissolution.

Contis, fabrique du matériel électronique à Delémont, licencie onze collaborateurs et demande un sursis concordataire.

Excelsior Park, manufacture spécialisée dans la fabrication de compteurs et de chronographes mécaniques à Saint-Imier, entre en liquidation.

Maeder-Leschot, fabrique de boîtes de montres à Bienne, cesse ses activités.

▪ Léopold de Vincenti, atelier de terminage d’horlogerie à Tavannes., cesse ses activités.

Mido, manufacture d’horlogerie à Bienne, annonce une restructuration entraînant la suppression de 80 emplois.

▪ Nisus SA, fabrique d’horlogerie à Péry, cesse ses activités.

Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, licencie 38 collaborateurs à son atelier d’emboîtage de Cortébert et annonce le transfert de 58 personnes à Bienne.

Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, ferme son usine de la rue des Prés. 55 personnes perdent leur emploi.

▪ Ed. Paskowsky SA, entreprise de construction métallique à Delémont, est mise en faillite.

▪ Jura Watch Co, coopérative ouvrière à Delémont, est mise en liquidation.

Reymond SA, manufacture d’horlogerie à Tramelan, annonce sa fermeture.

Telda Sarl, les Fils d’Armand Nicolet, fabrique d’horlogerie à Tramelan, est mise en faillite.

1984 : Distinction/Prix

▪ Azuréa Célestin Konrad, fabrique d’horlogerie à Moutier, reçoit le Trophée à l’exportation, décerné par un groupe d’éditeurs de revues internationales consacrées au domaine du marketing.

▪ Milus, fabrique d’horlogerie à Bienne, et Mido, fabrique d’horlogerie à Bienne, reçoivent les deux premiers prix du concours Swiss Watch Styling Trophy.

Wahli, fabrique de machines à Bévilard, reçoit la médaille d’or Gold Award, à la Foire internationale de Toronto, pour son centre d’usinage Minormatic W 50. 

1984 : Anniversaires

▪ Carfa SA, fabrique de papier carbone et d’articles de bureau à Péry, fête son 50e anniversaire.

Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, célèbre 50 ans de chronométrage olympique.

▪ Roventa-Henex, entreprise horlogère à Bienne et à Tavannes, célèbre les 25 ans d’existence de Roventa.

▪ Schnyder SA, savonnerie à Bienne, célèbre ses 150 ans d’activité.

1985

1985 : Fusions/absorptions/rachats

▪ Burger & Jacobi, fabrique de pianos à Bienne, est rachetée par Jean-Claude Haefliger.

▪ Cimatec SA, bureau de construction à Villeret, reprend Electrométallique Jacques Grandjean SA, à La Chaux-de-Fonds.

Durtal SA, entreprise de production de contacts décolletés à Delémont, rachète la fabrique de montres Léon Berdat, à Courtételle.

Flueckiger et Fils SA, fabrique de cadrans de montres à Saint-Imier, cède son secteur de matriçage à chaud installé à Sonvilier Bernina, fabrique de machines à coudre à Steckborn.

▪ Heuer, fabrique d’horlogerie à Bienne, rejoint le Groupe TAG (Techniques d’Avant-Garde), société genevoise spécialisée dans les technologies de pointe.

Mandatec SA, entreprise active dans le montage d’unités modulaires pour la mécanique de précision, ouvre ses portes à Bienne.

▪ Sauter frères & Cie SA. Pierpont Watch Co, à Bienne, fusionne avec la Société anonyme pour la vente des montres Pierpont en Suisse.

1985 : Nouvelles entreprises

▪ Cristal Watch ouvre ses portes à Bienne.

▪ Delmeco, entreprise d’outillage en métal dur fondée à Court par Denis Loetscher.

▪ Dexel SA, fabrique de bracelets de montres, est fondée à Bienne par Elio Granito.

▪ Econox SA, entreprise active dans les systèmes pour la conduite des procédés de traitements thermiques, est fondée à Porrentruy.

▪ André Frei & Fils, atelier de mécanique, voit le jour à Court avec la reprise des actifs et passifs de l’entreprise André Frey.

▪ Ajomet, entreprise de construction métallique, est créée à Porrentruy par Oscar Gyger.

▪ Haldac SA, entreprise de mécanique de précision, est fondée à Villeret.

Harting Elektronik GmbH, entreprise allemande de production de prises de courant électroniques, inaugure une succursale à Bienne.

▪ Horlogerie Allaine SA, entreprise spécialisée dans l’assemblage des montres, est fondée à Alle par Marcel Lachat.

▪ Inomed SA, société active dans les instruments médicaux et dentaires, est fondée à Bienne.

▪ Interprox, entreprise de fabrication et distribution de détecteurs, filiale du groupe allemand Turck, s’installe à Delémont.

Polydec SA, entreprise de décolletage, est fondée à Evilard par Claude et Jean-François Konrad.

▪ Préfrap, entreprise active dans l’étampage à chaud, ouvre ses portes à Sonvilier.

SAP, groupe international spécialisé dans le secteur des logiciels, ouvre une succursale à Bienne-Boujean.

▪ Silexa SA, fabrique d’étampes, est créée à Bienne.

▪ Sphinx Engineering SA, entreprise active dans la réalisation d’entreprises techniques sur les produits métalliques, succursale du groupe soleurois éponyme, inaugure de nouveaux locaux à Porrentruy.

▪ Vedelec, entreprise de sous-traitance dans le domaine de l’assemblage de circuits électroniques par micro-soudage, est fondée à Porrentruy.

▪ VNSA, entreprise active dans la commande numérique des machines, est créée à Moutier par Francis von Niederhäusern.

1985 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Baroq SA, à Moutier, lance la fabrication de la Diavolino, voiture à deux places.

▪ F.J. Burrus SA, manufacture de tabac à Boncourt, lance la cigarette Pierre Cardin.

▪ Heuer, fabrique d’horlogerie à Bienne, met sur le marché un nouveau compteur électronique décimal de table.

▪ Montres Golana SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, commercialise des montres en cuivre réputées antirhumatismales.

▪ Omega Electronics SA, entreprise active dans l’affichage de données à Bienne, présente un nouveau tableau vidéo-matriciel en couleurs.

▪ Recta, fabrique de boussoles à Bienne, commercialise une montre-boussole développée avec Breitling Genève.

Walter Dünner SA, fabrique d’outillage de précision à Moutier, produit un bec de clarinette.

Die Firma Renfer & Cie AG in Bözingen nimmt ihr neues vollmechanisiertes Nadelholzsägewerk in Betrieb.

1985 : Nouveaux bâtiments

▪ M. Capt fils, fabrique de décolletage à Court, inaugure un nouveau bâtiment à la rue du Vélé.

▪ Harting, entreprise de production de pièces pour éléments électroniques à Bienne, inaugure une nouvelle usine à la rue de la Leugene.

▪ LNS, fabrique de systèmes de ravitaillement de barres pour le décolletage à Orvin, construit de nouveaux locaux.

▪ Macor, entreprise de mécanique à Court, acquiert une nouvelle usine à Moutier.

▪ Varmann SA, fabrique de décolletage, inaugure un nouveau bâtiment à Court.

▪ Henri Paratte et Cie, fabrique de boîtes de montres aux Bois, s’installe dans une nouvelle usine.

1985 : Changements de raison sociale

ASUAG-SSIH, Société suisse pour l’industrie horlogère SA prend le nom de SMH, Société suisse de microélectronique et d’horlogerie SA, avec siège à Neuchâtel.

1985 : Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Béguelin & Co. SA., fabrique des montres Damas et Tramelan Watch Co, à Tramelan, est mise en liquidation.

▪ Serge Châtelain, atelier de décolletage à Crémines, cesse ses activités.

▪ Contis SA, fabrique d’appareils électroniques de mesure à Delémont, est mise en liquidation

▪ Dryan-Fordhal Technologies SA, entreprise d’électronique industrielle à Bienne, est mise en faillite.

▪ Franz Girard, fabrique de porte-échappements pour l’horlogerie et les compteurs électriques à Crémines, cesse ses activités.

▪ Longines, manufacture de montres à Saint-Imier, ferme son atelier de Lajoux.

Omega, manufacture de montres à Bienne, annonce le licenciement de 80 personnes en 1985 et 120 en 1986. 190 collaborateurs techniques sont transférés chez ETA, à Granges.

▪ Onyx SA, laboratoire de biochimie à Saint-Ursanne, est mis en faillite.

▪ Suprécis Watch SA, fabrique et commerce de montres à Bienne, est mise en faillite.

Tissot Synthetic SA, filiale de diversification du groupe horloger ASUAG-SSIH à Bienne, ferme ses portes.

▪ Wiser et Cie, fabrique d’horlogerie à La Neuveville, est mise en liquidation.

1985 : Anniversaires

Estoppey-Reber, entreprise de galvanoplastie à Bienne, fête son centenaire.

▪ Fluckiger et Cie, fabrique de cadrans à Saint-Imier, célèbre ses 100 ans d’existence.

General Motors, usine de montage de voitures à Bienne, fête le cinquantième anniversaire de son implantation en Suisse.

▪ Heuer, fabrique d’horlogerie à Bienne, fête ses 125 ans d’existence.

Tavapan, entreprise de fabrication de placage et de panneaux de bois à Tavannes, fête son cinquantenaire.

1986

1986 : Fusions/absorptions/rachats

▪ Baroq SA, entreprise ayant pour but le montage de voitures à Moutier, prend le nom de Diavolino SA.

▪ Contelec SA, entreprise spécialisée dans le développement de capteurs, est absorbé par Horst Siedle KG, Furtwanger (Bade-Wurtemberg)

▪ Dulux SA, fabrique d’horlogerie à Tramelan, reprend Willy Choffat et Cie SA, Montres Rila à Tramelan et Edmond Mathey SA, Montres Symbol à Tramelan.

▪ Mikron Holding, groupe de fabricants de systèmes d’usinage à Bienne, rachète Albe SA, fabrique de machines à Agno (TI).

▪ Laboratus SA, entreprise active dans les systèmes du domaine médical à Delémont, adopte Taletec SA comme raison sociale.

▪ Omega Electronics SA, filiale du groupe horloger SMH, acquiert les secteurs de fabrication des systèmes d’information pour les transports publics appartenant à Autophon SA, à Soleure, et Favag SA, à Neuchâtel.

▪ Préci-Dip SA, société active dans les produits pour l’électronique, voit le jour suite à la modification des statuts et des buts de La Samaritaine SA, magasin de confection à Delémont.

▪ UMS Usines Métallurgiques Suisses SA, regroupe sous la marque Swissmetal Boillat SA à Reconvilier, les Usines métallurgiques de Dornach et la Fonderie Selve à Thoune.

1986 : Nouvelles entreprises

Candino, fabrique d’horlogerie dont le siège est à Herbetswil (SO) installe sa production à Bienne, dans l’ancien bâtiment de Bulova.

Creaholic SA, entreprise spécialisée dans l’innovation et dans le développement et l’industrialisation de nouveaux produits et technologies, est fondée à Bienne par Elmar Mock.

Delectro, entreprise d’électronique et d’informatique industrielle, est fondée à Courrendlin.

Derwa SA, entreprise de sous-traitance de travaux par électroérosion est créée à Saignelégier.

▪ Flufa SA, fabrique de produits alimentaires, est créée à Fahy par Jean-François Pascalis.

Haldac SA, entreprise de mécanique, voit le jour à Villeret.

Integral MC, Marketing & Communication SA, voit le jour à Bienne.

▪ Max Hauri, atelier de confection de câbles électriques à Bischofzell (TG), s’installe à Reconvilier.

▪ Micronum SA, atelier de mécanique de précision, est fondé au Noirmont.

MW Programmation SA, entreprise d’informatique industrielle, est fondée à Malleray par Marcel Weber.

Noratec SA, entreprise spécialisée dans la conception de composants électroniques pour l’horlogerie, voit le jour au Noirmont.

Pomtava SA, entreprise de fabrication de pompes à Reconvilier, fondée par Pierre Zimmermann, avec la reprise du département des pompes de Tavannes Machines.

1986 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Omega, manufacture d’horlogerie à Bienne, présente une nouvelle montre de poche avec date, jour, mois et phases de lune réglés jusqu’en l’an 2100.

▪ LNS, fabrique de systèmes de ravitaillement de barres pour le décolletage à Orvin, commercialise le Microbar, un nouveau type de ravitailleur mécanique destiné au décolletage des barres de petits diamètres.

▪ Louis Bélet SA, fabrique d’outils de coupe à Vendlincourt, développe sa première machine à commande numérique (CNC).

Rowenta-Hennex, fabrique d’assemblage de mouvements de montres à Bienne, commercialise Nostradamus, une montre à indications multiples : heure, minute, seconde, quantième et signes du zodiaque.

Tavannes Machines Co SA présente un nouveau centre d’usinage.

1986 : Nouveaux bâtiments

Cendres et Métaux SA, fabrique d’alliages de métaux précieux à Bienne, inaugure une nouvelle usine de traitement de ses déchets aux Champs-de-Boujean.

Charles Berdat, commerce de gros d’articles médicaux, chirurgicaux et orthopédiques à Delémont, s’installe dans un nouveau bâtiment à Courroux.

André Frei & Fils, entreprise de décolletage à Court, reprend les locaux de Lauber & Fils à la rue des Gorges à Court.

Jean Baertschi, usine de décolletage à Crémines, agrandit ses locaux.

▪ Juracie SA, fabrique de pignons à Lajoux, construit une annexe à l’usine existante.

Mica SA, fabrique de boîtes de montres aux Breuleux, agrandit ses locaux.

1986 : Fermetures d’entreprises, licenciement, déplacement d’activités

Baroq SA, entreprise fabriquant les voitures Diavolino à Moutier, est mise en faillite.

Bourquard SA, fabrique de boîtes de montres à Bassecourt, se restructure et se sépare de trente collaborateurs.

Deldress SA, succursale d’une entreprise allemande de confection à Delémont, est mise en faillite.

Ebauches SA ferme son atelier de fabrication d’ébauches en laiton de Saint-Imier, qui occupe une soixantaine de personnes.

▪ Fernand Falbriard, fabrique de verres de montres à Bonfol, est mise en liquidation.

Frossard SA, entreprise de lithographie à Porrentruy, est mise en faillite. Les douze employés reçoivent leur congé.

▪ Harab SA, fabrique d’appareils à raser à Bienne, est mise en liquidation.

Huber Glas, fabrique de verre à Bienne, met un terme à ses activités. Vingt collaborateurs seront touchés par cette mesure.

Longines, manufacture d’horlogerie à Saint-Imier, ferme sa succursale de Morges, qui se charge du service pour la vente en Suisse. Les activités de cette dernière sont rapatriées à Saint-Imier.

▪ Mabo SA, fabrique de boîtes de montres à Develier, est mise en liquidation.

Matile SA, fabrique de cadrans à Bienne, ferme ses portes. 18 personnes perdent leur emploi.

Pierres Holding SA, à Bienne, est mise en liquidation à la suite de l’intégration de ses activités à la division des technologies de pointe de la SMH, Société suisse de microélectronique et d’horlogerie SA.

Tavannes Machines met un terme à ses activités. 74 personnes perdent leur emploi.

Technic-Boîte SA, entreprise de mécanique horlogère au Noirmont, est transférée dans l’usine mère de Bonnet Design & Technology, à La Chaux-de-Fonds.

▪ Tressa SA, fabrique de montres à Bienne, est mise en faillite.

1986 : Distinctions/Prix

Prisma Electronique SA, à Porrentruy reçoit le prix du Conseil consultatif des Jurassiens de l’extérieur.

Tripet SA, fabrique de machines-outils à Bienne, obtient une médaille d’or à la 58e Foire internationale de Poznan, en Pologne.

1986 : Anniversaires

Aubry Frères SA, fabrique d’horlogerie au Noirmont, célèbre le centième anniversaire de la marque West End.

▪ Lecureux SA, entreprise spécialisée dans l’assemblage de montres et de la microélectronique, fête ses 25 ans d’existence.

Moser SA, atelier de mécanique à Saint-Imier, fête son 50e anniversaire.

Roulements Miniatures Bienne SA fête ses cinquante ans d’existence.

▪ Sulzer Rüti, fabrique de pièces pour les machines à tisser à Tramelan, fête la sortie de sa 100’000e machine à tisser.

1987

1987 : Fusions/absorptions/rachats/déménagements

▪ Aciera Holding SA, à La Chaux-de-Fonds, prend une participation majoritaire dans la fabrique de machines Hans Wyssbrod SA, à Bienne.

▪ Cendres et Metaux SA, fabrique d’alliages de métaux précieux à Bienne, et Posalux SA, fabrique de machines de précision à Bienne, mettent un terme à la collaboration annoncée à fin 1986.

▪ Montres Consul SA, fabrique d’horlogerie à La Chaux-de-Fonds, déplace son siège à Bienne.

▪ Ephor, entreprise spécialisée dans le diamant industriel à Bienne, déplace son siège à Mörigen.

▪ Mirba SA, entreprise de fournitures horlogères aux Bois, transfère son département de décolletage et d’assemblage de barrettes à Saignelégier.

La Parqueterie des Breuleux SA est reprise par le groupe Corbat, à Vendlincourt.

Roventa-Henex, manufacture d’horlogerie à Bienne et à Tavannes, est rachetée par les Ateliers des Charmilles, à Genève.

▪ Schmid Machines SA, fabrique de machines à sérigraphier à Cormoret, est rachetée par Bärfuss & Cie, entreprise de mécanique à Chézard-Saint-Martin.

▪ SMH, Société suisse de microélectronique de d’horlogerie à Bienne, acquiert la totalité du capital de la société américaine International Time Corporation.

▪ Montres Vista SA, aux Genevez, et Montres Edox SA, à Bienne, fusionnent.

Gilbert Zurcher & Fils, entreprise de mécanique à Reconvilier, rachète les locaux et les machines de la fabrique de boîtes de montres Henri Paratte, aux Bois.

1987 : Nouvelles entreprises

Applitec Moutier SA, entreprise fabriquant de l’outillage en métal dur, est fondée par Marcel Schaller.

▪ Balmain Montres s’installe à Saint-Imier, SMH, Société suisse de microélectronique de d’horlogerie ayant acheté les droits exclusifs de production et de marketing sur le plan mondial.

▪ B.G. Instruments SA, fabrique d’instruments de mesure mécanique voit le jour à Court.

▪ Berger & Co, succursale d’une entreprise située à Ottobeuren (RFA), s’installe à Delémont.

▪ Décovi SA, entreprise de décolletage, est fondée à Vicques par Denis Chèvre.

▪ Detamo, fabrique de décolletage, ouvre ses portes à Tavannes.

▪ Mediasut SA, société active dans les produits et instruments chirurgicaux, est fondée à La Neuveville.

▪ Milpuce Electronic SA, fabrique de composants électroniques, est créée aux Bois par Paul Boillat et Patrick Donzelot.

▪ Multiplex SA, fabrique de composants électroniques, est créée à Courgenay.

▪ Novi SA, fabrique d’horlogerie, est créée aux Genevez et reprend une partie du personnel de l’atelier ETA (anciennement Omega).

▪ Pro Concept, entreprise d’édition de logiciels, est créée à La Chaux-de-Fonds et à Moutier par Pierre-Alain Schnegg, Daniel Gauchat et Antoine Gabus.

▪ SVM Schneider & Vergara Micromécanique est fondée à Corgémont par Pierre Schneider et Gérard Vergara.

1987 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

Longines, marque d’horlogerie à Saint-Imier, met sur le marché sa nouvelle ligne de montres Rodolphe by Longines.

▪ Omega, marque d’horlogerie à Bienne, lance l’Omega Art, une série limitée de montres griffées par l’œuvre numérotée d’un artiste.

▪ Piquerez-Bourquard SA, fabrique de boîtes de montres à Bassecourt, commercialise une montre en bois, sous le nom de De Boise.

1987 : Nouveaux bâtiments

Arcofil, entreprise d’électro-érosion à fil à Saint-Imier, inaugure une nouvelle usine dans la zone industrielle des Noyes.

▪ Decovi, fabrique de décolletage à Vicques, agrandit son bâtiment.

▪ Joseph Baume SA, entreprise de mécanique et d’étampage au Noirmont, emménage sur un nouveau site.

▪ Precitool SA inaugure un nouveau bâtiment à la route de Soleure à Moutier.

▪ Rollier SA, fabrique d’outils à La Neuveville, agrandit son usine.

▪ Zwahlen, fabrique de décolletage à Bévilard, s’installe dans un nouveau bâtiment.

1987 : Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Frutig SA, entreprise active dans la construction d’appareils et de machines à Orvin, décide sa dissolution.

▪ Jobin Frères, fabrique d’horlogerie à Tramelan, est mise en liquidation.

Louis Lang, fabrique de boites de montres à Porrentruy, licencie 31 personnes en janvier.

▪ Nivarox-FAR, groupe produisant des composants horlogers, ferme son atelier de Vicques.

Henri Paratte & Cie, fabrique de boîtes de montresaux Bois, est mise en faillite. Cent vingt personnes se retrouvent sans emploi.

Piquerez-Bourquard, fabrique de boîtes de montres, à Bassecourt, annonce le licenciement d’une cinquantaine de personnes en février.

▪ Pronto Watch, fabrique d’horlogerie au Noirmont, licencie ses 17 employés.

▪ La Société de microélectronique et d’horlogerie (SMH) annonce la fermeture de l’atelier ETA aux Genevez.

▪ Tana, fabrique de décolletage à Pontenet, licencie une dizaine de collaborateurs.

▪ Tissot Synthetic SA, entreprise d’injection de plastique pour l’industrie horlogère à Bienne, est dissoute.

Tornos-Bechler, fabrique de machines-outils à Moutier, annonce en février le licenciement de 130 personnes à Moutier, Courrendlin et Courgenay.

Velectra SA, entreprise spécialisée dans la fabrication d’appareils de radio à Bienne, ferme ses portes. 55 emplois sont supprimés.

1987 : Reprises de marque

▪ Walca SA, spécialiste des montres sur mesure pour les marques privées à Bienne, achète la marque Doxa.

1987 : Anniversaires

▪ Eberhard & Co SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, célèbre ses 100 ans d’existence.

▪ Ramseier et Jenzer, carrosserie industrielle à Bienne, sort son 3’000e camion frigorifique.

1987 : Marques déposées

▪ Switec, par Roventa-Henex, entreprise horlogère spécialisée dans le private label à Bienne.

1988

1988 : Fusions/absorptions/rachats/déménagements

▪ Burger & Jacobi, fabrique de pianos à Bienne, déménage à Büren.

▪ Deltatech, société active dans la haute technologie à Tramelan, reprend PHV SA, entreprise d’électronique à Tramelan.

▪ Durtal SA, entreprise active dans la connectique à Delémont, reprend le département connecteur de Favag à Neuchâtel

▪ Emile Affolter SA, entreprise de décolletage à Moutier, s’installe aux Evalins, dans l’usine occupée auparavant par Diavolino SA.

Espérus SA, fabrique de machines, est rachetée par Micronum SA, entreprise d’usinage par commande numérique au Noirmont.

▪ François Studer SA, entreprise de traitements thermiques à façon à Courroux, rachète Trempera SA à La Chaux-de-Fonds.

▪ Maurice Jeanneret SA, atelier de décolletage à Bienne, prend le nom de Pivax SA.

▪ Notz SA, entreprise active dans le métaux et alliages métalliques à Bienne, et Krupp Widia, à Essen (D), regroupent leurs organisations de vente sous la dénomination Notz Widia techniques d’outils.

▪ Precimed SA, entreprise du domaine médical à Orvin, jusqu’ici division des instruments de coupe de haute précision de la Société suisse de microélectronique et d’horlogerie SA (SMH), devient indépendante.

▪ Roxer SA, fabrique de pompes à vide et d’installations pour vacuum à Saignelégier, transfère son siège à La Chaux-de-Fonds..

▪ Solo fours industriels SA, déménage son siège de Bienne aux Marais-de-Brügg.

▪ Solo Fours industriels SA, à Brügg, reprend Käsermann + Sperisen, fabrique d’appareils Olosa, à Bienne.

Tavapan SA, entreprise de fabrication de placage et de panneaux de bois à Tavannes, est reprise par le groupe allemand Glunz S.A., à Hamm.

Tornos-Bechler SA, fabricant de machines-outils à Moutier, modifie son capital-actions. Le groupe allemand Rothenberger et Pittler, de Kelkheim/Francfort, devient l’actionnaire majoritaire.

1988 : Nouvelles entreprises

▪ Jean-Pierre Chevillot ouvre un atelier de terminage horloger à Péry.

Cortech SA, fabrique de boîtes de montres à Cornol, issue de la séparation des deux usines Miserez SA, l’une à Cornol, l’autre à Saignelégier.

▪ Gefanuc Automation SA, entreprise active dans la commande numérique des machines, succursale du groupe éponyme japonais, voit le jour au Quai du Bas à Bienne.

▪ Metelec SA, entreprise d’électronique industrielle, est fondée à Renan par Bernard Meyer.

▪ Productec SA, entreprise d’informatique industrielle à Rossemaison, est fondée par François Steulet.

Profiles & Ressources, société spécialisée dans le conseil en développement d’entreprises, est fondée à Bienne par Michel-Adrien Voirol, Francis Rigotti et Jean-Pierre Ruefer.

Salvatore Mazzilli ouvre un atelier de polissage de boîtes de montres à Charmoille.

Sowind SA, société active dans l’horlogerie, est fondée à Bienne, par Luigi Macaluso.

▪ Swisspool Balneo SA, entreprise fabriquant des baignoires de massages, est créée à Saint-Imier par Frank Schneider et Pierre-André Tièche.

▪ Tavadec SA, fabrique de décolletage à Tavannes, est fondée par Jacques-Ali Monnin.

Tradhor SA, entreprise de décoration horlogère, est créée à Tramelan.

1988 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ F.J. Burrus SA, manufacture de tabac à Boncourt, automatise de bout en bout son processus de préparation.

Candino, fabrique d’horlogerie à Bienne, commercialise son nouvelle modèle Innotec, en céramique.

Nitella SA, fabrique d’horlogerie à Tramelan, commercialis sa collection Le Temps.

Swiza SA, fabrique de pendulettes à Delémont, commecialise des modèles architecturaux de la collection Avant-Garde.

Michel Laugerotte, pendulier aux Breuleux, présente Tulipière, un cabinet de céramique peint à la main muni d’un mouvement 8-jours à sonnerie, réveil et calendrier, jour, date et phases de lune.

Omega, marque d’horlogerie à Bienne, sort la montre de plongée super-étanche Seamaster Professional.

Schmid Machines SA, à Cormoret, présente une machine à tampographier à l’intérieur de cylindres.

▪ Spira SA, bonneterie à Porrentruy, reprend la distribution des articles publicitaires de la firme Coca-Cola pour l’Europe.

▪ Tornos-Bechler SA, fabrique de machines à Moutier, lance un nouveau tour à commande numérique baptisé TOP-200. (Source : Jura Pluriel No 14)

1988 : Nouveaux bâtiments

▪ Décovi SA, fabrique de décolletage à Vicques, agrandit ses locaux.

▪ Narimpex, entreprise de conditionnement de fruits secs à Bienne, inaugure une nouvelle usine de miel.

▪ Roventa-Henex SA, fabrique d’assemblage de mouvements de montres à Bienne, installe une partie de sa production à Tavannes.

▪ VNSA, entreprise active dans la commande numérique des machines à Moutier, emménage dans une nouvelle usine, à le rue Bellevue.

1988 : Fermetures d’entreprises, licenciements

Aubry Frères, fabrique d’horlogerie au Noirmont, supprime une quinzaine d’emplois.

Brucelles Orion SA, entreprise d’outillage horloger à Miécourt, est mise en faillite.

▪ Charles Schoppig, manufacture de plumes et duvets à Delémont, cesse ses activités suite au décès du propriétaire.

▪ Framont SA, fabrique d’horlogerie à Renan, décide sa dissolution.

Longines, manufacture d’horlogerie à Saint-Imier, procède à une restructuration qui se traduira par le déplacement à court et moyen terme de 150 emplois.

Recrido SA, entreprise spécialisée dans le matériel destiné à la construction à Courfaivre, cesse ses activités.

▪ Tavapan, entreprise de fabrication de placage et de panneaux de bois à Tavannes, licencie 17 ouvriers.

Tornos-Bechler SA, fabricant de machines-outils à Moutier licencie 60 collaborateurs et annonce la suppression de 200 à 250 emplois par le biais des départs naturels jusqu’en 1990.

1988 : Reprises de marque

Biennophone, marque de Velectra SA, fabrique de récepteurs de radio à Bienne ayant cessé ses activités, est reprise par Felix Marketing SA, à Nyon.

1988 : Distinctions, Prix

▪ Desco Jean-Pierre Grosjean, fabrique de décolletage à Moutier, remporte le trophée international de la technologie à Francfort.

▪ Robinson Nugent SA, fabrique de connecteurs électroniques implantée à Delémont, reçoit à Madrid le Prix Mercury européen 1988 pour avoir pu relancer rapidement sa production après l’incendie dont elle a été victime en 1987.

1988 : Accidents

Elu Black et Decker fabrique d’appareils électriques à Delémont, est le théâtre d’un accident chimique.

1988 : Anniversaires

▪ La Société suisse de microélectronique et d’horlogerie (SMH), fête la production de 50 millions de Swatch, au Près-de-la-Rive, à Bienne.

Mertenat, bureau d’ingénieurs fondé à Moutier par Walter Kleiber, fête ses cinquante ans d’existence.

1989

1989 : Fusions/absorptions/rachats/déménagements

Ascot, société holding à Bienne, devient l’actionnaire majoritaire de la fabrique de boîtes de montres Piquerez-Bourquard SA, à Bassecourt.

▪ AS Software, entreprise active dans l’informatique industrielle et de gestion à Bienne, est reprise par LNS, groupe industriel spécialisé dans les techniques de guidage destinées aux machines-outils.

▪ Henri Beuchat, fabrique de boîtes de montres à Glovelier prend le nom de Femco Etampage SA.

▪ Boillat SA, fonderie à Reconvilier, ainsi les usines métallurgiques de Dornach et de Thoune fusionnent en une seule société d’exploitation, UMS Usines Métallurgiques Suisses Holding SA, à Berne.

▪ Burri SA, entreprise de décolletage à Moutier, est reprise par le Mecap Holding SA dont le siège est à Sohyières.

▪ Flufa SA, fabrique de produits alimentaires à Fahy, transfère son siège à Tavannes.

▪ Georges Ruedin SA, fabrique de boîtes de montres à Bassecourt, est contrôlée à 98 % par la Société suisse de microélectronique et d’horlogerie (SMH) qui possédait déjà 40 % du capital actions de l’entreprise.

Giavarini SA, fabrique de cadrans à Porrentruy, cède la totalité de son capital à l’industriel Niklaus Haenggi, propriétaire de la fabrique de cadrans Lemrich SA à La Chaux-de-Fonds.

▪ Lusa SA, fabrique de boîtes de montres à Courfaivre, est reprise par Mondaine Watch Ltd, à Zurich.

Ramseier et Jenzer, carrosserie industrielle à Bienne, cède trois sociétés auxAteliers de constructions mécaniques de Vevey SA.

▪ Montres Nitella SA, à Tramelan, rachète Auguste Reymond SA, fabrique d’horlogerie appartenant à Tramelan.

▪ Sycrilor-Micronum SA, entreprise de mécanique et de micromécanique au Noirmont, rachète Esperus SA, fabrique d’appareils mécaniques et électroniques au Noirmont.

Tag-Heuer, entreprise spécialisée dans la fabrication de chronographes, quitte Bienne pour s’installer à Marin.

▪ Tornos-Bechler, fabricant de machines à Moutier, rachète la majorité du capital de la société Wirth et Gruffat à Annecy.

1989 : Nouvelles entreprises

▪ Acouver SA, fabrique de panneaux antibruit, est créée à Charmoille par Pierre-André Bozzo et Claude Rebetez.

▪ AS Line, fabrique de bracelets et fermoirs pour l’horlogerie à Saint-Imier, fondée par André Schori.

▪ Carbitec, fabrique d’outils de coupe en carbure, ouvre ses portes à Moutier.

▪ Gérard Cattin ouvre un atelier de décolletage à Sorvilier.

▪ CSD Colombi Schmutz Dorthe SA, bureau d’ingénieurs dont le siège est à Fribourg, installe une succursale à Porrentruy.

▪ Decomo, atelier de décolletage, voit le jour à Moutier.

▪ Easy SA, société d’études et d’applications de systèmes informatiques liés à la machine-outil, créée par Jacques Currat et Jean-Marc Lopinat à Moutier.

▪ Elude  SA, entreprise de recyclage de pneus, est fondée à Develier.

▪ Energie du Jura SA, société à activités multi-énergies, est créée à Delémont dans le but de  développer et mettre en oeuvre la politique cantonale de l’énergie.

▪ Hêche Machines SA, entreprise fondée à Cornol par Philippe Hêche.

▪ Hewing SA, entreprise spécialisée dans l’extrusion de tuyaux composites, s’installe à Courgenay.

▪ Horia SA, entreprise de mécanique fondée par Jean-Claude Beuchat et Philippe Maître, avec la reprise de l’atelier de mécanique Houriet à Tramelan, s’installe à Courtételle.

▪ Illbruck Production SA, fabrique d’articles en matière plastique, ouvre ses portes à Courgenay.

▪ Jolissaint SA, fabrique de décolletage fondée par Georges Jolissaint à Saignelégier.

Ramseier et Jenzer, groupe biennois actif dans la fabrication de carrosseries pour bus, trolleybus et wagons, est repris par les Ateliers de construction mécaniques de Vevey.

▪ Romy et Cie, atelier de décolletage, est créé à Sorvilier par Willy Romy et Patrick Romy.

▪ Sarubin Abrasifs SA, entreprise active dans la fabrication et la vente de produits abrasifs, est fondée à Sonceboz par Bernard Gerber.

▪ La Société suisse de microélectronique et d’horlogerie SA (SMH), devient actionnaire majoritaire du fabricant de boîtiers de montres Georges Ruedin SA, à Bassecourt.

▪ Sontex SA, fabrique d’appareils de mesure d’énergie thermique est fondée à Sonceboz par Management Buy Out de la division compteurs de chaleur de la société Sonceboz SA.

▪ Sornalu SA, entreprise spécialisée dans les vérandas, fenêtres et portes en aluminium et PVC, est fondée à Courfaivre par d’anciens collaborateurs de Recrido SA.

▪ Stylor, fabrique de bracelets de montre à Bienne, ouvre un atelier à Saint-Brais.

Les Tréfileries réunies, à Bienne, reportent le centre de profit de l’acier sur deux nouvelles sociétés de participation : la Biennametall Production SA et la Biennametall Distribution SA.

▪ Wisard & Müller S.A, entreprise active dans la révision de décolleteuses, est fondée à Moutier par Roland Müller et Martial Wisard.

1989 : Nouveaux produits, nouveaux procédés

Aubry Frères SA, fabrique d’horlogerie au Noirmont, produit sous licence de Champion, entreprise américaine de l’habillement, une nouvelle montre en fibre de carbone et fibre de verre.

Longines, marque de montres à Saint-Imier, commercialise un modèle féminin de sa montre Lindbergh.

Longines, marque de montres à Saint-Imier, devient le chronométreur officiel de la Fédération internationale de gymnastique.

Louis Lang SA, fabrique de boîtes de montres à Porrentruy inaugure un laboratoire de contrôle de la qualité.

Swiza SA, fabrique de pendulettes à Delémont, commercialise un modèle de type borne sur lequel les secondes s’égrènent sur un petit cadran.

Wahli Frères SA, fabrique de machines à Bévilard, commercialise le centre d’usinage W53 destiné à l’industrie automobile.

Willemin-Macodel SA, fabrique de machines à Bassecourt, commercialise un centre d’usinage 5 axes CNC.

1989 : Nouveaux bâtiments

▪ Applitec SA, entreprise fabriquant de l’outillage en métal dur à Moutier, dans le quartier de la cité Sainte-Marie.

▪ Busch SA, fabrique de pompes à vis à Chevenez, agrandit ses locaux.

Camille Bloch, fabrique de chocolat à Courtelary, inaugure un nouveau magasin de stockage.

▪ Daniel Charpilloz SA, entreprise spécialisée dans le filetage à Malleray, agrandit son site de production.

▪ Donzé-Baume SA, fabrique de boîtes de montres et bracelets aux Breuleux, entreprend l’extension de ses bâtiments pour y loger ses bureaux techniques.

▪ Gassmann SA, imprimerie et éditions à Bienne, inaugure un nouveau centre d’impression aux Champs-de-Boujean.

▪ La Fabrique de décolletage Alfred Kohler SA, à Moutier, agrandit ses locaux.

LNS SA, fabrique de systèmes de ravitaillement de barres pour le décolletage à Orvin, inaugure de nouveaux locaux.

▪ Prisma SA, entreprise d’horlogerie, inaugure un nouveau centre de production à Porrentruy.

▪ Willemin-Macodel SA, fabrique de machines à Bassecourt, agrandit ses bâtiments.

1989 : Fermetures d’entreprises/licenciements

▪ Jules Donzé SA, fabrique de boîtes de montres à Bassecourt, est mise en faillite.

▪ Radium Racine, entreprise de pose de matières lumineuses sur les boîtes de montres à Bienne, est mise en liquidation.

1989 : Anniversaires

▪ F. J. Burrus, fabrique de cigarettes à Boncourt, célèbre son 175ème anniversaire.

▪ Henri Hauser SA, fabrique de machines-outils à Bienne, livre sa 500e machine CNC à rectifier.

Longines, marque de montres à Saint-Imier, célèbre le centenaire du sablier qui symbolise ses produits.

1990

1990 : Fusions, participations, coopérations

Aubry Frères, fabrique d’horlogerie au Noirmont, passe aux mains de Truly Ltd, à Hong Kong.

▪ Horia SA, entreprise de mécanique à Courfaivre, rachète Jean Walliser & Fils, entreprise de décolletage à Bienne.

▪ Jacot Des Combes, fabrique de clôtures métalliques à Bienne, prend une participation majoritaire dans la Société Girardot SA, à Saint-Jean-d’Ardières (F).

Mandatec SA, entreprise active dans le montage d’unités modulaires pour la mécanique de précision à Bienne, est rachetée par Mägerle AG, fabrique de machines-outils à Uster.

La Société des montres Paul Picot SA transfère son siège de Genève au Noirmont.

Queloz SA, fabrique de boîtes de montres à Saignelégier, est rachetée par Desco von Schulthess, société de distribution de biens de luxe et de négoce international, à Zurich.

▪ Satinor Boîtes de Luxe SA, fabrique de boîtes de montres à Saignelégier, prend le nom de Prestige d’Or.

Schnyder Frères SA, fabrique de produits de lessive et de nettoyage à Bienne, est reprise par Henkel et Cie SA, à Pratteln.

Spira, à Porrentruy, vend son secteur de bonneterie à Ajotex, à Porrentruy.

Technic boîte SA, fabrique de boîtes de montres au Noirmont, déplace son siège à La Chaux-de-Fonds.

Tornos-Bechler SA, fabrique de tours automatiques à Moutier, acquiert une participation majoritaire dans Wirth & Gruffat, fabrique de machines à Annecy (F).

Wahli Frères SA, fabrique de machines-outils à Bévilard, est rachetée par le groupe Dixi, au Locle.

1990 : Nouvelles entreprises

Alphacos SA, fabrique de machines de conditionnement de récipients destinés aux industries pharmaceutiques et cosmétiques, filiale du groupe allemand Bausch et Stroebel, est fondée à Courroux.

▪ Arise Diffusion, société de distribution pour les produits de soin du corps du groupe Macor, à Moutier.

▪ Bidurit SA, qui reprend le département métal dur des Tréfileries Réunies SA, voit le jour à Bienne.

▪ Borotec SA, entreprise de mécanique à La Neuveville.

Brandelet BB SA, fabrique de pignons d’horlogerie et de pièces micromécaniques, est créée dans la zone industrielle La Fenatte à Alle

Cartier, groupe horloger actif dans les montres de luxe, installe une unité de production dans des locaux de l’ancienne usine Fluckiger SA à Saint-Imier.

Citizen Watch, succursale du fabricant japonais, s’installe à Bienne, pour la distribution sur le marché suisse et l’achat de composants pour son usine d’assemblage de Hambourg.

Demotec SA, entreprise de microédition et d’impression, est créée à Porrentruy.

Dental Diffusion, entreprise de fabrication et commerce de produits dentaires, est créée à Courtelary par Olivier Schaeren.

Gefco Suisse SA, agence en douane, transports et entreposage, inaugure un nouveau centre à Courgenay.

Migatec SA, fabrique d’outillage fondée à Saignelégier par Michel Queloz.

Pharmadro SA, entreprise de services pour les pharmacies et les drogueries s’installe à Bienne.

▪ Sameca SA, entreprise d’applications mécaniques à Lamboing, ouvre une succursale à Saignelégier.

▪ Toproc SA, entreprise spécialisée dans les systèmes de fixation, voit le jour à Bienne, en reprenant les équipements des Tréfileries Réunies, à Bienne.

Yerly Mécanique, entreprise de micromécanique à Delémont, fondée par Michel Yerly.

1990 : Nouveaux produits, nouveaux procédés

Ernest Borel, marque d’Aubry Frères SA, au Noirmont, présente une nouvelle collection entièrement basée sur des mouvements mécaniques.

Louis Erard, fabrique de montres au Noirmont, commercialise un modèle de type régulateur baptisé Longue ligne.

Longines, marque de montre à Saint-Imier lance la Conquest Futury, une montre dotée d’un calendrier perpétuel.

Minerva, fabrique de compteurs à Villeret, développe un produit électronique équipé d’un circuit conçu par Milpuce Electronic, aux Bois.

Swiza, fabrique de pendulettes à Delémont, présente ses nouvelles collections baptisées Venecia et Les Galets.

▪ Tornos-Bechler SA, fabrique de tours automatiques à Moutier, conclut un accord de joint-venture avec Miyano Machinery Co, fabricant japonais de tours automatiques, pour un échange des licences.

▪ Louis Lang SA, fabrique de boîtes de montres à Porrentruy, se lance dans la fabrication de boîtes en or.

▪ Precitrame, fabrique de machines à Tramelan, présente sa première machine transfert rotative CNC.

▪ Vigier SA, cimenterie à Péry, inaugure la nouvelle carrière de Châtel.

1990 : Nouveaux bâtiments

▪ AS Software, entreprise active dans l’informatique industrielle et de gestion, inaugure de nouveaux locaux, à la rue des Diamants, à Bienne.

▪ Carisa, fabrique de saucisses, inaugure ses nouveaux locaux à Cortébert.

▪ Delectro SA, fabrique de composants électroniques, inaugure un nouveau bâtiment dans la zone industrielle de Courrendlin.

▪ Wisard et Muller SA, entreprise de révision de machines, s’installe à la rue de l’Est, à Moutier.

1990 : Fermetures d’entreprises, licenciements

Asotec SA, fabrique de cadrans à Porrentruy, supprime 21 emplois.

▪ Cisa SA, fabrique de carrelages à Bonfol, licencie onze travailleurs.

Oltronix SA, fabrique de transformateurs à Bienne, licencie onze collaborateurs.

Perrin Machines, à Moutier, se sépare de vingt employés.

▪ Sixis, fabrique de fraiseuses et de machines à pointer à La Neuveville, est mise en faillite.

▪ Stanor SA, fabrique de galvanoplastie à Develier, est mise en faillite.

Union SA, fabrique de chaînes à neige à Bienne, licencie quinze personnes.

1990 : Anniversaires

La Banque jurassienne d’épargne et de crédit fête son 125ème anniversaire.

Daniel Charpilloz SA, fabrique de filières et de tarauds à Malleray, fête son cinquantenaire.

1991

1991 : Fusions, participations, coopérations

▪ Ascot Quartz Uhren AG, à Bienne, qui détient une licence de Bulova New York, est mise en faillite.

▪ La Banque du Seeland, dont le siège est à Bienne, résulte de la fusion de sept petites banques et caisses d’épargne de la région.

▪ La Banque cantonale de Berne et la Caisse hypothécaire du canton de Berne, fusionnent.

▪ Bidurit Metal Dur, entreprise métallurgique à Bienne, est reprise par le groupe luxembourgeois Ceratizit.

Bielna SA, fabrique de boîtes de montres à Bienne, est rachetée par la société Tahaca Holding SA, à Fribourg.

▪ Comco Holding SA, entreprise de services financiers à Bienne, prend le contrôle de ServoComp à Darmstadt (D) pour renforcer ses participations dans le secteur informatique.

▪ FuniCar Voyages SA, à Bienne, absorbe Robert Gurtner AG à Worb

▪ Henri Girod SA, fabrique de décolletage à Court, est reprise par ERAM SA, entreprise de décolletage à Allschwil, déjà actionnaire depuis 1986.

▪ Hamo SA, entreprise spécialisée dans les appareils de nettoyage à Pieterlen, rachète Elga SA, fabrique d’appareils de nettoyage par ultra-sons à Bienne.

Mikron, groupe spécialisé dans la fabrication de machines-outils à Bienne, reprend le secteur des machines à tailler les engrenages de la société italienne Cima Spa de Bologne.

▪ Milpuce, fabrique de composants électroniques aux Bois, conclut un partenariat avec Loda Electronics, fabrique de circuits électroniques en Malaisie.

▪ Moser SA, fabrique d’automates de ravitaillement à Bienne, fusionne avec Swiss-O-Mat, à Oensingen.

▪ Precitool Export SA, à Moutier, entreprise spécialisée dans les outils de coupe et accessoires pour les tours automatiques, prend le nom de Bimu SA.

▪ Swiza, à Delémont, rachète au groupe fribourgeois Escor la fabrique des pendulettes Matthew Norman.

Tornos-Bechler SA, fabrique de tours automatiques à Moutier, prend le contrôle de FLD-Manurhin SA, à Mulhouse (F).

Tornos-Bechler SA, fabrique de tours automatiques à Moutier, prend le contrôle de la Leipziger Drehmaschinen GmbH Drema, à Leipzig (D).

1991 : Nouvelles entreprises

▪ Atelier Oï, atelier d’architecture à La Neuveville, est fondé par Aurel Aebi, Armand Louis et Patrick Reymond.

▪ Augustine Medical SA, entreprise fabriquant des coussins à air chaud destinés à prévenir l’hypothermie postopératoire, s’installe à Courtelary.

▪ Ediprim SA, entreprise d’impression et d’édition, est créée à Bienne.

▪ Steve Eichenberger ouvre un atelier de mécanique à Bévilard.

▪ Injector SA, fabrique de pièces de précision en matière plastique, voit le jour à Alle.

▪ Trinita SA, atelier de mécanique, voit le jour à Malleray.

▪ Unirock SA, entreprise spécialisée dans les meules diamantées, est fondée à Bienne par Jean-Marc Gabus.

▪ Wegmo SA, atelier de terminage et d’emboîtage, ouvre ses portes à Fahy.

1991 : Nouveaux produits, nouveaux procédés

▪ Pignons Affolter SA, à Malleray, crée Affolter Electronique SA, dans le but de commercialiser ses développements dans le domaine de la commande numérique des machines.

▪ Michel Laugerotte, pendulier aux Breuleux, présente une pendule à suspendre faite d’une carcasse de tortue de la Réunion.

▪ Swiza SA, fabrique de pendulettes à Delémont, présente sa nouvelle collection Pharaon

1991 : Nouveaux bâtiments

▪ Louis Bélet, fabrique de fraises à Vendlincourt, augmente sa surface de production de 90 à 300 mètres carrés.

▪ Biwi, entreprise active dans le domaine des plastiques, s’installe dans un nouveau bâtiment à Glovelier.

▪ Durtal SA, entreprise de production de contacts décolletés, s’installe dans une nouvelle usine dans la zone industrielle de Delémont.

▪ Jinfo SA, entreprise d’informatique à Porrentruy, inaugure de nouveaux locaux.

▪ Ultra Francis Marchand & Cie, fabrique de décolletage à Court, agrandit ses locaux.

▪ Schneeberger, atelier de décolletage à Court, déménage dans un nouveau bâtiment à la rue du Vélé.

1991 : Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Ascot Quartz Uhren AG, à Bienne, qui détient une licence de Bulova New York, est mise en faillite.

Contelec, fabrique de composants électroniques à Bienne, licencie 13 salariés.

▪ Ebenoir SA, ébénisterie, menuiserie et charpente au Noirmont, est mise en faillite.

▪ Friedli Frères SA, fabrique de fournitures horlogères à Reconvilier, est mise en faillite.

▪ Ervin Piquerez SA, fabrique de boîtes de montres à Bassecourt, est mise en faillite.

Henri Hauser SA, fabrique de machines-outils à Bienne, licencie 160 personnes.

▪ Hewing SA, entreprise spécialisée dans l’extrusion de tuyaux composites à Courgenay ferme ses portes.

▪ Medisut, entreprise active dans le matériel chirurgical de suture à La Neuveville, supprime onze postes de travail.

Mikron, groupe spécialisé dans la fabrication de machines-outils à Bienne, licencie une quarantaine de personnes.

▪ Noratec SA, entreprise spécialisée dans la conception de composants électroniques pour l’horlogerie au Noirmont, est mise en faillite.

▪ Omega Electronics, entreprise active dans l’affichage électronique à Bienne, supprime 50 emplois.

▪ Rast, fabrique de décolletage aux Bois, est mise en faillite.

RMB Roulements miniatures SA supprime 15 emplois à Bienne et 10 à Bonfol.

▪ Rovistar SA, fabrique de boîtes de montres aux Pommerats, est mise en faillite.

Schäublin SA, fabrique de machines à Bévilard, réduit son effectif total de 840 à 770 personnes.

▪ Schmid Machines, fabrique de machines de sérigraphie à Cormoret, licencie ses 35 collaborateurs.

▪ Schnyder, savonnerie à Bienne, cesse la fabrication de ses produits.

Zimatech, entreprise de révision de machines à Villeret, est mise en faillite.

▪ Zumbach, fabrique de machines à Montsevelier cesse ses activités. 44 personnes perdent leur emploi.

1991 : Distinctions, Prix

▪ Multitech SA, au Noirmont, reçoit le Prix à l’innovation du Conseil consultatif des Jurassiens de l’extérieur.

1991 : Anniversaires

▪ Froidevaux SA, entreprise spécialisée dans la fabrication de plaques et de cylindres pour la tampographie à Renan, fête son 25e anniversaire.

▪ Joray & Wyss, entreprise active dans les roues d’horlogerie à Malleray, fête ses 50 ans d’existence.

Coop Bienne-Seeland, célèbre son centenaire à Bienne.

▪ Milus, fabrique d’horlogerie à Bienne, reçoit le Prix du Design suisse dans la catégorie produits pour sa ligne One-two-three o’clock.

1991 : Marques déposées

▪ Robobar, par Tornos SA, fabrique de machines à Moutier.

1992

1992 : Fusions/absorptions/rachats/transferts de siège

▪ Gérald Badan SA, atelier de décolletage, transfère son siège de Grandval à Moutier.

▪ Cortech SA, fabrique de boîtes de montres à Cornol, est reprise par le groupe horloger TAG Heuer, dont le siège est à Marin.

▪ Cuanillon & Cie, Ornata, entreprise horlogère, déplace son siège de Bienne à Port.

▪ Gassmann SA, entreprise de presse à Bienne, devient le principal actionnaire de L’Impartial, quotidien de La Chaux-de-Fonds.

▪ Gygax, centre d’horticulture à Bienne, est repris par le groupe Wyss Samen und Pflanzen AG à Zuchwil.

Henri Hauser AG et Albert Tripet SA, fabricants de machines à Bienne, fusionnent. La nouvelle société, baptisée Hauser-Tripet AG, occupera 300 personnes.

▪ René Kupferschmid, atelier d’outillage à Bienne, déplace son siège à Péry.

▪ Montres Sheerline Fred Boissenot, à La Neuveville, transfère son siège au Landeron.

▪ Nivalflex, entreprise de fabrication de fils et de lames en alliages spéciaux à Saint-Imier, prend la raison sociale de Straumann Saint-Imier SA.

▪ Prestige d’Or, manufacture de bracelets et de boîtes de montre à Saignelégier, est rachetée par le groupe italien Crova.

Ramseier et Jenzer SA, carrosserie d’autobus à Bienne, est rachetée par United Bus BV à Arnhem (PB) et par Thoma Fahrzeuge AG, à Aegerten.

SAP, groupe de services informatiques à Bienne, déplace son siège international de Bienne à Walldorf (D).

▪ SMH, groupe horloger à Bienne, rachète Blancpain SA et Frédéric Piguet, au Brassus.

▪ Technicor, atelier de placage or galvanique à Tramelan, déménage aux Breuleux.

▪ Unirock SA, entreprise spécialisée dans les meules diamantées, déménage de Bienne à Mörigen.

▪ Will & Co SA, entreprise de quincaillerie à Bienne, est rachetée par Wilhelm Fehr SA, à Saint-Gall.

1992 : Nouvelles entreprises

▪ Asotec SA, créée par Félix Artho, avec la reprise de la production de cadrans de montres dans les locaux de Robert Giavarini SA, entreprise tombée en faillite.

▪ Bausch et Ströbel, entreprise spécialisée dans le conditionnement de récipients destinés à l’industrie pharmaceutique, cosmétique et chimique à Courroux, filiale du groupe éponyme basé à Ilshofen (D).

▪ Bernard Pierre, atelier de fabrication et d’assemblage de montres à Saignelégier.

▪ Biennaplast SA, fabrique de cabas et de sacs en plastique, à Bienne.

▪ CTL Horlogerie SA, filiale du groupe Cartier, s’installe à Villeret, dans une nouvelle usine conçue par l’architecte Jean Nouvel.

▪ Ice-Tech, entreprise de ventilation/réfrigération fondée à Delémont par André Marchand.

▪ INR Conception, société active dans la plasturgie, est fondée à Moutier par Michel Pedrocchi.

▪ Jovial Montres SA, fabrique d’horlogerie, voit le jour à Bienne.

▪ Imprilux, Boillat & Paroz, imprimerie à Bienne.

▪ Live Technologies SA, fabricant de simulateurs de golf, s’installe à Delémont.

ETA, manufacture d’horlogerie à Granges, installe une unité de production occupant 100 personnes dans l’usine Vénus, à Moutier.

▪ Termiboîtes, atelier de polissage de boîtes de montres, voit le jour à Courtemaîche.

▪ PSR Mécanique, entreprise active dans le fraisage et le tournage, ouvre ses portes à Bévilard.

1992 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Aubry Frères SA, fabrique d’horlogerie au Noirmont, lance la ligne Scarlet Lake sous la marque Ernest Borel.

▪ Biwi SA, entreprise active dans le domaine des plastiques à Glovelier, se voir confier le montage des 65 composants des masques à gaz de l’armée suisse.

▪ Composites Busch SA, entreprise spécialisée dans le moulage de pièces en matériaux composites à Porrentruy, se lance dans la fabrication de crosses de hockey sur glace avec des treillis en carbone et en fibre optique.

▪ Condor SA, fabrique de véhicules et d’articles métallurgiques à Courfaivre, met en fabrication le nouveau vélo militaire. Muni de sept vitesses, il pèse 24 kilos.

▪ Swatch lance le chronographe Stop Swatch.

▪ Tornos-Bechler SA, présente le tour automatique ENC 264 à la foire AMB de Stuttgart.

▪ Von Roll, fabrique de conduites en fonte à Choindez, inaugure une nouvelle installation de production des tuyaux ecopur.

1992 : Nouveaux bâtiments

Burri SA, fabrique de décolletage à Moutier, inaugure de nouveaux locaux.

▪ Hêche Machines SA à Cornol, s’installe dans un nouveau bâtiment à Courgenay.

▪ L’Imprimerie du Démocrate SA, à Delémont, s’installe dans de nouveaux locaux.

▪ René Kupferschmid, atelier d’outillage à Bienne, construit un nouveau bâtiment au chemin de la Combe à Péry.

▪ Milval, à Saint-Imier, inaugure une nouvelle fromagerie.

▪ Robert & Schneider Sàrl, fabrique de machines à Crémines, inaugure une nouvelle halle de montage.

1992 : Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Bielna SA, fabrique de boîtes de montres à Bienne, est mise en faillite.

▪ Datascan, entreprise produisant des lecteurs optiques à Villeret, aux mains de la société américaine Scantron, transfert sa production aux Etats-Unis. 32 emplois sont supprimés.

▪ EIM Computer SA, à Bienne, dépose son bilan.

Emalco SA, émaillerie à Corgémont, annonce le licenciement d’une quinzaine d’employés en avril.

▪ Robert Giavarini SA, fabrique de cadrans à Porrentruy, est mise en faillite. 130 personnes perdent leur emploi.

▪ Max Hauri, atelier de confection de câbles électriques à Reconvilier, ferme ses portes.

▪ Keller et Pedrocchi, fabrique d’articles en polyester à Moutier, est mise en liquidation.

Mikron SA, fabrique de machines à Bienne, annonce la suppression de 50 emplois en février.

▪ Norgren Martonair SA, filiale d’un groupe international du domaine de la pneumatique à Bienne, cesse ses activités.

▪ Perfectone SA, fabrique d’appareils électro-acoustiques et électromécaniques à Bienne, est mise en liquidation.

▪ Pivax SA, fabrique de décolletage à Bienne, est mise en faillite.

Posalux SA, fabrique de machines à Bienne, supprime 50 emplois en juin.

▪ Roulements miniatures Bienne SA supprime 22 emploie à Bienne et six à Bonfol.

Schäublin SA, fabrique de machines à Bévilard, supprime 66 emplois en mars et 85 en septembre.

▪ Ténor & Dorly SA, fabrique d’horlogerie à Tramelan, est mise en liquidation.

Tornos-Bechler, fabrique de machines à Moutier, annonce la suppression de 80 emplois en janvier.

▪ Les Tréfileries réunies SA à Bienne annoncent la suppression de quarante emplois. Une partie de la production est transférée à Meaux (F).

Wyssbrod SA, fabrique de machines à Bienne, licencie 21 de ses 56 employés.

1992 : Conflits sociaux

▪ Des ouvriers de Vopor, entreprise spécialisée dans la production d’éléments préfabriqués à Develier, occupent en décembre les locaux de la Banque cantonale du Jura à Delémont pour exiger leurs salaires d’octobre et novembre.

1992 : Anniversaires

Aloxyd SA, fabrique d’alliages en aluminium à Bienne, fête ses cinquante ans d’existence.

Longines, manufacture d’horlogerie à Saint-Imier, fête son 125ème anniversaire.

Paerli, entreprise de sanitaire-chauffage à Bienne, fête son centenaire.

▪ Verres Industriels SA, entreprise active dans la production de vitrages isolants et chauffants, fête les 150 ans d’existence de la Verrerie de Moutier.

1993

1993 : Fusions, participations, coopérations

▪ Aubry Frères SA et West End SA, fabriques de montres au Noirmont, sont reprises par Henri Aubry.

▪ Back Nine SA reprend les activités de la bonneterie G. Spira & Cie SA à Porrentruy.

▪ La Banque Cantonale du Jura reprend les actifs et les passifs de la Banque de Courgenay.

▪ F. J. Burrus SA, manufacture de tabac à Boncourt, rachète Rinsoz & Ormond Tabac SA, à Vevey.

▪ Montres Louis Erard SA, au Noirmont, marque d’horlogerie rachetée par Georges, Denis et Gérard Bolzli.

▪ Précimation, entreprise spécialisée en connectique, déplace son siège de Bienne à Brügg.

▪ Thermovide SA, atelier de traitement thermique à Delémont, déplace son siège à Neuchâtel sous le nom de Borel Fours SA.

1993 : Nouvelles entreprises

▪ Buwaprint SA, entreprise d’impression textile à Develier, fondée par Pascal Buchwalder.

▪ Bicrom SA, entreprise de chromage noir et blanc, fondée à Corgémont par Christian Jungen.

▪ Imetric Beyer, entreprise de photogrammétrie industrielle, est fondée à Courgenay par Horst Beyer.

▪ Keller Trading Haute Couture pour l’horlogerie, entreprise produisant des serviettes de polissage en microfibres, est créée à Orvin par Babette Keller.

LKS, fabrique de machines, est fondée à Bienne par Philippe Kilcher, Beat Leisi et Pascal Serez.

▪ Logico SA, entreprise active dans le secteur de la programmation informatique, est fondée à Bienne par Jean-Pierre Robert Knuchel.

▪ Galvarex SA, entreprise de traitements chimiques et électrochimiques est fondée à Tavannes.

▪ Witech SA, fabrique des machines-outils à Bassecourt, fondée par Pierre Willemin.

1993 : Nouveaux produits, nouveaux procédés

Ajotex SA, à Porrentruy installe un nouveau centre de coupe.

Béton Frais Moutier SA., inaugure de nouvelles installations.

▪ Kummer Frères, fabrique de machines à Tramelan, commercialise le tour bi-broche K65 CNC.

▪ Longines, marque d’horlogerie à Saint-Imier, lance sa ligne Grande Classique.

Recta, fabrique de boussoles à Bienne, commercialise la Recta Turbo 20, qui permet un précieux pour les concurrents des courses d’orientation.

1993 : Nouveaux bâtiments

▪ Affolter SA, entreprise active dans la micromécanique et l’électronique à Malleray, construit un nouveau bâtiment à la Grand-Rue 74.

▪ Narimpex SA, entreprise de conditionnement de miel et de fruits sec à Bienne, inauguration une nouvelle usine.

1993 : Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Bezzola SA, entreprise de construction à Bienne, ferme ses portes. 100 personnes perdent leur emploi.

▪ Emalco SA, émaillerie à Corgémont, délocalise sa production à Soissons (F).

La Fabrique de chaux de Saint- Ursanne (FCU) cesse toutes ses activités d’extraction et de production.

▪ Fulton Watch SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, est mise en faillite.

▪ Golana SA, fabrique de montres à Bienne, ferme ses portes.

▪ Hauser-Tripet SA, fabrique de machines-outils à Bienne, licencie 51 de ses 278 collaborateurs en juin.

▪ Lasarray SA, fabrique de composants électroniques à Bienne, est mise en liquidation.

▪ Mikron SA, fabricant de machines à Bienne, annonce 90 licenciements en janvier.

▪ Ramseier Thermotech, entreprise active dans le construction de véhicules frigoriques à Bienne, est mise en liquidation.

▪ Robinson Nugent, fabricant de connecteurs électroniques à Delémont, filiale du groupe américain du même nom, licencie 47 personnes.

Ruedin SA, fabrique de boîtes de montres à Saint-Imier, appartenant au groupe SMH, transfère sa production à Bassecourt.

▪ Satinor SA, entreprise spécialisée dans la fabrication de bracelets à Saignelégier, est mise en faillite.

▪ Schäublin SA, fabrique de machines à Bévilard, ferme son usine de Tramelan.

Von Roll, groupe métallurgique soleurois, transfère ses activités de retraitement de fonte de Klus (SO) à Choindez, où est concentrée la production de tubes et de tuyaux.

1993 : Anniversaires

Condor SA, fabrique de véhicules et d’articles métallurgiques à Courfaivre, fête son centenaire.

Donzé-Baume SA, fabrique de boîtes de montres aux Breuleux commémore ses 125 ans d’existence.

▪ L’Usine électrique de La Goule fête son centenaire.

▪ Adolphe Meister, fabrique de décolletage à Court, fête se demi-siècle d’existence.

Parietti et Gindrat, entreprise de construction à Porrentruy, célèbre son centenaire.

Von Roll, fabrique de conduites en fonte à Choindez, célèbre son 150ème anniversaire.

▪ Wenger SA, coutellerie à Delémont célèbre son centenaire.

1994

1994 : Fusions, participations, coopérations, transferts de siège

▪ Aigat SA, fabrique d’étampes et de découpage de composants pour l’horlogerie et l’électronique, déplace son atelier de production du Landeron à l’ancienne usine Nova, à La Neuveville.

Ajotex SA, fabrique de sous-vêtements à Porrentruy, est reprise par ISA SA, à Amriswil.

▪ Banque du Seeland est reprise par la Société de banque suisse (SBS).

▪ Bertolucci SA, entreprise horlogère de private label à Evilard, déplace son siège à Neuchâtel.

▪ Biennametall Production SA, entreprise active dans l’acier étiré à Bienne, déplace ses activités à Brügg.

▪ A.Bréguet SA, fabrique de lettres en métal à Bienne, prend comme raison sociale Bréguet, Enseignes SA.

▪ Caisse d’épargne du district de Courtelary (CEC) adhère au groupe des RBA-Banques, dont le siège est à Muri bei Bern.

▪ Jean-Pierre Chevillot, atelier de terminage horloger à Péry, déplace son siège à Bienne et prend le nom de Chevillot Horlogerie.

Coop Bienne et Coop Berne fusionnent pour former Coop Berne-Bienne.

Espérus SA, fabrique de machines au Noirmont, fusionne avec Micronum SA, entreprise d’usinage par commande numérique au Noirmont, pour devenir Micronum-Espérus SA.

▪ L’Imprimerie Gassmann, à Bienne, reprend une partie du personnel et des activités de la Nouvelle Imprimerie Courvoisier-Attinger à La Chaux-de-Fonds.

Hauser-Tripet SA, fabrique de machines à Bienne, est rachetée par le groupe allemand Ziersch à Reutlingen.

▪ Lapidage SA, entreprise active dans le terminage et la décoration de boîtes de montres à Bonfol, transfère son siège à Genève.

Marex SA, cuisines et bains SA à Bienne, est reprise par le groupe Sanitas Trösch, à Berne.

Mikron, groupe de machines-outils à Bienne, vend son secteur systèmes d’engrenages au groupe allemand Pfauter.

▪ Notz machines de chantier SA à Bienne fusionne avec Maveg SA, à Lyss.

▪ PSR Mécanique, entreprise active dans le fraisage et le tournage à Bévilard, déplace son siège à Moutier.

Rondchâtel Pâte de Bois SA reprend l’activité de la succursale de la Fabrique de papier de Biberist à Rondchâtel.

▪ Sphinx Outils SA, fabrique de forets en métal dur à Porrentruy, créée par la reprise de la succursale de Sphinx Müller SA par ses salariés.

Sycrilor-Micronium SA, entreprise d’étampage au Noirmont, est rachetée par S. FM et Associés, à Berne, et poursuit son activité sous le nom de Sycrilor Industries SA.

▪ Borel Fours SA, atelier de traitement thermique, déplace son siège de Neuchâtel à Delémont et prend le nom de Deltherm SA.

1994 : Nouvelles entreprises

▪ BTBienne Special Tools Sàrl, fabrique d’outils spéciaux en métal dur, est fondée à Bienne par Alexandre Trachsel et Manuele Bonù.

▪ Dexel SA, société active dans la recherche et le développement de composants horlogers, voit le jour à Bienne, en reprenant l’actif et le passif de LP Lepag SA, à Bienne, et Turro SA, à Bienne.

▪ DT-Bike Technology SA, entreprise issue du rachat du secteur rayons des Tréfileries Réunies SA, voit le jour à Bienne.

▪ Erard, serrurerie de bâtiment, fondée par Jean-François Erard à Pleigne.

▪ Micro Compacts Car SA, entreprise de construction de voitures à Bienne, fondée par Mercedes et la Société de microélectronique et d’horlogerie SA (SMH).

▪ Smile Line, entreprise de technique dentaire à Cormoret.

1994 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Biwi SA, à Glovelier, imprime les nouvelles cartes d’identité pour la Suisse romande et les cantons de Bâle-Ville et Bâle-Campagne.

▪ Mido, marque de montres à Bienne, présente une nouvelle ligne sportive baptisée Sport Star.

▪ Sulzer Rüti, fabrique de pièces pour les machines à tisser à Tramelan, met en place une production en îlots.

▪ Willemin-Macodel, à Bassecourt, présente sa nouvelle génération de centres d’usinage à 5 axes simultanés.

1994 : Nouveaux bâtiments

J. Baertschi SA, usine de décolletage à Crémines agrandit ses locaux.

▪ Dihawag, entreprise spécialisée dans les outils de coupe et les équipements de machines à Bienne, aménage dans un nouveau bâtiment à la route de Zurich.

Rolex SA, manufacture de montres à Bienne inaugure deux nouveaux bâtiments aux Champs-de-Boujean.

▪ Roventa-Henex, entreprise d’horlogerie à Bienne et Tavannes, inaugure un bâtiment administratif à Bienne.

▪ Tenax SA, atelier de mécanique aux Breuleux, construit une nouvelle usine dans la zone artisanale.

1994 : Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Abegg SA, entreprise de fournitures d’horlogerie à Court, est mise en liquidation.

Banque du Seeland ferme sa succursale de La Neuveville.

Comforto, fabrique de meubles de bureau à Porrentruy cesse ses activités. 70 collaborateurs perdent leur emploi.

Emalco SA, émaillerie à Corgémont, licencie ses derniers collaborateurs et cesse ses activités.

Favorit, fabrique de voitures d’enfants et de jouets à Buix, est mise en liquidation.

A. Houriet-Nicolet & Cie, fabrique de montres Betina, est mise en liquidation.

Lindt & Peter SA, entreprise de construction à Bienne, est mise en faillite. Quarante collaborateurs perdent leur emploi.

▪ Métac SA, fabrique de boîtes de montres à Bure, est mise en faillite. Ses activités sont reprises par la Nouvelle Métac SA.

Oratec SA, manufacture de bracelets à Bienne, avec des ateliers au Noirmont et à Saint-Brais, est mise en faillite.

Roulements miniatures Bienne SA transfert une partie de sa production en Europe de l’Est et supprime une centaine d’emplois dans ses usines de Bienne et Bonfol.

▪ Sonceboz SA, fabrique de moteurs électriques à Sonceboz, ferme sa succursale de Courtemaîche

▪ Spera SA, entreprise horlogère à Tramelan, est mise en liquidation.

Thermidor SA, fabrique de terminaison de produits d’orfèvrerie à Bonfol, licencie ses quatorze employés.

▪ Todeschini et Locatelli SA, entreprise de travaux publics à Saignelégier,  est mise en faillite.

Tornos-Bechler SA, fabrique de machines-outils à Moutier, ferme ses ateliers de Courrendlin et Courgenay.

Tüscher SA, société générale de construction à Bienne, est mise en liquidation.

▪ Vopor SA, fabrique d’éléments de construction à Develier, est mise en faillite.

1994 : Distinctions/Prix

▪ Biennaform-Walzprofil, entreprise de laminage à Bienne, reçoit à Paris le 8e Trophée international Europe Arward pour la qualité.

▪ Schäublin SA, fabrique de machines à Bévilard, reçoit un Lyon d’or, à l’exposition Transfometal à Lyon.

1995

1995 : Fusions, participations, coopérations

▪ Benteler AG, à Paderborn (D), acquiert 58 % du capital de Thécla SA, fabrique de matriçage, à Saint-Ursanne.

▪ Biella-Neher, entreprise de fournitures de bureau à Bienne, transfère son siège à Brügg.

▪ Bimu SA, entreprise spécialisée dans les outils de coupe et accessoires pour les tours automatiques à Moutier, déplace son siège à Bienne.

▪ Claro Watch, fabrique de montres Roskopf, déplace son siège de Lüscherz à Bienne.

▪ Coop Neuchâtel-Jura résulte de la fusion des sociétés coopératives de La Chaux-de-Fonds et de Neuchâtel et englobe les magasins des cantons du Jura et de Neuchâtel, et du Jura bernois.

▪ Fischer SA, fiduciaire à Porrentruy, est reprise par Visura Société fiduciaire, à Fribourg.

▪ Henri Girod SA, à Court, licencie 17 de ses 129 collaborateurs.

▪ Mikron Holding, à Bienne, annonce une collaboration avec Dörries Scharmann

AG, à Mönchengladbach (D).

▪ n’Multibois SA, commerce de distribution de bois à Tavannes, signe un accord avec Gétaz Romang, spécialiste des matériaux de construction à Vevey.

▪ Nouvelle Piquerez SA, fabrique de boîtes de montres à Bassecourt, est reprise par le groupe sud-coréen Samsung.

▪ Pro Concept, à Sonceboz, reprend les activités de gestion de Jinfo, à Porrentruy.

▪ Roulements miniatures SA (RMB), à Bienne, supprime 49 emplois dans son usine de Bonfol.

▪ Sonceboz SA rachète Moving Magnet Technologies (MMT), à Besançon.

▪ Soprod, aux Reussilles, passe aux mains de Léman Capital, au travers du fonds d’investissements BVP Europe.

▪ Sphinx Engeniering SA, fabricant de pistolets à Porrentruy, est repris par Manurhin Equipement à Mulhouse.

▪ Thécla passe aux mains du groupe allemand Benteler.

Von Roll/Les Rondez, à Delémont, et Von Roll Choindez se constituent en sociétés anonymes indépendantes du groupe Von Roll.

1995 : Nouvelles entreprises

▪ La Banque Migros ouvre une agence à la rue de la Gare à Bienne.

▪ Delance, société horlogère réalisant une montre pour femmes, fondée à Macolin par Gisèle Rufer.

Detech SA, entreprise de fraisage de pièces complexes, fondée au Noirmont.

▪ Humard Automation SA, entreprise active dans les technologies de l’automatisation à Delémont, fondée par Raphaël et Georges Humard.

▪ Plac-Etal, atelier de mécanique, ouvre ses portes à Montsevelier.

▪ Swatch-Telecom SA, entreprise commune de Siemens Suisse et de la Société de microélectronique et d’horlogerie SA (SMH), se crée à Bienne.

▪ Vaucher Outillage Horloger est créée à Tramelan par Danielle et Richard Vaucher, qui reprennent Bouverat & Cie.

▪ Vicro, fabrique de décolletage, est fondée à Alle par Bernard Aubert et Philippe Voisard.

1995 : Nouveaux produits, nouveaux procédés

Ajotex, manufacture de sous-vêtements é Porrentruy, met en service un nouveau centre de coupe.

▪ Longines, à Saint-Imier, présente sa nouvelle collection Golden Wing.

Joss Watch, manufacture de montres à Bienne, présente un nouveau type de boîtes de montres, fabriquées en plusieurs éléments.

▪ Mido, marque horlogère à Bienne, met sur le marché ses modèles Bodyguard et Worldtimer.

Mikron SA, fabrique de machines à Bienne, présente une nouvelle fraiseuse universelle intégrant une broche haute fréquence.

▪ Omega, marque de montres à Bienne, présente un modèle Tourbillon central portant l’aiguille des secondes et l’emblème de la marque

Posalux SA, fabrique de machines à Bienne, présente son unité d’usinage UROT5 qui permet un changement d’outils plus rapide.

Tornos SA, fabrique de machines à Moutier, met au point un nouveau processus d’enlèvement de copeaux par tourbillonnage intérieur destiné à l’usinage des matières difficiles.

1995 : Nouveaux bâtiments

▪ R. Bourgeois SA, groupe de découpage industriel dont le siège est à Besançon, agrandit sa filiale de Courgenay.

▪ Durtal SA, fabrique de connecteurs à Delémont, inaugure une nouvelle surface de production.

José Gerber, tôlerie industrielle à Malleray, agrandit ses locaux.

▪ Louis Lang SA, fabrique de boîtes de montres et de bracelets à Porrentruy, agrandit ses ateliers de La Rasse.

▪ Robert Rougemont SA, fabrique de décolletage à Moutier, agrandit son site de production.

▪ SAP International, éditeur de logiciel à Bienne, s’installe dans un nouveau bâtiment, aux Champs-de-Boujean.

1995 : Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Astra SA, entreprise de fabrication de pignons à Bévilard, cesse ses activités.

▪ Augustine Medical SA, entreprise fabriquant des coussins à air chaud destinés à prévenir l’hypothermie postopératoire, quitte Courtelary.

▪ Black & Decker ferme se succursale de Delémont. 180 personnes perdent leur emploi.

▪ Krupp Widia Suisse SA, fabrique d’outils en métal dur à Bienne, est mise en liquidation.

▪ Losinger Delémont SA, entreprise de construction cesse ses activités. Son personnel est repris par Stuag Seeland-Jura.

Metac, fabrique de boîtes de montres à Bure, est mise en faillite.

▪ Schaublin, fabrique de machines à Bévilard, ferme sa filiale d’Orvin.

▪ Stylor Traitements de Surfaces SA (STS), aux Bois, est mise en faillite.

▪ Von Roll Rondez, à Delémont, abandonne son département de filtration.

▪ Wahli Machines à Bévilard, membre du groupe neuchâtelois Dixi, au Locle, licencie 15 personnes.

▪ Warteck, marque de bière propriété de Feldschlösschen à Rheinfelden, ferme son dépôt de Porrentruy.

▪ La Fabrique des Montres Wyler, à Bienne, décide sa dissolution.

1995 : Ressources humaines, organisation du travail

▪ Von Roll à Choindez et Von Roll Rondez à Delémont introduisent un horaire de travail baptisé Modula, variable en fonction des coûts de l’électricité livrée par les Forces Motrices Bernoises.

1995 : Distinctions, Prix

▪ Smile Line, jeune entreprise du secteur dentaire à Courtelary, reçoit le prix BEST (Best Export Strategy Trophy).

1995 : Anniversaires

▪ Bandi SA, fabrique de décolletage à Courtételle célèbre son quart de siècle.

▪ Jean-Marie Ribeaud & Fils, entreprise de jardinage et d’horticulture à Coeuve, fête ses 25 ans d’existence.

▪ Nicol SA, commerce de meubles à Porrentruy, fête son cinquantenaire.

▪ Ramseier & Jenzer, carrosserie industrielle à Bienne, met en service son 100e bus signé du fabricant hollandais BOVA.

▪ Solo Fours industriels SA à Bienne fête son cinquantenaire.

Sulzer Rüti SA, entreprise de mécanique à Tramelan, fête son 25ème anniversaire.

Wyss SA, entreprise de construction à Bienne, fête son 125ème anniversaire.

▪ Félix Artho, patron d’Asotec SA à Porrentruy, reçoit le premier prix du Forum des jeunes entrepreneurs à Thoune.

1996

1996 : Fusions, participations, coopérations

▪ Amidro, grossiste pour les droguistes à Bienne, est repris par Galenica, grossiste pour les pharmaciens à Berne.

▪ Bienna Interfloor Sonceboz SA, entreprise de distribution de tapis et de revêtements de sols à Sonceboz, reprend Schoop Decor à Opfikon.

F. J. Burrus SA, fabricant de cigarettes à Boncourt, est racheté par Rothmans International, fabricant de cigarettes appartenant à la Compagnie financière Richemond AG, à Zoug.

▪ Les Chaussures Gillon-Rey SA, à Lausanne, reprennent Perrey Sarl, société qui gère des magasins de chaussures à Delémont et Porrentruy.

Condor SA, fabrique de véhicules et d’articles métallurgiques à Courfaivre, s’allie au groupe nord-américain Imp/Innotech Aviation, à Montréal.

Coop reprend le magasin du groupe Jelmoli à la rue de Nidau à Bienne.

Genodruck, imprimerie coopérative à Bienne, est reprise par Ediprim SA, imprimerie à Bienne.

Joss Watch SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, signe un accord avec la société américaine Globel Syntek.

André Mouche SA, fabrique de boîtes de montres à Fahy, est rachetée par Royal Present SD SA, commerce de détail d’articles-cadeaux et de souvenirs à Interlaken.

▪ Precma SA, entreprise de machines-outils à Bassecourt, déplace son siège à Allschwil (BL).

Recta, fabrique de boussoles, de montres et d’autres instruments de précision à Bienne, est reprise par Suunto, à Vantaa (Fin)

Le département de taillage de Wahli, à Bévilard, est repris par Lambert SA, à Safnern.

Wibemo, entreprise commercialisant des outillages de précision pour le décolletage à Moutier, rachète la fabrique de burins Hélios à Courtemaîche.

▪ Xantia SA, Fabrique de montres de précision, déplace son siège d’Evilard à Bienne.

1996 : Nouvelles entreprises

▪ Carlub Sarl, entreprise de distribution de lubrifiants, s’installe à Fahy.

▪ Charpié SA, entreprise de mécanique, fondée à Bévilard par Paul Charpié.

CLA SA (Clinical Laboratory Automation SA), filiale de l’entreprise allemande MFT-Medizinische Feinwerktechnik GMBH à Hambourg, est créée à Delémont.

Confiland, entreprise de distribution de chocolat à Courrendlin, est fondée par Bernard Hoffer.

Kuhnke Robosystems SA, filiale du groupe allemand Kuhnke, s’installe à Courtelary.

▪ Maturo Mécanique, atelier de mécanique, ouvre ses portes à Courtételle.

▪ Métalab Sarl, laboratoire indépendant d’analyse de matériaux, s’installe à Porrentruy.

▪ Ophardt Surface GmbH, filiale du groupe allemand éponyme, s’installe à Courtelary.

Rodolphe Montres et Bijoux SA, entreprise horlogère, est créée au Noirmont par Rodolphe Cattin.

TTS Schira SA, entreprise active dans les installations de recyclage des déchets, précédemment à Fehraltorf, s’installe à Porrentruy.

▪ Von Roll Handling Systems Ltd, à Delémont, naît de la scission de Von Roll dont elle était l’unité commerciale Machines et manutention.

Werkzeug Fabrik Schneegans AG à Arisdorf ouvre un centre de production à Porrentruy.

1996 : Nouveaux produits, nouveaux procédés

▪ André Frei & Fils, entreprise de mécanique à Court, reprend le programme de micromètres de précision de marque Tavannes.

▪ Aubry Frères SA présente sa nouvelle ligne Quartz Alexandria.

▪ G. & Y. Leuenberger SA, fabrique de décolletage à Eschert, développe une loupe d’horloger personnalisable.

▪ Mido, marque d’horlogerie à Bienne, commercialise The Tool, une montre équipée d’une boussole, d’une lampe et d’une scie.

▪ Posalux, fabrique de machines à Bienne, présente une nouvelle machine à percer les circuits imprimés Ultra Speed 6000.

▪ Tornos présente sa nouvelle Deco 2000.

▪ Wenger SA, coutellerie à Delémont, met sur le marché le couteau du cycliste, qui se présente comme une trousse de dépannage.

1996 : Nouveaux bâtiments, nouveaux locaux

▪ Energie Service Biel/Bienne inaugure ses nouveaux locaux d’accueil à la rue de Gottstatt.

Générale Ressorts à Saint-Imier inaugure un nouvel atelier de laminage.

▪ MRP SA à Alle agrandit sa surface de production.

Polydec SA, entreprise de décolletage, inaugure un nouveau bâtiment à la rue de Longeau à Bienne.

▪ Pro-Concept, entreprise de développement de logiciels fondée à La Chaux-de-Fonds, emménage dans ses nouveaux locaux à Sonceboz.

Daniel Stalder SA, entreprise de décolletage à Moutier, s’installe dans de nouveaux locaux à la rue Industrielle.

▪ Ressorts industriels SA, à Courgenay, agrandit ses locaux.

▪ Tenax SA, entreprise de mécanique, s’installe dans de nouveaux locaux aux Breuleux.

1996 : Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ André Berret, atelier de décolletage à Moutier, met un terme à ses activités.

Ajo Boîtes SA, fabrique de boîtes de montres à Bure, cesse ses activités.

La Parquetterie Chapatte SA, aux Breuleux, dépose son bilan.

▪ Bernard Donzé, entreprise de bâtiment et de génie civil à Courgenay, est mise en faillite.

▪ EAB, fabrique d’appareils électriques à Courtelary, est mise en faillite.

▪ Elude SA, entreprise de recyclage de pneus à Develier, est mise en faillite.

Fapas SA, fabrique d’outils à Bienne, est mise en faillite.

▪ Helios, fabrique de pignons à Bévilard, ferme sa succursale de Courtemaîche.

▪ Jelmoli, ferme son magasin de Porrentruy.

▪ Jean Jungen SA, entreprise de chromage à Bienne, est mise en faillite.

▪ Joss Watch, entreprise d’horlogerie à Bienne, dépose son bilan.

▪ André Nicol SA, menuiserie à Porrentruy, est mise en faillite.

Novi SA, entreprise d’horlogerie aux Genevez, licencie 26 personnes.

▪ Schaublin SA, fabrique de machines à Bévilard, supprime 37 emplois en mars et 30 en mai.

▪ Sphynx Engineering SA, fabricant de pistolets à Porrentruy, est mis en faillite.

▪ SKB SA, fabrique de roulements à billes à Bienne, cesse ses activités.

1996 : Accidents, incidents

▪ Toni Fromages SA, à Saint-Imier, interrompt sa production après la découverte de germes pathogènes de type listeria.

1996 : Distinction, prix

▪ DT Bike Technology SA, issue de la scission des Tréfileries Réunies à Bienne, reçoit le prix de la Société de Banque suisse.

1996 : Anniversaires

▪ Marcel Aubert SA, entreprise de mécanique à Bienne, fête son 50ème anniversaire.

▪ Germain Comte SA, entreprise de bâtiment et génie civil à Delémont, fête son demi-siècle d’existence.

▪ Siegenthaler Peinture, entreprise implantée à Porrentruy, fête son demi-siècle d’existence.

▪ Robert Vigier SA, fabrique de ciment à Péry, fête son 125ème anniversaire.

1997

1997 : Fusions, participations, coopérations

▪ Ajotex SA, fabrique de sous-vêtements à Porrentruy, rachète le département sous-vêtements dames et fillettes de Rohner AG, à Urnäsch.

▪ Condor, fabrique de cycles à Courfaivre, se sépare de la production et la commercialisation des cycles, reprises par Jeker Haefeli & Cie à Balsthal, qui détient déjà les marques de vélos Allegro et Mondia.

▪ Doxa, marque horlogère, devient la propriété de la famille Jenny à Bienne.

▪ La Parqueterie Les Breuleux SA, est reprise par le groupe Corbat, dont le siège est à Vendlincourt, qui poursuit la fabrication des articles de l’ancienne maison Chapatte SA.

▪ Pécaut-Automation SA, entreprise active dans les systèmes d’automation et les machines-outils à La Neuveville, transfert son siège à Neuchâtel.

▪ Precifar SA, entreprise de microtechnique industrielle, déplace son siège de La Chaux-de-Fonds à Orvin.

▪ Prétat SA, entreprise de matriçage de précision à Porrentruy, est reprise par Felco SA, aux Les Geneveys-sur-Coffrane.

▪ Matériaux Sabag SA, à Delémont, reprend les secteurs cuisine et sanitaire de Sabag Bienne à Delémont.

▪ Roventa-Henex, entreprise horlogère à Bienne, est rachetée par sa direction et par la société d’investissement britannique PPM Ventures Ltd.

▪ Setag SA, fabrique de caractères pour machines à Bassecourt, adopte la raison sociale JIC SA et transfert son siège à Delémont.

▪ SMH, groupe horloger dont le siège est à Bienne, et Calvin Klein, groupe américain de prêt-à-porter, collaborent pour la mise sur le marché de deux collections de montres-bracelets.

La Société suisse de microélectronique et d’horlogerie SA (SMH) déplace la logistique de Mido, marque d’horlogerie, de Bienne au Locle.

▪ Stelux SA, succursale suisse du groupe industriel, financier et immobilier portant le même nom à Hong-Kong, basée à Bienne, prend le nom de Winox SA.

1997 : Nouvelles entreprises

▪ Auto Kabel Gmbh, entreprise spécialisée dans les cosses pour batteries de voitures, filiale du groupe allemand éponyme, s’installe à Courgenay.

▪ Belsped, entreprise de transitaires à Bienne, ouvre un bureau à Moutier.

▪ La Brasserie des Franches-Montagnes (BFM), à Saignelégier, est fondée par Jérôme Rebetez.

▪ Crealine AG, entreprise thurgovienne de produits cosmétiques, s’installe aux Enfers.

▪ Cuanillon & Cie, entreprise de construction métallique, est créée à Bienne.

▪ Galli Décolletage est fondée à Moutier par Christian Galli.

▪ iXOS Software SA, entreprise allemande de solutions informatiques, ouvre une succursale à Bienne.

▪ Lutz Industria SA, filiale de l’entreprise allemande Lutz AG, à Solingen, entreprise de production et de commercialisation de lames spéciales pour l’industrie s’installe à Delémont.

▪ Reynolds Industries SA, entreprise de connectique, s’installe à Bévilard.

1997 : Nouveaux produits, nouveaux procédés

▪ Schaublin SA, fabrique de machines à Bévilard, commercialise deux nouveauc tours CNC de fraisage et de tournage dont le socle est réalisée en fonte minérale.

▪ Swtach, qui appartient au groupe SMH dont le siège est à Bienne, présente Skin, la montre en plastique la plus fine jamais réalisée.

▪ Sonceboz SA, fabrique de systèmes d’entraînements mécatroniques à Sonceboz, développe un minirégulateur pour les voitures fonctionnant au gaz de pétrole liquéfié (GPL).

▪ Swiza SA, fabrique de pendulettes à Delémont, lance sa première ligne de montres-bracelets.

▪ Wenger SA, coutellerie à Delémont, lance une collection de montres-bracelets.

1997 : Nouveaux bâtiments

▪ Bregnard & Laudato SA (B&L), entreprise générale de construction à Bienne, s’installe aux Champs-de-Boujean.

▪ Sphinx Outils SA, installe son site de production à Porrentruy.

▪ Termiboîte SA, entreprise de terminaison de boîtes de montres à Courtemaîche, s’installe dans les locaux occupés jusqu’ici par Pignons Hélios à Courtemaîche.

▪ Tornos, fabrique de machines à Moutier, inaugure une nouvelle halle de production.

1997 : Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Aubry Frères SA, fabrique d’horlogerie au Noirmont, ferme son atelier d’assemblage de mouvements. Dix personnes perdent leur emploi.

▪ Condor, fabrique de bicyclettes à Courfaivre, licencie une douzaine de collaborateurs à fin août.

▪ DMS, entreprise spécialisée dans la stabilisation de déchets spéciaux à St-Ursanne, filiale de Fairtec Delémont SA, dépose son bilan.

▪ Flückiger & Fils SA, fabrique de cadrans à Saint-Imier, annonce le licenciement de 10 collaborateurs en juin.

▪ Medisut, entreprise active dans le matériel chirurgical de suture à La Neuveville, est mise en faillite.

▪ Milval, fromagerie à Saint-Imier, propriété de Toni Fromage SA, ferme ses portes.

▪ Mimotec Informatique SA, à Porrentruy, dépose son bilan.

▪ Mirba SA, entreprise de décolletage aux Bois, dépose son bilan.

▪ Multica SA, fabrique de cadrans de montres à Fontenais, est mise en faillite.

▪ Novatype SA, fabrique de caractères pour machines à écrire à Delémont, est mise en faillite.

▪ Pierre Etienne SA, fabrique de boîtes de montres aux Bois, ferme ses portes.

▪ Robinson Nugent, fabrique de connecteurs électriques à Delémont, ferme ses portes.

▪ Savia, entreprise du bâtiment et du génie civil à Delémont, est mise en faillite.

1997 : Distinctions/Prix

▪ Recomatic, fabrique de machines à Courtedoux, reçoit le Prix de l’innovation du canton du Jura.

▪ Swiza SA, fabrique de pendulettes à Delémont, reçoit la Prix Stratégis lancé par l’Association des étudiants HEC de Lausanne et le magazine Bilan.

1997 : Anniversaires

▪ Brodbeck SA, commerce de tapis à Bienne, fête ses cent ans d’existence.

▪ Décovi, entreprise de décolletage à Vicques, fête son demi-siècle d’existence.

▪ Serge Riat SA, entreprise de peinture à Porrentruy, fête ses 50 ans d’existence.

▪ Recta, fabrique de boussoles, à Bienne, célèbre son centenaire.

▪ Robert & Schneider, fabrique de machines à Crémines, fête ses 50 ans d’existence.

▪ Röthlisberger SA, scierie à Glovelier, fête son centenaire.

▪ Rougemont SA, fabrique de décolletage à Moutier, célèbre son cinquantenaire.

1998

1998 : Fusions/participations/coopérations/déménagements

La Banque jurassienne d’épargne et de crédit (BJEC) reprend le Crédit agricole de Chevenez.

▪ Horia SA, entreprise de mécanique, déplace son siège de Courfaivre à Courtételle.

▪ Swatch Group vend ses actions Smart à Daimler-Benz.

Lecureux SA, fabricant d’appareils pour l’horlogerie à Bienne, rachète Femto, fabrique d’appareils de tests industriels à Saint-Blaise.

▪ Montres Cortébert SA, fabrique et commerce de montres à Bienne, déplace son siège à Neuchâtel.

▪ Les Rondez, fonderie à Delémont, reprend une partie des activités de Rieter, fabrique de machines textiles à Winterthour.

▪ Rolotec SA, société informatique à Bienne, est contrôlée à 90 % par le groupe Telekurs, actif dans les systèmes de paiement et l’information financière à Zurich.

▪ Safag SA, fabricant de pompes et de machines à Bienne, est racheté par Le groupe danois Danfoss.

▪ La Société de microélectronique et d’horlogerie (SMH) à Bienne devient The Swatch Group.

▪ Von Roll vend Handling Systems Ltd, entreprise spécialisée dans les installations de transport à Delémont, à Valmet Corporation (Finlande).

▪ Walter Dünner, fabrique d’outillage de précision à Moutier, aménage dans le site du centre d’activités industrielles CICAM à la route de Soleure.

1998 : Nouvelles entreprises

▪ AJS Production, entreprise de fabrication de composants horlogers à Bassecourt, est fondée par André et Josette Saunier.

▪ Azuréa Jauges AJ SA, entreprise spécialisée dans les jauges et les instruments de mesure, est créée à Moutier et reprend le département jauges d’Azuréa SA.

▪ Blanchefontaine SA, entreprise spécialisée dans les activités de Private Label est fondée à Bonfol.

▪ James Charpié ouvre un atelier de décolletage à Malleray.

▪ Domteknika, société d’ingénierie orientée vers la plasturgie, est créée à La Neuveville par Jean-Luc Thuliez.

▪ Electror SA, fabrique de galvanoplastie, est créée à Delémont.

▪ Hasbro Inc, géant américain du jouet, ouvre un bureau commercial à Delémont.

▪ Kroeplin GmbH, société allemande active dans le segment des appareils de mesures intérieures, ouvre une succursale à Courtelary.

▪ Tectri SA, entreprise spécialisée dans l’usinage des pièces tournées et fraisées en métal et en matières synthétiques, est créée à Court.

▪ Victorinox Watch SA, après avoir acheté l’atelier de terminage de montres Atermin SA à Courgenay, s’installe à Bonfol.

▪ JAG Jakob Prozesstechnick SA, à Brügg, ouvre une succursale à Alle.

1998 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Balmain, marque de montres à Saint-Imier, commercialise ChronoLady, le plus petit mouvement chronographe à quartz jamais fabriqué en série.

▪ Condor SA, fabrique de véhicules et d’articles métallurgiques à Courfaivre, lance sur le marché mondial le Swiss Army Bike, version civile plus légère que le VTT militaire.

1998 : Nouveaux bâtiments

▪ Auto-Kabel SA, entreprise spécialisée dans les cosses pour batteries de voitures à Courgenay, rachète l’ancienne usine Tornos de Courgenay.

▪ Bien-Air SA, fabrique d’instruments et de fournitures à usage médical et dentaire à Saignelégier, agrandit ses locaux.

▪ Delectro SA, entreprise d’électronique et informatique industrielle à Courrendlin s’installe dans la zone industrielle de Delémont.

▪ Feldschlösschen Hürlimann Holding, groupe brassicole à Rheinfelden, inaugure un nouveau centre de distribution à Delémont.

▪ Interprox SA, fabrique de composants électroniques à Delémont, inaugure un nouveau bâtiment.

▪ Matériaux Sabag SA, à Delémont, acquiert un nouveau site d’activité à Porrentruy.

▪ Swisspool Balneo SA, entreprise de fabrication et commercialisation de baignoires de massages, est fondée à Saint-Imier par Frank Schneider.

1998 : Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Bernard Rais SA, entreprise de couverture et de ferblanterie à Vermes est mise en faillite.

▪ MRP SA, manufacture de boîtes de montres à Alle, ferme sa succursale de Montignez

▪ La Nouvelle Piquerez, fabrique de boîtes de montres à Bassecourt, licencie dix personnes.

▪ Ory SA, atelier de polissage à Develier, est mis en faillite.

▪ Ravisa Watches SA, fabrique d’horlogerie à Delémont, est mise en faillite.

▪ Repco Watch SA, fabrique d’horlogerie à Tramelan, est mise en liquidation.

▪ Raymond Prétat SA, fabrique de boîtes de montres à Porrentruy, est mise en faillite.

▪ Wyss SA, entreprise de construction à Bienne, est mise en faillite.

▪ Zenix Electroformage SA, entreprise d’électroplastie aux Bois, est mise en faillite.

▪ Zila SA, fabrique d’horlogerie à La Heutte, est mise en liquidation.

1998 : Organisation du travail

▪ Les Rondez, fonderie à Delémont, adopte un nouveau partenariat avec ABB Turbo Systems, à Baden, dont elle gère désormais une partie du stock.

1998 : Distinctions/Prix

▪ Tornos-Bechler, fabrique de machines à Moutier, remporte le Marketing Trophy pour son concept DECO 2000.

1998 : Anniversaires

▪ Auguste Reymond SA, fabrique d’horlogerie à Tramelan, fête ses cent ans d’existence.

▪ Louis Bélet SA, fabrique d’outils de coupe à Vendlincourt, fête son cinquantième anniversaire.

▪ Edisona, fonderie de métal et de matières plastiques à Roches, fête ses vingt-cinq ans d’existence

▪ LNS SA, fabrique de systèmes de ravitaillement de barres pour le décolletage à Orvin, fête son quart de siècle d’existence.

▪ Notz Métal SA, entreprise active dans le métaux et alliages métalliques semi-ouvrés à Bienne, fête son centenaire.

▪ Pagani SA, entreprise de génie civil au Noirmont, fête son cinquantenaire.

▪ Von Roll Handling System Ltd, entreprise spécialisée dans les installations de transport à Delémont, fête ses 175 ans d’existence.

1999

1999 : Fusions/participations/coopérations

▪ Biella-Neher, entreprise de fournitures de bureau à Bienne, vend la fabrique de cartes de jeux Müller à une entreprise belge.

▪ Ikepod SA, fabrique d’horlogerie à Zoug, transfère son siège à Bassecourt.

▪ Inelcom SA reprend toutes les activités des services d’installations électriques de BKW FMB Energie SA de Porrentruy et Delémont.

▪ Jacot Des Combes & Cie, fabrique de clôtures, grillages et barrières à Bienne, rachète l’entreprise Girardot, à Belleville-sur-Saône (F)

▪ Matériaux Sabag SA, à Delémont, reprend l’activité de ZZ Prébéton, à Cressier.

▪ Milpuce, fabrique de composants électroniques aux Bois, s’associe à la société française Mondelec, fabrique d’équipements de contrôle des processus industriels à Sancey-le-Grand.

▪ Posalux Precious Metal Machines SA, à Bienne, fusionne avec Güdel SA, fabrique de machines à Bienne, pour former Güdel PMM SA.

▪ Roulements Miniatures Bienne SA (RMB), fabrique de roulements miniatures et de composants de haute précision à Bienne, voit son capital-actions repris entièrement par la société zurichoise SBC Equity Partners SA.

La Nouvelle Piquerez SA, manufacture de boîtes de montres à Bassecourt, est acquise à titre privé par les deux actionnaires majoritaires de l’entreprise Valentini, manufacture de boîtes de montres à Courgenay.

▪ Swatch Group, à Bienne, reprend la totalité du capital-actions de la société Favre & Perret SA, fabrique de boîtes de montres à La Chaux-de-Fonds.

▪ Swiss Army Brands lnc, société active dans les produits dérivés de l’armée suisse, acquiert l’exclusivité des droits de la marque Swiss Army.

▪ Tavapan, entreprise de fabrication de placage et de panneaux de bois à Tavannes, est reprise par le groupe portugais Sonae.

▪ Tornos-Bechler SA, fabrique de machines-outils à Moutier, est rachetée par la société d’investissement britannique Doughty Hanson & Co.

▪ Varin étampage, à Delémont, et Varinor SA, entreprise active dans les métaux précieux et rares à Delémont, sont reprises par le groupe français Forsym, aux Rousses.

1999 : Nouvelles entreprises

▪ AirMunition Industries SA, fabrique de cartouches à air comprimé, filiale d’un groupe hollandais, s’installe à Belprahon.

▪ Alu Concept SA, filiale de l’entreprise allemande GHD Gmbh, active dans la galvanoplastie et la mécanique, s’installe dans la zone industrielle de Courgenay.

▪ Baccinex, entreprise spécialisée dans la livraison d’installations et d’équipements médicaux, ouvre ses portes à Courroux.

▪ Diax, opérateur de télécommunications, ouvre une centrale d’appel à Bienne.

▪ Domofen, spécialisée dans la fabrication de fenêtres et portes en PVC s’installe dans la zone industrielle de Courgenay.

▪ Fours Electriques Industriels Serge Paratte, voit le jour à Rossemaison (JU),

Jaeger-Le Coultre SA, manufacture de montres au Sentier, ouvre un atelier de montage et d’emboîtage de montres à Porrentruy.

▪ Nebus SA, société spécialisée dans les services informatiques s’installe à Bienne.

▪ Pont Saint-Germain, fabrique de couronnes et de poussoirs pour montres s’installe dans la zone industrielle de Courgenay.

▪ Raybus SA, entreprise de logiciels informatique à La Chaux-de-Fonds, ouvre une succursale au Technopôle de Porrentruy.

▪ Ricci & Mottaz, fabrique de décolletage, est fondée à Moutier par Sandrino Ricci et Laurent Mottaz.

▪ Victorinox SA, fabricant de couteaux suisses à Ibach, crée Victorinox Watch SA, à Bonfol.

1999 : Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Busch & Cie, spécialisée dans la technique du vide à Chevenez, crée un département consacré aux semi-conducteurs.

▪ Cattin & Cie Montres Catorex, aux Breuleux, lance sa nouvelle collection Art de’co Security.

▪ Crevoisier & Rérat, entreprise de constructions métalliques et serrurerie, ouvre ses portes à Porrentruy.

▪ Delmet SA, à Sohyières, fabrique la plus grande presse jamais montée en Suisse. D’un poids de 120 tonnes, elle est destinée à l’entreprise Ammann à Langenthal.

▪ Omega, marque d’horlogerie à Bienne, lance un nouveau calibre mécanique à échappement coaxial.

▪ Précitrame, fabrique de machines à Tramelan, développe une nouvelle gamme de machines transfert CNC destinés au secteur qui doivent produire de grandes quantités de pièces usinées.

▪ Thécla SA, fabrique de matriçage à St-Ursanne, décroche un contrat de 200 millions de francs sur six ans avec le constructeur allemand Audi pour la production de potences directionnelles de roues avant de voitures.

1999 : Nouveaux bâtiments

▪ Ajomet SA, entreprise de construction métallique à Porrentruy, construit un nouveau hangar.

▪ Alphacos SA, fabrique de machines de conditionnement de récipients destinés aux industries pharmaceutiques et cosmétiques, agrandit ses locaux à Courroux.

▪ Daniel Charpilloz SA, entreprise spécialisée dans le filetage à Malleray, inaugure un deuxième site de production à Bévilard.

▪ Fluri, entreprise de micromécanique à Bienne, agrandit ses locaux à la rue du Cornouiller.

▪ Galvarex, entreprise de traitements chimiques et électrochimiques, déménage de Tavannes à Saint-Imier où elle s’installe dans les locaux laissés libres par TAG-Heuer.

▪ Henri Girod SA, fabrique de décolletage à Court, inaugure une nouvelle halle de production.

▪ Kummer Frères, fabrique de machines à Tramelan, construit une nouvelle halle de production climatisée.

▪ Prétat SA, entreprise de matriçage de précision à Porrentruy, s’installe dans la zone artisanale de Cornol.

▪ Progress Watch, fabrique de mouvements de montres à Bienne, installe son nouveau centre de production à Tramelan.

▪ Queloz SA, fabrique de boîtes de montres à Saignelégier, inaugure un nouveau bâtiment.

▪ Vaucher Outillage Horloger déménage de Tramelan à Saint-Imier.

1999 : Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Asotec SA, fabrique de cadrans à Porrentruy, procède à une restructuration et supprime 21 emplois.

▪ Céramique Industrielle SA (CISA), fabrique de catelles en céramique à Bonfol, est mise en faillite.

▪ Charles Gigandet SA, fabrique d’horlogerie à Tramelan, est mise en liquidation.

▪ Ciny Aubry Frères SA, fabrique d’horlogerie au Noirmont, ferme son atelier de production.

▪ Dulux, fabrique d’horlogerie à Tramelan, est dissoute.

▪ Kuhnke Robosystems SA, filiale du groupe allemand Kuhnke établie à Courtelary, est mise en faillite.

▪ Läderach SA, entreprise de ferblanterie et fabrique de rivets à Reconvilier cesse ses activités.

▪ Merit, fabrique de boîtes de montres à Courfaivre, licencie 9 collaborateurs.

Micro Compact Car (MCC), joint-venture du Swatch Group et de Mercedes Benz, créée à Bienne dans le but de développer le véhicule urbain Smart, transfère ses activités au siège allemand de Renningen. 70 emplois son supprimés à Bienne.

▪ Ophardt Surface GmbH, quitte Courtelary pour Niederbipp.

▪ Overland Bolling SA, entreprise spécialisée dans la fabrication de contacts électroniques à Delémont, transfert ses activités en Irlande.

▪ Racle Frères SA, fabrique de fraises dentaires à Courtelary, cesse ses activités.

▪ Roulements Miniatures SA (RMB), fabrique de roulements miniatures et de composants de haute précision à Bienne, supprime 36 postes de travail.

▪ Schäublin, fabrique de machines à Bévilard, supprime 30 emplois en janvier.

▪ La Société d’outillage pour frappe à chaud, à Sonvilier, est mise en liquidation.

▪ TAG Heuer regroupe sous un même toit sa production et sa logistique à La Chaux-de-Fonds et ferme son atelier de Saint-Imier.

▪ Universo, fabrique d’aiguilles montres dont le siège est à La Chaux-de-Fonds, ferme son usine de Bienne.

▪ Valentini SA, fabrique de boîtes de montres à Courgenay, regroupe ses activités avec celles de Nouvelle Piquerez, et déménage à Bassecourt.

▪ Von Roll Infratec, entreprise spécialisée dans les tubes pour conduites d’eau à Choindez, supprime 20 emplois.

1999 : Distinctions/Prix

▪ Imetric SA, entreprise de métrologie à Porrentruy, reçoit le Prix de l’innovation du Gouvernement jurassien.

1999 : Anniversaires

▪ Bien-Air SA, entreprise spécialisée dans la fabrication d’instruments et de fournitures à usage médical et dentaire à Saignelégier, fête ses vingt-cinq ans d’existence.

▪ Henri Girod SA, fabrique de décolletage à Court, célèbre ses cent ans d’activité.

▪ Gassmann SA, entreprise d’édition et d’impression à Bienne, fête son 150e anniversaire.

▪ René Wuthrich SA, entreprise de transports à La Neuveville, fête ses 25 ans d’existence.

▪ SOLO Fours Industriels SA, entreprise spécialisée dans les installations de traitements thermiques à Porrentruy, célèbre ses 25 ans d’existence.

1999 : Marques déposées

▪ Multideco, par Tornos SA, fabrique de machines à Moutier.

2000

2000 – Fusions/participations/coopérations

▪ Atokalpa, à Alle, entreprise spécialisée dans la production de rouages et de pignons est reprise par la Fondation Sandoz.

▪ Aigat/Claude Lehnherr, à La Neuveville, entreprise spécialisée dans l’industrie métallurgique, est reprise par Progress Watch, à Bienne.

▪ Brandelet BS SA, entreprise active dans les micro-engrenages de précision à Alle, est rachetée par la Fondation Sandoz.

▪ Ciment Vigier SA, à Péry, reprend les activités cimentières de Brodtbeck SA, à Lausen.

▪ Elwin, fabrique de décolletage à Moutier, est reprise par la Fondation Sandoz.

▪ Fischer & Rihs SA, commerce de vins à Bienne, est repris par Mövenpick, groupe d’hôtellerie et de restauration basé à Adliswil.

▪ Fraporlux Swiss SA, entreprise d’assemblage de montres à Porrentruy, reprend les activités d’Asotec SA, entreprises de pièces détachées pour l’horlogerie à Boncourt.

▪ Germain Loetscher SA (GLSA), entreprise de décolletage à Bévilard, reprend les actifs et les passifs de la société Astra, fabrique de pignons à Bévilard.

▪ Injector SA, fabrique de pièces de précision en matière plastique, déplace son siège d’Alle à Porrentruy.

▪ Kohli, fabrique de cadrans à Tramelan, rebaptisée Artecad, est rachetée par TAG-Heuer.

▪ Marex SA, entreprise spécialisée dans le matériel de construction à Bienne, est reprise par HG Commerciale, commerce de gros de matériaux de construction à Zurich.

▪ Mikron, groupe industriel à Bienne, cède ses activités de machines de fraisage et de centres d’usinage au groupe Agie Charmilles, à Genève.

▪ Minerva Sport SA, manufacture de compteurs de sport à Villeret, est reprise par la société d’investissement italienne Hopa.

▪ Monnin Frères Sàrl, à Sonceboz, entreprise de décolletage, est reprise Rolex SA, à Bienne, Groupe LMN (Jaeger-Le Coultre, IWC et Lange & Söhne), à XXX et Patek Philippe SA, à Genève.

▪ Narimpex, entreprise de conditionnement de miel et de fruits sec à Bienne, reprend le département de production Fruits secs de l’entreprise Ochsner à Winterthour.

▪ Pibor SA, fabrique d’assortiments pour boîtes de montres à Glovelier, reprend les activités de décolletage d’André Varin & Fils SA à Delémont.

▪ Pignons Juracie SA, fabrique de pignons et de rouages à Lajoux, est reprise par le groupe horloger Franck Muller Watchland SA à Genthod.

▪ Precifar SA, entreprise de microtechnique industrielle à Orvin, prend le nom de Precimed SA.

▪ Progress Watch, à Bienne, reprend UF Microtechnique SA, entreprise spécialisée dans le développement et la production de constituants microtechniques pour des mouvements mécaniques horlogers au Locle.

▪ Progress Watch, à Bienne, acquiert l’intégralité du capital des sociétés de construction de mouvements de R & D Conseilray SA, à La Chaux-de-Fonds, et Ind’M SA, à Fontaines.

▪ Schaublin SA, à Bévilard vend son secteur des machines-outils à commande numérique sine à Tornos-Bechler, à Moutier.

▪ Schaublin Machines SA, à Bévilard, est reprise par J. Greub Machines SA, à La Chaux-de-Fonds, Lüthy Machines SA, à La Chaux-de-Fonds, Müller Machines SA, à Brügg et Scemama SA, à Bienne.

▪ Schaublin SA, fabrique d’outils spéciaux et de pièces de précision à Delémont, est reprise par le groupe américain RBC Bearings Incorporated.

▪ Swatch Group, à Bienne, rachète Glashütter Uhrenbetrieb GmbH, manufacture horlogère à Glasshütte (D).

▪ Telex Communication SA, entreprise active dans l’audio professionnel à Bienne, est reprise par RUAG Suisse, entreprise aux mains de la Confédération active dans l’aérospatial et la défense.

▪ Thécla, entreprise spécialisée dans la fabrication de pièces en aluminium à Saint-Ursanne, prend le nom de Benteler Automotiv SA.

▪ Vecsa SA, entreprise spécialisée dans les installations de chauffage, ventilation et climatisation à Moutier, reprend le service après-vente, d’Ice-Tech SA, entreprise active dans le même domaine à Delémont.

▪ Xantia, fabrique d’horlogerie spécialisée dans le private label à Bienne, est rachetée par Swiss Army et Victorinox, coutelier à Ibach (SZ).

2000 – Nouvelles entreprises

▪ British American Tobacco (BAT) Suisse SA transfère son siège social de Genève à Boncourt.

▪ Collini-Flühmann AG, entreprise spécialisée dans le traitement de surface galvanique, ouvre une filiale à Bienne.

▪ Cybéris SA, fabrique de décolletage, ouvre ses portes à Glovelier.

▪ Jacques Frund ouvre un atelier de mécanique à Delémont.

▪ Jaeger-Le Coultre, manufacture d’horlogerie au Sentier, ouvre une unité de production à Porrentruy.

Les Fils d’Arnold Linder SA, fabrique de cadrans, est créée aux Bois et reprend les travaux en cours de Les Fils d’Arnold Linder SA, Jean-Paul Boillat successeur, au Locle.

▪ Nouvelle Onivia SA, fabrique de décolletage à Porrentruy, voit le jour en reprenant Onivia SA, en liquidation concordataire.

▪ Wibemo SA, fabrique d’outillage, s’installe dans une nouvelle usine à Rebeuvelier.

2000 – Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Longines, marque de montres à Saint-Imier, présente une Dolce Vita en version chronographe à quartz avec calendrier.

▪ Maurice Lacroix, fabrique de montres à Saignelégier, commercialise son modèle Fly-Back Annuaire

▪ Omega, fabrique d’horlogerie à Bienne, chronométreur officiel de l’America’s Cup 2000, crée un modèle Seamaster America’s Cup en collaboration avec le capitaine de l’équipe néo-zélandaise sir Peter Blake.

▪ Progress Watch, à Bienne, présente un mouvement équipé d’un tourbillon lors de Baselworld.

▪ Rama, fabrique de montres à Bienne, lance sa nouvelle gamme Puzzle, comprenant plusieurs éléments modulables.

2000 – Nouveaux bâtiments

▪ Louis Bélet SA, fabrique d’outils de coupe à Vendlincourt, procède à une extension de ses locaux de production.

▪ Benteler Automotiv SA, entreprise spécialisée dans la fabrication de pièces en aluminium à Saint-Ursanne, s’installe dans une nouvelle usine.

▪ Buwaprint SA, entreprise d’impression textile à Develier, inaugure un nouvel atelier.

▪ Crevoisier SA, fabrique de machines aux Genevez, agrandit ses bâtiments.

▪ Decovi SA, fabrique de décolletage à Vicques, s’installe dans un nouveau bâtiment.

▪ Dexel SA, fabrique de bracelets de montres et de boucles à Bienne, s’installe dans une partie du bâtiment abritant jadis la fabrique de machines Hauser.

▪ Donzé-Baume SA, fabrique de boîtes de montres et bracelets aux Breuleux, entreprend l’extension de ses ateliers.

▪ Steve Eichenberger, atelier de mécanique à Bévilard, agrandit ses locaux.

▪ Humard Automation SA, entreprise active dans les technologies de l’automatisation à Delémont, inaugure son usine 1.

▪ Roger Maeder SA, fabrique de décolletage à Court, agrandit ses locaux de production.

▪ Maurice Lacroix SA, fabrique de montres à Saignelégier, inaugure de nouveaux locaux.

▪ Precimed, entreprise du domaine médical à Orvin, inaugure un nouveau bâtiment de production.

▪ Prétat SA, entreprise de matriçage de précision à Porrentruy, inaugure une nouvelle usine à Cornol.

▪ Progress Watch, à Bienne, inaugure de nouveaux locaux de production à Tramelan.

▪ Straumann, spécialiste des implants dentaires à Waldenburg, inaugure son unité de production de Villeret.

▪ Studer SA, entreprise de laminage à Bienne, inaugure ses nouveaux locaux aux Champs-de-Boujean.

▪ Vaucher Outillage Horloger déménage de Saint-Imier à Courtelary.

2000 – Fermetures d’entreprises

▪ Asotec SA, fabrique de pièces détachées pour l’horlogerie à Boncourt, est mise en faillite.

▪ Averos SA, fabrique de boîtes de montres à Boécourt, est mise en liquidation.

▪ Bosquet SA, à Porrentruy, succursale de l’entreprise de construction éponyme à La Chaux-de-Fonds, est mise en faillite.

Marc Brunner, atelier de dorage et de nickelage à Malleray, cesse ses activités.

▪ Galenica, grossiste en médicaments. ferme son centre de distribution à Bienne. 90 emplois sont supprimés et 150 autres sont transférés à Lausanne, Schönbühl et Zurich-Schlieren.

▪ Huber-Buderus, entreprise active dans les techniques de chauffage ferme son dépôt de Delémont et licencie 18 collaborateurs.

▪ Joël Geiser & Fils, fabrique de scies à ruban et lames de scie à Sonvilier, est mise en liquidation.

▪ Ice-Tech, entreprise de ventilation/réfrigération à Delémont, cesse ses activités.

▪ Lambert SA, scierie à Chevenez, est mise en faillite.

▪ Pont Saint-Germain SA, fabrique de couronnes et de poussoirs pour montres à Courgenay, est mise en faillite.

▪ Rondchâtel Pâte de Bois SA, fabrique de pâte de bois, est mise en faillite.

▪ Swiss Dairy Food ferme son site de stockage installé dans l’ancienne fabrique de fromage Milval, à Saint-Imier.

▪ Visana, caisse-maladie à Berne, ferme son centre de prestation de Bienne.

▪ West End SA, société horlogère au Noirmont, est reprise par Monnat et Charmillot SA à Leytron. Toutes les activités sont déplacées en Valais.

▪ Wisard Frères, fabrique d’outillage à Grandval, est mise en liquidation.

2000 – Conflits sociaux

Grève des ouvriers de Pont Saint-Germain SA, à Courgenay qui réclament leurs arriérés de salaire.

2000 – Distinctions

Créatrice des montres Delance, Gisèle Rufer, de Macolin, reçoit l’Oscar d’or des idées à Zurich.

Maurice Lacroix, manufacture horlogère à Saignelégier, reçoit le Prix du public de la Montre de l’année 2000, décerné par les revues Montres Passion et Uhrenwelt pour son chronographe modèle Masterpiece Flyback Annuaire.

2000 – Anniversaires

Pro Routes SA, entreprise de génie civil dont le siège est à Tavannes, fête son cinquantenaire.

▪ Vigier, fabrique de ciment à Péry, fête la livraison de sa vingt-millionième tonne de ciment depuis sa création, en 1871.

2001

2001 – Fusions/participations/rachats/changements de nom/transferts de siège

▪ Calibra SA, entreprise spécialisée dans les bandes métalliques à Sonceboz, prend la raison sociale de Weber + Calibra SA.

▪ Chevillot Horlogerie, atelier de terminage horloger à Bienne, déplace son siège à Pieterlen.

▪ Covatec, fabrique de machines pour le soudage et l’automation à Bienne, déplace son siège à Orpond.

▪ Elwin SA, entreprise spécialisée dans le décolletage et l’équipement de machines à Moutier, est reprise par la Fondation Sandoz, dont le siège est à Pully.

▪ Ergas SA, entreprise de mécanique à Tramelan, est reprise par Patek Philippe, manufacture d’horlogerie à Genève.

▪ Femto SA, fabrique d’appareils de tests industriels, transère son siège de Saint-Blaise à Bienne.

▪ Fischer & Rihs SA, commerce de vins à Bienne, est repris par le groupe Mövenpick.

▪ Glycine SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, conclut un contrat d’exclusivité à long terme avec Rabco Luxury Holdings LLC, distributeur de produits de luxe à New York.

▪ Métafil-Lagirolle SA, atelier mécanique à Lajoux, est repris par Mecap Holding à Delémont.

▪ Mikron SA, holding du domaine des machines à Bienne, établit une collaboration avec l’américain TecStar Mfg. Group pour fabriquer des composants en matières plastiques. Le travail en commun se fera via Balda-Mikron, coentreprise entre Mikron et le fabricant allemand d’appareils photos Balda.

Minerva Sport SA, fabrique d’horlogerie à Villeret, est reprise par le groupe italien Hopa.

▪ Precitrame Machines SA est le nouveau nom de la Division Machines de Precitrame à Tramelan.

▪ Rémy Montavon SA, fabrique de boîtes de montres à Boécourt, rachète l’usine de terminage Armada TMB, à Bonfol.

Rodolphe Montres et Bijoux, rapatrie aux Bois sa production assurée par l’entreprise Xantia à Bienne.

RMB, fabrique de roulements à billes à Bienne, prend le nom de myonic SA.

▪ Solo Fours industriels SA transfert l’usine siège de Bienne sur le site de sa succursale de Porrentruy.

Tornos-Bechler, fabrique de machines à Moutier, devient Tornos SA et entre en bourse.

Vigier Holding SA, groupe qui exploite notamment la cimenterie de Reuchenette, est repris par le cimentier français Vicat.

▪ La Société des montres West End, au Noirmont, est reprise par Monnat et Charmillot SA, à Leytron.

2001 – Nouvelles entreprises

Aartesys, société, active dans le domaine de la télématique, s’implante à Bienne.

Artionet, agence Web à Delémont, est fondée par Yannick Guerdat.

Conduit Europe SA, fournisseur alternatif de services de renseignements téléphoniques, implante à Bienne son call center 1850 pour la Suisse.

Globaz, entreprise issue de la privatisation du service informatique de la caisse de compensation du canton du Jura, ouvre ses portes au Noirmont.

Ecom Ltd, groupe britannique implante son nouveau centre technique de communication à Bienne.

Laser-Jura, entreprise active dans les applications industrielles du laser, est fondée à Rossemaison par Manuel Jurot.

▪ Orange, opérateur de télécommunications, ouvre un centre clientèle à Bienne.

▪ Viquodéco, fabrique de décolletage, est fondée à Courfaivre par Jean-Jacques Kottelea et Marino Vitelli.

2001 – Nouveaux produits/nouveaux procédés

Longines, marque d’horlogerie à Saint-Imier, présente un modèle à double barillet pour célébrer le 30’000’000e garde-temps produit dans ses ateliers.

Omega, fabrique d’horlogerie à Bienne, met sur le marché un nouveau calibre De Ville, équipé du calibre mécanique coaxial de Georges Daniels.

▪ Swiza, fabrique de pendulettes à Delémont, lance sa nouvelle gamme de réveils de voyage Nomade.

▪ Wenger SA, coutellerie à Delémont, a décroché la licence l’autorisant à produire et à vendre des couteaux suisses griffés du logo Expo.02.

2001 – Nouveaux bâtiments/déménagements

Auchlin SA, entreprise de polissage à La Neuveville, inaugure sa nouvelle usine du chemin de Prapion.

▪ Ostorero SA, entreprise active dans la réparation de machines à Moutier, rachète l’ancien foyer Wahli et s’installe à Bévilard.

Soprod SA, fabrique d’horlogerie, inaugure son centre de production des Reussilles.

▪ Weber + Calibra SA, fonderie et laminage, s’installe dans de nouveaux locaux à Sonceboz-Sombeval réunissant la fonderie Weber & Cie à La Heutte et Calibra SA à Sonceboz-Sombeval.

▪ Yerly Mécanique, atelier de mécanique à Undervelier, déménage à Delémont

2001 – Fermetures d’entreprises, licenciements

Henri Girod SA, fabrique de décolletage à Court, cesse ses activités.

▪ Istema SA, fabrique de constructions mécaniques et de commandes électriques et électroniques à Reconvilier, cesse ses activités.

myonic SA, fabrique de roulements à billes à Bienne, supprime 40 postes de travail en novembre.

Safag SA, fabrique de pompes à Bienne appartenant au groupe danois Danfoss, cesse ses activités. 25 employés sont licenciés.

Sameca SA, entreprise d’applications mécaniques à Lamboing, est mise en faillite.

Sunrise et diAx, opérateurs téléphoniques, fusionnent, ce qui entraîne la suppression de 35 emplois à Bienne

▪ Swiss Dairy Food, géant laitier, restructure sa production de fromage à raclette et ferme son site de stockage de Saint-Imier.

Swiss Timing, société de chronométrage sportif à Saint-Imier, reprend le site d’ETA, manufacture d’horlogerie, à Corgémont. 111 employés se voient proposés un emploi dans un autre site du Swatch Group.

Tornos SA, fabrique de machines à Moutier, annonce 180 licenciements en octobre.

Von Roll Fonderie des Rondez SA à Delémont supprime une cinquantaine d’emplois.

Von Roll, fabrique de conduites en fonte à Choindez, supprime 90 emplois.

2001 – Distinction/Prix

▪ Longines, fabrique d’horlogerie à Saint-Imier, reçoit le Prix du public de la Montre de l’année 2001, décerné par les revues Montres Passion et Uhrenwelt, pour son modèle L990.

▪ Narimpex SA, entreprise de conditionnement de miel et de fruits sec à Bienne, reçoit l’OPpack-Award de la société Exxon Mobil pour le mois de septembre 2001.

2001 – Anniversaires

F.+H. Engel, commerce de métaux à Bienne, fête ses 125 ans d’existence.

La Laminerie Matthey, à La Neuveville, fête ses cent ans d’existence.

▪ Longines, marque horlogère à Saint-Imier, fête la sortie de sa 30 millionième montre.

2002

2002 – Fusions/participations/coopérations/changements de nom/déménagements

▪ Adeka SA, fabrique de machines, déplace son siège de Bienne à Pieterlen.

▪ Antima SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, est reprise par Fossil, groupe américain actif dans la mode et les accessoires.

▪ BB SA, entreprise spécialisée dans la production de rouages et de pignons à Alle, prend le nom d’Atokalpa

▪ Montres Belinda SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, est reprise par Glycine SA, fabrique d’horlogerie à Bienne.

▪ Biwi SA, entreprise active dans le domaine des plastiques à Glovelier, acquiert Precel SA, la division assemblage électronique du groupe Kudelski, à Neuchâtel.

Candino, marque d’horlogerie à Bienne, est rachetée par Festina Lotus SA.

▪ Chevillot Horlogerie, atelier de terminage horloger à Pieterlen, déplace son siège à La Heutte.

▪ Georges Ruedin SA, fabrique de boîtes de montres à Bassecourt, devient Manufacture Ruedin SA.

Rodolphe Montres & Bijoux SA, dont le siège est au Noirmont, s’installe dans un bâtiment de la Société immobilière Concordia aux Bois.

▪ Schaublin Machines SA, à Bévilard, reprend à Tornos, à Moutier, son secteur des tours semi automatiques CNC 125 et CNC 180, ainsi que le service après-vente de plusieurs types de machines Schaublin.

▪ Swiss Army, fabrique de montres à Bienne, est rachetée par le groupe schwytzois Victorinox.

▪ Thermic Service SA, à Porrentruy, est créée par Anne-Sophie Spérisen pour développer l’activité de maintenance des fours Solo.

▪ UMC (Usine mécanique du Cheminet) quitte Corcelles (NE) pour La Neuveville.

▪ Von Roll Fonderie d’Acier Bienne SA est cédée à ses cadres par le groupe von Roll.

2002 – Nouvelles entreprises

▪ Aviatex-Almex Technology SA, société de recherche et de développement dans le secteur horloger s’implante à Delémont.

▪ ES Fonderie SA naît du département Creativ de von Roll Rondez à Delémont.

▪ Les Fils d’Arnold Linder SA, fabrique de cadrans au Locle, se déplace aux Bois.

▪ LNS SA, fabrique de systèmes de ravitaillement de barres pour le décolletage à Orvin, acquiert la société américaine Turbo Systems Inc.

▪ Orange, opérateur de télécommunications inaugure une succursale à Bienne.

▪ Roycolor, atelier de thermolaquage par poudrage, commence ses activités à Court.

▪ Vogard SA, fabrique d’horlogerie, voit le jour à Bienne.

2002 – Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Sonceboz SA, fabrique de systèmes d’entraînements mécatroniques à Sonceboz développe une vanne EGR (Exhaust Gas Recirculation) permettant de réduire les émissions polluantes de moteurs diesel.

▪ Recomatic, fabrique de machines à Courtedoux, présente un robot à meuler.

Vigier SA, cimenterie à Péry, exploite une nouvelle carrière au lieu-dit La Tscharner, sur le territoire communal de La Heutte.

▪ Wenger SA, coutellerie à Delémont, présente le Swiss Business Tool.

2002 – Nouveaux bâtiments

Cendres et Métaux, fabrique d’alliages de métaux précieux à Bienne, inaugure une nouvelle halle de production.

▪ Cortech, fabrique de montres à Cornol, inaugure de nouveau locaux.

▪ Galvanoplastie Gerber SA, à Malleray, agrandit ses locaux.

▪ Les Fils d’Henri Frei SA, entreprise active dans les fournitures d’horlogerie à Court, agrandit son bâtiment en construisant une annexe.

Humard Automation SA, entreprise active dans les technologies de l’automatisation à Delémont, inaugure une nouvelle usine.

Interprox, fabrique de composants électroniques à Delémont, inaugure de nouveaux locaux.

▪ Maurice Lacroix, manufacture d’horlogerie à Saignelégier, inaugure une nouvelle aile de production.

▪ New Frigotech SA, entreprise active dans le secteur du froid commercial à Vicques, s’installe dans un nouveau bâtiment.

▪ Schnyder & Cie SA, entreprise de micromécanique Malleray, inaugure de nouveaux locaux.

UMC SA, Usine mécanique du Cheminet, s’installe dans un nouveau bâtiment à La Neuveville.

▪ Zürcher Frères SA, entreprise de métaux frittés et de décolletage aux Bois.

2002 – Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Aton Technologies SA, entreprise spécialisée dans la fabrication de câbles électriques à Porrentruy, dépose son bilan.

▪ Capt Frères, fabrique de décolletage à Court, est mise en faillite.

La fabrique de pâte de bois Rondchâtel SA licencie 35 de ses 45 collaborateurs.

▪ Imprilux, Boillat & Paroz, imprimerie à Bienne, est mise en liquidation.

▪ Live Technologies SA, fabricant de simulateurs de golf à Delémont, est mis en liquidation.

▪ Myonic, fabricant de roulements miniatures et composants de haute précision à Bienne supprime 80 emplois.

▪ Posalux SA, fabrique de machines à Bienne, licencie 20 personnes.

Schaublin, fabrique d’outillage à Delémont, licencie dix employés à fin novembre.

Swisscom, opérateur de télécommunication, ferme son centre d’appel de Porrentruy.

Swissmetal, groupe métallurgique, réduit ses effectifs. La mesure concerne 14 employés à Reconvilier.

▪ Sylcron SA, entreprise active dans les traitements de surfaces à Bienne, est mise en liquidation.

▪ Tornos, fabrique de machines à Moutier, supprime le tiers de ses emplois en juin.

▪ Varmann, fabrique de décolletage à Court en mise en faillite.

▪ Von Roll Rondez, fonderie à Delémont, licencie une trentaine de collaborateurs.

2002 – Distinctions/Prix

▪ Biotec, Biologie appliquée SA, bureau d’études installé à Vicques, reçoit le Prix interjurassien 2002, décerné par l’Assemblée interjurassienne.

▪ Dumont SA, manufacture d’outils à Montignez, reçoit le Prix suisse du recyclage aluminium pour l’utilisation de déchets dans la fabrication de ses brucelles.

▪ Opto.cal, laboratoire d’étalonnage et analyses physiques à Movelier, reçoit le Prix Louis Lachat.

▪ SCR Crevoiserat, société d’ingénierie en automatisme, informatique industrielle, contrôle-régulation et instrumentation pour l’industrie à Bonfol, est lauréate du concours La Suisse au carrefour des technologies.

2002 – Anniversaires

L’Imprimerie du Démocrate, à Delémont, fête ses 125 ans d’existence.

▪ Pibor Iso SA, fabrique d’assortiments pour boîtes de montres à Glovelier, fête ses 50 ans d’existence.

2003

2003 – Fusions/participations/coopérations/changements de noms

La Banque jurassienne d’Epargne et de Crédit et la Regio Bank Laufen annoncent leur fusion.

▪ Jean-Louis Clémence, fabrique de décolletage à Reconvilier, prend le nom de CDR Clémence Décolletage Reconvilier.

▪ Duko SA, entreprise spécialisée dans la fabrication, la vente, l’installation et l’entretien de systèmes de chauffage à Delémont est reprise par Faivre Energie, à Delémont.

▪ Espace Real Estate, société immobilière biennoise, reprend Mabinvest SA, à Bévilard, et la société immobilière La Blancherie SA, à Delémont.

▪ Humard Automation SA, entreprise spécialisés dans les systèmes d’automatisation de la production et la presse hydraulique de haute précision, à Delémont, rachète les actions de New Ingenia SA, à Boudry.

▪ Jacques Allemann SA, tréfilerie à Péry, fusionne avec Hüpro AG, à Stein (AG).

▪ Lachat SA, entreprise de matériaux et de construction à Asuel, est reprise par Von Arx SA, à Peseux.

LNS SA, entreprise active dans les ravitailleurs de barres pour les tours automatiques à Orvin, rachète de Fedek Machine Co Ltd (Taiwan).

LNS SA, entreprise active dans les ravitailleurs de barres pour les tours automatiques à Orvin, rapatrie à Orvin la production de son site français de Saint-Pierre en Faucigny (Haute-Savoie).

▪ myonic, fabrique de roulements à billes à Bienne, devient MPS Micro Precision Systems SA en étant reprise par le Groupe Faulhaber, à Croglio (TI).

▪ Orgalvanic, entreprise active dans le plaqué or à Bienne, devient apc-tech.

▪ Progress Watch, manufacture d’horlogerie à Bienne, La Neuveville et Tramelan, est reprise par Swiss Time Technology (STT), à Bienne.

▪ Sowind SA, groupe horloger, déplace son siège de Bienne à La Chaux-de-Fonds.

▪ Sultex (ex-Sulzer Textiles), entreprise de mécanique à Tramelan, est reprise par un groupe d’industriels et d’investisseurs italo-suisses.

▪ Swisscom Systems SA transfère son siège de Zollikofen à Bienne.

▪ Von Roll, groupe sidérurgique, vend de toutes ses activités de fonderie, dont les usines de Choindez et Delémont, à un groupe d’investisseurs international sous direction suisse.

▪ Wibemo, fabrique d’outillage à Rebeuvelier, rachète W. Fehlmann, entreprise spécialisée en outillage à Sorvilier.

2003 – Nouvelles entreprises

AK Systemtechnik SA, entreprise active dans les composants pour l’industrie automobile, s’installe sur le site d’Auto Kabel SA à Courgenay.

▪ Alfatool SA, entreprise spécialisée dans les outils de coupe, est fondée à Moutier par Vincent Schaller.

▪ Axsionics, entreprise active dans la sécurité informatique voit le jour à Bienne.

Brut de béton, atelier de conception et de fabrication d’éléments préfabriqués en béton, est créé à Porrentruy.

Colas Suisse, entreprise spécialisée dans les infrastructures routières et les aménagements urbains ou de loisirs ouvre une succursale à Bassecourt.

Jurasoft, société spécialisée dans les logiciels de fabrication assistée par ordinateur, est fondée à Porrentruy par Jean-Pierre Bendit et Philippe Muehlethaler.

2003 – Nouveaux produits/nouveaux procédés/nouveau site de production

▪ Armand Nicolet, entreprise d’horlogerie à Tramelan, lance sa collection O.H.M (Original Historical Movement).

▪ Longines, marque de montres à Saint-Imier, lance la collection Evidenza, comprenant trois modèles de montres tonneau (femme, homme et chronographe).

▪ Vigier SA, cimenterie à Péry, inaugure la nouvelle carrière de La Tscharner, sur le territoire communal de La Heutte.

2003 – Nouveaux bâtiments

▪ Atokalpa, entreprise de micromécanique horlogère, inaugure une nouvelle usine à Alle.

▪ Cerjo SA, entreprise de distribution de lunettes de soleil et d’articles de toilette, inaugure de nouveaux locaux à la rue Emile-Boéchat à Delémont.

▪ Erma, fabrique de verres de montres à Boécourt, agrandit son bâtiment.

▪ Femto, fabrique d’appareils de tests industriels à Bienne, déménage dans ses nouveaux locaux.

▪ Maurice Lacroix, manufacture d’horlogerie à Saignelégier, inaugure l’agrandissement de son usine.

Prestige d’Or, manufacture de bracelets et de boîtes de montre, inaugure une nouvelle usine à Saignelégier.

Rolex, manufacture d’horlogerie à Bienne, inaugure un nouveau bâtiment aux Champs-de-Boujean.

Spielhofer SA, fromagerie à Cormoret, inaugure un nouveau site de production dans les locaux de l’ancienne fromagerie Milval à Saint-Imier.

2003 – Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Benteler, fabrique de matriçage à Saint-Ursanne, licencie 37 collaborateurs.

▪ Cartier, succursale du groupe horloger éponyme, annonce la fermeture de son usine de Villeret.

▪ Christian Marquis et Fils SA, entreprise de polissage à Bassecourt, est mise en faillite.

Les Forces motrices bernoises (FMB) suppriment 16 postes de travail à Porrentruy.

▪ Four Electrique Delémont SA, société spécialisée dans les fours à usage industriel, licencie 16 personnes.

▪ Juroca SA, fabrique de machines à Montsevelier, est mise en faillite.

▪ Vialux-Langel Watch, fabrique d’horlogerie à Bienne, est mise en liquidation.

▪ Lemo, entreprise de connectique à Delémont, licencie 34 employés.

▪ Posalux, fabrique de machines à Bienne, procède à 20 nouveaux licenciements.

▪ Prata Sàrl, entreprise de mécanique à Tavannes, est mise en faillite.

▪ R & G Bau, entreprise de construction de Bienne, dépose son bilan.

▪ Safag Pompes SA, à Bienne, entreprise appartenant au groupe danois Danfoss, est mise en liquidation.

▪ Valentini SA, fabrique de boîtes de montres à Bassecourt, est mise en faillite.

2003 – Anniversaires

▪ Longines, manufacture d’horlogerie à Saint-Imier, célèbre ses 125 ans de chronométrage sportif.

▪ Rolex, manufacture d’horlogerie à Bienne fête ses 125 ans d’existence.

2004

2004 – Fusions/absorptions/rachats/nouveaux noms/déménagements

▪ Artecad, fabrique de cadrans à Tramelan, est rachetée à TAG Heuer par Christophe Gouthier et Philippe Hubbard, cadres de l’entreprise.

▪ Bimu SA, entreprise active dans les outils de coupe, déménage de Bienne à Tavannes, où elle s’installe dans l’ancienne Prata.

▪ La Caisse d’épargne du district de Courtelary adhère au réseau Clientis.

▪ Fluckiger, fabrique de cadrans à Saint-Imier, est reprise par Patek Philippe.

▪ Mazout Gobat SA, entreprise de combustibles à Moutier, est reprise par Oel-Pool AG, à Buchs (AG).

▪ Movado Group, groupe horloger à Bienne, absorbe Ebel à La Chaux-de-Fonds.

▪ Novicar devient le nouveau nom des autocars des Chemins de Fer du Jura (CJ) après la rupture entre les CJ et Croisitour, agence de voyage à La Chaux-de-Fonds.

La division microtechnique de Précitrame, à Tramelan, devient EMP Ebauches Micromécanique Precitrame SA.

▪ Pro Concept, entreprise d’informatique à Sonceboz, rachète Gicep SA, entreprise de logiciels active à Bienne et à Lyon

▪ Rama Watch SA, fabrique de montres à Bienne, déplace son siège de Bienne à La Neuveville.

▪ Rolex SA, à Genève, reprend l’intégralité du capital-actions de Rolex Bienne Holding.

▪ Stadler Stahlguss AG est créée à Bienne pour reprendre la fonderie Swiss Metal Casting, à Bienne.

2004 – Nouvelles entreprises

EasyDec, fabrique de décolletage à Delémont, est fondée par Didier Rebetez.

▪ PF Machines SA, entreprise active dans la révision de machines, est fondée à Saint-Imier par Thierry Gerber et Maryline Vermot.

▪ Harting, entreprise de production de pièces pour éléments électroniques à Bienne, crée une nouvelle unité baptisée Harting Mitronics, active dans les micro-boîtiers.

▪ TG mécanique, atelier de mécanique, est créé à Saignelégier par Thierry Guenot.

Watch Masters, entreprise d’assemblage de montres, est fondée à Bienne par Hervé Geiger.

2004 – Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Jurasoft SA, entreprise d’informatique à Porrentruy, lance son système de fabrication assistée par ordinateur (FAO) SylvieXpert.

▪ Omega, fabrique d’horlogerie à Bienne, lance la collection Omega Olympic, rappelant les chronographes utilisés lors du chronométrage des Jeux olympiques de Los Angeles en 1932.

▪ Vogard SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, lance la Timezoner, montre permettant de passer d’un fuseau horaire à l’autre au moyen de la lunette, en tenant compte de l’heure d’été.

▪ Wenger, coutellerie à Delémont, commercialise Evolution, un nouveau modèle de couteau suisse dessiné par le designer Paolo Fancelli.

2004 – Nouveaux bâtiments

▪ DT Swiss, entreprise spécialisée dans la production de pièces pour vélos, construit de nouveaux locaux aux Champs-de-Boujean

▪ Horia SA, entreprise de mécanique à Courtételle, double la superficie de ses locaux de production.

▪ Precitrame Machines SA, fabrique de machines à Tramelan, inaugure un nouveau bâtiment.

▪ Tectri SA, entreprise d’usinage et d’assemblage à Court, et B.G. Instruments SA, entreprise active dans les instruments de mesure à Court, s’installent dans les locaux rénovés de Henri Girod SA, à Court.

▪ Straumann, entreprise active dans les implants dentaires et la régénération des tissus dentaires dont le siège est à  Waldenburg (BL), inaugure un nouvel espace de production à Villeret.

2004 – Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Car Postal regroupe la direction de Car Postal Région Ouest et Delémont à Yverdon, au détriment de Delémont.

▪ Juillerat & Facchinetti, entreprise active dans le génie civil à Courfaivre, cesse ses activités.

▪ Opel Suisse déménage son siège social de Bienne à Glattbrugg.

▪ Rougemont SA, usine de décolletage de précision à Moutier, est mise en faillite.

▪ Solo Fours Industriels SA, entreprise spécialisée dans les installations de traitements thermiques à Porrentruy, dépose son bilan.

▪ Swatch transfert son centre logistique de Bienne au Tessin.

▪ Swiss Metal Casting, fonderie à Bienne, est mise en faillite.

▪ Technos, entreprise de décolletage à Cormoret, est mise en faillite.

▪ vonRoll infratec intègre son usine de Choindez dans vonRoll casting à Delémont. Une vingtaine de postes de travail sont supprimés.

2004 – Conflits sociaux

Swissmetal Boillat SA, fonderie à Reconvilier, est paralysée par une grève de dix jours, à la suite des décisions contestées du directeur.

2004 – Distinctions/Prix

Digger DTR, entreprise de déminage humanitaire à Tavannes, reçoit le Prix Adèle Duttweiler.

Jurasoft SA, entreprise d’informatique à Porrentruy, reçoit le Prix 2004 du Gouvernement jurassien en faveur de l’innovation.

▪ Cofondateur de Pro-Concept SA, à Sonceboz, Pierre-Alain Schnegg reçoit le prix Entreprise of the Year 2004 décerné par la société d’audit et de conseil Ernst & Young.

▪ Sphinx Outils SA, entreprise active dans la fabrication et la vente d’outils de précision pour la production avec enlèvement de copeaux à Porrentruy, reçoit le Prix des Entrepreneurs Espace Mittelland.

2004 – Anniversaires

▪ La Caisse d’épargne du district de Courtelary fête son 175ème anniversaire.

▪ Swiza, fabrique d’horlogerie à Delémont, fête 100 ans d’existence et 75 ans de présence à la foire de Bâle (devenue Baselworld).

2005

2005 – Fusions/absorptions/rachats/changements de nom

▪ Aloxyd SA, entreprise spécialisée dans les traitements de surface à Bienne, déplace son siège à Grosshöchstetten.

▪ Daniel Charpilloz SA, entreprise spécialisée dans le filetage à Malleray, prend le nom de DC Swiss SA.

▪ inelectro sa reprend toutes les activités et tous les collaborateurs de inelcom sa à Delémont et Porrentruy et de Electropartner, une unité de la Société des Forces Electriques de la Goule SA à Saint-Imier.

▪ Jacques Allemann SA, tréfilerie à Péry, déplace son siège à Brügg.

LAN Services SA, entreprise spécialisée dans la fourniture de services Internet à Bienne, est reprise par le groupement bernois de réseaux câblés Besonet SA.

▪ Léman Capital, STM, pôle de mouvements horlogers établi à Genève, rachète Soprod SA, fabrique de mouvements mécaniques à Tramelan.

▪ Prestige d’Or, manufacture de bracelets de montre à Saignelégier, passe en partie (51 % du capital) en mains du fabricant italien de produits de luxe Bulgari Group.

▪ Rodolphe & Co, entreprise de design horloger à La Chaux-de-Fonds et aux Bois, est rachetée par le groupe genevois Frank Muller.

▪ Swiss Timing, société de chronométrage sportif à Corgémont, reprend l’activité sport de la société Omega Electronics à Bienne.

▪ Wenger SA, coutellerie à Delémont, est rachetée par sa concurrente directe, Victorinox à Ibach (SZ).

2005 – Nouvelles entreprises

▪ DPD (Suisse) SA, prestataire privé de transport de colis, installe un centre de distribution à Tavannes.

▪ INDC, entreprise active dans les projets informatiques, ouvre ses portes à Courrendlin.

▪ Galvador Sàrl, entreprise active dans le traitement de surfaces et la production d’appareils industriels, est créée à Tavannes par Michel Greder et Sarah Meier.

▪ Sonceboz Automotive SA, entreprise active dans les composants pour l’automobile, ouvre ses portes à Sonceboz.

▪ Switex SA, entreprise de textile à Neuchâtel, déménage à Lamboing.

▪ TechnoCut SA, entreprise active dans l’usinage, ouvre ses portes à Bassecourt.

▪ Zedax, entreprise de prototypage rapide, est fondée à La Neuveville par Lucien Hirschi.

▪ Zésar.ch SA, fabrique de mobilier scolaire, déménage de Nidau à Tavannes.

2005 – Nouveaux produits/nouveaux procédés

Aerowatch SA, fabrique d’horlogerie au Noirmont, lance sa collection de montres bracelets 1942, inspirée des montres de poche vintage.

Omega, fabrique d’horlogerie à Bienne, lance une montre de plongée Planet Ocean conçue avec un mouvement chronomètre à échappement coaxial.

▪ Pro Concept, entreprise d’informatique à Sonceboz, lance son logiciel de gestion de commune en Suisse romande.

2005 – Nouveaux bâtiments, changements de propriétaire, déménagement

▪ Amsonic-Hamo, entreprise active dans le nettoyage industriel de précision, inaugure une nouvelle usine à la route de Zurich, à Bienne.

▪ F. et H. Engel SA, entreprise spécialisée en fournitures de chantier à Bienne, inaugure un nouveau dépôt.

▪ Fours Electriques Industriels, Serge Paratte SA transfère ses activités de Rossemaison à Courgenay.

▪ Futuris Holding, qui détient Pibor et Biwi à Glovelier, rachète l’ancienne usine Piquerez à Bassecourt.

▪ Rodiplane, de rodage et de polissage au Noirmont, déménage à Saint-Brais.

▪ SSG SSR idée suisse déplace les rédactions de Swiss TXT à Genève, Lugano et Zurich.

▪ Swatch Group rachète l’usine Cartier, à Villeret, propriété du groupe genevois de luxe Richemont.

▪ Viquodéco, fabrique de décolletage à Courfaivre, transfère ses activités à Bassecourt.

2005 – Fermetures d’entreprises, licenciements

CFF infrastructures supprime 60 emplois à Bienne.

Schüler SA, imprimerie à Bienne cesse toutes ses activités. 35 emplois sont supprimés.

▪ Wenger SA, coutellerie à Delémont, supprime 29 emplois.

2005 – Distinctions/Prix

▪ Affolter SA, entreprise active dans la micromécanique et l’électronique à Malleray, est récompensée pour son engagement exemplaire afin de concilier vie familiale et vie professionnelle par un prix décerné pour la première fois par la Chambre économique Bienne-Seeland, la Chambre d’économie publique du Jura bernois (CEP) et le Centre d’information et consultation femme et travail.

▪ Victorinox Swiss Army, atelier de production horlogère du coutelier Victorinox à Bienne, remporte la distinction de montre de l’année du magazine spécialisé français Revue de la Montre, pour son modèle 4000 chrono.

2005 – Anniversaires

▪ Busch & Cie, fabrique de pompes à vide, célèbre le 25e anniversaire de son implantation à Chevenez.

Estoppey-Addor SA, entreprise spécialisée dans les traitements de surface à Bienne, fête ses 125 ans d’existence.

Hauser SA, menuiserie et charpente, à Moutier fête son centième anniversaire.

Swissmetal Boillat, fonderie à Reconvilier, célèbre ses 150 ans d’activité.

2006

2006 – Fusions/absorptions/rachats

▪ Acrotec, groupe de sous-traitants en horlogerie et en micromécanique à Develier, achète Vardeco, entreprise spécialisée dans les pièces de décolletage à destination des marchés de la connectique à Delémont.

▪ Bovet Fleurier, manufacture d’horlogerie à Genève, rachète STT (ex Progress Watch) et Aigat à Tramelan ainsi que SPIR-IT à Bienne. Les trois entités seront réunies sous le nom de Dimier SA.

▪ Condor, entreprise de sous-traitance mécanique à Courfaivre, est rachetée par un groupe d’investisseurs suisses.

▪ Dimier 1738, Manufacture Horlogère Artisanale SA, reprend Aigat SA, fabrique de montres à Tramelan, STT Complications à Tramelan et STT Spir-it SA à Bienne.

▪ Gassmann, groupe de médias à Bienne, reprend Photolitho Bienna SA.

▪ Joray et Wyss SA, entreprise spécialisée dans les roues de finissage, déplace son siège de Malleray à Moutier, puis de Moutier à Delémont.

▪ STT Swiss Time Technology Holding SA, prend le nom de Dimier 1738, Manufacture Horlogère Artisanale SA, et déplace son siège de Bienne à Tramelan.

▪ DT Swiss, entreprise active dans les composants pour bicyclettes à Bienne, rachète Pace Cycles Ltd, entreprise anglaise de fourches de suspension pour vélos.

▪ Minerva Sport SA, manufacture de compteurs de sport à Villeret, est rachetée par le groupe Richemont.

▪ Precimed SA, entreprise du domaine médical à Orvin, rachète la société américaine Carr Metal Products (CMP).

▪ Swiza SA, entreprise spécialisée dans la fabrication de pendulettes et de réveils à Delémont, est reprise par la holding Bedonia, dont le siège social est à Delémont.

Schnyder & Cie SA, à Malleray-Bévilard, et Sylvac SA, à Crissier, fusionnent pour poursuivre sous le nom de Sylvac SA, le développement et la fabrication d’instruments de mesures digitaux.

▪ Tornos, constructeur de machines à Moutier, conclut une alliance commerciale avec le producteur américano-suisse de machines-transferts Hydromat.

2006 – Nouvelles entreprises

▪ Armin Strom AG, manufacture de montres squelette, s’installe à Bienne.

Atlas Microtech, manufacture de ressorts, ouvre ses portes à Porrentruy.

▪ CP Cecil Purnell SA, fabrique d’horlogerie à Alle, est fondée par Marcel Lachat.

▪ Concord, marque d’horlogerie à Bienne, en Suisse, déménage son siège international à Bienne.

ennos gmbh est fondée au Faubourg du Lac, à Bienne, dans le but de développer et de distribuer une pompe solaire portable pour l’irrigation et l’approvisionnement en eau domestique dans les pays en voie de développement.

▪ Inomed Technology SA, entreprise active dans le domaine des appareils et implants médicaux, débute ses activités à Courtelary.

▪ Precidec, atelier de décolletage, ouvre ses portes à Moutier.

▪ Milleret SA, fabrique d’horlogerie, est créée à Bienne par Daniel Baettig.
 Rudis Sylva SA, fabrique d’horlogerie, est créée aux Bois.

Mondec Sàrl, atelier de décolletage, ouvre ses portes à Delémont.

▪ Spitex Industriel SA, atelier de production de textile, est ouvert à Lamboing par Sherif Botros.

▪ Swissmec SA, atelier de mécanique, voit le jour à Court.

2006 – Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Camille Bloch SA, fabrique de chocolat à Courtelary, inaugure une nouvelle ligne de production.

▪ Longines, fabrique de montres à Saint-Imier, lance sa collection vintage BelleArti.

Paul Picot, fabrique d’horlogerie au Noirmont, sort le chronographe C-Type Angelo d’Arrigo, du nom du vélideltiste qui se consacre à la préservation du condor sud-américain.

2006 – Nouveaux bâtiments

▪ Direct Marketing Center (DMC) de Postfinance inaugure de nouveaux bureaux à La Poste de la Gare à Bienne.

▪ Halter Rohstoff, entreprise spécialisée dans le recyclage de métaux à Bienne, construit une nouvelle halle à la rue de Granges.

▪ Humard Automation SA, entreprise active dans les technologies de l’automatisation à Delémont, inaugure son usine 3.

▪ Keller Trading Haute Couture pour l’horlogerie, entreprise produisant des serviettes de polissage en microfibres à Orvin, s’installe dans de nouveaux locaux des Champs-de-

Boujean à Bienne.

▪ Maurice Lacroix, manufacture d’horlogerie à Saignelégier, inaugure une nouvelle succursale à Montfaucon.

▪ La Montre Hermès, filiale de la maison française éponyme, ouvre un atelier de bracelets à Bienne.

▪ Serge Meister, fabrique d’outils en métal dur à Court, s’installe dans de nouveaux locaux à la route de Chaluet.

▪ Sphinx Outils SA, fabrique de forets en métal dur à Porrentruy, acquiert un second site de production à Porrentruy.

▪ Wibemo, fabrique d’outillage à Rebeuvelier, inaugure un nouvel atelier.

2006 – Fermetures d’entreprises, licenciements, liquidation

▪ Benteler, fabrique de matriçage à Saint-Ursanne, licencie 14 collaborateurs.

▪ Juranico, coopérative pour l’élimination du bétail jurassien, est mise en liquidation concordataire.

2006 – Conflits sociaux

▪ Swissmetal Boillat, usine métallurgique à Reconvilier est paralysée par une grève à fin janvier, les ouvriers refusant les restructurations décidées par la direction. A fin mars, la direction prononce 80 licenciements.

2006 – Associations professionnelles

▪ L’Union suisse pour l’habillage de la montre (USH) et l’Association patronale pour l’industrie et le commerce (APIC), déjà réunies dans les mêmes locaux à Bienne, fusionnent pour devenir l’Association patronale suisse des industries microtechniques et de l’habillage horloger USH-APIC.

2006 – Distinctions/Prix

▪ DC Swiss, entreprise spécialisée dans la technologie du taraudage à Malleray, reçoit la distinction best of swiss web pour son catalogue de produits en ligne.

▪ Preci-Dip Durtal, entreprise spécialisée dans la production de connecteurs et de composants de connectique pour l’électronique à Delémont, reçoit le prix de l’entreprise Suisse Romande 2006.

2006 – Anniversaires

▪ Bregnard & Laudato SA (B&L), spécialiste des chapes, revêtements de sols et façades à Bienne, fête ses 25 ans d’existence.

▪ Ultra, fabrique de décolletage à Court, fête son centenaire.

▪ Dumont SA, manufacture d’outils à Montignez, célèbre ses 125 ans d’existence.

▪ Polydec, fabrique de décolletage à Bienne, fête ses 25 ans d’activité.

2007

2007 – Fusions/absorptions/rachats

▪ Alphacos SA, fabrique de machines de conditionnement de récipients destinés aux industries pharmaceutiques et cosmétiques à Courroux rejoint Bausch Advanced Technology Group, dont le siège est aux Etats-Unis.

▪ Condor SA, à Courfaivre, devient Condor International SA, suite à sa reprise par FAST Aero Sport Technologies SA, entreprise active dans l’aéronautique, à Granges (SO).

Decomo, atelier de décolletage à Moutier, est repris par Elwin SA, fabrique de machines à Moutier.

▪ Donzé-Baume SA, fabrique de boîtes de montres et bracelets aux Breuleux, est rachetée par le groupe Richemont.

▪ Horlogerie Allaine, entreprise spécialisée dans l’assemblage des montres à Alle, est rachetée par Patek Philippe.

▪ N. Humair SA, atelier de polissage à Tavannes, est repris par Laubscher Präzision AG à Täuffelen et Tavadec SA à Tavannes.

▪ Illbruck Eléments SA, fabrique d’articles en matière plastique à Courgenay, devient pinta éléments SA.

▪ Lachat SA, entreprise de matériaux et de construction à Asuel, rachète la carrière de Courtemaîche à l’entreprise Doyon Pierre SA.

▪ Macor SA, fabrique de machines, déplace son siège de Court à Moutier.

▪ Martin Braun SA, entreprise de produits finis et de composants horlogers, à Porrentruy, est reprise par le groupe horloger Franck Muller, à Genève.

▪ Mikron, groupe industriel à Bienne, rachète Integral Systems, spécialiste de l’automation basé à Singapour, ainsi que Namco, New Automatic Machine Company SA, à Caslano.

▪ Minerva Sport SA, manufacture de compteurs de sport à Villeret, est rattachée à Montblanc.

▪ Peace Mark, groupe horloger basé à Hong Kong, rachète Soprod SA, fabrique de mouvements mécaniques à Tramelan.

▪ Precimed, spécialiste de la chirurgie orthopédique à Orvin, est racheté par le groupe américain Greatbatch.

▪ Pro-Concept, société d’informatique à Sonceboz, est rachetée par la filiale suisse du groupe britannique Sage.

▪ Roventa-Henex, entreprise d’horlogerie à Bienne et à Tavannes, est reprise par la société de participations allemande Argantis.

▪ Schaublin Machines SA, à Bévilard, devient actionnaire minoritaire de la Fonderie de Cortaillod.

▪ Swatch Group, holding horloger à Bienne, reprend la société américaine Tiffany Watch Co. Ltd.

▪ TIC SA, société exploitant le téléréseau de Saignelégier et des environs, est reprise par Elektra Baselland, à Liestal.

▪ Vogard SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, déplace son siège à Nidau.

▪ Zwahlen SA, fabrique de décolletage à Bévilard, est reprise par Ronda SA, fabrique de mouvements de montres à Lausen (BL), son principal client.

2007 – Nouvelles entreprises

▪ AdTime, entreprise de fabrication et vente de machines et de systèmes d’automation, est créée Vicques.

Belidis Natural Product Laboratory SA, entreprise spécialisée dans le développement de produits cosmétiques biologiques, inaugure son site de Bassecourt.

Dukometal, entreprise de tôlerie industrielle, est créée à Delémont.

▪ LCB, entreprise d’informatique, est fondée à Courtedoux par David Maître.

▪ LRCB, Laboratoires de Recherche et de Chimie Bienne, ouvre ses portes au chemin des Vignes.

▪ Rudis Sylva, manufacture d’horlogerie, est fondée aux Bois par Jacky Epitaux, Laurent Frésard et Fabrice Thueler.

▪ Selmani Polissage, atelier de polissage, est créé à Bassecourt par Kefli Selmani.

2007 – Nouveaux bâtiments

▪ Codere, société de développement, de recherche et de production de fours industriels pour le traitement thermique, inaugure un nouveau bâtiment à Alle.

▪ Globaz, entreprise spécialisée dans l’informatique de gestion des assurances sociales au Noirmont, inaugure un nouveau bâtiment.

▪ Joseph Baume SA, entreprise de mécanique de précision au Noirmont, agrandit ses locaux de production.

Juillerat Chervet SA, imprimerie à Bévilard, inaugure un nouveau bâtiment à Saint-Imier.

▪ Locatis SA, ancienne division électronique de Biwi SA à Glovelier, s’installe dans de nouveaux locaux à Bassecourt.

Maurice Lacroix, manufacture horlogère à Saignelégier, inaugura un nouvel atelier à Montfaucon.

▪ MTG Mécanique déplace son siège de Brügg à Lamboing où l’entreprise s’installe dans un nouveau bâtiment.

Polydec SA, entreprise de décolletage à Bienne, inaugure un deuxième bâtiment à la rue de Longeau.

▪ Rickli SA, entreprise de micromécanique à Vauffelin, inaugure un nouveau bâtiment.

▪ Sabag SA, groupe actif dans le commerce des matériaux de construction, inaugure son nouveau bâtiment de la rue Johann-Renfer, aux Champs-de-Boujean.

▪ SVM, entreprise de micromécanique à Courtelary, inaugure sa nouvelle une nouvelle usine à Villeret.

▪ Ultra, fabrique de décolletage à Court, agrandit sa surface de production.

▪ Victorinox, coutellerie industrielle à Ibach (SZ), déplace son site de production de montres de Bonfol à Porrentruy.

2007 – Nouveaux produits

▪ Longines, fabrique d’horlogerie à Saint-Imier, lance la Longines Sport Collection.

▪ Milus SA, marque horlogère à Bienne, commercialise la montre Milus Zetios Chronograph.

▪ Omega, fabrique d’horlogerie à Bienne, lance le modèle Hour Vision, dans la collection des montres De Ville, qui est équipé des nouveaux calibres Omega Co-Axial 8500 et 8501.

2007 – Fermetures d’entreprises

▪ Allaine Watch, fabrique d’horlogerie à Porrentruy, est mise en faillite.

▪ James Charpié, atelier de décolletage à Malleray, cesse ses activités.

▪ Chevillot Horlogerie, atelier de terminage horloger à La Heutte, est mis en liquidation.

Eluxa SA, fabrique de pendules neuchâteloises à Bienne, est mise en faillite.

Hirsch SA, entreprise de métallurgie à Bienne, est mise en faillite.

2007 – Accidents

▪ Ceratizit SA, entreprise de métallurgie lourde à Bienne, est à l’origine d’une contamination aux métaux de jardins situés à la rue de Soleure.

2007 – Anniversaires

ATB, bureau d’ingénieurs à Moutier, célèbre son cinquantenaire.

Helios, entreprise de micromécanique à Bévilard, fête ses 125 ans d’existence.

Jinfo, société d’informatique à Porrentruy, fête ses 25 ans d’existence.

Longines, manufacture d’horlogerie à Saint-Imier, célèbre son 175ème anniversaire.

2007 – Distinctions/Prix

▪ Axsionics, entreprise active dans la sécurité informatique à Bienne, reçoit le Swiss Technology Award pour son passeport Internet biométrique.

▪ Hertig+Co SA, imprimerie à Bienne, remporte chacune un oscar d’argent au Sappi European printers of the year Awards à Bruxelles.

▪ Richard Mille associé à Guenat SA-Montres Valgine aux Breuleux décroche l’Aiguille d’Or, la récompense la plus élevée dans le monde de l’horlogerie helvétique.

2008

2008 – Fusions/absorptions/rachats/transferts de siège

▪ Marc Beuchat SA, commerce et fabrication de machines à Tavannes, transfère son siège à Saint-Georges (VD).

▪ Bouchonex, fabrique de décolletage à Tramelan, prend le nom de Decoswiss SA.

Burri SA, entreprise de décolletage à Moutier, est reprise par Swatch Group.

Cendres et Métaux, fabrique d’alliages de métaux précieux à Bienne, reprend Galétan SA à La Chaux-de-Fonds et Oscillor SA à Zoug, entreprises spécialisées dans l’étampage.

▪ Gassmann, groupe de médias à Bienne, acquiert l’hebdomadaire L’Echo du Bas Vallon.

Econorm, entreprise spécialisée dans le traitement des verres de montres à Gams (SG), s’installe à Saint-Imier.

▪ HTT Hauser Tripet Tschudin SA, fabrique de machines à Bienne, fusionne avec L. Kellenberger & Co SA, fabrique de machines à Saint-Gall.

▪ La Manufacture d’Ebauches de Balanciers Clément Le Martret SA déplace son siège de La Chaux-de-Fonds à Muriaux.

Marcel Frey SA, fabrique de décolletage à Court, est reprise par MPS Micro Précision Systems à Bienne et devient MPS Décolletage.

Precimed, entreprise du domaine médical à Orvin, est acquis par l’Américain Greatbatch.

Maillard-Frères SA, fabrique de pierres fines pour l’industrie horlogère à Courtemaîche, est reprise par Ceramaret SA à Bôle (NE), entreprise spécialisée dans la fabrication de petites pièces de précision en céramique technique, rubis et saphir.

▪ Mérusa SA, fabrique de cadrans et boîtes de montres, déplace son siège de Bienne à Brügg.

▪ Milus International SA, marque horlogère à Bienne, est rachetée par le groupe chinois Chow Tai Fook.

▪ Jacques Müller SA, spécialiste des sacs imprimés et des films d’emballage à Bienne, est repris par PetroplastVinora AG à Andwil (SG).

▪ Polinox, entreprise de polissage aux Breuleux, est reprise par Acrotec, groupe de sous-traitants en horlogerie et en micromécanique à Develier.

Sabag Holding à Bienne reprend Kohler Baubedarf à Frenkendorf (BL).

▪ Soprod SA, fabrique de mouvements mécaniques à Tramelan, est reprise par Festina-Lotus, groupe horloger basé à La Chaux-de-Fonds.

Swatch Group acquiert une participation stratégique dans le Rivoli Group, société des Emirats arabes unis spécialisée dans les produits de luxe.

▪ Swatch Group signe un accord avec le joailler new-yorkais Tiffany pour produire à Bienne des montres de luxe griffées Tiffany, en créant la société Tiffany Watch Co.

▪ Swiza, fabrique d’horlogerie à Delémont, rachète L’Epée, à Sainte-Suzanne (Doubs), entreprise connue pour ses pendules d’officiers.

Tornos Holding SA, groupe actif dans la machine-outil à Moutier, achète Almac SA et Almatronic SA à La Chaux-de-Fonds, et conclut une alliance avec le groupe japonais Tsugami pour la construction des machines d’entrée de gamme.

▪ Unirock SA, entreprise spécialisée dans les meules diamantées à Bienne, reprend Sarubin Abrasifs SA, fabrique de produits abrasifs à Sonceboz

2008 – Nouvelles entreprises

Bio-Ur SA, entreprise active dans la recherche, le développement, la production et la commercialisation de produits biologiques à des fins alimentaires et médicales est créée à Delémont.

BOS-Software, entreprise informatique, est créée à Saint-Imier par Fabien Droux et Stéphane Ménard.

CSC Déchets, entreprise active dans la gestion des déchets, est fondée à Tramelan fondée par Ronald Ermatinger.

Mijanovic SA, entreprise de polissage et de gravage, est créée à Bassecourt par Radenko Mijanovic.

▪ Politrempe SA, entreprise de polissage, de trempe et de terminaison de pièces décolletées, est créée à Courroux.

▪ Timeless Manufacture, entreprise spécialisée dans la conception, l’industrialisation et le montage des mouvements d’horlogerie mécaniques, voit le jour à Courfaivre.

Zeitwinkel, manufacture de montres, est fondée à Saint-Imier.

2008 – Nouveaux produits/nouveaux procédés

Maurice Lacroix SA, fabrique de montres à Saignelégier, lance sa nouvelle collection Starside.

▪ Métafil-laGirolle SA, entreprise de sous-traitance mécanique à Lajoux, lance pour la première fois sur le marché une décolleteuse à commande numérique.

2008 – Nouveaux bâtiments/déménagements

▪ Aérowatch SA, fabrique d’horlogerie au Noirmont, déménage à Saignelégier.

AJS Production, entreprise de fabrication de composants horlogers à Bassecourt, s’installe dans un nouveau bâtiment à Porrentruy.

▪ Allemand frères, entreprise d’agencements industriels, agrandit ses locaux de la route de Soleure à Bienne.

▪ Azurea Technologies, entreprise de décolletage à Moutier, s’installe dans l’ancien bâtiment de la Coop.

▪ Clément Le Martret, fabrique d’ébauches de balancier à La Chaux-de-Fonds, s’installe à Muriaux dans les locaux du Musée de l’automobile.

▪ Fours Electriques Industriels, Serge Paratte SA, àCourgenay agrandit ses locaux pour doubler sa surface de production.

Hêche Machines SA, inaugure un nouveau bâtiment à Courgenay.

Monnin Frères SA, entreprise de décolletage à Sonceboz, inaugure une nouvelle usine.

MPS Micro Precision Systems, entreprise active dans l’automation, le médical et l’horlogerie, inaugure une nouvelle usine au chemin du Long-Champ, à Bienne.

Nivarox, entreprise du Swatch Group produisant des composants horlogers, s’installe dans de nouveaux locaux à Villeret.

▪ Simon et Membrez, fabrique de boîtes de montres à Courtételle, s’installe dans un nouveau bâtiment à Delémont.

2008 – Fermetures d’entreprises, licenciements

CFF Cargo annonce la suppression de 46 emplois sur son site de Bienne.

▪ Delectro SA, fabrique de composants électroniques à Courrendlin, est mise en faillite.

▪ Léon Tièche SA, entreprise active dans la fabrication et la vente de produits horlogers à Delémont, est mise en liquidation.

▪ Mandatec SA, entreprise de sous-traitance à Bienne, licencie 17 employés.

▪ Paul-Virgile Mathez, fabrique d’horlogerie à Tramelan, est mise en liquidation.

Rodolphe Montres et bijoux SA aux Bois et regroupe ses activités d’emboîtage et d’expédition à Neuchâtel.

▪ UPS, numéro un mondial de la livraison de colis, déplace ses activités administratives pour l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient, de Bienne à Bruxelles.

2008 – Distinctions/Prix

▪ Bozzio SA, jeune entreprise biennoise visant à développer un dispositif permettant à des personnes handicapées de conduire un véhicule, reçoit le prix de la fondation W.A. de Vigier.

Cendres et Métaux, fabrique d’alliages de métaux précieux à Bienne, reçoit le 6e prix de l’entreprise de l’Espace Mittelland, décerné par le Swiss Venture Club.

Maurice Lacroix, manufacture d’horlogerie à Saignelégier, décroche le Prix du public lors du Grand Prix d’Horlogerie de Genève, avec son modèle Starside Eternal Moon.

2008 – Anniversaires

▪ Bureaurama SA, fondée sous le nom de librairie-papeterie Kuhn à Bienne, fête son 150ème anniversaire.

▪ Concord, fabrique d’horlogerie à Bienne, fête son 100ème anniversaire.

▪ Geiger SA, entreprise active dans la fourniture de consommables aux entreprises à Bienne, célèbre son 125e anniversaire.

▪ Lachat SA, entreprise de matériaux et de construction Asuel, fête son cinquantenaire.

▪ Louis Erard, fabrique d’horlogerie au Noirmont, met sur le marché sa cinquante millième montre.

▪ Mikron, fabrique de machines à Bienne, fête ses 100 ans d’existence.

▪ Minerva Sport SA, manufacture d’horlogerie à Villeret, rattachée à Montblanc. Fête son 150e anniversaire.

▪ Narimpex SA, entreprise de conditionnement de miel et de fruits sec à Bienne, fête ses 50 ans d’existence.

▪ Polydec, fabrique de décolletage à Bienne, fête deux milliards de pièces produites.

2009

2009 – Fusions/absorptions/rachats

▪ Acrotec, holding à Develier, acquiert la société Générale Ressorts à Bienne.

▪ Acrotec, groupe industriel à Develier, reprend Décovi SA, fabrique de décolletage à Vicques.

▪ Animex Imer SA, entreprise de mécanique à Bienne, déplace son siège à Sutz-Lattrigen.

Azuréa Holding SA, à Moutier, rachète Germain Loetscher SA, à Bévilard, et lui donne le nom d’Azuréa Technologies Bévilard SA.

La Banque Jura-Laufon (BJL) devient une filiale indépendante de Valiant Holding.

▪ Cendres et Métaux, fabrique d’alliages de métaux précieux à Bienne, acquiert Metalor Dental AG, à Oensingen.

▪ Elwin SA, fabrique de machines à Moutier, et Humard SA, entreprise active dans les technologies de l’automatisation à Delémont, passent un contrat portant sur la fabrication et la commercialisation d’un nouveau modèle de décolleteuse.

▪ Mecap Holding SA, groupe spécialisé dans le la mécanique et la distribution horlogère à Bienne, rachète la manufacture horlogère Swiza SA à Delémont.

▪ Perrelet SA, fabrique d’horlogerie, déplace son siège de Neuchâtel à Bienne.

Silexa SA, fabrique d’étampes, à Bienne, est reprise par Rolex SA, manufacture de montres à Bienne.

▪ Solvaxis, entreprise d’informatique à Sonceboz (anciennement ProConcept), quitte le groupe Sage et reprend son indépendance.

2009 – Nouvelles entreprises

▪ Framework SA, distributeur des jeans Wrangler et Lee s’installe dans les locaux de l’ancienne usine Frifri à La Neuveville.

▪ Pellets du Jura SA, entreprise produisant des granulés de bois pour le chauffage, ouvre ses portes à Vendlincourt.

▪ Swiss Chronometric, entreprise horlogère aux mains de la société chinoise Ebohr, est créée à Bienne.

Valiance, entreprise spécialisée dans la fabrication de bracelets de montres en caoutchouc, est fondée à Bienne.

2009 – Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Aérowatch SA, fabrique d’horlogerie à Saignelégier, lance la Grande mécanique Renaissance, mouvement à remontage manuel réhaussé d’un décor guilloché main.

Affolter Technologies SA, à Malleray, présente une nouvelle machine de taillage à commande numérique.

▪ Biwi SA, entreprise active dans le domaine des plastiques à Glovelier, lance un caoutchouc haut de gamme pour l’horlogerie commercialisé sous la marque Kalrez.

▪ Omega, fabrique d’horlogerie à Bienne, lance la Seamaster Planet Ocean Liquidmetal, première montre au monde associant la céramique au Liquidmetal, un alliage à base de zirconium.

▪ Omega, fabrique d’horlogerie à Bienne, enrichit sa collection Aqua Terra de deux nouveaux modèles : un Calendrier annuel et un Chronographe co-axial.

▪ Rudis Sylva SA, aux Bois, présente l’Oscillateur harmonieux.

Von Roll Casting, entreprise métallurgique à Delémont, inaugure deux nouveaux fours électriques à induction lui permettant d’assurer la production de 8 tonnes de fonte à l’heure.

2009 – Nouveaux bâtiments

Arcofil, entreprise active dans l’électroérosion à Saint-Imier, inaugure nouveau bâtiment.

Artecad, fabrique de cadrans à Tramelan, s’installe dans l’Espace DEFI.

▪ L’Atelier Oï, actif dans l’architecture et le design à La Neuveville, inaugure le Moïtel, aménagé dans l’ancien motel.

Bien-Air Dental SA, fabrique d’instruments et de fournitures à usage médical et dentaire à Bienne, inaugure un nouveau bâtiment.

Econox SA, entreprise active dans la conduite des procédés de traitements thermiques, s’installe dans un nouveau bâtiment à Alle.

Ernest Borel SA, entreprise horlogère, inaugure un nouveau site de production au Noirmont.

▪ Harting SA, société active dans la production de connecteurs électroniques et de composants destinés à la technologie médicale, construit un nouveau bâtiment à la rue de la Leugène, à Bienne.

Horlogerie Allaine, à Porrentruy, inaugure de nouveaux locaux.

Willemin-Macodel SA, fabrique de machines-outils à Bassecourt, s’installe dans une nouvelle usine à Delémont.

Sontex SA, fabrique d’appareils de mesure d’énergie thermique à Sonceboz, inaugure un nouveau bâtiment.

▪ Viquodéco, fabrique de décolletage à Bassecourt, transfère ses activités à Delémont.

2009 – Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Affolter, groupe industriel à Malleray, se sépare de 45 personnes.

▪ Brainstore, fabrique à idées à Bienne, licencie 32 de ses 68 employés.

Ceratizit, entreprise de métallurgie lourde à Bienne, licencie 60 salariés, sur les 130 qu’elle emploie.

Les CFF suppriment 39 postes de travail à la gare de triage de Bienne.

▪ Cortec, fabrique d’horlogerie à Cornol, licencie 40 collaborateurs.

Diametal, entreprise spécialisée dans la production d’outils en métal dur à Bienne, licencie 40 personnes.

E-Light, fabricant de composants horlogers à Bassecourt, dépose son bilan.

Helios, entreprise de micromécanique à Bévilard, procède à 60 licenciements soit le quart de son effectif.

Kellenberger, entreprise saint-galloise de machines-outils licencie 35 personnes sur les 161 qu’elle emploie dans sa succursale de Bienne.

▪ Minerva, fabrique de chaussures à Porrentruy, ferme définitivement ses portes.

▪ Recta, fabrique de boussoles à Bienne, déménage en Finlande.

Straumann, entreprise active dans le domaine de l’implantologie dentaire, procède à une quinzaine de licenciements sur son site de Villeret.

Swissmetal, groupe métallurgique, supprime 35 postes de travail sur son site de Reconvilier.

▪ Tornos, fabrique de machines à Moutier licencie une trentaine de collaborateurs.

2009 – Distinctions/Prix

Corbat Holding SA, groupe actif dans la transformation du bois à Vendlincourt, reçoit le Prix du développement durable du canton du Jura.

2009 – Anniversaires

▪ Funicar, entreprise de transports à Bienne, célèbre ses cinquante ans d’existence.

Roventa-Henex, entreprise d’horlogerie à Bienne et à Tavannes, fête son cinquantenaire.

2010

2010 – Fusions/absorptions/rachats

▪ Cregon-Femco SA, fabrique d’étampes à Glovelier, est reprise par Richemont International SA, groupe de luxe à Villars-sur-Glâne.

▪ Hartmann + Co SA, entreprise spécialisée dans la construction de façades, fenêtres et portes de garage à Bienne, cède sa division Protection solaire et climatique à l’entreprise Schenker Storen AG, dont le siège est à Schönenwerd (SO).

LNS Holding SA, à Marin-Epagnier, reprend LNS SA, entreprise active dans les ravitailleurs de barres pour les tours automatiques à Orvin.

▪ Mica SA, fabrique de boîtes de montres aux Breuleux, prend le nom de Manufacture des montres Robergé.

Novi SA, entreprise active dans la fabrication de montres terminées et dans le montage de mouvements de montres aux Genevez, est reprise par Swatch Group.

Tavapan SA, entreprise spécialisée dans les placages de bois à Tavannes appartenant au groupe portuguais Sonaè Industria depuis 1999, est rachetée par son directeur de production Walter Zürcher.

2010 – Nouvelles entreprises

▪ Elektra Baselland, entreprise d’approvisionnement électrique basée à Liestal, installe son siège romand à Delémont.

HSP (Health Solution Platform) SA, filiale de H2AD, société spécialisée dans la télémédecine et la téléassistance médicalisée, s’installe à Porrentruy.

▪ Preciflex, entreprise spécialisée dans les systèmes microfluidiques, est créée à Bienne par Lucien Vouillamoz, Patrick Berdoz et Emmanuel Savioz.

▪ Prime Technologies, entreprise de services informatiques à Lonay, ouvre une succursale au Noirmont.

▪ Spagyros SA, entreprise produisant des remèdes médicaux complémentaires à Worb, ouvre une succursale à Saint-Brais.

2010 – Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Applitec Moutier SA, spécialisé dans le développement et la fabrication d’outils pour le décolletage et la micromécanique, lance sa gamme TOP-Watch.

▪ La Brasserie des Franches-Montagnes (BFM) inaugure de nouvelles installations de brassage lui permettant de tripler la production.

▪ Ingecom, entreprise spécialisée dans les systèmes d’identification par radio au Landeron, inaugure une chaîne d’assemblage dans ses locaux de la Neuveville, au chemin des Vergers.

Wenger Watch SA, marque d’horlogerie à Bienne, présente un garde-temps doté d’une fonction de boussole numérique, activée sur simple pression de touche.

MPS, entreprise active dans l’automation, le médical et l’horlogerie à Bienne, présente Dara, différentiel à billes radial, un dispositif permettant d’indiquer la réserve de marche d’une montre.

Pomtava SA, entreprise de fabrication de pompes à Reconvilier, développe un débitmètre en compagnie de la société allemande KEM Küppers.

Rama Watch, fabrique d’horlogerie à La Neuveville, lance une édition numérotée et limitée de High King Tourbillon.

▪ Swiss Finest, fabricant de mouvements horlogers à Saignelégier, propose un mouvement tourbillon entièrement blanc avec une lune ou une terre sphérique en maillechort qui peut être éclairée par une LED.

2010 – Nouveaux bâtiments

Louis Bélet SA, fabrique d’outils de coupe à Vendlincourt, grandit se surface de production et ajoute de nouveaux locaux administratifs et techniques.

▪ Crelier fils SA, fabrique de pierres d’horlogerie à Bure, agrandit son bâtiment pour doubler sa surface de production.

Elwin, fabrique de décolletage à Belprahon, inaugure un nouveau site de production.

2010 – Fermetures d’entreprises, licenciements

Condor SA, à Courfaivre, licencie une quinzaine de collaborateurs.

▪ Juracie SA, fabrique de pignons à Lajoux, est mise en liquidation. Ses 14 employés sont licenciés. Ses actifs et passifs sont repris par LFHH, La Fabrique de Haute Horlogerie à Genève.

2010 – Distinctions/Prix

Courvoisier-Attinger SA, filiale du groupe gassmann print à Bienne, reçoit la médaille d’or du Sappi International Printer of the Year dans la catégorie Catalogue.

2010 – Anniversaires

Aérowatch SA, fabrique d’horlogerie à Saignelégier, célèbre son 100e anniversaire en proposant le modèle Chronographe Squelette Anniversaire.

2011

2011 – Fusions/absorptions/rachats

▪ Amsonic-Hamo, entreprise active dans le nettoyage industriel de précision à Bienne, reprend le domaine du nettoyage pharmaceutique de la société Steris GmbH à Pieterlen.

▪ ArteCad SA, fabrique de cadrans de montres à Tramelan, est rachetée par le groupe LVMH, actif dans les produits de luxe et propriétaire de plusieurs marques horlogères de prestige.

La Banque Romande Valiant se dilue dans la holding Valiant, dont le siège est à Berne.

▪ Boillat Frères et Cie, fabrique d’horlogerie aux Bois, rejoint le groupe Ernest Borel SA, au Noirmont.

▪ Glycine Watch SA, à Bienne, est reprise par Altus Uhren Holding AG, à Muri (BE).

▪ Humard Automation SA, entreprise active dans les technologies de l’automatisation à Delémont rachète Seuret SA, entreprise spécialisée dans la révision des tours automatiques à Delémont.

▪ IBT Imprimerie Bernard Trösch SA, à Corgémont, prend la raison sociale Echo du Bas-Vallon SA et déplace son siège à Orvin.

▪ Maurice Lacroix, manufacture de montres à Saignelégier passe sous le contrôle de DKSH, entreprise de distribution de produits de luxe à Zurich.

▪ Malisani Sàrl, fabrique d’outils spéciaux à Bienne, est reprise par BTBienne Special Tools Sàrl.

▪ La Montre Hermès SA, à Bienne, acquiert 32,5% du capital de Joseph Erard Holding au Noirmont.

▪ LNS, leader mondial dans le domaine des périphériques pour machines-outils à Orvin, rachète Fox IFS, spécialiste italien des épurateurs industriels pour brouillard d’huile.

▪ MPS Décolletage, à Court, filiale de MPS Micro Precision Systems à Bienne, reprend l’entreprise de décolletage Marius Gerber à Sorvilier.

▪ Sébal, entreprise spécialisée dans la fabrication de verres de montres saphir à Boécourt, déplace son siège à Bassecourt.

▪ Swatch Group rompt son contrat avec le joailler new-yorkais Tiffany pour violation grave des relations contractuelles.

▪ Synton SA, fabrique de micro-assemblages à Lyss, reprend Gorgé SA , fabrique de produits mécaniques et microtechniques à Moutier.

Varinor et Varin-Etampage, à Delémont, sont rachetées par leurs cadres en partenariat avec le groupe français Forsym.

▪ Verres Industriels SA à Moutier (VIM), officialise les rapports qu’elle entretient depuis longtemps avec le groupe japonais AGC et prend le nom d’AGC Verres Industriels.

2011 – Nouvelles entreprises

CNC Software Europe SA, entreprise de développement de logiciels de pilotage de décolleteuses est créée à Porrentruy.

▪ Diamac Suisse SA, succursale d’une société française spécialisée dans les outils de coupe pour l’horlogerie, s’installe à Porrentruy.

DS-TECH, entreprise active dans les outils de coupe, est créée à Moutier par Didier Schaller.

▪ Efteor SA, entreprise active dans les boîtes de montres, ouvre ses portes à Bassecourt.

▪ Geosatis SA, entreprise développant des bracelets électroniques pour les prisonniers qui purgent leur peine à domicile, est fondée au Noirmont par José Demétrio et Urs Hunkeler.

▪ Luxtech Sàrl, entreprise active dans la pose de matières lumineuses, voit le jour aux Breuleux, avec la reprise de l’actif et du passif de l’entreprise individuelle Khiari Amel, Luxtech.

Nebus SA, une filiale du groupe germano-néerlandais Neckermann active dans les services informatiques et le marketing, s’implante à Bienne.

2011 – Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Ad Time SA, fabrique de machines à Vicques, commercialise une machine transfert multi-fonctions.

▪ Schaublin SA, fabrique de machines à Bévilard, présente un nouveau tour de haute précision avec robot intégré, ainsi qu’un nouveau centre de tournage et de production de haute précision.

▪ Longines présente à Shanghai une nouvelle collection de montres au nom de The Longines Saint-Imier Collection.

▪ Tornos, fabrique de machines à Moutier, présente l’EvoDECO 10.

▪ Victorinox, fabrique de montres à Porrentruy, lance Victoria, une nouvelle ligne en acier poli et brossé.

2011 – Nouveaux bâtiments

▪ Broquet Décolletage SA, à Bévilard, agrandit ses locaux.

▪ Décovi SA, entreprise spécialisée dans la production de composants industriels à Vicques, inaugure l’agrandissement de ses locaux.

▪ TG Mécanique, entreprise de mécanique à Saignelégier, s’installe dans de nouveaux locaux.

2011 – Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ gravlux (ancienne AS Line), fabrique de bracelets et fermoirs pour l’horlogerie à Saint-Imier, est mise en faillite.

▪ Hartmann & Co, fabrique de stores et de portes de garage à Bienne, cède son domaine d’activité Protection solaire et climatique.

▪ Holit Sàrl, fabrique d’éléments à base de bois amélioré et de matières synthétiques diverses à Tavannes, est mise en liquidation.

▪ Précibloc Daniel Borel SA, entreprise active dans la fabrication de blocs à colonnes à Lamboing, est mise en liquidation.

2011 – Anniversaires

Artibois SA, industrie du bois, caisserie et raboterie à Alle, fêté ses 25 ans d’existence.

Creaholic SA, pépinière d’innovations à Bienne, célèbre son 25e anniversaire.

Lécureux SA, fabrique des systèmes de montage et solutions d’automatisation pour l’industrie horlogère et médicale à Bienne, fête son cinquantenaire.

2011 – Marques déposées

▪ Mougin & Piquard SA, entreprise horlogère à Bienne, est reprise par Roventa-Henex, entreprise horlogère spécialisée dans le private label à Bienne.

2012

2012 – Fusions/absorptions/rachats/participations

▪ Diametal SA, entreprise spécialisée dans la production d’outils en métal dur à Bienne, est rachetée par le groupe d’investissement Kowema, dont le siège est à Rotkreuz.

▪ LNS, fabrique de systèmes de ravitaillement de barres pour le décolletage à Orvin, s’allie au groupe japonais Yoshida Tekko KK.

Mikron, fabrique de machines à Bienne, achète IMA Automation à Berlin.

▪ MPS Micro Precision Systems, entreprise active dans l’automation, le médical et l’horlogerie à Bienne, reprend Greatbatch Medical à Corgémont.

▪ Simon et Membrez, fabrique de boîtes de montres à Delémont, est reprise par le Swatch Group à Bienne.

▪ SolvAxis SA, entreprise active dans la conception, le développement et la distribution de logiciels de gestion à Sonceboz, conclut un partenariat avec le Diso Solution AG, à Gümligen.

Swissmetal, groupe métallurgique avec des usines à Reconvilier et à Dornach, est repris par la filiale suisse du groupe chinois Baoshida.

▪ Termiboîtes, entreprise de polissage à Courtemaîche, est reprise par le Swatch Group à Bienne.

▪ Varin-Etampage et Varinor, entreprises actives dans la fabrication de composants par déformation de matière à froid à Delémont, sont reprises par le groupe Richemont à Genève.

2012 – Nouvelles entreprises

▪ Detech SA, entreprise de fraisage de pièces complexes au Noirmont, aménage dans de nouveaux locaux.

▪ Ebel, fabrique de montres à La Chaux-de-Fonds, se déplace à Bienne.

▪ Jag Jakob, groupe spécialisé dans l’installation et l’automatisation de procédés industriels à Brügg, ouvre une succursale à Porrentruy.

▪ Maurice Lacroix, marque de montres avec des ateliers de production à Saignelégier déplace son siège social, ses secteurs management et marketing de Zurich à Bienne.

▪ Microdec SA, fabrique de décolletage, est créée à Porrentruy par Bertrand Crevoisier.

▪ RD Manufacture, entreprise spécialisée dans le polissage et le gravage, s’implante à Bassecourt.

▪ Smixin, start-up développant un nouveau système de lavage des mains est créée à Bienne par Denis Crottet.

▪ SpacePharma Sàrl, société active dans les appareils pour les domaines médical et pharmaceutique, commence ses activités à Delémont.

▪ WatchDec SA société active dans le décolletage, voit le jour à Develier.

▪ X.Nov Medical Technology, filiale du groupe français éponyme spécialisé dans les prothèses orthopédiques, ouvre ses portes à Porrentruy.

2012 – Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Gassmann SA, groupe de presse à Bienne, reprend l’édition du journal Terre & Nature, publié jusqu’ici par Edipresse à Lausanne.

▪ Louis Erard, fabrique d’horlogerie au Noirmont, se lance dans la montre à quartz avec sa collection Romance, destinée exclusivement aux femmes.

2012 – Nouveaux bâtiments

▪ Affolter Pignons SA inaugure un nouveau centre de taillage à Malleray.

▪ Donzé-Baume SA, manufacture d’horlogerie appartenant au groupe Richemont, inaugure un nouveau bâtiment aux Breuleux.

▪ Hasbro, filiale du groupe américain actif dans le jeu et le jouet, inaugura un nouveau bâtiment à Delémont.

▪ Rolex, manufacture d’horlogerie à Bienne, inaugure un nouveau bâtiment de production aux Champs-de-Boujean à Bienne

▪ Sputnik Engineering, entreprise spécialisée dans le développement, la production, la distribution et la maintenance d’onduleurs photovoltaïques, inaugure son siège aux Champs-de-Boujean à Bienne.

▪ Wenger, coutellerie à Delémont, agrandit ses locaux administratifs.

2012 – Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Axsionics, entreprise produisant des systèmes de reconnaissance digitale pour Internet à Bienne, dépose son bilan.

BAT, manufacture de tabac à Boncourt, supprime 29 postes de travail.

▪ Champigourmet SA, culture de champignons à Delémont, est mise en faillite.

▪ Condor-Fast Aerospace Technologie à Courfaivre cesse son activité.

▪ Despa, fabrique de décolletage à Belprahon, est mise en liquidation.

▪ Edisona SA, fabrique de boîtes de montres à Roches, cesse son activité.

▪ Gassmann SA, groupe de presse à Bienne, transfère l’impression des ses journaux à Berne. Une vingtaine d’emplois sont supprimés.

▪ Greatbatch Medical, entreprise basée à Orvin et à Corgémont, délocalise ses activités aux Etats-Unis et au Mexique.

Hebe Watch, fabrique d’horlogerie à Alle, est mise en faillite

▪ Poli-Indus SA, entreprise spécialisée dans le polissage aux Bois, est mise en faillite.

▪ SAFED, entreprise active dans la fabrication d’installations de traitements thermiques à Delémont, supprime 27 emplois.

▪ Tornos, fabrique de machines à Moutier, supprime 131 emplois à Moutier.

UMC SA, Usine mécanique du Cheminet, à La Neuveville, est mise en liquidation.

2012 – Distinctions/Prix

L’Atelier oï, architecture et design à La Neuveville, reçoit le Prix bernois du design.

▪ Geosatis SA, entreprise développant des bracelets de géolocalisation au Noirmont, reçoit le prix 2012 de la jeune entreprise du Business Belgo-Luxembourgeois en Suisse.

2012 – Anniversaires

Durex SA, entreprise active dans les appareils de chauffage à Delémont, fête ses 50 ans d’activité.

▪ Eberhard & Co SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, célèbre ses 125 ans d’existence.

▪ SolvAxis, entreprise active dans le développement de logiciels d’entreprises à Sonceboz, célèbre ses 25 ans d’existence.

2012 – Marques déposées

▪ Douche Concept, par Swisspool Balneo SA, entreprise de fabrication et commercialisation de baignoires de massages à Cormoret.

2013

2013 – Fusions/absorptions/rachats/participations

Acrotec, holding de six fournisseurs de Suisse romande basé à Develier, est rachetée par le groupe français Quilvest.

La Montre Hermès, basée à Bienne, acquière la totalité du capital de Joseph Erard Holding, fabricant de boîtes au Noirmont.

MPS Micro Precision Systems, société basée à Bienne, rachète une partie des activités de Greatbatch Medical à Orvin et Corgémont.

Swatch Group, holding horloger basé à Bienne rachète la marque américaine de joaillerie et d’horlogerie Harry Winston.

▪ Victorinox, fabricant de couteaux à Ibach, regroupe les activités horlogères de Wenger Watch SA à Delémont et de Victorinox Swiss Army à Bienne.

Victorinox, propriétaire de la coutellerie de Delémont, abandonne la marque de couteaux Wenger.

2013 – Nouvelles entreprises

▪ Bernard Pierre SA, entreprise active dans l’horlogerie de haute gamme, ouvre ses portes à Saignelégier.

▪ Cemiplast SA, entreprise de sous-traitance en injection plastique, est créée à Saint-Imier.

Le Contrôle officiel suisse des chronomètres (COSC) ouvre un bureau d’observation à Saint-Imier.

▪ JuraTronic Sàrl, entreprise d’électronique et d’informatique, est fondée à Porrentruy par Yannick Farrer.

Manufacture des Spiraux et Echappements SA (MSE) s’installe dans les locaux de l’ancien Musée de l’automobile à Muriaux

Steulet Microtechnique est fondée à Delémont par Richard Steulet.

TAG Heuer, première marque du pôle horloger LVMH basée à La Chaux-de-Fonds, inaugure sa Manufacture d’Avant-Garde à Chevenez.

▪ X Nov Medical Technology SA, filiale d’un groupe français spécialisé dans les dispositifs médicaux implantables, s’installe à Porrentruy.

2013 – Nouveaux bâtiments

▪ Fours Electriques Industriels, Serge Paratte SA, à Courgenay, agrandit ses locaux.

Les Lamineries Matthey SA inaugurent un nouveau bâtiment administratif à La

MGI Luxury Group, entreprise internationale active dans le domaine horloger appartenant au groupe Movado, inaugure son nouveau siège à la Place de la Gare à Bienne et ses installation techniques dans le bâtiment des anciennes tréfileries à Boujean.

▪ MPS Micro Precision Systems, entreprise active dans l’automation, le médical et l’horlogerie à Bienne, inaugure un nouveau bâtiment à Bonfol.

Richard Mille, manufacture horlogère aux Breuleux, inaugure la nouvelle usine de sa succursale ProArt.

Schaublin, fabrique de machines à Bévilard, inaugure un nouveau bâtiment dans la zone industrielle de Nom-Lieutenant.

2013 – Fermetures d’entreprises, licenciements

Bausch, groupe américain fabriquant des machines destinées à l’industrie pharmaceutique, ferme son unité de production de Courroux. Une quarantaine d’emplois sont supprimés.

Berger & Co, entreprise de décolletage à Delémont, rapatrie ses activités en Allemagne. Une quinzaine de salariés perdent leur emploi.

Ceratizit, entreprise de métallurgie lourde à Bienne, cesse sa production de pièces d’usure. Trente emplois sont supprimés.

Montres Choisi SA, fabrique d’horlogerie à Bienne, est mise en liquidation.

▪ Claro Watch SA, fabrique de montres Roskopf à Bienne, est mise en liquidation.

▪ Hartmann + Co, entreprise biennoise spécialisée dans la construction de façades, de fenêtres et de portes de garage, licencie 22 personnes.

▪ Sputnik Engineering, société active dans les technologies photovoltaïques à Bienne, supprime 52 postes de travail.

▪ Sunrise, centre d’appels de l’opérateur téléphonique basé à Bienne, fermer ses portes. Une trentaine de collaborateurs sont touchés par cette mesure.

▪ Tana SA, fabrique de décolletage à Pontenet, est mise en liquidation.

▪ Tornos SA, fabrique de machines à Moutier, licencie une trentaine de collaborateurs.

2013 – Nouveaux produits, nouveaux procédés

▪ Crevoisier SA, fabrique de machines aux Genevez, présente l’interface POLIcapture permettant le transfert du savoir-faire humain au robotsans programmation.

▪ Henri Schaller, entreprise active dans la mécanique et l’injection plastique à Bassecourt, développe une nouvelle matière technique transparente et élastique pour les joints de glace appelée ELASTRANS®.

Tornos SA, fabrique de machines à Moutier commercialise la SwissNano, une décolleteuse monobroche destinée aux besoins de l’horlogerie.

2013 – Distinctions, prix

Geosatis SA, entreprise spécialisée dans le développement de bracelets de surveillance électronique au Noirmont, gagne le prix Venture Kick III.

▪ Crevoisier SA, fabrique de machines aux Genevez, reçoit le Prix des exposants au Salon de la sous-traitance de Genève pour son robot de polissage.

2013 – Anniversaires

Productec, entreprise spécialisée dans la programmation des machines-outils à Rossemaison, fête ses 25 ans d’existence.

Sabag SA, entreprise œuvrant dans le commerce des matériaux de construction à Bienne, célèbre son centenaire.

2014

2014 – Fusions/absorptions/rachats/participations

CT-Concept Holding, entreprise active dans le domaine électronique de haute technologie à Bienne, devient Power Integrations Switzerland Holding

▪ Funic SA, société qui exploite les funiculaires Bienne-Evilard et Bienne-Macolin, est reprise par les Transports publics biennois (TPB).

▪ Gassmann, groupe de médias à Bienne, acquiert Mediancer SA, société active dans les produits informatiques pour les médias électroniques à Lausanne.

MPS Précimed, filiale de MPS Micro Precision Systems AG basée à Corgémont, reprend les activités liées aux instruments médicaux pour l’orthopédie de Ceré, à Reconvilier.

▪ MPS Micro Precision Systems, entreprise active dans l’automation, le médical et l’horlogerie à Bienne, achète Rolla Décolletage SA à Court et fusionne cette entreprise avec MPS Décolletage SA.

▪ Roger Maeder SA, fabrique de décolletage à Court, est reprise par Polydec SA, fabrique de décolletage à Bienne.

SolvAxis, société spécialisée dans la conception de logiciels de gestion d’entreprise à Sonceboz, est rachetée par le groupe suédois Jeeves Information Systems AB.

2014 – Nouvelles entreprises

▪ 3D Précision SA, entreprise active dans la technique de fabrication additive par fusion au laser, est créée à Delémont par Dominique Beuchat.

▪ Cadrec SA, fabrique de cadrans de montres, voit le jour à Saint-Imier.

▪ Crevoisier SA, fabrique de machines aux Genevez, ouvre une unité de production à Delémont.

▪ Etel, entreprise spécialisée dans la production de systèmes de haute précision et de moteurs à entraînement direct basée à Môtiers (NE), ouvre un centre de recherche et de développement à Bienne.

▪ Initium, entreprise proposant des immersions dans le monde horloger, est créée au Noirmont par Mathieu Gigandet, Karim Mellouli et Gilles Francfort. 

▪ Lovis Décolletage Sàrl, fabrique de décolletage, est créée à Perrefitte par Christophe Lovis.

▪ Panellino SA, boulangerie industrielle, s’installe à Cortébert.

2014 – Fermetures d’entreprises, licenciements

Bahoshida Swissmetal, entreprise métallurgique située à Reconvilier et à Dornach, prononce 20 licenciements.

Bien-Air Dental SA, filiale de Bien-Air Dental SA, fabrique d’instruments et de fournitures à usage médical et dentaire à Bienne, cesse ses activités à la route de France à Saignelégier.

▪ André Cerf, atelier un décolletage à Eschert, cesse ses activités.

▪ Charles Gigandet SA, manufacture d’horlogerie à Tramelan, est mise en faillite.

▪ Sadeco SA, fabrique de décolletage à Haute-Sorne, est mise en liquidation.

▪ Roycolor, atelier de thermolaquage par poudrage à Court, est mis en faillite.

SolvAxis, entreprise active dans le développement de logiciels d’entreprises à Sonceboz, supprime 35 emplois.

Sputnik Engineering, entreprise, active sur le marché du photovoltaïque à Bienne, est mise en faillite. Ses 270 employés perdent leur emploi.

TAG Heuer, entreprise horlogère, se sépare d’une dizaine d’employés dans sa filiale de Chevenez.

Techla Pun.ch, producteur d’équipements pour automobiles qui a repris l’usine Benteler à Saint-Ursanne, annonce le licenciement de 33 personnes.

Usine Day, filiale de British American Tobacco (BAT) créée pour tester un processus de traitement industriel du tabac à Boncourt, ferme ses portes.

2014 – Nouveaux bâtiments/nouveaux locaux

B.G. Instruments, fabrique d’instruments de mesure mécanique à Court, inaugure de nouveaux locaux.

▪ British American Tobacco (BAT), fabricant de cigarettes à Boncourt, inaugure un nouvel atelier.

Le Bureau cantonal de contrôle des chronomètres inaugure de nouveaux locaux à la route de Soleure à Bienne.

easyDec SA, entreprise spécialisée dans le décolletage pour l’horlogerie à Delémont, aménage dans de nouveaux locaux.

Engel SA, entreprise spécialisée dans les techniques du bâtiment, de l’acier et de la quincaillerie, inaugure ses nouveaux locaux à la rue Gottstatt à Bienne.

▪ Joseph Baume SA, entreprise de mécanique de précision au Noirmont, agrandit ses locaux.

▪ Meyrat SA, fabrique de broches pour machines à Bienne, agrandit ses locaux.

Norkom production SA, entreprise de mécanique et d’horlogerie à Montfaucon, inaugure de nouveaux locaux.

▪ Roventa-Henex, entreprise d’horlogerie à Bienne et à Tavannes, rénove son site de Tavannes.

Tavadec, usine de micro-décolletage, inaugure un nouveau bâtiment à Tavannes.

Sontex SA, entreprise active sur le marché de la mesure de l’énergie thermique à Sonceboz, inaugure une nouvelle aile de production.

Sylvac, société développant et fabricant des instruments de mesures digitaux inaugure un nouveau bâtiment à Malleray.

▪ Joray et Wyss SA, entreprise spécialisée dans les roues de finissage à Delémont, inaugure un nouveau bâtiment.

2014 – Distinctions, prix

Cendres et Métaux, fabrique d’alliages de métaux précieux à Bienne, reçoit le Swiss Technology Award pour une innovation dans le domaine de l’accès aux dialyses.

Geosatis, société qui développe des bracelets électroniques utilisés dans le suivi des détenus au Noirmont, reçoit le premier prix de la Fondation W.A. de Vigier.

2014 – Anniversaires

▪ Burrus, fabricant de cigarettes à Boncourt, propriété du groupe British American Tobacco (BAT), fête son bicentenaire.

Le Centre collecteur de céréales d’Alle célèbre ses 50 ans d’existence.

Crevoisier & Rérat SA, entreprise de construction métallique à Porrentruy, fête ses 25 ans d’existence.

Sontex SA, entreprise active sur le marché de la mesure de l’énergie thermique à Sonceboz, célèbre ses 25 ans d’existence.

2014 – Marques déposées

▪ Titaplast, par Biwi, entreprise active dans le domaine des plastiques à Glovelier.

2015

2015 – Fusions/absorptions/rachats/participations

▪ DM Surfaces, entreprise active dans les traitements de surface transfère ses activités de La Chaux-de-Fonds à Saint-Imier.

▪ Varin Varinor, succursale de Richemont International SA, à Delémont, cède son activité étampage à un groupe d’investisseurs composé de la direction de l’entreprise et de la société industrielle Philippe Dalloz Investissements SA, à Delémont.

2015 – Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Cendres & Métaux, entreprise active dans la transformation de métaux précieux à Bienne, supprime 18 emplois.

▪ DM Surfaces, entreprise active dans les traitements de surface transfère ses activités de La Chaux-de-Fonds à Saint-Imier.

▪ Implenia, entreprise de construction dont le siège est à Bâle, ferme son site de Moutier. 25 employés sont concernés par ce licenciement collectif.

▪ Miserez SA, fabrique de boîtes de montres à Saignelégier, est mise en liquidation.

▪ Thecla Pun.ch, producteur d’équipements pour automobiles à Saint-Ursanne supprime trente-trois emplois.

▪ Von Roll Infratec, entreprise métallurgique à Choindez, licencie 27 employés.

2015 – Nouvelles entreprises

▪ Le Composant SA, fabrique d’instruments de mesure et de contrôle, est créée par Leonis Tafaj à Bassecourt.

▪ Deloro HTM Sàrl, société active dabs la métallurgie des poudres, ouvre ses portes à Bienne.

▪ Kenitec SA, entreprise active dans l’assemblage de composants horlogers, voit le jour à Delémont.

▪ Netpulse SA, entreprise de marketing sur internet, ouvre une succursale à la rue de la Gare à Bienne.

▪ Timsaph, entreprise active dans la fabrication de la matière première de saphir, voit le jour à Delémont.

▪ Welle Laser Technology, entreprise brésilienne active dans le domaine des équipements et de la technologie de précision, installe son siège européen à Bienne.

2015 – Nouveaux bâtiments/nouveaux locaux

▪ Bio3G, entreprise française active dans les biotechnologies, inaugure de nouveaux locaux à Cortébert.

▪ Décovi SA, entreprise spécialisée dans la fabrication de pièces micromécaniques à Vicques, inaugure l’agrandissement de son bâtiment.

▪ MPS Décolletage, succursale de MPS Micro Précision Systems, entreprise active dans l’automation, le médical et l’horlogerie à Bienne, inaugure un nouveau bâtiment dans le secteur industriel du Chaluet, à Court.

▪ STC Swiss technology components SA, succursale de production horlogère du groupe américain Fossil, inaugure une nouvelle usine à Glovelier.

2015 – Nouveau produits, nouveaux procédés

▪ DC Swiss SA, entreprise spécialisée dans les outils de filetage à Malleray, commercialise Micro-Safelock, un nouvel assemblage autobloquant.

▪ Estoppey-Addor, entreprise de galvanoplastie à Bienne, met sur le marché un nouveau traitement de surface de couleur blanche.

▪ Helvetica Brands, à Delémont, commercialise un nouveau couteau suisse sous la marque Swiza.

▪ Swatch Group présente à Corgémont sa nouvelle montre mutifonctionnelle Swatch Touch zéro.

▪ Vaucher outillage horloger (VOH), à Courtelary, commercialise PAViX, une potence intelligente servant à la pose d’aiguilles.

▪ Willemin-Macodel fabrique de machines à Delémont, lance son nouveau centre d’usinage 3 axes 701S.

2015 – Organisation du travail

▪ Tornos, fabrique de machines à Moutier, demande à ses collaborateurs de travailler 43 heures par semaine au lieu de 40 dans le but de lutter contre les effets du franc fort.

2015 – Anniversaires

▪ Le Bureau Cortesi, bureau de presse indépendant à Bienne, fête son 50e anniversaire.

▪ Schaublin Machines SA, à Bévilard, fête son centième anniversaire.

2015 – Distinctions, prix

▪ Joulia SA, entreprise qui recherche des solutions durables pour résoudre le problème des gaspillages énergétiques des foyers à Bienne, reçoit le Prix Design Suisse.

2016

2016 – Fusions/absorptions/rachats/participations

Acrotec, groupe industriel à Develier, absorbe Décolletage Jean Cordier, à Thyez, en Haute-Savoie.

Acrotec, groupe industriel à Develier, absorbe mu-DEC, entreprise de décolletage basée à La Chaux-de-Fonds.

Acrotec, groupe industriel à Develier, absorbe PreciPro SA, entreprise spécialisée dans le domaine du travail des métaux précieux, la fabrication de bijoux, de pièces d’habillage et de mouvements pour la haute horlogerie au Locle.

Acrotec, groupe industriel à Develier, absorbe Petitpierre SA, fabrique de machines d’assemblage et d’outillages pour l’horlogerie, à Cortaillod.

▪ Borotec SA, entreprise de mécanique à La Neuveville, déplace son siège à Saint-Blaise.

▪ Cendres et Métaux, fabrique d’alliages de métaux précieux à Bienne, reprend Momo Plus SA, à Bienne, entreprise active dans les pièces mécaniques complexes pour l’industrie horlogère. Cette dernière est rebaptisée Cendres+Métaux Microtech SA.

▪ Dorix SA, entreprise active dans les traitements de surface à Bienne, est reprise par le groupe Lemco Precision SA, groupe actif dans le domaine du décolletage de précision à Vionnaz (VS).

▪ Funicar, société de transport à Bienne, est rachetée par Eurobus, leader suisse en matière de transport par autocar, à Windisch (AG).

▪ Microdec SA, fabrique de décolletage, déplace son siège de Porrentruy à Courfaivre.

▪ Minerva Manufacture de chaussures SA, à Porrentruy, rachète Jolly Scarpe, à Montebelluna, entreprise italienne spécialisée dans la chaussure professionnelle.

▪ SVM, entreprise de micromécanique à Villeret, est intégrée au groupe Lécureux, fabricant d’instruments de précision à Bienne.

2016 – Nouvelles entreprises, déménagements

▪ Blancarré, label horloger indépendant est fondé à Delémont par Nicolas Mertenat et Claude Mertenat.

Competence Call Center, société spécialisée dans les centres d’appels à Zurich, ouvre un deuxième site à la rue de Nidau, à Bienne.

▪ Digital Solutions SA, entreprise de services informatiques, est créée à Porrentruy par Xavier Van Nuvel.

Distico, filiale du Swatch Group à Taverne, s’installe dans le bâtiment de Sputnik Engineering SA au chemin du Long-Champ à Bienne.

▪ Natéber, fabricant de cadrans à La Chaux-de-Fonds, intègre le site de production de Joseph Erard SA au Noirmont.

▪ RF CNC Services, entreprise spécialisée dans la révision de machines à commandes numériques de la marque Tornos à Delémont, ouvre deux filiales, l’une en France, à Marignier, et l’autre en Allemagne, à Sindelfingen.

▪ Saulcy Traitement de Surface (STS), entreprise spécialisée dans le revêtement de pièces industrielles au Sentier et à La Chaux-de-Fonds, ouvre une succursale à Develier.

Sonceboz SA, entreprise de mécatronique à Sonceboz, inaugure une cellule d’innovation sur le campus de l’Ecole polytechnique fédérale à Lausanne.

Victorinox montres centralise ses activités dans son Centre de compétences horloger à la route de Bâle, à Delémont.

2016 – Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Antima SA, entreprise horlogère appartenant au groupe Fossil, à Bienne, supprime une trentaine de postes de travail.

▪ Cendres et Métaux, entreprise spécialisée dans la transformation de métaux précieux à Bienne, licencie dix-huit personnes.

▪ John Moser SA, entreprise spécialisée dans la mécanique à Saint-Imier, cesse ses activités.

▪ Logico SA, entreprise active dans le secteur de la programmation informatique à Bienne, est mise en liquidation.

▪ Stéline SA, entreprise de terminaison et de diamantage de produits d’horlogerie aux Pommerats, est mise en liquidation.

2016 – Nouveaux produits

Aérowatch SA, fabrique d’horlogerie à Saignelégier, lance sa collection automatique Héritage Slim

▪ Maurice Lacroix, manufacture d’horlogerie à Saignelégier, commercialise Aikon, une nouvelle collection à quartz.

▪ Swatch Group lance la Swatch Bellamy, une montre dotée d’un système de prépaiement.

2016 – Nouveaux bâtiments, nouveaux locaux

▪ JD Botteron SA, entreprise de mécanique de précision à Nods agrandit ses locaux.

▪ Galvarex SA, entreprise spécialisée dans le domaine du pelliculage et la galvanoplastie à Saint-Imier, inaugure après avoir été touchée par un incendie.

▪ Politrempe SA, entreprise de polissage, de trempe et de terminaison de pièces décolletées à Courroux, déménage à Courrendlin.

▪ Polydec, entreprise de décolletage à Bienne, aménage dans de nouveaux locaux au chemin du Long-Champ.

▪ Matériaux Sabag SA, à Delémont, inaugure un nouveau centre d’exposition.

▪ Turck duotec SA, entreprise spécialisée dans la production de modules électroniques à Delémont, inaugure de nouveaux locaux.

2016 – Distinctions/Prix

AJS Production SA, manufacture horlogère à Porrentruy, reçoit le Grand Prix des Exposantsdu Salon EPHJ-EMPT-SMT à Genève, pour son modularium, un système de planche additionnelle adaptable sur mouvement mécanique d’horlogerie.

Helvetica Brands, à Delémont, reçoit le Red Dot Best of the Best Award 2016 pour la conception de son couteau suisse vendu sous la marque Swiza.

▪ Joray & Wyss, entreprise horlogère à Delémont, remporte le Challenge covoiturage 2016 dans la catégorie de moins de 100 collaborateurs.

▪ Sylvac, entreprise spécialisée dans le développement d’instruments de mesure numériques à Malleray, remporte le Prix de l’entreprise romande 2016.

2016 – Anniversaires

Fluri SA, entreprise de mécanique de précision à Bienne, fête ses 50 ans d’existence.

▪ Keller Trading SA, entreprise spécialisée dans la confection de serviettes en microfibres destinées à l’industrie horlogère à Bienne, célèbre ses 25 ans d’existence.

2017

2017 – Fusions/absorptions/rachats/participations

▪ Activ International, entreprise spécialisée dans les arômes naturels à Bienne, est reprise par Givaudan, fabricant d’arômes et de parfums à Genève.

▪ Acrotec, groupe industriel à Develier, reprend Mimotec SA, entreprise de micromécanique à Sion.

▪ Acrotec, groupe industriel à Develier, reprend H2i, entreprise spécialisée dans la conception d’outils personnalisés de mesure de précision pour les montres mécaniques à Cortaillod.

▪ Acrotec, groupe industriel à Develier, reprend Gasser-Ravussin, entreprise du domaine des pierres fines, à Lucens.

▪ Acrotec, groupe industriel à Develier, reprend Pierhor, fabrique de pierres fines pour l’horlogerie et l’industrie à Ecublens.

▪ Les Ateliers d’Hermès Horloger SA, naissent au Noirmont de la fusion de la fabrique de cadrans Natéber SA et de la fabrique de boîtes Joseph Erard SA.

▪ Cendres+Métaux, fabrique d’alliages de métaux précieux à Bienne, rachète Abutments4Life, entreprise active dans les piliers pour implants dentaires à Oppenau (Bade-Wurtemberg).

▪ Cendres+Métaux, fabrique d’alliages de métaux précieux à Bienne, reprend les activités de PRG Manufacture SA, fabricant de boîtiers de montres à Delémont.

▪ Diametal SA, entreprise spécialisée dans la production d’outils en métal dur à Bienne, fusionne avec SCT Holding SA, qui regroupe les sociétés BT Bienne Special Tools et Malisani, deux entreprises actives dans la fabrication d’outils à Bienne.

▪ Ernest Borel, fabrique d’horlogerie au Noirmont, est absorbée par le groupe chinois Citychamp.

▪ Estoppey-Addor, entreprise de galvanoplastie à Bienne, reprend Bicrom SA, entreprise de chromage à Corgémont.

▪ Hirslanden, groupe de cliniques privées, prend une participation majoritaire dans la clinique des Tilleuls à Bienne.

▪ Lamineries Matthey SA, entreprise spécialisée dans le laminage à froid de haute précision, est reprise par Notz Metal SA (NOTZgroup), à Brügg.

▪ Swissmec SA, atelier de mécanique à Court, se déplace à Moutier.

2017 – Nouveaux bâtiments, nouveaux locaux

▪ Acrotec, groupe industriel à Develier, inaugure une nouvelle usine.

▪ CAPSA SA, fabrique de composants horlogers à La Neuveville, inaugure un nouveau site de production.

▪ Fimm SA, fabrique de décolletage à Porrentruy, emménage dans un nouveau bâtiment.

▪ Omega, fabrique d’horlogerie, inaugure nouveau centre de production, à la rue Jakob-Stämpfli à Bienne.

▪ Polydec SA, entreprise de décolletage, inaugure un nouveau bâtiment à Bienne.

2017 – Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ AGC Verres industriels SA à Moutier cesse ses activités. 80 personnes perdent leur emploi.

La Manufacture horlogère indépendante SA (MHI), au Noirmont, est mise en faillite.

▪ Metelec SA, entreprise d’électronique industrielle à Renan, est mise en liquidation. Meyer.

▪ MGI Luxury Group SA, groupe horloger à Bienne, procède à 32 licenciements.

▪ Rama Watch, firme horlogère à La Neuveville, est mise en faillite.

▪ SAFED SA, entreprise spécialisée dans les installations de traitement thermique à Delémont licencie 11 employés.

2017 – Nouvelles entreprises

▪ H-Development, entreprise ayant pour but la distribution de composants horlogers, ouvre ses portes à Bienne. 

▪ Frédérique Constant, marque horlogère implantée à Genève, inaugure de nouveaux locaux aux Champs-de-Boujean.

▪ InnoSpina, entreprise active dans la recherche et le développement de solutions innovantes visant à guérir les maux du dos, ouvre ses portes à Courroux.

▪ J-eNOV SA, société informatique, débute ses activités au Noirmont.

2017 – Nouveaux produits, nouveaux procédés

▪ Longines, fabrique d’horlogerie à Saint-Imier, commercialise la Conquest VHP, montre la plus précise de toute l’histoire de la marque, avec une variation de plus ou moins 5 secondes par an.

▪ Swiza, entreprise spécialisée dans l’horlogerie et la coutellerie lance une nouvelle collection de montres mécaniques urbaines.

2017 – Prix, Distinctions

▪ Geosatis SA, entreprise spécialisée des bracelets de géolocalisation au Noirmont, est lauréate du Swiss Economic Award 2017.

▪ Longines, fabrique d’horlogerie à Saint-Imier, reçoit le prix Revival du Grand Prix d’horlogerie de la ville de Genève (GPHG) pour son modèle The Longines Avigation BigEye.

▪ Richard Mille, manufacture horlogère aux Breuleux, reçoit le Prix Gaïa dans la catégorie Esprit d’entreprise.

2017 – Anniversaires

▪ Kummer, fabrique de machines à Tramelan, célèbre son centenaire.

▪ MPS, entreprise active dans l’automation, le médical et l’horlogerie à Bienne, célèbre le demi-siècle de sa succursale de Bonfol.

▪ Pärli SA, entreprise de chauffage et sanitaire à Bienne, célèbre son 125ème anniversaire.

▪ Velokurier Biel/Bienne Sàrl, entreprise de coursiers à vélo, célèbre ses 25 ans d’existence.

2018

2018 – Fusions/absorptions/rachats/participations/déplacements de siège

▪ Acrotec, groupe industriel à Develier, reprend WatchDec SA, fabrique de décolletage à Develier.

▪ Auguste Reymond SA, fabrique d’horlogerie à Tramelan, déplace son siège à Nidau.

▪ Bulgari, société italienne active dans le domaine du luxe, transfère son unité de fabrication de cadrans de La Chaux-de-Fonds à Saignelégier.

▪ Eberhard & Co SA, fabrique d’horlogerie, quitte Bienne pour La Chaux-de-Fonds.

▪ LNS, groupe industriel actif dans le domaine des périphériques pour machines-outils à Orvin, rachète Chipblaster, entreprise spécialisée dans différents périphériques de machines-outils basée à Cincinnati (USA).

▪ mu-DEC, société spécialisée dans le micro-décolletage, déplace son siège de La Chaux-de-Fonds à Develier

Nurissa, entreprise active dans la restauration d’appoint à Bienne, reprend Remo’s Café, entreprise active dans le domaine du prêt, de la location et la vente de distributeurs à boissons et de machines à café.

▪ Queloz SA, fabrique de boîtes de montres à Saignelégier, est reprise par Cendres et Métaux, entreprise spécialisée dans la transformation de métaux précieux à Bienne.

▪ Schaublin Machines SA, fabrique de machines à Bévilard, est rachetée par Sunon Holding Swiss SA, société liée à un groupe chinois dont le siège est à Tavannes.

▪ Swiss Technology Production, manufacture d’horlogerie à Manno (TI), déplace son siège à Glovelier.

▪ Zoetis, entreprise spécialisée dans les produits liés à la santé animale, déplace son siège suisse de Zurich à Delémont.

2018 – Nouveaux bâtiments, nouveaux locaux

▪ Henri Schaller, atelier mécanique à Bassecourt, construit une extension.

▪ Sébal, entreprise spécialisée dans la fabrication de verres de montres saphir à Bassecourt, construit une nouvelle usine.

▪ Tudor Tech, entreprise fabriquant des scanners pour avions, inaugure son site de production à Saint-Imier.

2018 – Fermetures d’entreprises, licenciements

▪ Bienna Interfloor Sonceboz SA, entreprise spécialisée dans les revêtements de sol, est mise en faillite.

▪ Codéma, atelier de décolletage à Malleray, est mis en liquidation.

▪ Fischer Recycling Technology SA, entreprise Reconvilier active dans la récupération à Reconvilier, est mise en faillite.

▪ Montres Nitella SA, à Tramelan, est mise en liquidation.

▪ Von Roll, fonderie à Choindez, cesse la fabrication des tuyaux.

2018 – Nouvelles entreprises

▪ Diavantis SA, start-up du domaine de la technique médicale, est créée à Bienne par Cendres+Métaux SA.

▪ Forgemont SA, entreprise spécialisée dans le développement et l’usinage de composants d’habillage horloger, s’installe à Montfaucon.

▪ Netrics, entreprise spécialisée dans le cloud informatique, inaugure son DataHub Bienne, aux Champs-de-Boujean.

▪ Voutilainen & Cattin SA, entreprise d’habillage horloger, est fondée au Noirmont par Kari Voutilainen et Philippe Cattin.

2018 – Nouveaux produits, nouveaux procédés

Aérowatch SA, fabrique d’horlogerie à Saignelégier, restaure sa montre de poche Lépine Hebdomas.

▪ KT Home SA, spin-off de Keller Trading SA, entreprise spécialisée dans la confection de serviettes en microfibres destinées à l’industrie horlogère à Bienne, commercialise le DémaquiGant.

▪ Maurice Lacroix, manufacture d’horlogerie à Saignelégier, lance son modèle Aikon Automatic Skeleton.

▪ Sylvac, entreprise spécialisée dans le développement d’instruments de mesure numériques à Malleray, commercialise des jauges d’épaisseur digitales équipées de la technologie Bluetooth.

2018 – Prix, Distinctions

▪ Chocolats Camille Bloch SA, Courtelary, remporte le Swiss Packaging Award de l’Institut Suisse de l’Emballage dans la catégorie Construction.

▪ Sknife, manufacture de couteaux à Bienne, reçoit le Red Dot Award à Essen.

▪ Tornos, fabrique de machines à Moutier, reçoit le Swiss WCM award (Working capital management sumit).

2018 – Anniversaires

Emipuls Swiss SA, entreprise active dans les systèmes anticalcaires à Bassecourt, fête ses 25 ans d’existence.

Parietti et Gindrat SA, entreprise de construction à Porrentruy, fête ses 125 ans d’existence.

La Société des forces électriques de La Goule célèbre ses 125 ans d’existence à Saint-Imier.

2019

2019 – Fusions/absorptions/rachats/participations/déplacements de siège

▪ Acrotec, groupe industriel à Develier, reprend AFT Micromécanique, entreprise spécialisée dans la fabrication d’implants pour la chirurgie orthopédique et dentaire, à Filinges (Haute-Savoie).

▪ Acrotec, groupe industriel à Develier, acquiert Roch Mécanique de précision, à Reignier (Haute-Savoie).

▪ Auguste Reymond SA, fabrique d’horlogerie à Tramelan, est rachetée par Century Time Gems Ltd, fabrique d’horlogerie à Nidau.

▪ Baoshida Swissmetal, fonderie à Reconvilier et Dornach, est rachetée par un groupe d’investisseurs qui donne le nom de Swissmetal Industries SA à la nouvelle entité.

▪ Juillerat Chervet, imprimerie à Saint-Imier, est rachetée par Qualiprint Holding, groupe actif dans l’impression, basé à Baar (ZG).

▪ Kenitec SA, entreprise active dans l’assemblage de composants horlogers à Delémont, déplace son siège au Noirmont.

▪ Erwin Léchot SA, fabrique de décolletage à Orvin, fusionne avec EPF Décor Holding SA, société active dans le secteur financier à Orvin.

▪ Mondec Sàrl, fabrique de décolletage à Delémont, est reprise par easydec, fabrique de décolletage à Delémont.

▪ SolvAxis, entreprise active dans le développement de logiciels d’entreprises à Sonceboz, reprend le nom de ProConcept.

▪ Swatch Group décide de ne pas renouveler son contrat avec la marque américaine Calvin Klein.

▪ Tectri SA, entreprise d’usinage et d’assemblage à Court, est rachetée par Acrotec, groupe industriel à Develier.

2019 – Nouvelles entreprises

▪ Montanari SA, entreprise active dans la mécanique de précision à La Chaux-de-Fonds, s’installe dans les locaux du Parc technologique III à Saint-Imier.

▪ Fagus Suisse SA, spécialiste de hêtre lamellé-collé, s’installe aux Breuleux.

2019 – Nouveaux bâtiments, nouveaux locaux

▪ Bulgari, manufacture d’horlogerie, inaugure sa nouvelle usine de Saignelégier, dans laquelle s’implante également sa succursale de La Chaux-de-Fonds, spécialisée dans la fabrication de cadrans.

▪ GF Machining Solutions, filiale du groupe schaffhousois Georg Fischer, inaugure son nouveau site de production et d’innovation aux Champs-de-Boujean, à Bienne.

▪ MPS Micro Precision Systems, entreprise active dans l’automation, le médical et l’horlogerie à Bienne, développe ses activités dans le bâtiment de BTBienne & Malisani, au chemin de Long-Champ.

▪ Swatch Group, groupe horloger à Bienne, inaugure, à la rue Jakob-Stampfli, son nouveau siège conçu par l’architecte japonais Shigeru Ban.

▪ Union de Banques Suisse (UBS) inaugure son centre opérationnel administratif à la rue d’Aarberg, à Bienne.

▪ WatchDec SA société active dans le décolletage à Develier, s’installe dans une nouvelle usine, à la Rue de l’Armeratte, à Courgenay.

2019 – Nouveaux produits, nouveaux procédés

▪ Armin Strom AG, manufacture de montres squelette à Bienne, présente la Minute Repeater Resonance, la première montre de poignet à carillon et résonance au monde.

▪ Omega, marque d’horlogerie à Bienne, commercialise la De Ville Trésor 125e anniversaire, munie d’un nouveau mouvement.

▪ Schaublin, fabrique de machines à Bévilard, commercialise le nouveau tour CNC 632-Y.

2019 – Fermetures d’entreprises

▪ Gérard Cattin, atelier de décolletage à Sorvilier cesse ses activités.

▪ Decoswiss SA, fabrique de décolletage à Sonceboz, est mise en liquidation.

2019 – Prix/distinctions

▪ Camille Bloch, fabrique de chocolat à Courtelary, reçoit le WorldStar Packaging Award 2019 pour l’emballage de son Torino LA PIAZZA.

▪ Crevoisier SA, fabrique de machines aux Genevez, est récompensée lors du défi industrie 4.0 i4 Challenge 2019 organisé par BaselArea pour une cellule de polissage qui intègre un robot collaboratif, qui reproduit la gestuelle du polisseur.

▪ DM Surfaces SA, entreprise active dans les traitements de surface à Saint-Imier, reçoit le prix Raiffeisen des entrepreneurs de Suisse romande.

▪ Geosatis, entreprise spécialisée dans le développement de bracelets de surveillance électronique au Noirmont, reçoit le Prix Montagne 2019.

▪ LCB, entreprise d’informatique à Courtedoux, est récompensée lors du défi industrie 4.0 i4 Challenge 2019 organisé par BaselArea pour son module de communication permettant aux entreprises de connecter leurs outils de production avec leur système informatique.

▪ Optimo Medical, start-up active à Bienne, reçoit le Prix Pionnier 2019 pour son logiciel permettant aux chirurgiens de simuler la cataracte du patient sur ordinateur.

2019 – Anniversaires

▪ Affolter SA, entreprise active dans la micromécanique et l’électronique à Malleray, célèbre son 100e anniversaire.

▪ Longines, fabrique d’horlogerie à Saint-Imier, produit sa 50 millionième montre.

▪ Tornos, fabrique de machines à Moutier, livre sa 300e machine MultiSwiss 6×16.

2020

2020 – Fusions/absorptions/rachats

▪ Gassmann SA, groupe de presse à Bienne, est racheté par le groupe haut-valaisan Mengis, de l’entrepreneur Fredy Bayard.

▪ Gefco Suisse SA, agence en douane, transports et entreposage à Courgenay, cède son parc automobile au groupe Emil Frey.

▪ Hélios, entreprise de micromécanique à Bévilard, est rachetée par Sellita, fabricant de mouvements d’horlogerie à La Chaux-de-Fonds.

▪ Jinfo, entreprise de développement informatique à Delémont, ouverture la succursale Jinfo France, au Site économique des lacs, à Thyez (Haute-Savoie).

▪ Plac-Etal, entreprise spécialisée dans la décoration horlogère à Vicques, reprend les actifs et passifs de la société JK Techni-Décors Holding Sàrl, à Vicques.

▪ Queloz SA, fabrique de boîtes de montres à Saignelégier reprend Guillod Gunther, fabrique de montres à La Chaux-de-Fonds.

Le Centre Médical Bienne est racheté par Swiss Medical Network, groupe privé d’hôpitaux et de cliniques.

▪ Zésar.ch SA, fabrique de mobilier scolaire à Tavannes, annonce l’entrée de la Fondation F.G. Pfister dans son capital-actions.

2020 – Nouvelles entreprises

▪ Fagus Suisse, spécialiste du hêtre lamellé-collé, lance sa production aux Breuleux.

2020 – Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Humard Automation SA, entreprise active dans les technologies de l’automatisation à Delémont, met au point un robot capable de désinfecter les bâtiments de tout germe pathogène.

2020 – Nouveaux bâtiments

▪ Crelier & fils SA, fabrique de pierres d’horlogerie à Bure, construit une nouvelle usine à Porrentruy.

▪ Dexel SA, fabrique de bracelets de montres et de boucles à Bienne, construit un nouveau bâtiment au chemin du Long Champ.

▪ Sabag SA, groupe actif dans le commerce des matériaux de construction, inaugure un nouveau dépôt aux Champs-de-Boujean.

2020 – Fermetures d’entreprises/licenciements

▪ CDR Clémence Décolletage Reconvilier cesse ses activités.

▪ Dux SA, fabrique d’horlogerie à Corgémont, est mise en liquidation.

▪ Henri Imhof et Fils SA, atelier de modelage à Delémont, est mis en liquidation.

2020 – Prix/distinctions

▪ Louis Bélet SA, fabrique d’outils de coupe à Vendlincourt, reçoit le prix du Meilleur employeur 2020 du domaine horloger décerné par le magazine Bilan.

▪ NextDay.Vision, start-up basée à Courroux, fait partie des lauréats du Tech4Trust organisé par l’EPFL.

2020 – Anniversaires

▪ Kaiser SA, marbrerie à Delémont, fête son centenaire.

2021

2021 – Fusions/absorptions/rachats

▪ Acrotec, groupe industriel à Develier, rachète Microweld, entreprise active dans les technologies de soudage, microdécoupage et marquage au laser, à Annecy.

▪ Acrotec, groupe industriel à Develier, rachète easyDec SA, fabrique de décolletage à Delémont.

▪ Acrotec, groupe industriel à Develier, rachète Politrempe SA, entreprise de polissage à Courroux.

▪ Arcofil, entreprise d’électroérosion à fil à Saint-Imier, est rachetée par Rolex SA, manufacture de montres à Bienne.

▪ Jubin Frères, entreprise basée à Porrentruy, active dans l’exploitation d’un réseau de stations-service et de shops en Suisse romande, est rachetée par Swiss Energy Holding, à Porrentruy.

▪ LNS, groupe industriel actif dans le domaine des périphériques pour machines-outils à Orvin, est racheté par Storskogen, groupe financier suédois.

▪ Precitrame Machines SA, fabrique de machines à Tramelan, rachète l’ensemble du capital-actions de Kummer Frères SA, fabrique de machines à Tramelan.

2021 – Nouvelles entreprises

▪ Netrics, groupe suisse actif dans l’hébergement de données informatiques, reprend le data center de la zone industrielle des Champs de Boujean, à Bienne.

2021 – Nouveaux bâtiments

▪ Acrotec, groupe industriel à Develier, inaugure son nouveau siège.

▪ Applitec, l’entreprise active dans le développement et la production d’outils coupants pour le décolletage et la micromécanique à Moutier, installe sa logistique et son administration dans un nouveau bâtiment aménagé sur le site de l’ancien Foyer Tornos.

2021 – Fermetures d’entreprises/licenciements

▪ Bracelets Banda, fabrique de bracelets de montre à Bienne, est mise en liquidation.

▪ Neukomm SA, fabrique d’outillages à Court, est mise en liquidation.

2021 – Prix/distinctions

▪ Panatere, entreprise active dans la récupération des déchets issus des productions de composants horlogers et médicaux pour leur donner une seconde vie, établie à Saignelégier, est récompensé lors du Luxury Innovation Summit, à Genève, pour son engagement pionnier dans la production responsable de matériaux solaires.

▪ Tornos, fabrique de machines à Moutier, reçoit le prix Top Medical Device Manufacturing Companies in Europe 2021.

▪ Willemin-Macodel, fabrique de machines à Delémont, remporte l’édition 2020 du Prix Swiss Venture Club.

2022

2022 – Fusions/absorptions/rachats/changements de nom

▪ Acrotec, groupe industriel à Develier, rachète la société irlandaise Takumi, active dans l’ingénierie de précision à commande numérique.

▪ Acrotec, groupe industriel à Develier, rachète Horlyne, à La Chaux-de-Fonds, active dans la fabrication de masses oscillantes haut de gamme.

▪ Acrotec, groupe industriel à Develier, rachète CAPSA SA, fabrique de composants horlogers à La Neuveville.

▪ Cendres et Métaux, fabrique d’alliages de métaux précieux à Bienne, rachète Cornu & Cie, spécialiste en habillage horloger à La Chaux-de-Fonds.

▪ Galvarex, entreprise de traitements chimiques et électrochimiques à Saint-Imier, devient Alleima Saint-Imier SA.

▪ Maurice Lacroix, manufacture d’horlogerie à Saignelégier, devient Maurice Lacroix, succursale de Medinova AG.

▪ Simon et Membrez, fabrique de boîtes de montres à Delémont, fusionne avec la manufacture Blancpain, société du Swatch Group et prend le nom de Blancpain Habillage.

▪ stemys, société spécialisée dans le développement de composants logiciels connectés à Delémont, est rachetée par Brütsch/Rüegger Tools à Urdorf.

2022 – Nouveaux bâtiments

▪ Power Integrations, entreprise spécialisée dans le développement de semi-conducteurs, inaugure son nouveau siège au chemin du Long-Champ.

▪ Straumann, fabricant d’implants dentaires à Villeret, inaugure un nouveau bâtiment.

2022 – Nouveaux produits/nouveaux procédés

▪ Doxa, marque horlogère à Bienne, lance la Doxa Army en acier en version non limitée.

▪ Omega et Swatch, marques horlogères à Bienne, mettent sur le marché leur nouvelle collection commune baptisée BIOCERAMIC MoonSwatch.

▪ Omega, marque horlogère à Bienne, lance une nouvelle collection De Ville Mini Trésor.

▪ Omega, marque d’horlogerie à Bienne, lance la Speedmaster Calibre 321, conçue dans un alliage spécial en platine-or et dotée d’une lunette en céramique.

2022 – Fermetures d’entreprises/licenciements

▪ British American Tobacco (BAT), à Boncourt, annonce la fermeture de son usine qui sera délocalisée progressivement au cours de l’année 2023.

▪ Haldac SA, entreprise de mécanique de précision à Villeret, est mise en liquidation.

▪ Weber & Cie, entreprise de laminage à La Heutte, est mise en liquidation.

2022 – Prix/distinctions

Le Groupe Corbat, actif dans le domaine de l’exploitation du bois à Vendlincourt, remporte le Prix à l’innovation Bois Bio Top de Lignum Vaud pour son projet de production d’hydrogène vert à partir de bois.

▪ Acrotec, groupe industriel à Develier, est le lauréat du programme Switzerland Best Managed Companies lancé par le cabinet d’audit international Deloitte.

2022 – Anniversaires

▪ Vigier SA, cimenterie à Péry, fête ses 150 ans d’existence.

▪ BFM, Brasserie des Franches-Montagnes à Saignelégier, célèbre son 25e anniversaire.

2023

2023- Fusions/absorptions/rachats/changements de nom

▪ Acrotec, groupe industriel à Develier, acquiert la société américaine Axial Medical, basée en Pennsylvanie.

▪ Acrotec, groupe industriel à Develier, acquiert la société Dawnlough, active dans les dispositifs médicaux à Galway (Irl).

▪ Acrotec, groupe industriel à Develier acquiert Precipro, société spécialisée dans l’usinage de métaux ainsi que de pierres précieuses pour la joaillerie, à La Chaux-de-Fonds.

▪ Cendres+Métaux, fabrique d’alliages de métaux précieux à Bienne, rachète Lauener, entreprise de décolletage à Boudry.

▪ MPS Watch, pôle horloger du groupe MPS à Bienne, achète la société Charly Veya, active dans l’étampage, à Glovelier.

▪ Recomatic, fabrique de machines à Courtedoux, acquiert Cosmap Sàrl, constructeur de machines automatiques de finition de pièces métalliques à Saccolongo (It).

▪ Tornos, fabricant de machines à Moutier, et Starrag, fabricant de machines à Rorschacherberg (SG), fusionnent pour donner naissance à StarragTornos Group AG.

2023 – Nouveaux produits, nouveaux procédés

▪ Longines, fabrique d’horlogerie à Saint-Imier, réédite la Pilot Majetek.

▪ Omega, fabrique d’horlogerie à Bienne, introduit le Spirate System dans son modèle Speedmaster Super Racing.

▪ Richard Mille, manufacture horlogère aux Breuleux, présente la nouvelle RM 30-01, montre automatique à rotor débrayable.

▪ Swatch Group, holding horloger à Bienne, commercialise la Bioceramic Scuba Fifty Fathoms,

2023 – Nouvelles entreprises

▪ Rami Swiss, société active dans le domaine de l’armement et succursale d’une maison-mère du Michigan, s’installe à Courtételle.

▪ VITO Recycling, entreprise active dans le traitement des déchets de chantier minéraux contaminés, est inaugurée à Péry.

2023 – Fermetures d’entreprises/licenciements

▪ Duotec SA, entreprise spécialisée dans la production de modules électroniques à Delémont, licencie une cinquantaine de collaborateurs.

▪ Jacques Frund, atelier de mécanique à Moutier, est mis en faillite.

▪ Mercier SA, entreprise active dans l’assemblage de montres aux Breuleux, licencie 10 personnes.

2023 – Prix, distinctions

MPS Watch, à Bonfol, décroche le Grand prix des exposants du salon EPHJ à Genève, pour son nouveau concept dans les masses oscillantes.

2023 – Anniversaires

▪ LNS SA, fabrique de systèmes de ravitaillement de barres pour le décolletage à Orvin, fête son demi-siècle d’activités.

2024- Fusions/absorptions/rachats/changements de nom

▪ MPS Micro Precision Systems, entreprise active dans l’automation, le médical et l’horlogerie à Bienne, acquiert Monnier SA, entreprise de galvanoplastie et de décoration horlogère à La Chaux-de-Fonds, ainsi que Procolor LCTI, fabrique de fournitures d’horlogerie à La Chaux-de-Fonds.

▪ Sequotech, société de services informatiques à Delémont, acquiert Avency GmbH, entreprise active dans la cybersécurité et le développement web, basée à Ostbevern (D).

2024 – Nouveaux produits, nouveaux procédés

▪ Louis Chevrolet, entreprise horlogère basée à Porrentruy, dévoile sa collection Velocity.

▪ Swatch et Omega, deux entreprises du Swatch Group, commercialisent la nouvelle Mission to the Moonphase.

2024 – Fermetures d’entreprises/licenciements

▪ Abacus, succursale biennoise d’un éditeur de logiciels basé à Wittenbach (SG), procède à une trentaine de licenciements.

▪ Cadrec SA, fabrique de cadrans de montres à Saint-Imier, est mise en liquidation.

2024 – Anniversaires

▪ Solo Swiss SA, entreprise spécialisée dans la conception et fabrication de fours industriels avec un siège social à Porrentruy, fête ses 100 ans.

▪ Willemin-Macodel, fabrique de machines à Delémont, célèbre ses cinquante ans d’existence.